Une première perception du temps historique et de l’espace géographique





télécharger 154.19 Kb.
titreUne première perception du temps historique et de l’espace géographique
page3/3
date de publication08.11.2019
taille154.19 Kb.
typeDocumentos
1   2   3

Au cycle 2 il est raisonnable de traiter deux projets pluridisciplinaires par année scolaire. Le temps consacré à l’étude d’un projet pluridisciplinaire ne devrait pas excéder une durée de deux à trois semaines.

Les organigrammes suivants présentent différentes entrées pédagogiques possibles. Il convient à chacun de retenir un choix restreint de propositions en fonction de ses élèves et des outils disponibles dans la classe.
Un exemple d’exploitation pluridisciplinaire : Ici et ailleurs

(paysages, milieux de vie, modes de vie…)

A partir de deux albums de littérature de jeunesse de type fiction documentaire (Inuk au Groënland,, Zeddou au sahara – Auteur Pascale De Bourgoing – Editions Calligram – Collection « à travers la fenêtre ») faire découvrir et caractériser deux régions climatiquement opposées avec mise en valeur des différences et des ressemblances.

Entrée prioritaire / Découverte du monde



Autres entrées disciplinaires possibles



Développement pédagogique de l’entrée prioritaire / Découverte du monde (espace)

Supports :

« Zeddou au Sahara » de Pascal de Bourgoing – Calligram. 1999

  • Résumé de l’album :

Zeddou vit dans le plus grand désert du monde, le Sahara. Il appartient à une famille de nomades, les Touaregs. Ce petit album, que l’on peut qualifier de fiction documentaire, nous permet de découvrir les conditions de vie dans le désert, la culture de ses habitants (nourriture, habitat, occupations quotidiennes, élevages, religion…).

« Inuk au Groënland » de Pascal de Bourgoing – Calligram.1999

  • Résumé de l’album :

Inuk vit dans la plus grande île du monde, le Groënland. Il appartient à une famille d’Esquimaux (Inuits). Même principe que l’album précédent.

Exploitation :

IO : de l’espace familier aux espaces de plus en plus lointains … jusqu’aux paysages plus inhabituels pour lui. Sur un globe terrestre ou sur une carte( avec l’aide du maître), les élèves apprennent à repérer les autres continents, quelques grands ensembles géographiques . A partir d’albums, de photos … ils décrivent la diversité des milieux et des modes de vie (habitat, nourriture, vêtements, moyens de transport, formes de végétation et vie animale…) en mettant en valeur ressemblances et différences.

Projet de classe :

Concevoir et finaliser une exposition caractérisant deux zones géographiques opposées (végétation, vie animale, vie des hommes, climat…).

Objectif du projet :

Faire découvrir et caractériser deux régions du monde climatiquement opposées.

Démarche pédagogique :

1ère séance :

Distribution d’un document sur lequel apparaissent les illustrations représentant les personnages principaux des deux albums, et une proposition d’activité :

« Zeddou et Inuk sont deux enfants de ton âge. Mais ils ne vivent pas dans le même pays que toi. Essaie de retrouver le pays de chacun d’eux, en observant les indices qui te sont donnés. »

Observations, descriptions des illustrations et émission d’hypothèses (traces écrites / mémoire collective).

2ème séance :

Classe divisée en deux groupes.

GS/CP

CE1

Multiples illustrations photocopiées et extraites des deux albums : les trier (pays chaud/pays froid).

Phrases ou mots extraits des deux albums : les lire et essayer d’identifier quelle région climatique ils caractérisent.

Synthèse collective : mise en commun, explications, discussion.

3ème séance :

Validation ou invalidation des hypothèses émises lors de la séance précédente en prenant appui sur les deux albums.

4ème séance :

GS/CP

CE1

Travail collectif : remplir un tableau à double entrée pour comparer les deux régions du monde (lieu, animaux, nourriture, vêtements, habitations, végétation).

Travail en binôme : situer le Groenland et le Sahara sur un globe terrestre, sur un planisphère, puis repérer les lieux de vie de Zeddou et de Inuk sur une carte du monde vierge.

Synthèse collective

5ème séance :

Travail avec tout le groupe classe. Compléter les documents réalisés par les élèves (poster comparatif des deux régions désertiques : désert de sable et désert de glace) pour l’exposition avec des dessins, des phrases, des mots, des photos trouvés par les élèves lors des recherches à la maison. Un élève de CE1 vient prendre un document au choix, le présente, le lit à un élève de CP qu’il aura désigné. Ce dernier doit placer le document à l’endroit approprié du poster (Sahara ou Groënland) en justifiant son choix

D’autres livres pour une mise en réseau :

  • « L’Afrique de Zigomar » de Philippe Corentin - Ecole des Loisirs. 2002

  • « Mano, l’enfant du désert » de Claude K.Dubois – Ecole des Loisirs. 1995

  • « Vide, le désert ? » de Marie-Ange Le Rochais – Ecole des Loisirs. 1999

  • « Chaud et froid » de Claire Llewellyn – DK.1999

  • « Esquimaux et peuples de l’Arctique » de Emmanuelle Lavabre – Atlas. 1997

  • « Le message de l’Eskimo » de Françoise Richard – Albin Michel jeunesse. 2000
1   2   3

similaire:

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconFiche – la perception – (le sujet)
«trouble de la perception» lorsqu’un sens – ouïe, vue – est déficient. La perception est à la fois une activité et un résultat

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconEmmanuel Ricard
«pas !» se parle, c’est le temps des premières fois : première affirmation, premier refus, première confrontation, première séparation,...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconLa spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562)
«la scène au champs» de la symphonie fantastique dessine un espace géographique. L’un d’eux est placé dans les coulisses

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconUn programme qui sort des sentiers battus !
«classiques» auprès de publics sociologiquement, et c’est heureux, de plus en plus divers, via le partage de propositions d’un niveau...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconLa perception des objets quotidiens
«perception située». Tout au long de la thèse, l’individu comme l’objet sont étudiés en lien étroit avec la perception d’exemples...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconC'est le cours élémentaire 2ème année, IL est inscrit pour la première année en fin de cycle 2
«Questionner le monde» regroupe «l'espace», «le temps», «la matière», «le vivant» et «les objets»

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconV le rapport au temps
«arts de l’espace» et des «art du temps» est aujourd’hui très généralement acceptée

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconÉléments d’épistémologie externe des sciences
«découvertes» vont contribuer lentement à l’émergence d’une nouvelle conception de l’espace et du temps

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconQuestions à Jean-Marie Gleize
«temps réel» et sa perception : ralenti, accélération. Le ralenti n’existe pas, c’est le temps réel. La chronologie (au sens où nous...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconAu programme une trentaine de compagnies Arts de la Rue
«Avis de Festival», avec toujours à l'esprit la volonté de créer un temps fort, impertinent et bouillonnant, populaire et fédérateur,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com