Une première perception du temps historique et de l’espace géographique





télécharger 154.19 Kb.
titreUne première perception du temps historique et de l’espace géographique
page2/3
date de publication08.11.2019
taille154.19 Kb.
typeDocumentos
1   2   3

Une progression dans la mise en œuvre





GS Début CP

Fin CP / CE1

Phase d'appropriation

  • observation sur le terrain et lecture d'images

  • voix du maître qui lit, raconte, montre …

  • observation sur le terrain et lecture d'images

  • voix du maître

  • lecture documentaire

  • littérature de jeunesse

Phase de recherche

  • consignes orales

  • analyse orale

  • dessins

  • consignes orales et écrites

  • analyse orale et écrite

  • dessins, schémas, tableaux

Phases de synthèse

  • titre court

  • mots à écrire pour compléter un dessin, une image, un plan …

  • phrase de synthèse

titre explicatif

mots et phrases pour compléter un support, pour répondre à une question, pour donner une explication …

construction de supports légendés (plans, images …)

texte court de synthèse (2, 3 lignes) qui reprend l'idée essentielle de la séance.

Proposition de programmation en découverte du monde au cycle 2 « L'espace »


Idée directrice

Niveau

Situation d'entrée

Notions

Supports

Exemples d'activités et vocabulaire associé

Ma classe est

aménagée




GS

CP

CE1

Observation réfléchie

de l'espace classe


Utilisation d'un dessin, d'un plan ou d'une maquette de la classe
Utilisation de

différentes

représentations de la

classe (plan,

maquette, dessin,

photos)

Situation dans

un espace

familier


Repérage

Orientation

Repérage

Orientation

L'espace classe et son

aménagement

Photos ou dessins des

éléments

Plan de la classe construit

par l'enseignant

Maquette simple (boîtes,

jeux de construction)

Plan et/ou maquette de la classe

Photos

Echange oral : nommer les éléments (mobilier, objets) et leurs places respectives (réponses à la question où ?)

Utiliser des adverbes de lieu comme devant, derrière, sur,

dessus, dessous, droite, gauche, ...
Légender le plan et/ou la maquette (images, photos, étiquettes,

symboles)

Construction de la maquette de la classe (boîtes d'allumettes)

Utiliser le plan pour situer des repères fixes (ouvertures,

tableau mural, bureau, ...)

Codages et décodages de parcours *

Jeu de l'objet caché (à replacer sur les différents supports et réciproquement)
Construire une représentation légendée de la classe (plan,

maquette) à partir d'une trame commune

L'école est un

lieu de vie et

de travail

GS

Visite de l'école

Repérage

géographique

des lieux

L'école

Photos

Visiter l'école pour en identifier les espaces (classes, cantine,

BCD, salle de sport, hall, toilettes, ...)

Utiliser des adverbes de lieu comme à côté, près de, loin de,

entre, ...


GS

CP


CE1

Visite de l'école :

associer les lieux, les

fonctions et les

personnes
Premières hypothèses

sur l'aménagement

(pourquoi là et pas

ailleurs ?)

Repérage

géographique et

fonctionnel des

lieux
Orientation
Situation

Photos

Plan d'évacuation de

l'école

Plan de l'école

(architectural)

Rencontrer les personnels de l'école (connaître le rôle de

chacun) sous forme de discussion, enquête, questions orales

(qui fait quoi ?)
Trouver un chemin d'évacuation à partir des différentes pièces

de l'école (codages et décodages à partir du plan)
Associer les pièces et leurs fonctions (tableau à double entrée)
CE1 : Construire la carte d'identité des lieux (nom, personnel,

fonction) à placer sur le plan de l'école.

L'école s'ouvre sur un quartier, un village.

GS

CP

Découverte du quartier ou du village

Observation Repérage Situation Orientation

Photos Dessins

Identifier les éléments remarquables : mairie, école, commerces, église, rues, traces du passé (monument, lavoir, plantation, statue, matériaux, ...) Représenter sur plan un trajet simple effectué Représenter par le dessin le parcours effectué.
Etablir la chronologie du parcours (par oral, sur le dessin, à l'aide de photos,...)

CP CE1

Visite structurée du quartier ou du village

Observation

Repérage

Situation

Orientation

Représentation

Schéma-plan Plan cadastral Photos, photos obliques, photos aériennes,

Symboliser sur le plan les éléments remarquables : édifices, rues, commerces, habitations des élèves, infrastructures collectives, traces du passé.

CE1 : Utiliser et construire des parcours sur plan

Activités annexes en EPS (parcours d'orientation), en maths (déplacements sur quadrillage)

L'école s'ouvre sur des paysages proches

GS

CP CE1

Visite (ou découverte) d'un espace naturel proche de l'école (la campagne, le littoral, les landes,...)

Observation Situation Lecture de paysages

Le paysage

Photos

Identifier les espaces naturels

Retrouver les éléments observés sur une photographie, un

plan, une représentation imagée.
Utiliser le vocabulaire associé (exemple pour le littoral côte

rocheuse, sableuse, dune, galets, ...)
CE1 : Réaliser un croquis légende du paysage

CP

CE1


Visite (ou découverte) d'un paysage aménagé par l'homme (une zone portuaire, la place du village, le quartier, le centre-ville, une zone agricole ou industrielle, un complexe de loisirs,



Observation Situation


Les

transformations du paysage et l'aménagement de l'espace


Plan (de la ville ou du village)


Documentation (dépliants touristiques et publicitaires, cartes postales, sites Internet)

Utiliser le vocabulaire associé : (exemple pour le littoral : port, phare, quai, criée, pêche, métiers,...)
Commencer à lire et compléter un plan (légende, orientation, codes)
CE1 : Décrire le paysage observé en utilisant un vocabulaire approprié (premier plan, deuxième plan, ligne d'horizon, éléments du paysage)
Associer les paysages observés à l'activité humaine (exemples)

- recenser quelques métiers du centre-ville

- observer les différentes fonctions d'un aménagement littoral (loisir, industrie, métiers de la mer, tourisme)

- s'interroger sur le nom des rues, des places

A la

découverte de paysages différents

GS CP

Découverte photographique de paysages différents en France

Observation

Situation

Comparaison



Photos, cartes postales, dépliants publicitaires, journaux, manuels scolaires, albums

Carte de la France


Identifier et classer des représentations de paysages (littoral, montagne, campagne, ville, village)

Comparer (ressemblances et différences) avec le milieu proche en utilisant un vocabulaire approprié (exemple pour la montagne : sommet, vallée,...

CP

CE1

Etude documentaire de paysages géographiques en France

Lecture Situation Comparaison Description
Analyse


Identifier des représentations de paysage
Commencer à lire et compléter une carte (légende, titre, codes, symboles)
CE1 : Commencer à caractériser un milieu différent (ex : la haute montagne)

- situation (altitude, climat, localisation)

- paysages naturels (vallée, sommets, torrents, végétation)

- paysages transformés (stations touristiques, barrages, habitat)

- métiers de montagne (tourisme, agriculture, artisanat, exploitations)

A la

découverte de paysages lointains

GS

CP

CE1


Etude documentaire de quelques milieux géographiques dans le monde
(présence d'un élève d'origine étrangère, migration des oiseaux, article de journal, lecture d'un album, expositions, ...)
CE1 : hypothèses pour expliquer une situation


Comparaison de milieux de vie très contrastés


Identification de la nature des documents
Situation


Photos, cartes postales, dépliants publicitaires, journaux, manuels scolaires
Nombreux albums


Catalogues d'agences de voyage et d'offices du tourisme
Globe et planisphère


Distinguer différents milieux de vie à partir d'indices visuels (photos, vidéos, albums) Proposer un tri :

- milieux chauds et froids

- milieux secs et humides

- milieux déserts et peuplés
CE1 : Apprendre à caractériser un cadre de vie en mettant en relation

- des éléments visuels (végétation, relief, faune, habitat)

- des éléments documentaires décrivant les grandes fonctions humaines (se nourrir, se déplacer, se protéger)
Répondre à une question par l'étude de documents (ex : pourquoi une population si dense ou inexistante à certains endroits du globe ?)
Commencer à lire et compléter un planisphère (légende, titre, codes, symboles)

* Codages et décodages de parcours (oraux et écrits) : parcours fléché, messages (effectuer un parcours tracé sur le plan ou coder un parcours effectué sur le plan), lien avec activité EPS
Vocabulaire spécifique

La liste présentée ci-dessous n’est pas exhaustive. Elle rassemble des mots (prépositions, locutions prépositives, adverbes) spécifiques à l’espace et au temps à maîtriser à l’issue du cycle 2.



ESPACE


Dans

Dedans / Dehors

A l’intérieur / A l’extérieur

Sur / Sous

Dessus / Dessous

Entre

En bas / En bas

A côté

Loin / Près

Ici / Là / Là bas

Autour

Au milieu

A gauche / A droite

Devant / derrière

Loin de / Près de

En face de

A travers

Au coin de

Après / Avant

Près de / Loin de



TEMPS


Avant / Après

En même temps

Pendant

Juste avant / Juste après

Hier / Aujourd’hui / Demain

Avant-hier / Après demain

Puis

Autrefois

Alors

Ensuite

Dès que

A

De ……..à

Depuis

Dès

Jusqu’à




Deux types de séances
La séance d'apprentissage "classique", menée le plus couramment, selon une démarche de type scientifique

Le projet pluridisciplinaire

N.B. Régulièrement, il conviendra de programmer une séance-bilan (évaluation, retour en arrière …)
La démarche la plus courante sera de « type scientifique » avec 3 étapes essentielles :

  • une appropriation du questionnement

  • une recherche de réponses

  • une synthèse collective qui débouche sur une trace écrite


Le danger serait de se contenter de mettre les élèves en situation de recherche. Le maître doit faire un choix pédagogique face aux nombreuses propositions des élèves (en relation avec l’idée directrice de départ) pour bien « cadrer » le travail
Une phase d’appropriation (oral)

Après un éventuel rappel succinct des acquis antérieurs (ce qu’on a déjà appris)

  • ce que les élèves pensent savoir sur la question (listage au tableau, sur une affiche par le maître) : hypothèses

  • une question se pose : où, quand, pourquoi, pourquoi là et pas ailleurs, comment, qui …? (ex : comment vivent les hommes dans les pays chauds ou froids ? Comment connaître les saisons en observant autour de moi ? …)


Une phase de recherche (étude documentaire, visite sur le terrain) sous la conduite du maître *

  • observation du lieu ou des documents (identification et lecture du paysage, du texte, de l’image, …)

  • exploitation (interprétation) des documents ou de l’observation réelle (questionnement, raisonnement, synthèse) pour répondre à la question posée.


* Le rôle du maître est primordial :

- il repère les questions importantes (en liaison avec le sujet). Il opère un tri dans ce qui est accessible (pas d’encyclopédisme, questions trop compliquées reportées).

- il relance l’analyse en posant lui-même des questions essentielles sur le support.

- il confirme ou infirme si besoin des réponses proposées.

 - il ne limite pas le contenu de la leçon à ce qu’apportent les documents : il utilise le récit pour enrichir la situation, pour appuyer une réflexion, pour proposer une anecdote qui aide à la mémorisation…

Des phases de synthèse

○ Des synthèses partielles qui vont permettre :

  • de construire les savoir-faire au fur et à mesure du déroulement de la leçon. (ex : légender le document, le titrer, le questionner, le situer, …)

  • d’élaborer une synthèse orale et/ou un début de trace écrite (ce que le document nous a appris)


○ Une synthèse finale collective qui doit pouvoir répondre à la question de départ

○ La trace écrite s'élabore tout au long de la séance

Le projet pluridisciplinaire

Si la découverte du monde se décline le plus souvent sous la forme d’une approche de type scientifique, certaines notions méritent une approche pluridisciplinaire (richesse du sujet).

Intérêts pour l’enseignant d’opter pour cette démarche :

  • Donner du sens aux apprentissages

  • Renforcer les connaissances des élèves

  • Assurer des liens forts entre la découverte du monde et d’autres disciplines

    • L’axe majeur doit rester la découverte du monde.

    • Le choix des autres disciplines concernées est nécessairement limité et ciblé.

  • Permettre aux élèves d’opérer des comparaisons entre différents espaces, différentes époques et de comprendre leur propre environnement (temps et espace)

Cette entrée pédagogique nécessite de la part de l’enseignant un engagement professionnel fort soumis à certaines règles de fonctionnement et d’organisation :

  • Conduite de projet (conception, mise en œuvre, évaluation, échéances)

  • Choix du sujet

    • Nécessité d’opérer des choix pédagogiques restreints (contenus précis et accessibles aux élèves du niveau ciblé)

  • Temps de préparation et de recherche (élaboration du projet, recherche documentaire…)

  • Mise en œuvre dans la classe

    • Organisation spatiale de la classe

      • Locaux

      • Tables et zones de travail

      • Constitution des groupes d’élèves

    • Mise à disposition des ressources nécessaires (photographies, documents d’archives, articles de journaux, littérature de jeunesse, témoignages écrits et oraux, vidéo, TICE, Internet, œuvres picturales…)

Deux modalités possibles :

      • Mise à disposition de ressources présélectionnées par l’enseignant.(à privilégier au cycle 2)

      • Recherche autonome de documents par les élèves suivie d’un tri.

  • Modalité des évaluations proposées aux élèves

  • Contraintes liées aux productions et réalisations des élèves (carnets de voyage, exposition, présentation du projet à un public ciblé [autres classes de l’école, parents…])


Avertissements :
1   2   3

similaire:

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconFiche – la perception – (le sujet)
«trouble de la perception» lorsqu’un sens – ouïe, vue – est déficient. La perception est à la fois une activité et un résultat

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconEmmanuel Ricard
«pas !» se parle, c’est le temps des premières fois : première affirmation, premier refus, première confrontation, première séparation,...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconLa spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562)
«la scène au champs» de la symphonie fantastique dessine un espace géographique. L’un d’eux est placé dans les coulisses

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconUn programme qui sort des sentiers battus !
«classiques» auprès de publics sociologiquement, et c’est heureux, de plus en plus divers, via le partage de propositions d’un niveau...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconLa perception des objets quotidiens
«perception située». Tout au long de la thèse, l’individu comme l’objet sont étudiés en lien étroit avec la perception d’exemples...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconC'est le cours élémentaire 2ème année, IL est inscrit pour la première année en fin de cycle 2
«Questionner le monde» regroupe «l'espace», «le temps», «la matière», «le vivant» et «les objets»

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconV le rapport au temps
«arts de l’espace» et des «art du temps» est aujourd’hui très généralement acceptée

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconÉléments d’épistémologie externe des sciences
«découvertes» vont contribuer lentement à l’émergence d’une nouvelle conception de l’espace et du temps

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconQuestions à Jean-Marie Gleize
«temps réel» et sa perception : ralenti, accélération. Le ralenti n’existe pas, c’est le temps réel. La chronologie (au sens où nous...

Une première perception du temps historique et de l’espace géographique iconAu programme une trentaine de compagnies Arts de la Rue
«Avis de Festival», avec toujours à l'esprit la volonté de créer un temps fort, impertinent et bouillonnant, populaire et fédérateur,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com