Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix





télécharger 83.76 Kb.
titreLittérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix
date de publication29.11.2019
taille83.76 Kb.
typeLittérature
l.20-bal.com > droit > Littérature
ETUDE D'UNE PIECE DE THEATRE

Le petit violon de Jean-Claude Grumberg


Français

Langage oral, Littérature et Lecture-Rédaction

Cycle III

CM1-CM2

Séquence de 10 séances. Différenciation à prévoir.

BO:

Langage oral

Raconter, décrire, exposer

- Décrire un objet, présenter un travail à la classe en s’exprimant en phrases correctes et dans un vocabulaire approprié.
Échanger, débattre

- Demander et prendre la parole à bon escient.

- Réagir à l’exposé d’un autre élève en apportant un point de vue motivé.

- Participer à un débat en respectant les tours de parole et les règles de la politesse.

- Présenter à la classe un travail collectif.
Lecture

- Lire sans aide les consignes du travail scolaire, les énoncés de problèmes.

- Lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte d’une dizaine de lignes, après préparation.

- Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, résumer, répondre à des questions sur ce texte).

- Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites).

- Dans un récit ou une description, s’appuyer sur les mots de liaison qui marquent les relations spatiales et sur les compléments de lieu pour comprendre avec précision la configuration du lieu de l’action ou du lieu décrit.

S’appuyer sur les mots de liaison et les expressions qui marquent les relations logiques pour comprendre avec précision l’enchaînement d’une action ou d’un raisonnement.

- Repérer les effets de choix formels (emplois de certains mots, utilisation d’un niveau de langue bien caractérisé, etc.).

Saisir l’atmosphère ou le ton d’un texte descriptif, narratif ou poétique, en s’appuyant en particulier sur son vocabulaire.

- Participer à un débat sur un texte en confrontant son interprétation à d’autres de manière argumentée.

- Utiliser les outils usuels de la classe (manuels, affichages, etc.) pour rechercher une information, surmonter une difficulté.

- Effectuer des recherches, avec l’aide de l’adulte, dans des ouvrages documentaires (livres ou produits multimédia).
Littérature

-Lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte ; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix.

- Adapter son comportement de lecteur aux difficultés rencontrées : notes pour mémoriser, relecture, demande d’aide, etc.

Participer à un débat sur une œuvre en confrontant son point de vue à d’autres de manière argumentée.

- Expliciter des choix de lecture, des préférences.

- Rapprocher des œuvres littéraires, à l’oral et à l’écrit.
Rédaction

- Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres).

- Rédiger des textes courts de différents types (récits, descriptions, portraits) en veillant à leur cohérence, à leur précision (pronoms, mots de liaison, relations temporelles en particulier) et en évitant les répétitions.

- Maîtriser la cohérence des temps dans un récit d’une dizaine de lignes.

- Rédiger différents types de textes d’au moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation.




DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN :

COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2
Compétence 1 : La maîtrise de la langue française

L’élève est capable de :

- s’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis ;

- prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté ;

- lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte ;

- lire seul des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge ;

- lire seul et comprendre un énoncé, une consigne ;

- comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient ;

- dégager le thème d’un texte ;

- utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte (mieux le comprendre, ou mieux l’écrire) ;

- répondre à une question par une phrase complète à l’oral comme à l’écrit ;

- rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire ;

- orthographier correctement un texte simple de dix lignes - lors de sa rédaction ou de sa dictée - en se référant aux règles connues d’orthographe et de grammaire ainsi qu’à la connaissance du vocabulaire ;
Compétence 5 :

La culture humaniste

L’élève est capable de :

- dire de mémoire, de façon expressive une dizaine de poèmes et de textes en prose ;

- distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture) ;

- inventer et réaliser des textes, des œuvres plastiques, des chorégraphies ou des enchaînements, à visée artistique ou expressive.


Objectifs

-Lecture/écriture littéraires: faire découvrir le texte de théâtre, en tant que genre littéraire avec ses spécificités;

-Oralisation: améliorer la diction, l’expression, la mémorisation ;

-Ecriture: améliorer l’expression personnelle ( imagination, respect des codes linguistiques et des codes du genre) par l’écriture de fiction;

-Culture: initier à une culture théâtrale et à une culture artistique.
Séquence

1

Faire découvrir le texte de théâtre en tant que genre littéraire avec ses spécificités.

2

Lire à haute voix une scène de théâtre

3

Repérer l’aspect méta-théâtral de l'œuvre

4

Élaboration du lexique du texte de théâtre

5

Comprendre et interpréter la scène 2

6

Comprendre les caractéristiques des personnages et analyser les procédés utilisés pour les caractériser.

7

Production d'écrit: écrire un dialogue entre deux personnages

8

9

Mise en voix/espace des textes des élèves et de l'extrait n°4

10

Comprendre et interpréter la première fin de la pièce de théâtre

Séance 1 : Faire découvrir le texte de théâtre en tant que genre littéraire avec ses spécificités.
Objectifs: compréhension d’un récit non linéaire, repérage des conventions de théâtre, repérage du rôle de la typographie
Matériel: extrait n°1, fiche recherche
Objectifs notionnels : pièce de théâtre, liste des personnages, répliques, didascalies, interprétation.
Déroulement:

1) A partir du titre « Le petit violon » de Jean-Claude Grumberg, faire des hypothèses sur l'histoire Oral/collectif
2) Étude de la liste des personnages Oral/collectif

Identification des personnages et surtout de Sarah enfant-Sarah jeune fille
3) Visualisation de la forme d'un texte de théâtre

Phase de recherche individuel/écrit

Lecture silencieuse.

Qu'est ce qu'une scène?

Comment est racontée l'histoire?

Mise en commun/correction oral/collectif

Succession nom du personnage-réplique
4) Observation des différences de typographie: répliques/didascalies

Phase de recherche groupe de 2/écrit-oral

Lecture par 2: Lisez le texte en prenant la place d'un personnage.

Quelles différences d'écriture peut-on trouver dans le texte?

Pourquoi y a-t-il des différences d'écriture?

Mise en commun/correction oral/collectif
5) Interprétations sur les lieux et les personnages

La pièce de théâtre: encore plus que dans les autres textes littéraires, c’est un texte à « trous », avec beaucoup d’implicite et d’interprétations possibles.

Phase de recherche individuel/écrit

Qui sont les personnages de la scène 1?

Où se trouvent-ils?

Recherche pour chaque éléments des descriptions et note les dans le tableau.

Dessine les personnages dans les lieux de la scène 1

Mise en commun/correction oral/collectif
6) Étude des boniments

Phase de recherche groupe de 2/écrit

Que veut vendre Léo?

Comment fait-il?

Que veut faire Léo au Géant page 6?

Si les clients achètent, quel cadeau donne Léo?

D'après toi, où trouve-t-on des vendeurs comme Léo?

Quel est le secret du bonheur pour Léo?

Mise en commun/correction oral/collectif

Débat

C'est quoi le secret du bonheur pour vous?

Ce débat peut rentrer dans le temps d'éducation civique.

Après cette première séance, une séance en vocabulaire peut être proposé sur les champs lexicaux: relever champs lexicaux de la tristesse (tragique) et de la gaieté (comique) dans la scène 1.
Séance 2 : Lire à haute voix une scène de théâtre
Objectif:

Lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte d’une dizaine de lignes, après préparation.
Matériel: extrait 1 (scène 1) Le petit violon
Pré-séance: il faut avoir déjà travaillé sur les types de phrase en grammaire. Cette séance peut être la deuxième partie de la séance 5 de la séquence de grammaire sur les types de phrase (1ère partie: Les élèves doivent ponctuer les phrases proposées et justifier leur choix. Idem mais avec un texte court.

2ème partie: Lecture à haute voix de textes de théâtre- lecture expressive en mobilisant ses connaissances grammaticales.)
Déroulement:

Étape 1

-Lire à haute voix sans préparation d'un élève « moyen ».
-Critique-feedback

Démarche: Pour chaque phase de critique-feedback, c'est le lecteur qui parle le premier et après les spectateurs. En amont bien expliquer que on ne juge pas le lecteur, on recherche des solutions à des problèmes que l'on retrouves dans l'ensemble du groupe de la classe.

Constat: Lecture hachée des phrases, mots; on ne sait pas si le lecteur a compris le texte comme il ne s'interresse qu'à déchiffrer les mots.
-Recherche de procédés pour ne pas hacher les phrases et les mots
Étape 2

-Lecture silencieuse du texte plus de deux fois

-Lecture à haute voix du texte par un « élève moyen »
-Critique-feedback

Lecture plus fluide donc il faut lire plusieurs fois silencieusement pour « photographier » les mots et les rentrer dans sa mémoire, pour comprendre le texte aussi. C'est un travail de préparation nécessaire avant de la lecture à haute voix.

La lecture n'est pas assez expressive, le lecteur ne lit pas comme pourrait le dire le personnage.
-Recherche de procédés pour avoir une lecture plus expressive

Il faut aussi faire attention aux types de phrase et donc à la ponctuation pour lire comme pourrait le dire le personnage: la lecture sera ainsi expressive. Plus: travail de la voix, d'interprétation, adopter une position qui facilite une bonne respiration ventrale;
-rappel sur la séquence sur les types de phrase
Étape 3

-Lecture silencieuse du texte plus deux fois, préparation à la lecture à haute voix en suivant le type de phrase

-Lecture à haute voix du texte par 2 « élèves moyens »: en jouant deux rôles
-Critique-flashback

Lecture fluide et expressive.

Mais il y a des retards, des « blancs » entre les répliques.

Il n'y pas de relation crée entre spectateurs et lecteurs.
Recherche de procédés pour avoir une meilleure lecture à plusieurs:

-anticipation du regard sur le texte

-tenir son texte de manière suffisante pour qu'on puisse voir son visage, regarder de temps en temps ceux qui l'écoutent, s'exprimer aussi par le visage.
Étape 4

-Préparation et lecture à haute voix par 2 en utilisant la méthode experte
-Trace écrite: Pour bien lire à haute voix

Pour avoir une lecture à haute voix plus fluide, il faut lire plusieurs fois silencieusement le texte pour « photographier » les mots et les rentrer dans sa mémoire, pour comprendre le texte aussi. C'est un travail de préparation nécessaire avant de la lecture à haute voix.

Il faut aussi faire attention aux types de phrase et donc à la ponctuation pour lire comme pourrait le dire le personnage: la lecture sera ainsi expressive. Travailler la voix, adopter une position qui facilite une bonne respiration ventrale, s'efforcer d'interpréter.

Pour qu'il n'y ait pas de blancs entre les répliques, quand on lit à plusieurs, anticiper le regard sur le texte.

Pour que la lecture soit encore plus agréable pour le spectateur, tenir son texte de manière suffisante pour qu'on puisse voir son visage, regarder de temps en temps ceux qui l'écoutent, s'exprimer aussi par le visage.

Séance 3 : Repérer l’aspect méta-théâtral de l'œuvre
Matériel: extrait 1 (scène 1) Le petit violon, perruques, fiche recherche
Objectif: Compréhension de l'implicite (un jeu de scène) par la mise en voix/espace:

l'utilisation de la perruque comme accessoire servant à faire un retour dans le passé (analepse/flashback) et à revenir dans l'action en cours (monologue-séquence d'introduction- d'un « vieux camelot »)
Théorie:

L'analepse sert à éclairer le passé des personnages et à justifier la psychologie des personnages

Ce procédé est, la plupart du temps, utilisé pour apporter au spectateur des éléments nécessaires à sa compréhension de l'action en cours d'évolution.

Un film entier peut ainsi être construit en un flash-back : séquence d'introduction par un narrateur, par exemple, puis à la fin du film, retour au temps du narrateur qui vient clore le récit.

Claude Chabrol, dans un numéro de Cinématographe le condamne en tant que réalisateur : « Le plus souvent, dit-il, on fait un flash-back quand on a une idée forte de première scène. On attaque le spectateur avec violence, et après on explique comment on y est arrivé ».
Objectifs notionnels :

Didascalies: Indications de jeu et de mise en scène écrites par l'auteur, dans son texte.
Déroulement:

-Phase de recherche individuel/écrit

Avant la didascalie « Il ôte sa perruque blanche et se redresse »

Donner les caractéristiques physiques et morales de Léo le camelot

A qui parle-t-il?

A quel moment de sa vie?
Après la didascalie « Il ôte sa perruque blanche et se redresse »

Donner les caractéristiques physiques et morales de Léo le camelot

A qui parle-t-il?

A quel moment de sa vie?
-Mise en commun/correction

Avant la réplique: Léo est vieux et triste, il parle à l'assistance. Nous? Maintenant?

Après la réplique: Léo est jeune et joyeux, il parle aux clients-passants qui le regardent. Il y a longtemps.
-Phase de recherche collective/oral

Problématique: Comment se fait-il que Léo ne soit plus le même après la réplique?

Consigne: Pour répondre à cette question, il faut jouer le texte (p5) en utilisant la perruque. Attention aux débordements avec la perruque! Pas trop de bruits. Ne pas oublier le travail. Rappel des sanctions dans la classe.

Par 3: phase d'autonomie où à tour de rôle chacun se place en temps qu'acteur puis en spectateur. Les élèves se corrigent ensemble sur la mise en scène/espace du texte et sont amenés à comprendre par eux même le jeu de scène. Phase assez « remuante » car les élèves se voient avec la perruque.
-Réponse à la problématique/correction/trace écrite

La perruque est utilisée pour changer d'époque selon si Léo est jeune ou vieux. Quand il ôte la perruque (qui représente la vieillesse), on fait un retour en arrière. Quand il a sa perruque sur la tête (ce qui fait qu'il n'a plus de cheveux), on revient au temps présent de Léo quand il est face à l'assistance, peut-être nous.
-Mise en voix/espace de la page 5 par un ou plusieurs élèves à la suite pour visualiser ce qui a été dit si des groupes n'ont pas trouvé.
Séance 4 : Élaboration du lexique du texte de théâtre
Objectif:

Réalisation d’une fiche-mémo récapitulative sur le « texte de théâtre: vers une culture de spectateur.
Matériel: texte 1, fiche recherche séance 3
Déroulement:

Répliques

Quand les personnages parlent, comment le voit-on?

->Dans une pièce de théâtre, on annonce le personnage qui va parler en écrivant son nom en majuscule d’imprimerie

LEO

IL NE FAUT PAS RESTER SEUL!
LE GEANT

C'est ça le secret du bonheur?
Monologue-Dialogue

A qui s'adresse Léo avant la réplique « Il ôte sa perruque blanche et se redresse »?

Et après la réplique?

->Il ne parle pas à un personnage. Au théâtre, on parle de monologue.

Lorsqu’un personnage parle seul, on dit qu’il fait un monologue.

->Il parle à un personnage (le géant) ou à plusieurs 'clients-passants): c'est un dialogue. Quand il y à un échange de paroles entre les personnages d'une pièce, on dit que c'est un dialogue.
Pourquoi parle-t-il aux spectateurs? Débat d'interprétation

-> Un monologue sert à donner les impressions d'un personnage, à dire ce qu’il ressent.
Didascalies

A quoi servent les phrases en italique?

->Ce ne sont pas les personnages qui dialoguent. C'est l'auteur, voire le narrateur, qui, dans l'écriture italique, donne des indications scéniques. Les mots en italiques donnent des précisions sur le lieux et le moment de l’histoire quand ils sont en dehors des paroles.

Il joue cette fois un air plus enjoué.

Ils apportent des précisons sur les attitudes des personnages. Lorsqu’ils sont incorporés dans les dialogues, on les met alors entre parenthèses.

LE GEANT (très loin de la bouche de Léo, demande) Quoi?

Ce sont les didascalies.
Les différents tons: comédie/tragédie

On revient sur la séance de vocabulaire qui a été faite sur les champs lexicaux de la gaieté et de la tristesse.
Trace écrite

Débat philosophique: scène1 p7: C'est quoi le secret du bonheur pour Léo, pour le Géant?

Comment donner un sens à la vie ? Le bonheur est-il possible ?

Ce débat peut rentrer dans le temps d'éducation civique.


Séance 5 : Comprendre et interpréter la scène 2

Objectif:

Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites); Participer à un débat sur une œuvre en confrontant son point de vue à d’autres de manière argumentée.
Matériel: scène 1 et scène 2
Déroulement:

1) Anticipation de la scène 2

Qu'avaient décidé Léo et le géant à la fin de la scène 1?

A votre avis, que va-t-il se passer?
2) Lecture silencieuse individuel
3) Questions de compréhension: l'explicite du texte individuel/écrit

-Combien y a-t-il de personnages? Qui sont-ils?

-Comment s'appelle la petite fille?

-Quelles sont ses réactions?

-Que fait la petite fille avec le violon?

-Comment Univers l'apelle-t-elle? Qu'est ce que c'est? Et qu'est ce que cela veut dire?

-Que dit Univers d'elle?

-Quelle est la vie de la petite fille chez Univers?

-Que veut faire Léo?

-Univers est-il attaché à elle? Explique ta réponse

-Résume avec tes propres mots ce qui se passe dans cette scène.
4) Mise en commun/correction oral/collectif
5) Lecture à haute voix (plus préparation individuelle)

Rappel: comment fait-on pour lire à haute voix? coll/oral

Le nombre de rôles est fixé.

Préparation du passage par plusieurs groupes de lecture groupe/oral

Lecture à haute voix de plusieurs groupes
6) Questions de compréhension: l'implicite du texte collectif/oral

Débats

A) La petit fille ne parle pas ( même mendier, tendre la main en murmurant « j'ai faim », elle ne sait pas), ne bouge pas (La petite fille ne bouge pas.)

Pourquoi la petite fille réagit-elle de cette manière? Recherche des causes à cela: hypothèses
B) Léo veut acheter le petite fille (Monsieur Univers, pourriez-vous me céder cette petite fille?).

Que pouvez-vous dire sur le fait que Léo veuille acheter un enfant? Débat d'idées: c'est bien cela va la sauver, elle va être bien avec Léo // Un enfant ne s'achète pas, ce n'est pas une marchandise...
Ce dernier débat peut rentrer dans le temps d'éducation civique.

Prolongement possible: Ce peut être un point de départ pour travailler en éducation civique sur les droits de l'enfant.
Séance 6 : Comprendre les caractéristiques des personnages et analyser les procédés utilisés pour les caractériser.
Objectif:

Repérer les effets de choix formels (emplois de certains mots, utilisation d’un niveau de langue bien caractérisé, etc.).
Matériel: Scène 2 et scène 3, fiche recherche
Déroulement:

1) Débat oral/collectif

A la fin de la scène 2, Univers dit: « Allez allez, les monstres, en piste pour le combat du plus petit et du plus grand. »

A qui parlait-il?

Qui est le plus monstrueux dans cette scène? Justifiez vos propos

Débat
2) Recherche individuelle sur les caractéristiques d'Univers et des procédés utilisés. écrit

-Liste dans le tableau les caractéristiques physiques et morales de Univers, et recopier des indices dans le texte qui vous ont permis dire cela.

-En 5-6 lignes, présente à quelqu'un qui ne le connaît pas Univers. Par ce portrait tu dois faire partager à ton lecteur ton sentiment (et/ou) ton jugement sur le personnage. Aide-toi du tableau. 
3) Mise en commun/correction
4) Débat

Quelles caractéristiques font d'Univers un personnage monstrueux? Pourquoi?
5) Lecture individuelle

Lecture de la scène 3 jusqu'à : ≪ Elle ne bouge toujours pas,restant sur ses gardes . ».
6) Lecture à haute voix (plus préparation individuelle)

Rappel: comment fait-on pour lire à haute voix? coll/oral

Le nombre de rôles est fixé.

Préparation du passage par plusieurs groupes de lecture groupe/oral

Lecture à haute voix de plusieurs groupes

7) Question de compréhension écrit/individuel

Quel est le secret de la petite fille ?.

Les élèves font à l'écrit des hypothèses en s’appuyant sur le texte.
8) Mise en commun
9) Lecture de la fin de la scène 3 et du début de la scène 4 comme confirmation (ou infirmation) des hypothèses. individuel


Après cette quatrième séance, une séance de vocabulaire peut être proposée sur les vocabulaire péjoratif (pour une personne) et laudatif (pour un objet).


Mise en voix/espace par l'enseignant de la scène 5
Avant la séance ci-dessous: séance de jeu dramatique: bonimentir
Séance 7-8 :

Production d'écrit: écrire un dialogue entre deux personnages
Objectif:

- Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres).

- Rédiger différents types de textes d’au moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation.
Matériel: scène 3
Déroulement séance 7:

Rappel: 1 Leçon sur les types de phrase; 2 leçon sur le texte de théâtre; 3 ce qu'est bonimentir.
Consigne: vous allez, seul, écrire une scène où Léo le camelot vend à tout prix à un autre personnage quelque chose. Cela aura été pour lui facile ou non.

Vous devez respecter les codes du genre et utiliser vos connaissances en vocabulaire, orthographe et grammaire.

Ce texte devra comporter au moins 15 lignes.
Écriture individuel/écrit

Rédaction

Quand les élèves pensent avoir terminé, une grille de relecture leur est donnée. Ils la complètent, peuvent aussi corriger leur texte selon leurs réponses à la grille.

Par la suite, les productions et les grilles de relecture sont ramassées. Il est expliqué aux élèves que l'enseignant corrigera tout ou partie de la production et que lors de la séance d'après, les élèves corrigeront ce qu'ils sont capables de corriger avant de saisir sur traitement de texte leur production (afin qu'elle soit mieux lue).


Correction/annotation par l'enseignant

Correction par l'enseignant des erreurs grammaticales, orthographiques et lexicales (ce qui n'est pas encore vu dans ces disciplines).

Annotation par l'enseignant des erreurs grammaticales, orthographiques et lexicales à corriger

Déroulement séance 8:

Correction par l'élève

Il utilise son cahier outil de français en grammaire, orthographe, vocabulaire.
Réécriture sur traitement de texte du « chef d'œuvre » (production finale) en prenant en compte les corrections. Le but est qu'à la prochaine séance les élèves puissent lire leur texte sans buter sur les mots mal écrits.

Quand les élèves pensent avoir terminé, une grille de relecture leur est donnée. Ils la complètent, peuvent aussi corriger leur texte selon leurs réponses à la grille.
Enregistrement et impression.

Correction et évaluation de la production par l'enseignant et classification de textes
Séance 9 : Mise en voix/espace des textes des élèves et de l'extrait n°4
Objectif:

Lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte d’une dizaine de lignes, après préparation.
Matériel: photocopies des productions, extrait n° 3, livre
Déroulement:

Partie 1

1) Lecture à haute voix ou Mise en voix/espace des textes des élèves

Passages qui servent d'évaluation formative en lecture à haute voix.

Tous les textes ne seront pas lus. Selon la classification faite par l'enseignant (textes en discours indirect, ou courts ou longs, respectants les codes du genre, originaux...), seule une partie sera donc lue.

Expliquer que tous les textes ne peuvent être lus, ce serait trop long, et que certains textes se « ressemblent » (ils ont les mêmes points communs) donc il y a une sélection, photocopiée pour que la production puisse être lue par les groupes de lecteurs.

Rappel: comment fait-on pour lire à haute voix? coll/oral

Le nombre de rôles est fixé.

Préparation des lectures groupe/oral

Lecture à haute voix de plusieurs groupes
2) Critique des textes après chaque passage oral/collectif

Partie 2

1) Relecture par l'enseignant de la scène 5
2) Débat oral Oral/collectif:

Pourquoi Léo laisse-t-il Sarah partir avec le pédagogue? Auriez-vous fait comme Léo?

Ce débat peut rentrer dans le temps d'éducation civique.


Séance 10: Comprendre et interpréter les scènes la première fin de la pièce
Objectif:

Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites); Participer à un débat sur une œuvre en confrontant son point de vue à d’autres de manière argumentée.
Matériel: extrait n°4, fiche recherche
Déroulement:

1) Anticipation de la scène 6

Qu'a décidé Léo dans la séance 5?

A votre avis, que va-t-il se passer?
2) Lecture silencieuse de l'extrait n°4 individuel
3) Questions de compréhension: l'explicite du texte individuel/écrit

-Sarah est partie avec le pédagogue. Que fait Léo pendant ce temps là?

-Résume avec tes propres mots ce qui se passe dans la scène 7.

-Quel est le sort de chacun des personnages à la fin de la pièce?
4) Mise en commun/correction oral/collectif
5) Mise en voix/espace (plus préparation individuelle)

Rappel: comment fait-on pour lire à haute voix? coll/oral

Répartition des scènes et des rôles.

Préparation du passage par plusieurs groupes de lecture groupe/oral

Lecture à haute voix de plusieurs groupes
6) Questions de compréhension: l'implicite du texte collectif/oral

On revient sur la lecture de la scène 8.
« Comment? Si j'ai des nouvelles de Sarah? » (Léo parle au spectateur/lecteur.)

A qui parle Léo dans cette réplique? Débat

Lancer un rejeu pour visualiser, vérifier.
« Sarah, son mari, la petite fille et Léo disent bonsoir en langue des signes. »

Dans cette didascalie, à qui disent bonsoir Sarah, son mari, la petite fille et Léo?

Lancer un rejeu pour visualiser, vérifier. Rappeler que dans la liste des personnages, les spectateurs figuraient.
Conclure: Ici, dans les monologues, le personnage parle aux spectateurs/lecteurs qui sont l'« assistance » de la scène 1.
7) Mise en voix/espace par l'enseignant de la deuxième fin.

-Y avait-il une autre fin possible, d'après vous? Débat, propositions.

-Mise en voix/espace.
8) Débat philosophique

Pour vous, c'est quoi le bonheur?

Débat qui peut rentrer dans le temps d'éducation civique.
9) Appréciations sur la pièce Le petit violon

Avez vous aimez? Pourquoi? Remplir le carnet de littérature


------------------------------------------------------------------

Pendant et/ou après cette séquence:

Mise en réseau et approche culturelle
Le titre Le petit violon évoque un emblème des Tziganes et des Juifs d'Europe centrale et rappelle le motif récurrent des toiles de Chagall.

- écoute musicale : musiques d’Europe de l’est, musique tzigane.

- arts visuels : les peintres et le cirque. Découverte de l’univers du peintre Marc Chagall (présence permanente du violoniste dans ses toiles !) et sélection d'œuvres témoignant de la fascination pour l’univers du cirque et des « saltimbanques » : trois autres peintres du XX° siècle ont aimé et peint l’univers du cirque : Georges Rouault, Henri Matisse, Pablo Picasso ( par exemple : « L’acrobate à la boule »1905). Beaucoup d’artistes se sont assimilés aux « saltimbanques ».

-On peut aussi s’intéresser aux poètes : Apollinaire, « Saltimbanques », Alcools, 1913, Pierre Reverdy « Saltimbanques », un poème en prose de 1915, tous témoignent de leur fascination et de la projection de leur propre vie d’artiste sur le monde des saltimbanques.

-Découverte de la langue des signes: Sarah, Léo, le mari de Sarah communiquent avec la langue des signes. On peut apprendre certains signes.

Evaluation finale
Débat: évaluation continue sur la séquence
Lecture à haute voix:
Compréhension:
Production d'écrit:

similaire:

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconIl n'y avait en tête des premières éditions de cet ouvrage, publié...
Il y a deux manières de se rendre compte de l'existence de ce livre. Ou IL y a eu, en effet

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconLire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte...
«Le travail des enfants» silencieusement pendant 10 minutes jusqu’à «travaillent-ils» ligne 13. Puis, tu vas le relire à haute voix...

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconLire un texte à haute voix de manière claire et intelligible

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconTél perso (B) : 0/56 84 57 52
«lire les mots» à voix haute : des textes percutants, dérangeants, qui ne laissent pas indifférents. Sa voix sourde et grave offre...

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconCommunique de presse – juin 2015
«rencontres en lectures» a invité des auteurs pour lire leurs propres ouvrages sur le thème «Goût d’enfance» dans le cadre de séances...

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconIl s’agit de jouer à lire, de lire en jouant… L’objectif premier...

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconLittérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que...
«qu’apprend-on à l’école élémentaire» men – document d’accompagnement «lire et écrire au cycle 3» men – «entrer en littérature» Bordas...

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconLire des extraits sur Paris et les mettre en images ou en voix

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconPartie 1 : Les fondements Chapitre 1 : Lire et apprendre à lire

Littérature -lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix iconCroq’bouquin Poésie
«dire lire écrire», écrire pour apprendre à lire, écrire à l’aide d’une structure poétique. Le parcours foad «Equilibrer les 4 domaines...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com