Nom de l’élève





télécharger 25.48 Kb.
titreNom de l’élève
date de publication30.04.2017
taille25.48 Kb.
typeMémoires
l.20-bal.com > littérature > Mémoires
Val de Reuil. Année scolaire 2008-2009
NOM de l’élève :



Descriptif des textes et activités pour l’épreuve orale de français

Classe de ES (603)




NB : Le travail dans l’année s’est effectué en deux temps, puisque que Mlle Saturnin a du partir en congé maternité à partir du mois de Novembre 2008 et que Mlle BAUTISTA l’a remplacée.
Les références renvoient au manuel Littérature 1ère des textes aux séquences, Hélène Sabbah, Hatier, 2007.

Séquence 1 : Enjeux et pouvoirs de l’argumentation indirecte : la littérature et le pouvoir. (groupement de textes)



PROBLEMATIQUE : Plaire et instruire : en quoi l’argumentation indirecte est-elle un genre argumentatif efficace pour dénoncer et enseigner ?
OBJETS D’ETUDE : - convaincre, persuader, délibérer 

- genres et registres

- un mouvement littéraire et culturel européen : Les Lumières.
PERSPECTIVES D’ETUDE :
- étudier l’argumentation et ses effets sur le destinataire (convaincre et persuader).

- étudier les caractéristiques des genres argumentatifs : l’argumentation directe (apologue, fable, utopie, contre-utopie, conte philosophique) mais aussi directe (essai, articles de l’Encyclopédie)

- découvrir les idéaux des Lumières et aborder le classicisme (doctrine « plaire et instruire »).

- étudier l’ironie voltairienne et le registre satirique.

LECTURES ANALYTIQUES :


  • Texte 1 : J. De La Fontaine, Fables, « Les obsèques de la lionne », VIII, 14, 1678-79.

  • Texte 2 : Cardinal de Retz, Mémoires : Les portraits de la reine et du duc d’Orléans.

  • Texte 3 : Montesquieu, Lettres persanes, Lettre 24.

  • Texte 4 : Voltaire, Candide, Chapitre XVIII de « Candide et Cacambo montent en carrosse. » à « ce n’est pas ce qui l’étonna le moins » (1759) 

  • Texte 5 : Encyclopédie, Article « Autorité politique », Diderot.


LECTURES CURSIVES :
Extraits :

  • Le Règne de Nicolas Ier, de Patrick Rambaud, incipit (texte complémentaire pour les Mémoires du Cardinal de Retz)

  • Corpus sur le pouvoir des fables :

1 – J. De La Fontaine, Fables, « Le Pouvoir des fables », VIII, 4.

2- Rousseau, extrait de Emile ou l’éducation

  1. Jean-Pierre Claris de Florian, Fables, « La fable et la vérité ».

  • corpus sur le pouvoir et le peuple :  

- « La cour du lion » de LA Fontaine.

- « Fable ou histoire », Châtiments, V. Hugo.

- J. de La Fontaine, Fables, « Les Grenouilles qui demandent un roi ».

Lectures intégrales :


  • G. Orwell, La ferme des animaux.

  • Voltaire, Candide.



ACTIVITES COMPLEMENTAIRES :
Les élèves ont effectué une recherche sur le site internet de la BNF qui propose une exposition virtuelle intitulée « Lumières ! Un héritage pour demain ».

Séquence 2 : Théâtre, texte et représentation : Quelle actualité pour Les Justes d’Albert Camus ? (œuvre intégrale)



Problématiques : En quoi cette pièce est-elle intemporelle ? En quoi cette tragédie a-t-elle une portée universelle ?
Objet d’étude : « le théâtre, texte et représentation » : étude de la pièce de Camus et de la mise en scène de Guy-Pierre Couleau, au Théâtre Louis Jouvet de l’Athénée en 2007.
Perspectives dominantes :

  • étudier le rapport entre un texte et les choix de la représentation

  • Comprendre que Camus renouvelle le genre de la tragédie

  • Une pièce engagée, mais pas une pièce à thèse


Perspectives complémentaires : Histoire littéraire, argumentation, genres et registres



Lectures analytiques : Les références renvoient aux Justes de Camus dans l’édition Folio. - - - Texte 1 : scène d’exposition : Acte I jusqu’à « nous abattrons la tyrannie » (p. 18)

- Texte 2 : Acte III p.83 « Kaliayev, se levant, dans une grande agitation » à p.85 « Personne ne t’aimera jamais comme je t’aime »

- Texte 3 : Scène de dénouement : Acte V, scène finale p. 146 « Avait-il l’air heureux ? » jusqu’à « Rideau ».
LECTURES CURSIVES :

Horace de Pierre Corneille (1640) et Les Mains sales de Jean-Paul Sartre (1948) [la classe a été séparée en deux groupes qui ont étudié chacun une œuvre en vue d’une discussion et d’une confrontation avec Les Justes de Camus en classe.]
Textes et activités complémentaires :

  • Corpus de textes extraits du manuel :

- Ionesco, Notes et contre notes, manuel p. 176

- Artaud, Le Théâtre et son double, p. 162-163

- Mise en scène de Phèdre, J-L Barrault (p.166-167)

Les élèves ont travaillé sur chacun des textes, avant de répondre à une question de corpus : Quelles caractéristiques propres au théâtre ces textes soulèvent-ils ?


  • Projection de la mise en scène de Guy Pierre Couleau des Justes de Camus, au Théâtre Louis Jouvet de l’Athénée en 2007 : nous avons étudié dans le détail les scènes que nous avons travaillées en lectures analytiques. Puis les élèves ont visionné les entretiens avec le metteur en scène et les comédiens.




  • Travail sur les questions de mise en scène à l’aide d’un corpus type bac (Annales 2009) sur la pièce de George Dandin de Molière : tenter de définir le théâtre comme « une écoute par les yeux » selon le propos de Stéphane Braunschweig, directeur du Théâtre national de Strasbourg.



Séquence 3 : Etudier le mouvement baroque, ou le règne de l’apparence et l’esthétique de l’inconstance.


PROBLEMATIQUES : Comment peut-on percevoir les caractéristiques du mouvement baroque à travers la diversité des genres, des domaines artistiques et des thèmes qui le caractérise ? Quelle vision du monde l’esthétique baroque reflète-t-elle ?
OBJETS D’ETUDE :

- mouvement littéraire et culturel du XVIIe siècle (baroque mais aussi classicisme)

- argumentation.

- poésie
PERSPECTIVES D’ETUDE : - étudier le mouvement baroque (ses thèmes, ses caractéristiques majeures), le situer dans un contexte historique, social et culturel.

- faire le lien entre deux mouvements : baroque et classicisme.

- étudier l’engagement poétique.

- faire le lien entre histoire, littérature, peinture et architecture.
LECTURES ANALYTIQUES :

- Texte 1 : Les Tragiques, livre I vers 97 à 131, A. D’Aubigné.

- Texte 2 : « Tout s’enfle contre moi… », Essai de quelques poèmes chrétiens sonnet XII, de Jean de Sponde
Etude de l’image :

- Les Ambassadeurs, H. Holbein.

- Vanité aux portraits, D. Bailly.

Images complémentaires :

- Apollon et Daphné, Le Bernin

- Le rapt de Proserpine, Le Bernin

- le plafond de l’église saint Ignace à Rome (d’A. Pozzo) en trompe-l’œil.

- Madeleine pénitente, G. de La Tour.

- Le Tricheur à l’as de carreau, G. de La Tour.

- Le jugement de Salomon par V. De Boulogne (baroque) et par N. Poussin (classique)

- Vanité, Simon Renaud de Saint-André (1615-1677) 

- Prométhée, de Nicolas-Sébastien Adam, 1737 

- La Transverbération de sainte Thérèse (1645–52), créée pour la chapelle Cornaro de l’église Sainte-Marie-de-la-Victoire à Rome

- Le Martyre de saint Matthieu (1599, 1600, Le Caravage
Textes et documents complémentaires :

- « Mais si faut-il mourir » Essai de quelques poèmes chrétiens sonnet II

- Memento mori, Pierre Motin
Lecture cursive : L’Illusion comique, P. Corneille

similaire:

Nom de l’élève iconEleve nom et Prénom de l’élève : Né(e) le : Sexe : □ m □ f ecole fréquentée : Classe

Nom de l’élève iconParcours artistique et culturel de l’élève
L’élève doit être capable d’identifier des œuvres étudiées par leur titre, le nom de l’auteur et l’époque à laquelle cette œuvre...

Nom de l’élève iconNom : classe : date : dossier élève

Nom de l’élève iconC cycle 3 Livret scolaire de l’élève Nom : prénom : date de naissance

Nom de l’élève iconMise en place des rituels
«présentations» : Chaque élève découvre puis apprend le nom de l’enseignante, sa façon de la nommer. («maîtresse» )

Nom de l’élève iconO programmes 2008
L’élève doit être capable d’identifier des œuvres étudiées par leur titre, le nom de l’auteur et l’époque à laquelle cette œuvre...

Nom de l’élève iconO programmes 2008
L’élève doit être capable d’identifier des œuvres étudiées par leur titre, le nom de l’auteur et l’époque à laquelle cette œuvre...

Nom de l’élève iconDes activités courtes et ritualiséES
«homophone» (par exemple : élève, élèves, porte, portes, garde, gardes, risque, risques, souffle, souffles, éponge, éponges …) et...

Nom de l’élève iconLittératures romanes Nom patronymique nom usuel
«Góngora» au sein du labex obvil et je fais partie du conseil d’administration

Nom de l’élève iconEpreuve orale de Latin
«tempestates autumni» (nom+génitif) est devenu un groupe nominal (nom+adj) «l’automne aombrageux)





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com