Mémoires d’Outre-Tombe





télécharger 76.75 Kb.
titreMémoires d’Outre-Tombe
page2/4
date de publication23.04.2017
taille76.75 Kb.
typeMémoires
l.20-bal.com > loi > Mémoires
1   2   3   4

Au Lecteur



C'est ici un livre de bonne foi, lecteur. Il t'avertit dés l'entrée, que je ne m'y suis proposé aucune fin, que domestique et privée : je n'y ay eu nulle considération de ton service, ni de ma gloire : mes forces ne sont pas capables d'un tel dessein. Je l'ay voué à la commodité particulière de mes parents et amis : à ce que m'ayans perdu (ce qu'ils ont à faire bien tôt) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs, et que par ce moyen ils nourrissent plus entière et plus vive, la connaissance qu'ils ont eu de moi. Si c'eût été pour rechercher la faveur du monde, je me fusse paré de beautés empruntées. Je veux qu'on m'y voie en ma façon simple, naturelle et ordinaire, sans étude et artifice : car c'est moi que je peins. Mes défauts s'y liront au vif, mes imperfections et ma forme naïve, autant que la révérence publique me l'a permis. Que si j'eusse été parmi ces nations qu'on dit vivre encore sous la douce liberté des premières lois de nature, je t'assure que je m'y fusse très-volontiers peint tout entier, Et tout nu. Ainsi, Lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre : ce n'est pas raison que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain. A Dieu donc.
De Montaigne, ce 12 de juin 1580.


Lecture complémentaire :

Intus, et in cute

 

Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature; et cet homme ce sera moi.

Moi seul. Je sens mon cœur et je connais les hommes. Je ne suis fait comme aucun de ceux que j'ai vus; j'ose croire n'être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait de briser le moule dans lequel elle m'a jeté, c'est ce dont on ne peut juger qu'après m'avoir lu.

Que la trompette du jugement dernier sonne quand elle voudra; je viendrai, ce livre à la main, me présenter devant le souverain juge. Je dirai hautement: voilà ce que j'ai fait, ce que j'ai pensé, ce que je fus. J'ai dit le bien et le mal avec la même franchise. Je n'ai rien tu de mauvais, rien ajouté de bon, et s'il m'est arrivé d'employer quelque ornement indifférent, ce n'a jamais été que pour remplir un vide occasionné par mon défaut de mémoire; j'ai pu supposer vrai ce que je savais avoir pu l'être, jamais ce que je savais être faux. Je me suis montré tel que je fus, méprisable et vil quand je l'ai été, bon, généreux, sublime, quand je l'ai été: j'ai dévoilé mon intérieur tel que tu l'as vu toi-même. Être éternel, rassemble autour de moi l'innombrable foule de mes semblables; qu'ils écoutent mes confessions, qu'ils gémissent de mes indignités, qu'ils rougissent de mes misères. Que chacun d'eux découvre à son tour son cœur au pied de ton trône avec la même sincérité; et puis qu'un seul te dise, s'il l'ose: Je fus meilleur que cet homme-là.

Rousseau Les Confessions




Je suis d’une taille médiocre, libre et bien proportionnée. J’ai le teint brun mais assez uni, le front élevé et d’une raisonnable grandeur, les yeux noirs, petits et enfoncés, et les sourcils noirs et épais, mais bien tournés. Je serais fort empêché à dire de quelle sorte j’ai le nez fait, car il n’est ni camus ni aquilin, ni gros, ni pointu, au moins à ce que je crois.   Tout ce que je sais, c’est qu’il est plutôt grand que petit, et qu’il descend un peu trop bas. J’ai la bouche grande, et les lèvres assez rouges d’ordinaire, et ni bien ni mal taillées. J’ai les dents blanches, et passablement bien rangées. On m’a dit autrefois que j’avais un peu trop de menton: je viens de me tâter et de me regarder dans le miroir pour savoir ce qui en est, et je ne sais pas trop bien qu’en juger. Pour le tour du visage, je l’ai ou carré ou en ovale; lequel des deux, il me serait fort difficile de le dire. J’ai les cheveux noirs, naturellement frisés, et avec cela assez épais et assez longs pour pouvoir prétendre en belle tête. J’ai quelque chose de chagrin et de fier dans la mine ; cela fait croire à la plupart des gens que je suis méprisant, quoique je ne le sois point du tout. J’ai l’action fort aisée, et même un peu trop, et jusques à faire beaucoup de gestes en parlant. Voilà naïvement comme je pense que je suis fait au-dehors, et l’on trouvera, je crois, que ce que je pense de moi là-dessus n’est pas fort éloigné de ce qui en est. J’en userai avec la même fidélité dans ce qui me reste à faire de mon portrait ; car je me suis assez étudié pour me bien connaître, et je ne manque ni d’assurance pour dire librement ce que je puis avoir de bonnes qualités, ni de sincérité pour avouer franchement ce que j’ai de défauts.

François de La Rochefoucauld Recueil de portraits et éloges 1659
1   2   3   4

similaire:

Mémoires d’Outre-Tombe iconMémoires d’outre-tombe

Mémoires d’Outre-Tombe iconMémoires d'outre-tombe

Mémoires d’Outre-Tombe iconMémoires d’Outre-tombe, René de Chateaubriand, 1848. Document e : Les Chimères, «El Desdichado»

Mémoires d’Outre-Tombe iconMémoires d’outre-tombe
«nouveaux orages». Dans ce passage, le temps d’écriture se mêle à celui du souvenir pour mettre en scène la mémoire affective, à...

Mémoires d’Outre-Tombe iconMémoires d’outre-tombe
«nouveaux orages». Dans ce passage, le temps d’écriture se mêle à celui du souvenir pour mettre en scène la mémoire affective, à...

Mémoires d’Outre-Tombe iconMémoires d'outre-tombe
...

Mémoires d’Outre-Tombe iconDemain, dès l’aube
«Harfleur» (V. 10) et qu’il fait soir «l’or du soir qui tombe» (V. 9), mais IL s’en préoccupe pas. IL ne veut que mettre le bouquet...

Mémoires d’Outre-Tombe iconParcours d’Aimé Césaire et son œuvre P. 4
«Terres d’Outre-mer, une tradition d’innovation», kit diffusé en 2010. L’auteur est également présent dans l’ouvrage Terres d’Outre-mer,...

Mémoires d’Outre-Tombe iconParcours d’Aimé Césaire et son œuvre P. 4
«Terres d’Outre-mer, une tradition d’innovation», kit diffusé en 2010. L’auteur est également présent dans l’ouvrage Terres d’Outre-mer,...

Mémoires d’Outre-Tombe iconMichel bousseyroux
«bien» ou «mal». C’est qu’il tombe. Pas en taille basse. Par terre. Qu’il tombe complètement





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com