Épreuve complète de français





télécharger 35.86 Kb.
titreÉpreuve complète de français
date de publication30.05.2017
taille35.86 Kb.
typeQuestionnaire
l.20-bal.com > loi > Questionnaire
Épreuve complète de français

(Examen d'entrée en 6e - 1969 – département du Finistère)

Objectif : S'entraîner

Dictée

La baignade - Nous sommes descendus tous les trois et Marie s'est immédiatement jetée dans l'eau. Mon camarade Masson et moi nous avons attendu un peu. Le sable commençait à chauffer sous les pieds. J'ai retardé encore l'envie que j'avais de l'eau, mais j'ai fini par dire à Masson : « On y va ? ». J'ai plongé. L'eau était froide et j'étais content de nager. Avec Marie, nous nous sommes éloignés et nous nous sentions d'accord dans nos gestes et dans notre contentement. Au large, nous avons fait la planche.

Albert Camus (1913 - 1960)
Étude de texte
Mon oncle et son requin

(Les enfants vont passer les vacances chez un oncle, à la campagne.)

Au fond de la prairie, il y avait un étang où nous avions rêvé de naviguer et de harponner quelques baleines. Des baleines ! Quand on a six ans, on ne doute de rien.

Mais l'on avait à peine défait nos malles que l'oncle Philippe nous prit la main, nous fit signe de demeurer silencieux et, mes cousins et moi, nous mena sur les bords de l'étang où, du doigt, il nous montra au bout d'un pieu qui sortait de l'eau, un écriteau de bois où était peint ce mot mémorable qu'il nous fit épeler : « REQUIN ».

« Il faut, nous dit-il, toujours prévenir les autres du danger qui peut les menacer. Sur certaines grilles, on dit « chien dangereux». Il y a peut-être des baleines dans cet étang, quoique j'en doute, mais un requin y vit. N'approchez pas trop, car le monstre a le museau prompt et long. »

Où est le temps heureux du requin de mon oncle ? Du haut d'un petit arbre, nous le guettions et quand la nuit tombait nous le voyions parfois glisser confusément dans l'eau sous la lune incertaine. Vous me direz qu'il vivait seulement en notre imagination, mais il était pourtant si redoutable qu'il a su nous empêcher de tomber dans l'étang.

Tristan Derème (1889 - 1941)

Questionnaire

1 – Vocabulaire

Qu'est-ce qu'un étang ?

Que signifie l'expression « un mot mémorable » ?

Que signifie l'expression « avoir le museau prompt » ?

Donnez le contraire de « silencieux » :

Donnez le contraire de « un chien dangereux » :

Donnez le contraire de « voir confusément » :

2 – Conjugaison

À quel temps et à quel mode sont les verbes suivants ?

on avait défait :

il a su :

il nous fit signe :

n'approchez pas :

vous me direz :

nous le voyions :

Conjuguez « nous le voyions » à la même personne de tous les autres temps de l'indicatif  :

3 – Analyse grammaticale

Donnez la nature et la fonction des mots suivants :

bois (un écriteau de bois) :

qu' (qu'il nous fit épeler) :

le (nous le guettions) :

Donnez la fonction de :

sur les bords de l'étang :

ce mot mémorable :

4 – Intelligence du texte

L'oncle a voulu faire croire à ses neveux qu'un requin habite l'étang. Relevez les détails

qui montrent son habileté.

Y réussit-il ? À 
quoi le voyez-vous ?

Cherche-t-il seulement à tromper les enfants ? Quel est 
son but véritable ?

Corrigé

1 – Vocabulaire

Qu'est-ce qu'un étang ? Étendue d’eau stagnante peu profonde, généralement plus petite qu’un lac.

Que signifie l'expression « un mot mémorable » ? C'est un mot dont on se souviendra longtemps. Mémorable vient de mémoire.

Que signifie l'expression « avoir le museau prompt » ? La gueule du requin serait très

rapide à happer ce qui viendrait à sa portée.

Donnez le contraire de « silencieux » : bruyant

Donnez le contraire de « un chien dangereux » : un chien inoffensif

Donnez le contraire de « voir confusément » : voir nettement

2 – Conjugaison

À quel temps et à quel mode sont les verbes suivants ?

on avait défait : plus-que-parfait de l'indicatif

il a su : passé composé de l'indicatif

il nous fit signe : passé simple (de l'indicatif)

n'approchez pas : présent de l'impératif

vous me direz : futur simple de l'indicatif

nous le voyions : imparfait de l'indicatif

Conjuguez « nous le voyions » à la même personne de tous les autres temps de l'indicatif  :

présent : nous le voyons passé composé : nous l'avons vu
plus-que-parfait : nous l'avions vu
passé simple : nous le vîmes passé antérieur : nous l'eûmes vu

futur simple : nous le verrons futur antérieur : nous l'aurons vu

3 – Analyse grammaticale

Donnez la nature et la fonction des mots suivants :

bois (un écriteau de bois) : nom commun, masculin singulier, complément du nom « écriteau »

qu' (qu'il nous fit épeler) : pronom relatif, ayant pour antécédent « mot », masculin

singulier, complément d'objet direct de « épeler »

le (nous le guettions) : pronom personnel mis pour requin, masculin singulier, complément d'objet direct de « guettions »

Donnez la fonction de :

sur les bords de l'étang : complément circonstanciel de lieu de « mena »

ce mot mémorable : sujet inversé de « était peint »

4 – Intelligence du texte

L'oncle a voulu faire croire à ses neveux qu'un requin habite l'étang. Relevez les détails qui montrent son habileté. Dès l'arrivée des enfants, l'oncle les prend par la main et les conduit en silence au bord de l'étang. Puis il fait lire et même épeler « r-e-q-u-i-n ». Il n'interdit rien; il fait découvrir le danger, puis il conseille.

Y réussit-il ? À 
quoi le voyez-vous ? Sa ruse réussit au-delà de son souhait puisque les enfants arrivent même à « voir » le requin.

Cherche-t-il seulement à tromper les enfants ? Quel est 
son but véritable ? L'oncle, évidemment, n'a pas pour but de tromper les enfants, mais de les protéger contre le danger réel que représente l'étang.

Jean-Luc Madoré – 20 février 2016 Épreuve complète 2 – S'entraîner

similaire:

Épreuve complète de français iconÉpreuve de français séries s-es durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 2

Épreuve complète de français iconProposition d’Épreuve de français au baccalauréAT

Épreuve complète de français iconBrevet blanc épreuve de français

Épreuve complète de français iconBaccalauréat professionnel épreuve de français

Épreuve complète de français icon4 – L’epreuve de français a l’examen de fin de cycle

Épreuve complète de français iconBaccalauréat géNÉral session 2009 Épreuve de français

Épreuve complète de français iconBaccalauréat professionnel – Épreuve de français (Session 2003) a

Épreuve complète de français iconBaccalauréat géNÉral session 2004 Épreuve de français toutes séries

Épreuve complète de français iconEpreuve ep1 : Epreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l’usager

Épreuve complète de français iconEpreuve de français du 3ème trimestre. Classes1ère tcl. Durée : 2h
«je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie parce que je n’ai pas compris ce que pouvait être ce monstre»





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com