Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?)





télécharger 22.31 Kb.
titreMais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?)
date de publication23.04.2017
taille22.31 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?)
Le poète met son art au service d'une cause qui souvent s'ancre dans un contexte historique précis, il invite à la réflexion ou à l'action : on parle alors de poésie engagée. Comme quoi, c’est pas compliqué, mais voyons tout de même plus en détail…)

La "poésie engagée" l'est lorsque le poète prend position (ouh ! c’est important ça !) à travers son poème sur un sujet important. Par exemple,_______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Les causes d'engagement sont nombreuses : elles peuvent être philosophiques, c'est-à-dire que l'auteur prend position dans une querelle d'idées (exemple : Aubigné qui défend les protestants pendant les guerres de religion dans Les Tragiques). Elles peuvent également être politiques (Les Iambes de Chénier durant la Révolution française ou l'opposition des surréalistes à l'occupant nazi.) ainsi que sociales (Aragon et la lutte communiste, les poèmes de Césaire ou de Senghor en faveur des populations colonisées, ou encore les poèmes d'Hugo contre le travail des enfants : vous avez tous déjà lu au moins une fois « Melancholia » de Hugo, non ? Mais si, un poème qui commence par ces mots « Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ? / Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit… » Un truc hyper pathétique qui montre que c’est ignoble assujettir des enfants et de les faire travailler)

La poésie engagée a de nombreuses fonctions : elle sert à

* révéler la réalité : __________________________________________________________

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________

* à convaincre les hommes d'adhérer à une cause, ou à agir :

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

* ou encore de mettre en garde contre l'oubli :

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
L’objectif de notre séquence, comme vous l’indique la problématique, était de voir :

  • comment le lyrisme pouvait être une arme efficace dans la poésie engagée,

  • ou de voir comment poésie lyrique et le thème de la guerre pouvaient se mêler.


Bon, eh bien, du coup, je vous remets une petite définition du lyrisme. Le registre lyrique est celui de l’expression des sentiments, états d’âme, émotions les plus intimes (nostalgie, regret, tristesse, joie). Le mot vient de ce qu’à l’origine il était le domaine d’une poésie faite pour être chantée avec accompagnement à la lyre, (mais le lyrique ne se limite pas à la poésie, on peut aussi trouver ce registre dans d’autres genres littéraires, le théâtre par exemple et le roman aussi…).
A quelle forme poétique chaque définition correspond-elle ?


  1. Un poème dont les premières lettres de chaque vers vient former un mot.

  2. Un poème en vers dont le mètre n’est pas fixe. Il peut néanmoins être composé de strophes. Il peut ne pas comporter de rimes (c’est même souvent le cas).

  3. Un poème de quatorze vers répartis en quatre strophes : deux quatrains et deux tercets. La disposition des rimes est souvent celle-ci : ABBA ABBA CC EDDE, ou encore ABBA ABBA CC DEDE (ce qu’il ne faut absolument pas lire ainsi : « Ah bah ! Ah Bah ! C’est…c’est Dédé !!!)(Parce que ça n’a rien à voir avec la poésie et la disposition des rimes)

  4. Un poème qui, à première vue, n’a pas l’air d’un poème, étant donné qu’il ne présente pas de vers, et qu’il ressemble à tout autre texte.

  5. Un poème qui prend la forme de ce dont il parle



Petit jeu :

Ecrivez, au choix :

Un sonnet sur le thème de l’engagement de la jeunesse…

Un poème en prose sur la salle 23 du lycée Anatole France

Un acrostiche sur Florian Bottineau ou Florian Delliste 

Un poème en vers libres qui dira votre révolte d’être sans cesse jugés par des adultes

Un calligramme sur Le lycée Anatole France

Qu’est-ce qui fait la spécificité du genre poétique ?

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________(bravo, vous avez parlé de la forme et des vers, et des rimes… c’est bien joli, mais si on parlait du poème en prose…)

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Auriez-vous des titres de poèmes qui montrent que la poésie est un genre très introspectif, que le poète y expose, plus que dans d’autres genres (l’autobiographie mise à part), sa personne, son vécu, ses sentiments… ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Récapitulez les fonctions de la poésie:

« Hum, euh, oui très bien mademoiselle/monsieur, mais pourriez-vous me dire quelles peuvent être les différentes fonctions d’un poème….hum, c'est-à-dire, les raisons pour lesquelles un poète prend la plume…

- Oui bien sûr… (je montre que je suis heureux de sa question, et pas du tout surpris)… Alors un poème permet tout d’abord……………………………………… comme on peut le voir avec « …………… » de ______________. Dans cet exemple, l’auteur nous ………………… Un poème peut également ………………………………………

- Hmmm ! (mine impassible du jury, qui ne doit vous perturber en rien. )

  • C’est le cas par exemple avec………………………………………………………, ou encore………………………………

  • D’accord, très bien (Ah tiens ! est-ce qu’il esquisserait un sourire ? Ah ! non, il a plutôt l’air de souffrir, en fait… sûrement dû au fait qu’il est assis sur sa chaise depuis 8 heures ce matin…)… Vous en voyez d’autres ?

  • Oui…………………………………………..

  • Parfait !


Les types de textes dans la poésie :

Les poèmes narratifs :
Les poèmes descriptifs (je vous rappelle, parce que vous avez du mal avec cette notion de description, que décrire quelque chose, c’est en présenter les caractéristiques physiques. Mais la description peut aussi être auditive, olfactive, gustative, ou tactile) :
Des poèmes argumentatifs ou qui comportent une argumentation :
Un poème descriptif à visée argumentative (à rechercher dans les Cahiers de Douai) :



LE XVIe siècle Poèmes de la renaissance

Le XIXe siècle

Le XXe




Les romantiques :
Les autres :






Petit jeu : Parmi les personnes suivantes, Baudelaire, Hugo, Rimbaud, qui a dit…
a. « Le poëte en des jours impies

Vient préparer des jours meilleurs.

Il est l’homme des utopies,

Les pieds ici, les yeux ailleurs.

C’est lui qui sur toutes têtes,

En tout temps, pareil aux prophètes,

Dans sa main, où tout peut tenir,

Doit, qu’on l’insulte ou qu’on le loue,

Comme une torche qu’il secoue,

Faire flamboyer l’avenir ! »

b . L’albatros

S
Voyez dans ce poème que j’adore, comme le poète assimile l’albatros (voire toutes les expressions qui le désignent surlignées en vert) et le poète, comme il montre son habileté , sa majesté, ma beauté, lorsqu’il vole, suivant le navire, mais comme il est maladroit, ridicule dès lors qu’il se pose sur le sol, parmi les hommes.

Traduction de la métaphore ? Le poète est « le roi de l’azur », le « prince des nuées » (deux expressions synonymes). Magnifique dans son domaine, la poésie, mais inadapté au monde des hommes, maladroit, pas à l’aise.
ouvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

c. « On ne choisit pas d’être poète, on se reconnaît poète : « Je me suis reconnu poète ».

similaire:

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconSynthèse : poésie lyrique et poésie engagée
«Hélène», 1 seule strophe dans «Avis», la longueur des vers est irrégulière, les rimes ne suivent pas une disposition classique

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconLe texte poetique
«poésie» vient du verbe grec «poiein» qui signifie : faire au sens le plus large du terme, c’est-à-dire : créer. La poésie est donc,...

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconComment utiliser ce cours
«poésie» vient du verbe grec «poiein» qui signifie : faire au sens le plus large du terme, c’est-à-dire : créer. La poésie est donc,...

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconIntro : classicisme : Cette poésie est plutôt satirique, engagée...
«cri»; V. 8 «crier»; V. 16 «cris aigu»; V. 19 et 25 : «bruit»; V. 20 «coups de marteau»;…

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconLittérature (poésie) Problématique
«Poèmes de la paix et de la guerre» (1913-1916). C’est donc un poème de circonstance puisque G. Apollinaire s’est engagé dans l’armée...

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconPréface
«fuite» est employé. On parle donc d’un phénomène que l’on ne peut pas contrôler et inévitable, le ruisseau est perpétuel, ce n’est...

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) icon«Alejandro Romualdo, et sa poésie dans la génération des années 50»
«Canto coral a Tupac Amaru» est son œuvre la plus connue, mais c’est tout l’ensemble de sa poésie qui a une grande importance

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconLecture Analytique 6 : Pyrame et Thisbé
«Mais mon Pyrame est mort» (V. 13) laisse attendre un «donc» logique qui conclue le raisonnement que se tient le personnage (V. 33/34)...

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) icon«Le voyage» ( parties 7 et 8 )
«Enfer ou Ciel qu’importe ?». Pour Lui, et IL veut nous en convaincre, la mort est quelque chose d’attirant, de séduisant et elle...

Mais qu’est-ce que c’est donc que la poésie engagée ? (hein ?) iconInstructions officielles
«ils trouves» → l’élève a repéré le pluriel mais n’a pas intégré la terminaison verbale. C’est donc un premier pas dans la réflexion...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com