Le carnaval, en provence





télécharger 16.39 Kb.
titreLe carnaval, en provence
date de publication18.06.2017
taille16.39 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos

2011 - DESCUBERTO DÓU PROUVENÇAU - 2012


LE CARNAVAL, en PROVENCE.

Le Carnaval, période de fête avant le Carême, a pour fonction de faire oublier les privations de l’hiver et d’annoncer le retour du printemps.
Ce changement de saison, cette transformation de la nature sont symbolisés par un autre changement, une autre transformation : les gens oublient leur condition en se déguisant et en jouant un autre rôle social.
Depuis l’Antiquité, toutes les civilisations ont eu leurs traditions pour cette fête.
Le jour de Mardi Gras (le 21 février, pour cette année 2012), on mène en procession le mannequin de Carnaval, CARAMENTRAN, avant de lui faire son procès et de le brûler.
Le mot «Carnaval» vient du latin médiéval : carne levare (enlever la viande des repas). Quant au «Caramentran» provençal, il vient tout simplement de : caremo entran (entrant dans le carême).
Au moment de brûler Caramentran, toute la foule de ses sujets chantaient la chanson traditionnelle : Adiéu, Paure Carnavas.
En Provence, trois, voire quatre danses traditionnelles se rencontrent dans plusieurs endroits pour le Carnaval : les «Boufet» et les «Fielouo» sont les plus connues ; existent aussi les Arlequines et les «Cocos».

Chacune a une signification particulière, une chorégraphie, des costumes qui lui sont propres. Et, pour les danseurs, elles sont particulièrement agréables à faire !.... On ne les reconnaît pas et, ce jour-là, ils ont quasiment tous les droits !!!!

1ère danse : LEI BOUFET (les soufflets).
Je connais, personnellement, deux versions :

  • celle de Château-Arnoux

  • celle que j’ai dansée, dans ma jeunesse, à Marseille.


A Château-Arnoux :

Des hommes, en pantalons blancs, chemises de nuit blanches, bonnets de nuit, visage barbouillé de noir, interprètent avec un soufflet à la main, une danse à plusieurs figures, entrecoupées des célèbres couplets « grivois » : Sian uno bando de jouine jouventuro…

Ils jettent sur la foule des confettis. A l’époque, ils pouvaient mettre de la farine dans leurs soufflets. Les confettis sont, à mon avis, plus « sympas ».



Lei Boufet Jarlandin, autour de la fontaine de Château-Arnoux, le 15 janvier 2012.


A Marseille :

La danse est, dans la forme seulement, un peu différente de celle de Château-Arnoux. A Marseille, ce sont les FEMMES qui dansent lei Boufet !

Les femmes sont donc vêtues de chemises de nuit d’hommes, de bonnets de nuit, des jolis pantalons de dentelles de l’époque…. Armées du fameux soufflet, elles dansent à peu près les mêmes figures qu’à Château. Seules, les paroles de leurs chanson sont plus décentes….. L’air aussi est différent. Pour faire plus « homme », au lieu de se barbouiller la figure de noir, nous nous affublions de fausses moustaches, de faux nez, de fausses lunettes…..


Autres danses.
* Lei Fielouo : Les Quenouilles.

Ce sont les hommes qui la dansent ! Ils sont vêtus avec les habits de nuit des femmes + faux cheveux (nattes, tresse, queue de cheval) + masque de petites filles. Ils dansent avec une longue quenouille, sur des paroles bien plus grivoises que nous pour lei Boufet !

* Lei « cocos » : Les « cocos ».

Danseurs (hommes ou femmes) en chemises de nuit blanches avec 8 noix de cocos : aux genoux, aux coudes, sur la poitrine et dans les mains.

Danse fort plaisante à exécuter et très rythmée. Le bruit des noix de cocos est très amusant. Pas de paroles, à ma connaissance.
* Les Arlequines :

Des jeunes filles en costume d’Arlequin (losanges de couleurs), avec une grande baguette de bois à la main, dont elles se servent pour frapper le sol et faire des arabesques en l’air, exécutent une très jolie danse avec les pas de danses traditionnels. C’est la plus sérieuse des 4 danses de Carnaval.
Quelques indications pour aller voir des vidéos sur Internet :

Sur Youtube, indiquer, comme recherche : Danses provençales San Sumian ; Vous arriverez sur des vidéos du groupe de Brignoles (San Sumian). Ils dansent les Boufet, les Fielouo, les Cocos et les Arlequines.


Lei Boufet et lei Fielouo sont mélangés…. Et je suis sur la photo !..... Où donc, à vous de trouver ?....

1986 – Signes (près de Toulon).

Une dernière danse.

* Les Chivau Frus : Les chevaux fringants.
Autre danse de Carnaval, devenue ensuite danse de la Fête-Dieu à Aix en Provence.

Le chivau frus est un cheval en carton en usage dans les réjouissances publiques. L’origine de cette danse est inconnue.

A l’époque, lorsqu’elle était encore danse de Carnaval, les chevaux fonçaient sur les dames pour leur faire peur.

Puis, la danse fut réglée par le « bon Roi René », poète-troubadour à ses heures. Les évolutions des chevaux, à partir de ce moment-là, retracent les joutes et les exercices des anciens chevaliers.

La danse est pratiquée jusqu’à la Révolution française pour la Fête-Dieu d’Aix (les chevaux sont devenus bien sages et n’effrayent plus les dames !)

La danse est remise à l’honneur dès 1850 avec le rétablissement des jeux de la Fête-Dieu.
Jolie vidéo de cette danse sur :

http://www.lacapouliero.fr/

Cliquer sur « ballet folklorique » puis sur « quelques vidéos » ; choisir ensuite la danse des chivau frus.

La Capouliero est un groupe de Martigues.


Danse des Chivau Frus exécutée par « la ninèio » (les enfants) du groupe Rode Osco Manosco, à Ganagobie, en juin 2011.

Dernière info : Georges Bizet a repris l’air des Chivau Frus, dans la Farandole de l’Arlésienne. C’est pourquoi, cet air est maintenant connu de tous les mélomanes ! Il est d’ailleurs « mêlé » avec la Marche des Rois, pour un résultat très entrainant !



Flourènço ISNARD.

Coulège – La Motto dóu Caire.


similaire:

Le carnaval, en provence iconVerbatim de l’intervention de Pierre Kaser (Université de Provence,...

Le carnaval, en provence iconComptines «Carnaval»

Le carnaval, en provence iconLes rimes du Carnaval

Le carnaval, en provence iconLe carnaval s'en va, les roses vont éclore

Le carnaval, en provence iconProposition d’une bibliographie sur le thème du carnaval aux Antilles

Le carnaval, en provence iconProposition d’une bibliographie sur le thème du carnaval aux Antilles

Le carnaval, en provence iconMarseille provence provinces

Le carnaval, en provence iconEditions Kerygma, Aix-en-Provence, 1989, isbn 2-905464-17-8

Le carnaval, en provence iconCette séquence sur l’objet d’étude «Poésie» a été réalisée par Evelyne...
...

Le carnaval, en provence iconCette séquence sur l’objet d’étude «Poésie» a été réalisée par Evelyne...
...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com