Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve





télécharger 22.43 Kb.
titrePlusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve
date de publication06.11.2016
taille22.43 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
Introduction :

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve dans des contextes instables à forte mobilité sociale ou des situations intermédiaires entre une diglossie et une autre organisation de la communauté linguistique.

A l’intérieur d’une communauté il existe une division fonctionnelle des usages entre les deux formes linguistiques et les groupes sociaux sont intégralement séparés.

Et la question qui se pose : quelle est la différence entre la diglossie et le bilinguisme ?

Définitions :

  1. La Diglossie :

En sociolinguistique, la diglossie désigne l'état dans lequel se trouvent deux variétés linguistiques coexistant sur un territoire donné et ayant, pour des motifs historiques et politiques, des statuts et des fonctions sociales distinctes, l'une étant représentée comme supérieure et l’autre inférieure au sein de la population. Les deux variétés sont des dialectes d'une même langue.

Le mot diglossie a d'abord été synonyme de bilinguisme avant d'être utilisé par le linguiste William Marçais en 1930 dans sa Diglossie arabe. Il marque aujourd'hui davantage l'état dans lequel se trouvent deux systèmes linguistiques coexistant sur un territoire donné, et dont l'un occupe, le plus souvent pour des raisons historiques, un statut sociopolitique inférieur. La situation diglossique est ainsi généralement une situation conflictuelle.

Ce phénomène donne lieu à des situations de tension linguistique, le plus souvent implicite, généralement caractérisées par l'apparition de variétés « hautes » et « basses » de langage. Un aspect de la diglossie est la distribution complémentaire où, dans une série de situations, seulement la variété « haute (H) » (par exemple en contexte formel, à l'écrit ou pour certains usages culturels et littéraires) est acceptable et dans une autre seulement la variété « basse (B) » (en privé, à l'oral, pour la poésie, le folklore…).

En Algérie, les relations diglossiques sont en grande partie, premièrement entre l'arabe classique, langue prestigieuse et de culture, et l'arabe dialectal, populaire. Outre ce fait, la juxtaposition de deux variantes d'une même langue, caractérise parfaitement la diglossie telle qu'elle est définie par Ferguson (1959). La présence de l'arabe dialectal, langue d'usage quotidien, dans le milieu familial aussi bien que dans le milieu public, et l'arabe classique dont l'usage est limité aux médias étatiques et à l'école (car il est la langue d'enseignement), illustre cette situation diglossique.

Ainsi le dialectal, utilisé dans la vie quotidienne par la majorité de la population, n'a aucun statut officiel, au contraire de l’arabe classique, utilisé dans l'enseignement et les médias. Réservé aux situations formelles, il se trouve de ce fait privilégié par rapport aux autres langues présentes en Algérie (les dialectes régionaux et le berbère). L'arabe classique tient également son prestige du fait qu'il est la langue du Coran, aussi le produit des politiques d’expansion linguistique française en arabe, des tentatives d’unification linguistique, qui impliquent un état de minoration et de subordination linguistique de l’oral face à l’écrit, du dialecte face à la langue.

Aujourd'hui des voix s'élèvent à l'exemple de l'écrivain Kateb Yacine pour revendiquer un statut officiel pour l'arabe dialectal. La production théâtrale de Kateb Yacine révèle les difficultés de coexistence des différentes langues en Algérie. Elle s’inscrit précisément dans une perspective de rupture avec le schéma diglossique qui impose la langue écrite de l’idéologie dominante sur le marché linguistique. A partir des années 70,  Kateb Yacine s’engage à utiliser les langues populaires algériennes dans le théâtre. De cette manière, en les réhabilitant, il répond au phénomène de diglossie, phénomène de communication que l’on peut appréhender ainsi : « Ici en Algérie, si j’écrivais encore un Nedjma ou un Polygone étoilé, ça n’aurait aucune signification ». Dans cette perspective, il investit le champ théâtral, s'évertuant à lutter contre la représentation, l’image figée en théâtre, pour s’engager dans la notion d’espace, d’action, de réalité, de révolution, de justice.

Face à l’impérialisme linguistique de l’arabe classique, Kateb Yacine produit un théâtre destiné à réhabiliter les dialectes, l’oralité, le peuple. Il réactive la tradition populaire dans le dessein de la révolution, de l’autre libération, de la réconciliation des Algériens avec eux-mêmes, leur histoire, leur langue, leur pluralité. En allant au-devant du peuple, c’est lui qui s’adapte au peuple et non l’inverse.

  1. Le bilinguisme :

Consiste théoriquement dans le fait de pouvoir s'exprimer et penser sans difficulté dans deux langues à un degré de précision identique dans chacune d'elles. Les individus authentiquement bilingues sont également imprégnés des deux cultures indifféremment et dans tous les domaines. Le bilinguisme constitue la forme la plus simple du multilinguisme, qui s'oppose au monolinguisme .

Certains linguistes plaident pour la définition maximale qui signifie que les « vrais » bilingues sont aussi bien capables de s'exprimer dans une langue que dans l'autre et ont une connaissance identique des deux langues. D'autres plaident pour la définition minimale, basée sur l'utilisation correcte de phrases dans les deux langues pour la communication courante. Les touristes qui sont capables de faire passer des expressions et des idées en utilisant une langue qu'ils ne parlent pas couramment, sont considérés comme bilingues.

  1. La différence entre Bilinguisme et Diglossie :

Dans la coexistence de plusieurs groupes sociaux, l'existence ou non de plusieurs langues revêt une importance d'autant plus grande si l'on considère, comme Jean-Louis CALVET que, dès l'origine, la langue est liées aux rapports de force, au pouvoir et à la négociation. Il existe certainement une relation entre ces formes de pouvoir et l'évolution des langues elles-mêmes. Dans un monde plurilingue, les différents groupes sociaux ont fait de la langue un facteur discriminant, d'appartenance ou de non appartenance à une même communauté. Et à l'intérieur de cette communauté, des éléments différenciateurs dans la manière de prononcer les mots, d'employer des tournures de phrases. Au sens général le plurilinguisme comporte deux phénomènes (le bilinguisme et la diglossie). Le mot bilinguisme désigne toute pratique de plusieurs variétés linguistiques (sur tout de variétés nettement différenciées) par un individu ou par un groupe. Mais tout d’abord, il faudra distinguer le plurilinguisme des individus isolés (et c’est ce qu’on appelle le bilinguisme) du plurilinguisme des structures sociales. Ces variétés de langue peuvent être de statut inégal. Ceci permet de dégager le concept de diglossie qui désigne la situation sociale de groupe d’individu.

Conclusion :

Et pour conclure on dit que Le bilinguisme est le fait pour un individu de parler deux langues (la langue maternelle et une langue étrangère), hors La diglossie désigne le fait d’existence de deux langue dans le même pays ou le plus souvent deux systèmes linguistiques coexistent (une langue à usage officiel et une langue à usage personnel). Comme est le cas pour l’Algérie.

similaire:

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconObjectif : Identifier les caractéristiques d’un héros nouveau : l’arriviste,...
«deux voies distinctes» qui s’offrent à Lucien ? Qui les représente respectivement ? Dans deux colonnes, notez les éléments qui caractérisent...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconAinsi à sa condamnation pour outrage aux bonnes moeurs, a une place...
«chien», tous les deux en synérèse. V. 11: 2/4//2/4, avec les 2 [z] successifs, et le hiatus: au ha-, ainsi que l’accumulation de...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconEssai de définition
«simples», celles qui «procèdent d’un travail du langage lui-même, sans intervention, pour ainsi dire, d’un poète» [1]. Parmi ces...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconLangues vivantes (étrangères ou régionales)
«niveau de l'utilisateur élémentaire». En passant de A1 à A2, les élèves quittent «le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconUtopie (ce lieu qui selon l’étymologie grecque n’existe pas et que...
«Tür» (du grec thyra). Deux langues, racines de nos mythes et de nos rêves, de nos valeurs d’utopie (ce lieu qui selon l’étymologie...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconDiscours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes 2
«bon sauvage» se dénature. Cependant selon Diderot ce mythe n’existe pas. La nature des Tahitiens n’est ni bonne ni mauvaise. IL...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconLangues vivantes (Etrangères ou régionales) : progressivite des apprentissages cycle 3
«niveau de l'utilisateur élémentaire». En passant de A1 à A2, les élèves quittent «le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconC'est-à-dire une zone géographique allant du Proche-Orient à l'Atlantique....
«arabe» et «islamique» : musique «arabe» et du «monde musulman» sont soit confondues, soit considérées comme deux cultures musicales...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconSans figure de style superflue, entrons dans le vif du sujet ! Cela...

Plusieurs personnes connaissent deux langues dans une société sans qu’il existe d’usage spécifique pour les formes linguistiques distinctes. Cela se retrouve iconDans les textes de «chœur», choisir une ligne ou deux lignes à la...
«chœur», choisir une ligne ou deux lignes à la suite (possible d’en choisir plusieurs)





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com