Music & dance magazine janvier 2010





télécharger 105.75 Kb.
titreMusic & dance magazine janvier 2010
date de publication01.05.2017
taille105.75 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
c:\users\benjamin\desktop\magdalena.jpg
Music & Dance mag

Music & dance magazine JANVIER 2010
#1
JANVIER 2010
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1291762977131_1321971656_30858375_3875622_n.jpg

PLAYLIST
Kaiserdisco - Poco Loco (Flavio Diaz Remix)

AstroNivo - Pressing The Button

Hiroki Esashika - Kazane (Sebastien Leger's Psyche Remix)

DJ Kentaro - Loop Daigakuin(Bird's-eye view Ver.)

Rodriguez Jr - Esperanza

Dualtec - 6.15 (Original Mix)

Spektre - Kraken (Extended Mix)

360, Nuno Dos Santos, Patrice Baumel - Neon One (Original Mix)

Djmarks onlyFreshMix02 Mai09 by djmarks

Seismal D -Metaldunk (Loco And Jam Remix)

Michael Woods - Envolver (Original Mix)

Digital Mess - Alcoloidium

Daniel Leseman - No Small Talk (Roger Martinez Remix)

Hiroki Esashika - Kazane (Sebastien Leger's Psyche Remix)

360, Nuno Dos Santos, Patrice Baumel - Neon One (Original Mix)

Nikkolas Research - Stop it! Now!

Nikkolas Research - 2K10 (Unsigned) by Nikkolas Research

Seismal D -Metaldunk (Loco And Jam Remix)

Kevin Gorman - Insomnia (Joseph Capriati's Dark Night Remix)

Kadebostan - Monkey Swing [Straight To The Zoo Mix]

Digital Mess - Alcoloidium

Butch - Something Called Acid

EDITO
MDMAG LE MAG DES MD, DEMAGO, LE MAG MD DES MAGOTS DU MOT
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\5494_101475209865139_100000079807794_44777_2116158_n.jpg

Et ouais, vous l’avez constaté, ça commence très fort en 2010, avec le lancement du naufrage des idées que vous n’avez même pas encore pu imaginer, et que nous avons déjà sabordées !
Voilà le propos : se placer bien au-delà des confins de la connerie, et ne vous rapporter de ce fabuleux voyage de tous les jours que la lie de ce qui ne vous vient pas à l’esprit !
Oui, nous osons le dire sans détour, n’allons jamais droit au but ! Le but est une invention chretienne-sarkosiste qui consiste à nous faire oublier les moyens mis en œuvre !
A bas la fin ! Cessons d’avancer dans la lumière médiatique des nouvelles qui nous cachent ce qui n’a aucune importance, en nous montrant ce qui n’en a pas !
Non, ce que vous lisez n’est pas absurde ! Et non nous ne cesserons nos points d’exclamations !

Rendez-vous compte, nom d’un p’tit ch’val, que tout va a volo ! Il nous faut maintenant taper du pied sur les tables, et ruer dans les brancards en hurlant que bordel tout cela cesse sans sempiternelles salmigondis salaces !
Nous ne sommes pas énerves ! Nous ne revendiquons rien ! Nous ne voulons qu’une voix, qui s’exprime dans un néant spirituel et poétique ! Et nous la sommes, cette expression orale qui mon dieu vaut ce que vous voudrez bien qu’elle vaut !
Mais enfin, pourquoi MD ? Je vois poindre déjà une bande de petits malins aux rouges joues bouffies et aux rétines aigus qui doucement sous barbe ricanent d’un air d’ici entendu…et bien non ! Ou si, voyons, MD est à l’image de ce que nous pourrions appeler le mirage de pandore, ou encore les harpies de Jason, c’est-à-dire que cela ne représente que l’idée que nous pouvons nous en faire…à vous de voir… !
Vous n’avez pas compris ? Vous pensez que ce qu’il y a sur cette page n’est pas très très catholique ? Ça ne vous fait absolument pas rire ? Et bien vous avez entièrement raison, et allez-vous faire foutre !
Ceci n’est qu’un début, et cela ne se détruira pas de soi même dans quelques siècles ! Vous êtes connectes a un réseau sans fil ni fin qui se permettra ce que vous ne pensez même pas de votre belle-mère ou de votre putain de patron !
Alors maintenant retournez à vos obligations morales et foutez nous la paix, bordel !
KPTN.
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1291762177111_1321971656_30858371_7893703_n.jpg

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\4962_94930525278_665215278_1853713_1656575_n.jpg
ARTICLE 1
Lorsque l’énigmatique et charitablement chrétien "piuhbfqhfp" me proposa - quelques semaines après une overdose extatique qui lui valu beaucoup de reconnaissance et d’admirateurs – de devenir rédacteur dans le tout nouveau MDMAG, une certaine perplexité se fit jour en moi. Dubitatif (rien de musical ou de sexuel là dedans), je m’emparais de mon clavier et me mettais à tapoter frénétiquement, sans but, par simple conviction. Comme dirait Al Pacino dans ce film assez pourri que je suis en train de regarder : « Si ce n’est ni l’argent, ni le sexe, ni la gloire, c’est pourquoi ? J’ai la conviction que ce qui nous réunit ici ne peut pas être autre chose qu’une même croyance. Nous croyons au bien et au mal et c’est le bien que nous choisissons. ». Le fait que se trouve derrière lui un mur portant la mention « United State of America » ne doit pas nous tromper puisque comme il s’empresse de le préciser : « Vous tous, vous venez de passer de l’autre coté du miroir, ce que vous voyiez, ce que vous entendez, tout ça n’est qu’apparence trompeuse ». Ne croyiez rien de ce que j’écris, tout est vrai.

En toute modestie je dispose d’un petit avantage sur vous pour écrire dans un magazine : je suis extrêmement inspiré. Je suis également très fort et plutôt bien bâti – d’ailleurs certains de mes amis me surnomment amicalement « âne bâté » ou « anacéphale ». Autre disposition favorable : l’expérience, transfuge du Monde des Livres et du Figaro Littéraire (sic), j’ai également été traducteur pour LSD Magazine. Bref, vous l’aurez compris, vous n’avez pas à faire à n’importe qui, je suis le fleuron de… euh… je suis sûrement le fleuron d’un truc bien.

Entre la tête de proue et la tête éprouvée, je n’ai rien à prouver, je n’ai rien à prouter, je n’ai rien à vous dire, je ne vous connais même pas. Enfin bon, je pourrais vous balancer des trucs prétendument intéressants, faire étalage de ma culture, vous parler des derniers trucs bien à écouter ou que sais-je encore. Je vais plutôt faire le contraire en m’empressant de contre-culturer à tout va et vous conseiller d’écouter des vieux trucs en espérant que vous les trouviez pourris, ça permettra aux gens de goût dont je suis de se congratuler connement d’être des happy few et même si en fait on est loin d’être toujours heureux, on a le bonheur de ne pas se laisser fédérer par la hype à l’insu de notre plein gré. Voilà. Même si je n’ai pas compris la moitié de ce que j’ai écrit, pour ce premier article, je vous conseille d’aller réécouter ou écouter si ce n’est pas encore fait les rares edits de Ron Hardy encore disponibles (mon préféré : sa version de I can’t turn around de Isaac Hayes). Si vous n’aimez pas ça, je vous emmerde, vous ne comprendrez jamais rien à l’amour.

Oh oui, que je suis inspiré. Dans un soucis de partage mais aussi afin de ne pas m’épuiser ou de prendre le risque de sombrer dans la pensée unique, j’invite les lecteurs à me faire parvenir leurs idées d’articles que je me ferais un plaisir de rédiger. Merci d’avance.
Bien à vous,

Fit Freddy.
P.S : Bien évidemment, Je décline toute responsabilité concernant le contenu de mon article et de ce magazine. S'il faut désigner un coupable ce sera madame la conjoncture astrale.

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1307961222077_1321971656_30899297_1245456_n.jpg

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\13669_216514108427_660563427_4230413_6914711_n.jpg
ARTICLE 2
V’LA C’QUI RISQUE DE T'ARRIVER !!!

Now, here's a story that must be told

'Bout a man who rocks since he's four years old.

He danced up and down from night 'til dawn

He said: Check that beat goes on and on

He jives on reggae, he jives on punk

He said: Give me music and not just funk

He jumps to the left, he jumps to the right

He jumps up and down all through the night

5 heures du mat' j'ai des frissons,

Je claque des dents et je monte le son,

Seul sur le lit

Dans mes draps bleus froissés

C'est l'insomnie,

Sommeil cassé.

Je perds la tête,

Mes cigarettes sont toutes fumées

dans le cendrier

C'est plein de Kleenex et de bouteilles vides,

J'suis tout seul, tout seul, tout seul.

Pendant qu'Boulogne se désespère

J'ai d'quoi m'remplir un dernier verre.

Clac ! fait le verre en tombant sur le lino.

J'm'coupe la main en ramassant les morceaux.

Je stérilise, les murs qui dansent,

L'alcool ça grise et ça commence…

Yeah, Yeah, Yeah, Yeah

font les moutons, sur le parquet.

(Off) Et à ce moment là, qu'est-ce que vous avez fait ?

J'crois qu'j'ai remis la radio.

(chœurs)

Chacun fait, fait, fait

c'qu'il lui plaît, plaît, plaît !

L'précipice est au bout

(chœurs)

L'précipice on s'en fout !

Chacun fait, fait, fait

c'qui lui plaît, plaît, plaîit.

Toutes les étoiles qui brillent

Qu'est-ce qu'elles ont à m'dire , les étoiles ?

6 heures du mat'.

Faut qu'j'trouve à boire:

Liqueur forte ou café noir.

J'brûle un feu rouge.

Police patrouille.

J'serre les fesses,

Y'a rien qui presse.

4, 5 francs ma rose !

crie le p'tit chose

Dans le matin rose,

J'gare mon ondine

Sous ses comptines

(Off) Ah ! Qu'est-ce t'as là, qu'est-ce t'as-toi !

Tout près d'une poste

Y'a un p'tit bar,

Je pousse la porte

Et je viens m'asseoir.

3, 4, patibulaires

Tapent le carton dans les waters.

Toute seule au bar

dans un coin noir,

Une blonde platine

Sirote sa fine.

Elle dit : "Champagne ?"

Je l'accompagne.

Elle m'dit : "50 ?"

Je lui dis : "Ça m'tente"

(Off) Et vous êtes rentré comment ?

Dans ma voiture,

Oh !, et il y avait toujours le même air à la radio

(chœurs)

Chacun fait, fait, fait

c'qu'il lui plaît, plaît, plaît !

Que de pression dans les bars

(chœurs)

Personne te pousse à boire,

Chacun fait, fait, fait

c'qu'il lui plaît, plaît, plaît !

Les gens ont de ces manies

(Elle) Décalcomanies

7 heures du mat',

L'hôtel,

Je paie

J'abrège,

Je fouille mes poches

Je sais c'est moche.

Son sourire rouge

Son corps qui bouge..

Elle fait glisser son cœur croisé

Sur sa peau bronzée

T'as les bas-nylons

qui filent sur l'édredon.

Ses ongles m'accrochent

"Tu viens chéri ?"

Le lit qui craque

Et les volets claquent.

Seuls dans le lit

Dans ses draps bleus froissés,

Sur sa peau lisse, mes doigts glacés.

Elle prend la pose,

Pense à autre chose,

Ses yeux miroirs

Renvoient mon regard.

Les anges pressés

Dans ce bleu glacé,

Me disent : "C'est l'heure !"

Je leur dis : "Quelle heure ?"

(Off) Et vous vous souvenez vraiment pas de ce qui s'est passé ?

Non, vraiment pas

(chœurs)

Chacun fait, fait, fait

qu'il lui plaît, plaît, plaît !
Sous mes pieds y'a la terre

(chœurs)

Sous tes pieds, y'a l'enfer !

Chacun fait, fait, fait

c'qu'il lui plaît, plaît, plaît !

mon Dieu, j'peux même pas jouir!

(Elle) Tant pis pour toi, il faut dormir…

Alors je m'sauve dans le matin gris,

C'est plein d'cageots et pas d'taxi,

Les chats qui s'tapent leurs p'tits ronrons,

Les Éminences, les P'tits Bateaux.

Porte d'la Chapelle,

Je m'sens pas belle,

Mes bigoudis

Sont plus en plis.

Dans mon studio, j'aspirateur,

La vidéo m'fait un peu peur

(chœurs)

Madame pipi

A des ennuis,

Monsieur papa

S'fait du tracas.

Dans les logis

Des mal lotis,

Bébé vomit sa bouillie

(Elle)

8 heures du mat' , j'ai des frissons,

Je claque des dents et je monte le son,

Seule sur le lit

Dans mes draps bleus froissés,

C'est l'insomnie,

Sommeil cassé.

Je perds la tête,

Mes cigarettes sont toutes fumées

dans le cendrier

C'est plein de Kleenex et de bouteilles vides,

J'suis toute seule, toute seule, toute seule

Pendant qu'Boulogne se désespère

J'ai d'quoi m'remplir un dernier verre.

Clac ! fait le verre en tombant sur le lino.

J'm'coupe la main en ramassant les morceaux.

(Off) I don't need money, I don't need a car …
CHAGRIN D'AMOUR 1981-1982.
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286393042886_1321971656_30845071_3764920_n.jpg

ARTICLE 3
Une feuille de riz rencontre deux autres feuilles de riz, l un dit aux deux autres "on s met a la colle ? " et les voila parti dans une triangulation fumeuse et de fameuses volutes ils s ennivrent en se consumant .... ah les tribulations du riz dans l'gaz !! (status = pere turbé le concierge la !)
JEAN.

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311662914617_1321971656_30907766_3582703_s.jpg c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311662914617_1321971656_30907766_3582703_s.jpg c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311662914617_1321971656_30907766_3582703_s.jpg c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311662914617_1321971656_30907766_3582703_s.jpg
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\5494_101475009865159_100000079807794_44758_4568671_n.jpg
ARTICLE 4
Non, ceci n'est pas un article, c'est beaucoup mieux ! C'est un aperçu de toutes les histoires que je pourrais raconter (je le ferai dans les prochaines éditions, promis) au travers de leurs titres.

- Des histoires aussi palpitantes que "J'ai rencontré l'homme de ma vie au Zorba" ou "Mes meilleurs amis je les connais depuis 4 heures", "Dans les soirées on peut se faire un tas d'amis... ou pas"...

- De l'aventure, urbaine de préférence, avec "Déambulations chépers" ou "Chronique d'une traversée bellevilloise à taquet" ; mais aussi rurale "la forêt me parle, la preuve les arbres sont plein de lettres", "C'est beau la pelouse, parce que c'est bien vert".

- Du rire, avec "Le guide de la loghorée verbale fonsdare", ou encore "Un trait danger, deux traits sécurité".

- De belles rencontres "Michael Jackson est vivant, il est au Zorba", "Ma voisine me dit bonsoir alors qu'il est midi", "Excusez-moi, c'est pour un sondage", "Ca va Mademoiselle ?".

- Du fantastique : "J'ai perdu mon cerveau ici", "T'entend ce mix ? Non, c'est le métro", "Il à l'air cool ce teufeur ! Non, c'est le buraliste", "A la recherche de la pupille disparue", "Gamma GT".

- Des conseils : "Comment manger au resto chéper sans se faire virer", "Comment se coucher à 20h, oui, mais le lendemain", "Comment descendre du manège", et surtout, un article de fond : "Comment descendre du manège et ramener la queue du Mickey".

- De la poésie aussi, ne l'oublions pas, c'est très important un peu de finesse dans ce monde de brutes "Pantin patin, Paris pas pris", "Trottoirs, pavé, soleil, fluo".

- Et enfin, bien sûr, du sexe "Oh oui, crache moi ta vodka à la gueule", "Les voisins vont finir par se plaindre", "Tu veux pas danser plutôt ?", "Mais qui êtes vous ?"...
Ah là là quel programme litteraire ambitieux ! Que d'histoires à partager ! Longue vie au MDMAG !

Pourvu que ça dure... DARK MILOU

. c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1308241029072_1321971656_30899976_1759818_n.jpg

ARTICLE 5
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1290770112310_1321971656_30856125_5898407_n.jpg
"la vieille bique"
En trainant dans un bar a donner le cafard

a rencontrer des gueules malodorantes

je suis tombée sur une vieille plante

les cheveux courts, une reine au teint blafard

elle s'imaginait que je bouffais des chattes

ma negation survola son affirmation

je lui confirmais ma position

celle que je préférais, être à quatre pattes

j'ai certainement dû allécher la catin

elle approcha sa bouche pour me rouler une galoche

sa langue s'enroula dans la mienne, putain...

c'était ni beau, ni moche

j'était trop bourrée pour sentir son haleine

de toute façon je mangeais un chewing gum

son regard satisfait et sa mine sereine

moi, c'est son odeur de vieille qui me laissa comme une conne

tu pourras tout faire pour rester jolie

noircir tes yeux, peser cinquante kilos

sortir la nuit et jouer les ados

mais ton odeur elle te trahit vieille souris.

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1308239589036_1321971656_30899964_7925824_n.jpg
"fallen a tête de con"

dépourvu de langage, n'usant que de son phallus

je me délectais de cet insipide papillon

prouvant a chaque mouvement, qu'il n'avait que ca de bon

je finis pas lui offrir mon anus
sans jamais arrêter ses battement d'ailes poussiéreuses

attiré par ma lumière humide et imberbe

coincé entre mes jambes ou dans ma bouche nauséeuse

puis dévorant mon corps acerbe
agenouillé à mes pied, je n'avais qu'une envie l'écraser

sa douleur au même titre que sa vie éphémère?

non, plus simple d'utilisé le clystère

pour observer son enveloppe empoisonnée se décharner
en ouvrant les yeux, sortit de ce rêve, d'un seul bon

j'ai fais le point sur ta laideur

j'ai compris dans un hurlement de torpeur

que tu n'etais pas un papillon simplement un pauvre con.


c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1314227578732_1321971656_30913460_2405483_s.jpg

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\4478_1166445764279_1321971656_30445385_5772879_n.jpg
"main ecaillée"


j'ai retrouvé hier soir ton dragon dans mon vagin par la suite je souhaiterai que le tienne en laisse

je n'ai pas l'habitude de laisser entrer en moi ce genre de bestiole...

quoi que bien agréable, ton dragon a du bon, je pourrai même dire que ça m'a rendu folle

il va falloir maintenant, que tout doucement, tu t'occupes de mes fesses
tu n'as pas eu peur de ma vulve ensanglantée quoiqu'il en soit, c'est toi qui l'a faite pleurée

perles rouges de maltraitance, soupirs enivrants, remues le moi que l'on ne voit pas

ton regard de chien enragé, survoltes mon être encore plus dechaîné

les blessures de plaisir ne sont pas forcement ou l'on croit
je me suis reveillée ce matin endolorie...mon dos, mon torse, mon cou meurtri

au moindre mouvements j'ai dans la tête tes gestes violents

il ne me manque plus que des traces de morsure sur mon corps incandescent

tout ca pour te dire que j'ai joui... "
BELLE INCONNUE.

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311659434530_1321971656_30907748_4419981_s.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311659434530_1321971656_30907748_4419981_s.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311659434530_1321971656_30907748_4419981_s.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1311659434530_1321971656_30907748_4419981_s.jpg
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1291782977631_1321971656_30858442_1632228_n.jpg
ARTICLE 6
J ai eu une conversation avec un des locataires de l'immeuble le soir de Noèl elle vaut son pesant de graines de cannabis !

Notre albert a tous , pas le grand ni le petit mais l immense Albert Hoffmann lors de sa decouverte a eu enormement de chance ou plutot il a donne naissance a son enfant terrible .Dans la formule enfant terrible d aucun se souviendront de vipere au poing ou autre bon petit diable , il en fut pareil pour le diethylamide de l acide lysergique ou en tous cas le frére ainé !

Et oui il etait deux fréres un levogyre , l isomere decouvert par albert et l autre destrogyre l enfant sage .Il faut dire que les avions entiers de freaks americains revenant d Asie causerent beaucoup de souci a mister oncle sam ! ils ne bouffait plus ils se nourissaient ,ils ne consommait plus ennivrés par d autres paradis et leurs visions du futur .Tous ces shamanes en herbe eurent tôt fait de donner naissance a la beat generation et aux courants alternatifs , il fallait que l’oncle sam fasse quelque chose alors il a infiltre une celebre tribe de san francisco la "brotherhood of love " qui avait sous sa coupe le chimiste de thimothy leary et par le biais de la cia fabriqué et distribué une quantite astronomique de lsd destrgyre. La molecule destrogyre rend parano defenestre les gens les rend fous en leur volant les dimensions , ca tombait bien il fallait absolument diaboliser cette substance tombee diu ciel (selon les propos d albert ) elle qui alllait foutre en l air l’emprise de l empire sur le peuple !

Depui le lsd est toujours frelaté et jamais pure levogyre car cela a part le fameux deliside de roche il n y en a certainement plus !! L’embargo sur les precurseurs permettant de fabriquer du lsd sans une structure solide aura achevé leur travail de sape la cause est entendu l acide rend fou !!! J ai eu beaucoup de joie a recevoir cette enseignement tant il explique beaucoup mais pas tout ! D ailleurs il y a un organisme en suisse qui fait des recherches cliniques et soigne avec le lsd la mdma et l’ibogaine !!

Pour finir j epense n apprendre rien a personne mais l isomere

lévogyre de l acide lysergique reagit aux UV pas le destrogyre ni les fake , quoique des dealer mal intentionnés eurent coupe des blotters avec de la quininne qui elle reagit aux UV ...
JEAN.

ARTICLE 7
Roman photo de Jack Nataly (la formidable aventure de Nataly.)
"Jack Nataly au cours de Fitness." c:\users\benjamin\desktop\choixmag\5494_101475143198479_100000079807794_44769_1061023_n.jpg


ARTICLE 8
Justement y'a des grosses pupilles au midi

et des rencontres rock and roll

et d'la biere avec les grosses pupilles

putain jme suis tapé des delires dernierment

sur le dance floor d'une boite parisienne

mais t'au taquet d'chez taquet

bonne experience

oh putain j'adore

ca tue !

au milieu

c'est cool aussi.
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1309706265702_1321971656_30903306_5885979_s.jpg
ARTICLE 9 (by SC)

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286738331518_1321971656_30845747_6354439_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286738331518_1321971656_30845747_6354439_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286738331518_1321971656_30845747_6354439_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286738331518_1321971656_30845747_6354439_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286738331518_1321971656_30845747_6354439_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\15532_1286738331518_1321971656_30845747_6354439_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\14761_104707482875245_100000079807794_139600_7179841_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\14761_104707482875245_100000079807794_139600_7179841_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\14761_104707482875245_100000079807794_139600_7179841_n.jpgc:\users\benjamin\desktop\choixmag\11146_1290654429418_1321971656_30855657_3239878_n.jpg
ARTICLE 10 (by KDR)
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\best.jpg
BIS MORGEN.
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmp

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\2 de couv.jpg
A DOUMAIN.
c:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmp

c:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmpc:\users\benjamin\desktop\choixmag\untitled.bmp

similaire:

Music & dance magazine janvier 2010 iconSéance 1 : Introduction à la séquence
«De Lisbonne à Haïti, penser la catastrophe», article de Fabien Trécourt, publié dans Philosophie magazine (15 janvier 2010), et...

Music & dance magazine janvier 2010 iconLes médias en parlent
Une goutte de miel dans un litre de plomb – diff W9, mtv, Virgin 17, dvd international Hip Hop Magazine, et titre compilation cqfd...

Music & dance magazine janvier 2010 iconPrésentent à Lannion semaine du 27 janvier au 02 février 2010

Music & dance magazine janvier 2010 iconDu 12 au 23 janvier 2010 tnb, salle vilar durée 3h10 dont entracte

Music & dance magazine janvier 2010 iconTitien, Tintoret, Véronèse… Rivalités à Venise par Marianna lora...

Music & dance magazine janvier 2010 iconIn the following essay, Goodwin investigates Flaubert's use of the dance of death as a motif in

Music & dance magazine janvier 2010 iconLa filiation de la danse moderne l'humanisme adlérien et la naissance...

Music & dance magazine janvier 2010 icon18 éme Prix de Poésie Yolaine et Stephen Blanchard 2011 nouveau règlement...
«les yeux en promenade» (malvoyants), 2009 à l’Amicale des Donneurs de sang bénévoles de Talant, 2010, association «soleil d’enfant»...

Music & dance magazine janvier 2010 iconLe magazine d’information de la métropole

Music & dance magazine janvier 2010 iconLe magazine d’information de la métropole





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com