Fiche d'histoire des arts





télécharger 39.75 Kb.
titreFiche d'histoire des arts
date de publication23.04.2017
taille39.75 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos

FICHE D'HISTOIRE DES ARTS

Domaine artistique : Art du langage

Thématique : Un témoignage sur l'extermination des juifs



TITRE DE L’OEUVRE : Shéma (Ecoute en hébreu), poème placé en exergue du récit autobiographique Si c’est un homme.

AUTEUR : Primo Levi



IDENTIFICATION DE L’ŒUVRE

Le poème :
Date d’édition et nom du recueil, genre littéraire - précise la date de l’écriture du texte si elle est différente de la date de parution - :
Si c’est un homme est un récit autobiographique publié pour la première fois en 1947 dans une petite maison d’édition italienne, traduit de l’italien par M. Schruoffeneger pour les éditions Julliard en 1987.
Cependant, l’œuvre ne rencontre qu’un succès limité dans l’immédiat après-guerre. C’est seulement à partir de sa réédition en 1958 que Si c’est un homme connait un large rayonnement et donne lieu à des adaptations au théâtre et à la radio. Depuis lors, le livre de Primo Levi est considéré comme une référence incontournable de la littérature sur les camps de concentration.
Le poème, écrit le 10 janvier 1946 et placé en exergue du témoignage, interpelle le lecteur et l'interroge

sur la nature humaine. Il décrit le quotidien des déporté(e)s et leur déshumanisation. Il insiste sur la nécessité d'entretenir la mémoire de la Shoah.
L’auteur : Nom, nationalité, et une courte biographie :
Primo Levi (1919-1987) est né à Turin dans une famille bourgeoise de confession juive. Après avoir étudié

la chimie dans sa ville natale, il s’installe à Milan, y travaille et rejoint finalement en 1943 un groupe de

résistants antifascistes. Il est arrêté et déporté à Auschwitz en février 1944. Il y survit un an, jusqu’à la

libération du camp par l’Armée rouge en janvier 1945.

La guerre finie, il épouse Lucia Morpugo, dont il aura deux enfants, et prend la direction d'une entreprise de produits chimiques. Parallèlement, il commence à écrire, notamment « Si c'est un homme » qui est publié dans une petite maison d'édition. Ce n'est que dix ans plus tard qu'il est mondialement reconnu comme chef d’œuvre. Primo Levi est également l'auteur d'une douzaine d'autres ouvrages : « La trêve » (1963), « Les naufragés et les rescapés » (1981). Primo Levi s'est donné la mort en 1987.
Contexte historique :
Cette œuvre est un témoignage sur l’existence des camps de concentrations et d'exterminations. . De 1940 à 1945, cinq millions de juifs ont été victimes du génocide commandité par Hitler.






Description du TEXTE 


Sujet de l’œuvre : Résume l’histoire en quelques mots
Si c’est un homme est un des premiers témoignages sur la vie concentrationnaire. Selon les mots de

l’auteur, cet ouvrage vise à « fournir des documents à une étude dépassionnée de certains aspects de

l’âme humaine ». Le récit, rédigé à la première personne a été motivé par le besoin de partager son

expérience d’Auschwitz avec ceux qui y étaient étrangers.
Dans le poème Shéma (écoute en Hébreu), placé en exergue du récit autobiographique, l’auteur interpelle toute l’humanité par le « Vous », premier mot de la première ligne. Ce texte est la reprise textuelle d’un passage de la prière juive « Ecoute Israël » mais ce texte s’adresse à toute l’humanité.
Primo Levi pose la question : « Considérez si c’est un homme », et énumère tout ce
que l’on a retiré à cet homme ou à cette femme, à savoir : la paix, le pain, le dorit de vivre, le droit à la justice, les cheveux, le nom, les souvenirs, la chaleur.
A la fin de cette énumération, l’être humain est comparé à une grenouille, il y a une déshumanisation.
La construction du poème : Que peux-tu dire sur la construction du poème ? (Forme ?, Strophe ? Vers ? Rimes ?

Il s'agit d'une traduction de l'italien, que le traducteur restitue en vers libres (pas de rimes, pas de rythme régulier). Le poème est rythmé par des répétitions en tête de vers, qui donnent une musicalité au texte, comme le refrain dans une chanson.

V1-4 "Vous qui...", répété deux fois = l'adresse au lecteur

V5-9 "Considérez si c'est un homme" suivi de "Que/Qui" = l'homme déporté

V10-14 "Considérez si c'est une femme" = la femme déportée

V.15-23 "N'oubliez pas que cela fut/ Non, ne l'oubliez pas / gravez / pensez / répétez" = l'injonction au souvenir qui s'achève sur la malédiction finale.
Quels procédés le poète utilise-t-il pour évoquer ses sentiments et lutter contre l’oubli et la barbarie des hommes ? (Comment s’y prend-t-il ?)

Le poème commence par nous interpeller : "Vous qui..." au vers 1 et répété au vers 3. La situation du lecteur est caractérisée par un bonheur simple, presque évident : la quiétude, la chaleur, un toit qui protège, un repas et des amis.

Peut-être un bonheur dont le lecteur ignore le prix car lui n'a pas souffert. Ensuite le poème présente la situation de l'homme déporté, que Primo Lévi va développer dans son témoignage. On peut commenter ici l'opposition entre le réseau lexical des quatre premiers vers :

- "quiétude"/ "ne connait pas le repos", "meurt pour un oui ou un non" 

- "la table mise" / "se bat pour un quignon de pain"

Ensuite Primo Lévi évoque le sort des femmes déportées. Il présente la déportation des femmes comme encore plus atroce que celle qu'il a vécu. Les vers souligne la perte de l'identité et de la féminité : le nom et les cheveux, le regard et le sein (car les détenues étaient rasées à l'arrivée).

La comparaison "comme une grenouille en hiver" met en évidence la déshumanisation.

Le poème se poursuit par une injonction au souvenir. Cette injonction reprend le texte de la prière centrale du judaïsme qu'est le shéma Israël. L’auteur ne demande pas seulement de se souvenir : il ne s’agit pas d’un simple devoir de mémoire (au sens où l’on conserverait un souvenir en archives pour le sortir de temps en temps). Il s’agit de « méditer », de réfléchir.

Le texte se clôt par une malédiction, si l’on venait à oublier de manquer à ce devoir. Elle occupe trois lignes, et maudit cette personne dans ses biens (« la maison »), sa santé, l’affection de ses enfants.

Conclusion :

Le pronom « vous » ouvre et clôt le poème : donc tout dépend de ce « vous », tout dépend de nous. Ce poème est un appel à notre responsabilité à tous sur ce qu’est un être humain.
Les emplois de l’impératif, des répétitions, des oppositions, la comparaison de l’être humain à un batracien, la référence au sacré et la malédiction finale donnent beaucoup de force au poème.




Interpretation


Quelles ont été les intentions de l’auteur ? (Essaye de trouver plusieurs raisons qui ont poussé l’auteur à écrire ce texte.)

  • Témoigner

  • Inciter à méditer

  • Prévenir l’avenir ; pour que ça ne se reproduise plus jamais






PROLONGEMENTS




  • Peinture : Arrivée d’un convoi et charrette transportant des cadavres retirés d’un précédent convoi, David Olère, 1945

  • Cinéma : Nuits et brouillard, Resnais  ,1955

  • Poésie : Le legs, Lucien Gallois (Robert Desnos) , 1943
















Poème placé en exergue de Si c'est un homme

Vous qui vivez en toute quiétude

Bien au chaud dans vos maisons,

Vous qui trouvez le soir en rentrant

La table mise et des visages amis,

Considérez si c’est un homme

Que celui qui peine dans la boue,

Qui ne connaît pas de repos,

Qui se bat pour un quignon de pain,

Qui meurt pour un oui pour un non.

Considérez si c'est une femme

Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux

Et jusqu'à la force de se souvenir,

Les yeux vides et le sein froid

Comme une grenouille en hiver.

N'oubliez pas que cela fut,

Non, ne l'oubliez pas :

Gravez ces mots dans votre cœur.

Pensez-y chez vous, dans la rue,

En vous couchant, en vous levant ;

Répétez-les à vos enfants.4

Ou que votre maison s'écroule,

Que la maladie vous accable,

Que vos enfants se détournent de vous.

Turin, janvier 1947, Primo Levi








Haut du formulaire

similaire:

Fiche d\Fiche Histoire des Arts : Comment une œuvre représente la modernité

Fiche d\Fiche d'histoire des arts
«Merle». Passionné de cinéma, IL publie des chroniques cinématographiques dans divers journaux

Fiche d\Fiche Histoire des Arts : Arts Engagés
«Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant» mais «à l’heure du couvre-feu, des doigts errants avaient écrit morts pour...

Fiche d\Fiche de Travail de l’enseignant en Histoire des Arts
«manger», à la manière d’Arcimboldo, collage, découpage, juxtaposition d’images d’aliments de catalogues, création en volume avec...

Fiche d\Note aux enseignants sur le Portfolio Le portfolio ou cahier d’histoire...
«matérialise de façon claire, continue et personnelle le parcours suivi en histoires des arts tout au long de la scolarité»

Fiche d\Fiche d'histoire des arts
«Oradour» est extrait du recueil Jours pétrifiés (1947), long poème de huit strophes composés d’heptasyllabes et se présente comme...

Fiche d\3c- fiche d'histoire des arts
«L’Ordre nouveau» décrit une scène de meurtre, assassinat commis par un «homme à genoux» (nazi, fasciste) dans un paysage urbain...

Fiche d\Fiche d'histoire des arts
«Oradour» est un long poème de forme libre. Ses huit strophes sont composées de vers de sept syllabes, c’est un poème engagé qui...

Fiche d\Enseigner l’Histoire au Cycle III : Histoire des Arts et Histoire Janvier 2009

Fiche d\Enseigner l’Histoire au Cycle III : Histoire des Arts et Histoire Janvier 2009





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com