4 avant-propos du président 5





télécharger 420.47 Kb.
titre4 avant-propos du président 5
page1/5
date de publication27.04.2017
taille420.47 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > littérature > Documentos
  1   2   3   4   5
SOMMAIRE

4

AVANT-PROPOS DU PRÉSIDENT 5

Règlement intérieur 8

In memoriam Philippe Bruggisser 10

Un excellent latiniste vient de nous dire adieu, frappé trop jeune (58 ans) par une cruelle maladie. Très attaché au Canton de Fribourg (Suisse) et à l’Université où il avait reçu sa formation de base en 1979 (licences de langue et littérature latines, langue et littérature grecques, langue et littérature françaises, diplôme de maître de gymnase), Philippe Bruggisser s’orienta tôt vers la recherche universitaire, auxquelles ses hautes qualités intellectuelles le destinaient naturellement. Le Fonds national Suisse de la recherche scientifique soutint généreusement sa vocation à ses débuts. En qualité de jeune chercheur, il suivit en 1982-1983 les cours et séminaires organisés à Paris-IV (prof. J. Fontaine), à l’École pratique des Hautes Études (prof. A. Chastagnol, J.P. Callu) et à l’École normale supérieure (prof. invité Fr. Paschoud) ; en 1983-1984, en qualité de boursier de la Fondation Janggen-Pöhn (Saint-Gall), à Rome, à l’Université Grégorienne (prof. P. Rabikauskas, paléographie latine) et à l’Institut Pontifical d’Archéologie chrétienne (prof. P. Siniscalco) ; de décembre 1985 à avril 1987, en qualité de chercheur avancé, à l’Université de Bonn (prof. J. Straub, K. Rosen, W. Schetter et G. Wirth) ; de mai 1987 à août 1988, à Oxford (prof. J. F. Matthews et R. G. M. Nisbet). Dans l’intervalle, il avait soutenu sa thèse de doctorat (1985) suivie par son habilitation (1991). Dans le personnel scientifique de l’Université de Fribourg, il conquit les différents grades jusqu’à celui de Maître d’enseignement et de recherche, attaché aux chaires de philologie classique et d’histoire ancienne. L’éclat et l’importance de ses publications lui valurent de recevoir le titre de Professeur titulaire. Il assura les suppléances de chaires de langue et littératures latines (Neuchâtel, SE 1990 ; Genève, SH 1992-1993) et exerça quantité de mandats, nationaux et internationaux, par exemple, depuis 2008, celui de Membre du Bureau du THAT. Auteur de deux livres majeurs sur Servius et sur Symmaque, de cinquante articles et d’autant de comptes rendus, Philippe, qui parlait aisément quatre langues, s’intéressait à la culture et à l’histoire de l’Antiquité tardive surtout dans le miroir des écrivains latins (Ammien, Symmaque, Servius, Macrobe et l’Histoire Auguste). Il avait consacré ses dernières forces (en collaboration avec le Dr W. Steinmann et M. B. Sudan) à la préparation d’une édition critique de la Passion des martyrs d’Agaune par Eucher, destinée à la collection des « Sources Chrétiennes ». Puissent ses deux collaborateurs réussir à mener à terme l’œuvre commune, à laquelle il avait tant donné. À Mme Bruggisser et à ses deux fils, le bureau de THAT présente ses condoléances émues et s’unit à eux dans la prière. 10

Jacques Schamp 10

Appel à cotisation
pour l’année 2014 11


2. Sommaires de la « Revue des Études Tardo-antiques » 16

3. Grands chantiers 18

4. Ouvrages récemment publiés 24

par les membres de l’Association ou à paraître 24

5. Parutions électroniques 27

II. Travaux en cours 29

1. Instruments 29

2. Textes historiques
29


3. Textes juridiques 32

4. Discours, déclamations, 32

progymnasmata et traités rhétoriques 32

5. Correspondances 34

6. Fiction narrative 34

7. Apologies, polémiques, traités 35

(religieux, scientifiques, pseudo-scientifiques, philosophiques)
35


III. Annuaire des membres de l’Association 38

Index des reproductions 60


AVANT-PROPOS DU PRÉSIDENT



Chères et Chers Collègues,

L’année qui vient de s’écouler a été tristement marquée par plusieurs deuils au sein de notre Association : le décès inattendu de Jean Bouffartigue (Vice-président) et celui de Pierre-Louis Malosse (Président) quelques mois plus tard ont privé THAT de deux des plus actifs et dévoués de ses membres. En janvier dernier, nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès d’un autre collègue, Philippe Bruggisser, lui aussi très attaché à notre Association et membre du Bureau. Permettez-moi donc d’ouvrir ce mot que je vous adresse aujourd’hui en tant que nouveau président de l’Association, en leur dédiant encore une fois un souvenir reconnaissant.

Vous trouverez dans ce Bulletin un texte intitulé ‘In memoriam Philippe Bruggisser’ (je remercie très vivement Jacques Schamp d’avoir accepté de le rédiger dans l’urgence). Les textes commémoratifs en l’honneur de Pierre-Louis Malosse et de Jean Bouffartigue, signés respectivement par Bernard Schouler et Charles Guittard, pourront en revanche se lire dans les Hommages que notre Association a souhaité consacrer à nos deux collègues disparus et qui formeront un numéro spécial de la RET.

J’aimerais en même temps souhaiter aux nouveaux membres  une chaleureuse bienvenue dans notre famille de tardo-antiquisants : ils sont au nombre de vingt-huit (dont vingt-trois demandes d’adhésion déjà entérinées par notre Assemblée générale du mois d’octobre dernier), ce qui témoigne non seulement de la vitalité et de l’attractivité de notre groupe, mais aussi de l’importance et de l’intérêt croissants des études tardo-antiques en France, notamment parmi les jeunes chercheurs. Et là, j’en suis fermement convaincu, le rôle joué par notre Association, avec notre revue scientifique en ligne, n’est pas mince. Les temps sont mûrs, me semble-t-il, pour présenter à nouveau aux instances européennes un projet fédératif émanant de notre Association, dont je fournirai les détails dans les semaines à venir. Malgré une situation financière saine et toujours en équilibre qui nous permet d’apporter une aide utile à un certain nombre de manifestations scientifiques organisées par nos membres, il faudrait remédier à l’absence actuelle de toute subvention extérieure outre les cotisations annuelles des membres (qu’on a intentionnellement voulu garder très modestes) et les abonnements institutionnels à la RET.

Notre Assemblée générale s’est tenue le 19 octobre 2013 en présence d’une assistance fournie. Elle a été précédée d’une session scientifique passionnante au cours de laquelle chercheurs expérimentés (Michele Cutino et Benoît Jeanjean) et jeunes chercheurs (Pasqua De Cicco et Héloïse Harmoy-Durofil) ont pu se succéder et confronter leurs vues. Vous trouverez déjà publiées deux de ces quatre communications dans le numéro actuel de la RET. Il faut espérer que la prochaine Assemblée, qui sera également précédée d’une session scientifique, puisse de nouveau nous réunir en grand nombre.

La « Revue des Études Tardo-antiques » (RET) poursuit elle aussi son développement (environ 440 abonnés à la date de clôture du présent bulletin). Elle constitue à la fois une belle vitrine et une très grande réussite scientifique pour notre Association. Le volume 3 (2013-2014) compte déjà neuf articles à son actif et d’autres vont paraître d’ici la fin de l’année en cours. Deux nouveautés à partir du tome actuel : la publication des Suppléments de la RET (2 volumes prévus en 2013-2014 et en 2014-2015 : les Actes de la journée d’études « Réseaux sociaux et contraintes dans l’Antiquité Tardive », organisée par Ariane Bodin et Tiphaine Moreau, et les Actes de la journée d’études « Les dossiers de la Correspondance d’Ambroise de Milan : bilan et perspectives », organisée par Michele Cutino et Françoise Vinel) mais aussi le lancement d’un Bulletin critique, sous la responsabilité de Delphine Lauritzen et Giampiero Scafoglio, qui sera publié dorénavant en juin/juillet. Rappelons enfin que le volume 4 (2014-2015) sera constitué par les Hommages en l’honneur de Jean Bouffartigue et de Pierre-Louis Malosse : une trentaine de contributions de très haut niveau sont attendues.

En espérant que ce Bulletin vous donnera les informations que vous désirez y trouver, je vous souhaite un très agréable printemps,

Vive l’Association THAT et vive les études tardo-antiques !
Eugenio Amato


Statuts de l’association



PrÉambule
Le GDR 2135 THAT (« Textes pour l’Histoire de l’Antiquité Tardive »), du CNRS, ayant pris fin le 31 décembre 2007, ses membres ont décidé de fonder une association qui prendra la suite de ce groupement de recherche, afin d’en poursuivre les missions.

Art. 1

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 ayant pour nom : Association Textes pour l’Histoire de l’Antiquité Tardive (THAT).

Art. 2

Cette association a pour but :

― de favoriser la mise à disposition de la communauté scientifique internationale des textes de l’Antiquité Tardive (éditions critiques, traductions, commentaires) ;

― de favoriser la création d’instruments de travail et de documentation tels que répertoires, index, bibliographies, concordances, dictionnaires, bases de données ;

― de favoriser les rencontres entre les différents spécialistes mondiaux de l’Antiquité Tardive en contribuant à l’organisation de séminaires, journées d’études, colloques.

Art. 3

Le siège social de l’association est fixé à la Maison René Ginouvès à Nanterre. Il peut être déplacé par décision de l’assemblée générale.

Art. 4

L’association est ouverte à toute personne physique travaillant sur les textes de l’Antiquité Tardive et à toute personne morale dont les activités contribuent à la connaissance de l’Antiquité tardive.

L’admission des membres à l’association est soumise aux conditions suivantes :

― être agréé par l’assemblée générale sur proposition du bureau ;

― adhérer aux statuts de l’association ;

― s’acquitter de la cotisation annuelle.

L’agrément est de droit pour les membres de l’ancien GDR du CNRS « Textes pour l’Histoire de l’Antiquité tardive », s’ils manifestent leur désir d’adhérer à l’association.

Art. 5

L’association comporte deux catégories de membres : des membres actifs et des membres bienfaiteurs.

Art. 6

La perte de qualité de membre de l’association s’effectue en cas de :

― démission ;

― non-paiement de la cotisation plus de deux années consécutives ;

― radiation par le bureau, dans le respect des droits de la défense ;

― dissolution de l’association.

Art. 7

Une assemblée générale ordinaire se tient annuellement.

Tout membre à jour de sa cotisation y participe de droit. Il peut s’y faire représenter dans la limite de deux mandats par mandataire. Les personnes morales sont représentées chacune par un mandataire doté d’une seule voix.

L’assemblée générale est convoquée par le président ou le bureau, avec un délai minimum de 21 jours entre l’envoi du courriel, ou du courrier postal, et la tenue de l’assemblée générale.

La convocation est accompagnée de l’ordre du jour qui comprend au moins : le rapport d’activité fait par le président, l’approbation des comptes et du budget, le renouvellement, le cas échéant, du bureau, la définition des projets et réalisations de l’association.

Les votes se font selon les règles de la majorité simple. Les décisions prises obligent tous les adhérents, même les absents.

Art. 8

L’association est dirigée par un bureau comprenant le président, le vice-président, le secrétaire, le trésorier et des membres actifs ou bienfaiteurs, mandataires de l’assemblée générale.

Les membres du bureau sont élus lors de l’assemblée générale ordinaire, par un vote à bulletin secret. Ils sont élus pour deux ans et rééligibles.

En cas de vacance de poste au bureau, celui-ci pourvoit au remplacement provisoire du ou des membres manquants, par cooptation au sein de l’ensemble des membres actifs de l’association. Le remplacement définitif a lieu par élection, à l’assemblée générale suivante. Le membre coopté peut se présenter à cette élection ; les pouvoirs du membre ainsi élu prenant fin à la date d’expiration du mandat du membre remplacé.

Le vote au sein du bureau se fait à la majorité simple, sans procuration. Le quorum est fixé à la moitié des membres plus un. En cas de partage des votes, la voix du président est décisive.

Le bureau a pour missions :

― d’autoriser le président à signer au nom de l’association ;

― de mettre en œuvre les décisions prises en assemblée générale ordinaire ou extraordinaire, y compris financières ;

― d’organiser d’une manière générale la vie de l’association dans le cadre des statuts.

Le bureau est convoqué par le président et se réunit en tant que de besoin. Le principe de bénévolat régit les missions des membres du bureau. Seuls les frais de transport peuvent être remboursés, à leur demande, aux membres du bureau sur justification.

Art. 9

Les ressources de l’association sont constituées :

― des cotisations de ses adhérents ;

― de la vente de ses publications ;

― des dons ou legs et subventions.

Le trésorier a pour mission de vérifier les comptes de l’association et de les soumettre au bureau avant la tenue de l’assemblée générale ordinaire.

Art. 10

À la demande du président ou d’un quart des membres de l’association, une assemblée générale extraordinaire peut être convoquée.

Art. 11

Les présents statuts peuvent être modifiés en assemblée générale convoquée à cet effet, se prononçant à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés.

Art. 12

Un règlement intérieur est établi par le bureau. Il est soumis à l’approbation de l’assemblée générale ; il en va de même pour toute modification éventuelle de ce règlement.

Art. 13

La dissolution de l’association peut être prononcée en assemblée générale convoquée à cet effet, à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés. En ce cas, un liquidateur est nommé pour assurer la dévolution des biens de l’association.
  1   2   3   4   5

similaire:

4 avant-propos du président 5 iconAvant propos

4 avant-propos du président 5 iconAvant Propos

4 avant-propos du président 5 iconAvant-propos

4 avant-propos du président 5 iconAvant-propos

4 avant-propos du président 5 iconEn présence de Jean Touzeau, maire de Lormont, vice-président de...
...

4 avant-propos du président 5 iconSurvivre Une biographie de Jean Rocan par Nicole Boudreau Avant-propos

4 avant-propos du président 5 iconMonsieur le Président du Directoire, Monsieur le Président du Conseil...

4 avant-propos du président 5 iconAvant-propos
...

4 avant-propos du président 5 iconAvant propos aux Neuvièmes Rencontres de La Durance
«autres» dans l’histoire enseignée ? Par Dominique Santelli et Daniel Gilbert, professeurs

4 avant-propos du président 5 iconAvant-propos
«(IL) aime» ~ amant «ils aiment» : le pronom sujet n’est pas exprimé mais le verbe sous-entend, respectivement, «un seul sujet à...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com