Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006





télécharger 184.04 Kb.
titreConcevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006
page1/4
date de publication08.01.2017
taille184.04 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4

Entrer dans la danse en maternelle

UGSEL 29 Nord et 29 Sud






Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle…




Commission maternelle UGSEL 29 N - 29 SUD


Année 2005-2006


LE CONTENU DU DOSSIER

  • Quelques références indispensables aux textes officiels (pages 3 à 6)




  • Des pistes générales pour savoir comment concevoir un projet « création danse » à l’école et ce qui rentre en compte dans cette activité. (pages 7 à 12)




  • Des propositions de modules d’apprentissages avec des entrées différentes, destinés à des enfants des différents niveaux de l’école maternelle. (pages 13 à 26)

Danse l’album

Danse l’objet

Danse les animaux

Danse avec son doudou


  • Des propositions d’activités pour développer les différentes composantes de l’activité danse et amener l’enfant vers le mouvement et la danse. (pages 27 à 39)




  • Des références documentaires et discographiques intéressantes (p. 40)





DANSE A L’ECOLE MATERNELLE
CE QUE NOUS DISENT LES TEXTES !

Danse en maternelle - Programme 2002
Le lien avec le domaine "La sensibilité, l'imagination, la création" est essentiel.

La danse, en utilisant le corps comme instrument d'expression et de communication, met en œuvre le "corps poétique » => La danse permet aux enfants une mise en scène de l'imaginaire.
L'activité physique des tout-petits
Les situations qui sont proposées doivent permettre : des actions de déplacement (locomotions), de manipulation, de déplacements et mouvements "dansés", des jeux d'expression, des imitations de personnages, d'animaux...

Rôle de l’enseignant :

Aménagement du milieu : Il organise le milieu de façon peu complexe pour que l’enfant trouve ses repères, et permet une exploration libre des espaces et du matériel proposés.

Il peut à l'occasion aider les enfants en difficulté passagère sans toutefois anticiper sur les initiatives ou substituer des réponses toutes faites aux tâtonnements.

La verbalisation par l'enseignant de ce qui est fait par les enfants joue un rôle important dans la compréhension de leurs actions.
Les enfants sont amenés à faire une recherche individuelle d’abord, puis petit à petit, des interactions entre enfants se mettent en place, permettant à chacun de trouver sa place à l'intérieur d'un groupe et de commencer à participer à une action commune.


« Réaliser des actions à visée artistique, esthétique ou expressive »

Être capable de :

  • exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états

  • communiquer aux autres des sentiments ou des émotions

  • s'exprimer de façon libre ou en suivant un rythme simple, musical ou non, avec ou sans matériel.



Exemples de compétences à atteindre en fin de maternelle
- rondes et jeux dansés : danser (se déplacer, faire les gestes) en concordance avec la musique, le chant, et les autres enfants ;
- danse : construire une courte séquence dansée associant deux ou trois mouvements simples, phrase répétée et apprise par mémorisation corporelle des élans, vitesses, directions.
« On s’attachera davantage dans ce cycle à l’aspect expressif qu’à l’aspect esthétique, notamment avec les plus petits.

Toutes sortes de musiques ou éléments sonores peuvent être utilisés pour soutenir et dynamiser l’action. (Doc d’application) »

FICHES D’ACCOMPAGNEMENT

Danse – Maternelle


Compétence spécifique 




Utiliser un répertoire aussi large que possible d’actions élémentaires pour :


* Danser : exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états

- Improviser à partir d’éléments fondamentaux du mouvement (déplacements, sauts, tours, chutes…)

- Transformer un geste habituel par le jeu des contraires (vite - lent, haut - bas, fort - doucement, seul - avec …) pour faire émerger un autre imaginaire.

- Construire la « musicalité » du mouvement par un travail de nuances liées aux qualités des éléments (eau, terre, air, feu), d’autres univers (imaginaires, poétiques, familiers, lointains…), en relation avec les caractéristiques de la musique.


* Composer :

- Construire une courte séquence dansée associant 2 ou 3 mouvements simples, phrase répétée et apprise par mémorisation corporelle des élans, vitesses, directions…


* Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions :

- Entrer en relation « instantanée » avec un ou plusieurs enfants, par imitation, par la proximité dans l’espace, par le rythme…




Compétences transversales




S’engager dans l’action


* Oser s’engager dans différentes actions

- Danser devant les autres, en participant à un « moment » de danse, à partir de quelques repères dans l’improvisation (gestes, relations, entrées, sorties, éléments de la musique ou du monde sonore), dans une diversité de rythmes, de directions, de formes…

* Éprouver, ressentir, accepter

- Des sensations motrices inhabituelles : équilibres, rotations, déséquilibres

- Des émotions : plaisir de s’exprimer, peur de danser devant les autres

* Les reconnaître, les nommer, sur soi et sur les autres…

- Dire après le « spectacle » quelles sont les émotions que l’on a vécues

- Nommer sur les autres danseurs les actions relatives à des sensations (appuis sur une jambe, tours, attitudes penchées…)



Faire un projet d’action


* Avec l’aide de l’enseignant (et éventuellement d’autres enfants), imaginer, créer, proposer les éléments d’un « moment chorégraphique » à monter seul ou à plusieurs…

* Élaborer un projet individuel d’action et le mener à terme : choisir des éléments (mouvements, déplacements…) parmi ceux qu’on a déjà réalisé ou dans la danse des autres, composer une petite séquence (2 à 3 actions) et la danser.

* Découvrir, connaître, nommer des éléments relatifs à l’activité :

- Mouvements possibles (tours, déplacements, actions à 2…)

- Espace scénique : entrées, sorties, avant, arrière…

- Caractéristiques du monde sonore (Paroles, musiques, rythmes divers… )

- Oeuvres différentes (vidéos, livres, spectacles…)




Identifier et apprécier les effets de l’activité


*Prendre des indices simples (peu nombreux et peu complexes)

- Éléments de l’espace scénique

- Éléments du monde sonore (mélodies, pulsations, accents…)

- Gestes, mouvements des danseurs

* Prendre des repères dans l’espace et le temps pour être plus efficace.

- Début et fin des phrases musicales, espace parcouru sur une de ces phrases…

* Prendre en compte le résultat de son action en comparant les effets recherchés et les effets obtenus.

- Identifier sur les autres des attitudes, des gestes, des modes de déplacements, et réussir à les reproduire.

* Ajuster ses actions en fonction des buts visés.

- Danser (seul ou avec les autres), sans se tromper, la séquence préparée.

* Etre sensible à des valeurs esthétiques ou expressives : définir des critères d’appréciation sur la justesse des attitudes, expressions, mouvements relatifs à des sentiments, des états, mais aussi à la notion de beau…

*Savoir apprécier l’action des autres comme spectateur : dire si ce que font les danseurs est expressif, procure de l’émotion, du plaisir…



Se conduire dans le groupe en fonction de règles


* Adapter ses comportements dans des situations où l’on n’est pas seul :

- Participer activement à des actions collectives en reconnaissant, en respectant, en écoutant, en coopérant, en établissant des relations de plus en plus nombreuses avec les autres :

- Retenir, suspendre, accélérer son mouvement pour être à l’unisson avec les autres enfants danseurs.

- Comprendre et respecter le rythme et les règles de la vie collective : tout le monde a le droit de s’exprimer pour donner son avis ou propose des actions à faire.

- Comprendre et respecter des règles simples de sécurité : s’assurer que les gestes et déplacements exécutés ne gênent pas les autres enfants.

* Connaître et assurer des rôles différents dans l’activité : danseur, spectateur…



CONCEVOIR UN PROJET « DANSE » en maternelle :

CE QUI EST INTERESSANT A SAVOIR

DANSE A L’ECOLE

Les différentes phases d’une démarche de création






Phase 1 : Exploration, Improvisation guidée.

Phase la plus importante pour les enfants de cycle 1(Elle doit être suffisamment longue pour que les enfants puissent avoir le temps de trouver des propositions.)

Des consignes précises sont données par le maître (La consigne doit être une contrainte pour trouver des réponses inhabituelles)
Phase 2 : Mémorisation, composition

C’est un moment de réinvestissement. L’enfant choisit ses mouvements, les mémorise, trouve les liaisons pour composer une phrase corporelle en fonction des consignes données. Il devra répéter pour retrouver les sensations qui ont fait naître le mouvement.

Plus les enfants sont jeunes, plus la phrase corporelle sera courte et réduite à quelques mouvements.
Phase 3 : Eduquer le rapport : Danseur / Spectateur - L’ Evaluation

Ils apprennent à changer de rôle. Ce temps de spectateur va se réduire à quelques minutes et être en alternance avec des moments ou l’enfant est danseur.

En MS et GS l’enfant peut commencer à observer une production des autres à partir de critères simples « début et fin précis dans l’immobilité »…

Cette observation sera suivie d’un temps d’échange verbal guidé par le maître. L’œil du spectateur va peu à peu s’éduquer.

La présence de l’enfant observateur va obliger le danseur à mémoriser ses mouvements, l’espace occupé, sa place par rapport aux autres…
Phase 4 : Remédiation

Modifications pour enrichir sa production, améliorer la qualité d’interprétation… prendre du plaisir à danser.

Extrait de : L’Education Physique à l’école maternelle – IA Maine et Loire – Equipe départementale EPS

DANSE A L’ECOLE

C
Des idées à retenir
omment faciliter l’entrée de l’enfant dans la danse ?



  1. Comment amener l’enfant vers le mouvement ?

Partir du connu… pour aller vers l’inconnu

Mettre en place des rituels au niveau : de la tenue, du lieu, de l’instauration d’un rite culturel (ex : analyse vidéo de danse) pour développer un esprit critique et la sensibilité artistique.

Solliciter l’imaginaire de l’enfant (sensations ou images connues)

Faire de l’enfant un spectateur


  1. Comment amener l’enfant dans la danse ?


Quand l’enfant est entré en mouvement, pour transformer ou enrichir sa gestuelle, l’enseignant peut jouer sur plusieurs variables : Les différentes parties du corps ; L’espace occupé ; Le temps… (cf composantes de l’activité danse p. suivante et propositions de tâches dans le dossier)
Les axes de progressivité

Partir de l’imitation pour aller à la démarche de création

Prise de conscience corporelle (les possibilités expressives de son corps son explorer)

Espace (prise de conscience de l’occupation de l’espace dans toutes ses possibilités)

Enfant spectateur (l’enfant ne sait pas au départ comment observer, cela s’apprend aussi)
Les éléments de polyvalence

Transversalité (des compétences transversales sont développées à travers ces activités – cf fiches d’accompagnement)

Interdisciplinarité

La relation à la musique
Extrait de : L’Education Physique à l’école maternelle – IA Maine et Loire – Equipe départementale EPS
Les composantes de l’activité « danse »



La danse à l’école maternelle – I Bellicha N. Imberty

TRAVAIL DES DIFFERENTES COMPOSANTES DE L’ACTIVITE DANSE
Activités visant à :

  • Mettre en relation les danseurs entre eux : jouer avec le regard ; entrer en contact avec d’autres danseurs ; éduquer le rôle de spectateur

  • Utiliser l’espace dans toutes ses dimensions.

  • Découvrir son corps et utiliser l’ensemble de son corps pour s’exprimer.

  • Varier les rythmes d’expression


Mesurer les progrès en danse.
Pour une prise de conscience et pour qu’il y ait progrès dans les différentes composantes de l’activité danse, il est essentiel de prendre en considération : le rôle de l’enfant spectateur et le temps de verbalisation.



L’enfant spectateur
L’enfant spectateur tient ce rôle sur un temps court ; il redevient danseur assez rapidement

L’enfant spectateur est conduit dans son rôle. Il doit valider une production ; il aide la maîtresse qui ne peut pas voir tous les enfants ; il doit donner son avis, il est important…

Il doit bien comprendre ce qui lui est demandé
Les consignes d’observation, simples, doivent être clairement annoncées :

«Tu regarderas si X change sa façon de se déplacer quand il change de maison » ;

«Tu regarderas si X s’arrête dès que la musique s’arrête » ;

«Tu regarderas si X et Y se touchent tout le temps »…
L’enfant spectateur est très actif pendant les temps de verbalisation.
Le temps de verbalisation
A l’issue ou pendant une activité, il est important que les enfants puissent avoir la possibilité de s’exprimer sur leur production ou celle de ses camarades. Ils expriment des sentiments, nomment des actions …

cf compétences transversales à développer

« Qu’est-ce que tu as aimé ? Qu’est-ce que tu as moins aimé ? »

« Qu’est-ce qui était facile ? » « plus difficile ? »

« Qu’est-ce que tu as fait ? »

« Pourquoi est-ce que tu dis que X n’a pas bien réussi ? » (ce «pourquoi » est difficile avec des enfants de cycle 1)


MODULE D’APPRENTISSAGE DANSE

Quelques propositions

Le module d’apprentissage danse 
- Des situations d’apprentissage spécifiques à l’entrée choisie
Phase d’exploration

Phase de composition et de mémorisation

Phase de remédiation Pour

Phase de production collective progresser…


- Des tâches d’apprentissage permettant de travailler les différentes composantes de l’activité danse aux différents moments du module d’apprentissage.

DEROULEMENT GENERAL D’UN MODULE DANSE – MS GS -
DANSE L’ALBUM


Acquisitions attendues

Danse : entrée par un album

1-En tant que danseur :

-Exprimer corporellement des images, des personnages, des états

-Communiquer aux autres des émotions ou des sentiments, des savoirs-faire

-Construire une courte séquence dansée de 2 ou 3 mouvements

-Oser s’engager dans différentes actions

2-En tant que spectateur :

-Reconnaître des émotions, les nommer sur soi et sur les autres

-Nommer sur les autres danseurs les actions relatives à des sensations (appui sur une jambe, attitude penchée…)

Lieu

Salle de motricité

Matériel

-1 album

Exemple :« Le matin des loutres »

Jim Arnosky – ARCHIMEDE - L’école des loisirs

-Musique, mais après la phase de composition

Prérequis

- Lecture et activités de compréhension à partir de l’album choisi.


Situations d’apprentissages :


S.1 : EXPLORATION GUIDEE
1. Lecture et exploitation de l’album en classe, juste avant la séance.

 Expression orale sur les actions … (ici de la loutre) les nommer :glisser, plonger, nager, tourner sur le dos, retenir sa respiration, disparaître, rencontrer, chasser, suivre, poursuivre, attraper…
2. On explore physiquement les différentes actions de la loutre de manière à faire vivre au corps des possibilités diverses d’expression : déplacements variés ; occupation de l’espace ; utilisation des différentes parties du corps (faire travailler les différentes parties du corps). Laissez aux enfants le temps de la recherche, de l’exploration.

Enoncez des actions que les enfants essaient de réaliser avec leur corps. Faire observer les propositions, faire rechercher des propositions nouvelles pour une même action, faire utiliser différentes parties du corps pour exprimer une même action…
3. Recherche par groupes : On choisit 3 actions parmi les actions relevées et par petits groupes dispersés dans la salle, exploration supervisée par le maître des 3 actions retenues.
4. Temps d’observation : Chaque groupe fait part de ses trouvailles et les montre aux autres. On exclut les gestes les plus pauvres, les moins appropriés.

S.2 : COMPOSITION ET MEMORISATION


  • Proposition 1:

Par groupe de 3 à 5 enfants, choisir une façon commune d’exprimer la succession des 3 actions.

Consignes : Intégrer les éléments suivants dans la production à partir des actions retenues : Départ immobile ; Enchaîner et mémoriser les 3 actions retenues en intégrant une action en déplacement.
Critères de réussite pour les danseurs : respect des consignes ; début et fin précis dans l’immobilité ; absence de gestes parasites ; fluidité entre les différentes actions ; actions coordonnées des danseurs.
Organisation :

Selon le nombre d’enfants, il peut être préférable de faire travailler 2 ou 3 groupes, pendant que 2 autres groupes observent de manière à permettre une meilleure utilisation de l’espace.


  • Proposition 2:

Dans le groupe, chaque enfant exprime individuellement les 3 actions enchaînées.
Critères de réussite pour les danseurs : respect des consignes ; début et fin précis dans l’immobilité ; absence de gestes parasites ; fluidité entre les différentes actions
-En fin de séance, chaque groupe peut montrer sa production.

-Dans une phase de production collective, tous les groupes peuvent commencer au même moment, en alterné, ou en décalé.


S.3 : STRUCTURATION, PRODUCTION COLLECTIVE


  • Proposition : l’enseignant fait le choix d’une évolution

-Faire 3 groupes avec 1 référent par groupe

-Disposition : 1 groupe en avant-scène et les 2 autres en arrière-plan

-Chaque groupe enchaîne ses 3 actions en harmonie avec le référent

-Quand le groupe en avant-scène a terminé, les groupes changent de place et renouvellent l’enchaînement et ainsi de suite, de façon à ce que chaque groupe passe au moins une fois en avant-scène.
































Avant scène

Faire attention au temps de rotation des groupes que les déplacements soient également construits : Les déplacements doivent être travaillés comme chaque phrase dansée.


DEROULEMENT GENERAL D’UN MODULE DANSE – MS - GS
DANSE L’OBJET

Domaine d’activité
Danse : entrée par un objet

Selon un thème d’étude, choisir un objet qui est en rapport avec ce thème et s’exprimer à partir de l’objet choisi.

Ex : thème => l’eau ; l’école ; la fête…

Acquisitions attendues

1-En tant que danseur :

- Exprimer corporellement des états à partir d’un objet.

-Communiquer aux autres des émotions ou des sentiments.

-Construire une courte séquence dansée de 2 ou 3 mouvements à partir d’éléments choisis parmi les actions explorées.

-Oser s’engager dans différentes actions.

2-En tant que spectateur :

-Reconnaître des émotions, les nommer sur soi et sur les autres

-Identifier le respect ou non des critères de réussites annoncés

-Dire si ce que font les danseurs est expressif (procure de l’émotion ou non).

Lieu

Salle de motricité

Matériel

Musiques diverses + 1 objet par élève en rapport avec un thème d’étude.

Pré-requis

Au préalable, les enfants ont été sensibilisés au thème : travail sur la mer, l’eau ; travail sur l’Afrique …
  1   2   3   4

similaire:

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 icon’Aide à l’évaluation des acquis des élèves en fin d’école maternelle
Le principe d'un bilan des acquisitions des élèves en fin d'école maternelle est fixé par la circulaire 2008-155 du 24-11-2008 définissant...

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconEcole maternelle Prévert
«Liaison carbone»+ projet avec une artiste ascéenne. Intervention de l’artiste dans la classe en vue d’une expo sur le thème des...

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconProjet d’écriture poétique en section des grands de maternelle

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconProgrammes : (Maternelle)
«lire écrire» est objet de «repères pour organiser la progressivité des apprentissages pour l'école maternelle»

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconPédagogie de projet et langage à la maternelle

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconLa comptine : un élément du patrimoine enfantin, détourné à des fins pédagogiques !
«A l’école maternelle, on accorde une grande importance aux comptines» (Orientations, projets, activités pour l’École maternelle....

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconProgrammes de l’école maternelle
«contrôles de socle», indépendants des évaluations conduites tout au long de l’année

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconCette année, la semaine de l’école maternelle organisée

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconProces verbal du conseil de l’ecole maternelle jacques prevert
«Chanter le quotidien». Gs uniquement 1 fois tous les 15 jours avec une intervenante de l’école de musique de Fougères. Aboutissement...

Concevoir un projet danse avec des enfants de maternelle… Commission maternelle ugsel 29 n 29 sud année 2005-2006 iconRapport n° 06. 221 Mes chers Collègues, L’association des «Amis...
«Amis et parents de personnes handicapées mentales du sud des Hauts-de-Seine», anciennement appelée «Amis et Parents d’Enfants Inadaptés...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com