Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel





titreBachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel
date de publication22.04.2017
taille9.2 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos

Bachelard, L’air et les songes




Nietzsche et le psychisme ascensionnel



N est un poète vertical, des sommets. Il rentre dans les catégories de l’imagination aérienne. La pierre symbole de la lenteur et de la lourdeur. La terre molle est un objet de dégoût : Z, Les grands événements. N n’est pas un poète de la matière, mais de l’action. Imagination dynamique, mais non matérielle. Référence à vie souterraine, mais comme action souterraine, vie active.

N n’est pas un poète de l’eau. Elle est trop facilement servile. EH, Poésies : l’eau est signe de détente. L’eau c’est l’univers amolli. « Car, auprès d’elles, il y avait aussi de bon air clair d’orient ; c’est là bas que j’ai été le plus loin de la vieille Europe… » (Parmi les filles du désert).

N fuit l’Europe nuageuse et mélancolique. Le nuage représente ce qui est lourd : la métaphysique, la morale, etc. Le ciel clair est débarrassé de cela.

Dans NCW, N reproche à Wagner de renverser les conditions physiologiques de la musique. La musique wagnérienne incite à nager et à planer, alors que N cherche la cadence légère et solennelle de la musique ancienne, mouvement vif et lent. « Mon pied demande de la musique, avant tout des ravissements qui procure la bonne démarche, un saut, une pirouette. »

La vie aérienne est faite d’un air matinal et clair.

Que N ne soit pas un poète du feu est délicat à démontrer. L’air est la substance de notre liberté, de la joie surhumaine. L’air est une matière surmontée ; la joie nietzschéenne est une joie humaine surmontée, au sens où la joie ignée est amour et désir alors que la joie aérienne est liberté. L’air donne des rêveries substantielles intimes et digestives. L’air n’apporte rien, mais c’est le plus grand des dons. Il nous habitue à ne rien voir, mais à tout prendre.

L’air est une substance qu’on peut traverser d’un trait. L’air est clair et pur, sans odeur. L’air est froid et vide. Cela témoigne de l’immense bonheur de la bienheureuse conscience de ne rien éprouver. Les parfums ont un rapport au passé ; l’air pur est conscience d’un instant libre. L’air pur est symbole de jeunesse et de nouveauté ; l’air pur, sec, froid et vide. L’air donne la conscience d’une action prochaine qui nous délivre d’une volonté amassée : promesse de puissance. Fraîcheur de l’air comme qualité dynamique. Elle correspond à un principe de la cosmologie nietzschéenne : le froid des cimes, les froids absolus : « Toi seul autour de toi sait rendre l’air pur… » (Z).

Grâce au froid, l’air gagne des vertus offensives. Par cet air vif, l’homme acquiert un plus haut corps qui sait grandir par la respiration d’un air tonique ; dans ce froid des hauteurs on entend le silence. C’est le silence que l’on intègre en nous : EH « Celui qui sait respirer l’atmosphère qui remplit mon œuvre c’est que cet une atmosphère des hauteurs. Que l’air y est vif, qu’il faut être créé pour cette atmosphère sinon on risque de prendre froid. … la solitude énorme – mais voyez avec quelle tranquillité tout repose dans la lumière ! voyez comment on respire librement ! que de choses ont sent au-dessous de soi ! » Froid, silence et hauteur.

Idée de vol aussi : Z, § 1 : sur un promontoire au-delà du monde, Z le pèse. Le peseur du monde a une légèreté. Dans L’esprit de lourdeur : celui qui aura appris à voler aux hommes, aura déplacé toutes les bornes. Le but de N c’est que notre être terrestre devienne aérien.

Esthétisation de la morale : Z : « Être au-dessus de chaque chose comme son propre ciel, son toit arrondi, sa cloche d’azur et son éternelle quiétude. » Conscience de la légèreté aérienne et chantante. Le dionysien et l’apollinien sont mêlés dans cette idée : dionysisme froid.

Le pin qui pousse au bord de l’abîme. Le pin plonge ses racines là où le rocher se tourne vers les profondeurs. Le pin est une force pur. Poésie d’EH ?

Près de l’abîme, le destin du surhomme est de jaillir. Cf. Z, La salutation. L’arbre droit comme l’axe de la volonté verticale propre au nietzschéisme. Lien entre la terre et le ciel. Z, De l’arbre sur la montagne, De la vision et de l’énigme : sentier qui monte à travers les éboulis.

Il y a eau, terre, feu, air chez N. Hiérarchie des éléments. La solitude suprême se trouve dans l’air.

similaire:

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconLittérature n° 18, 1975 «Le prétexte de la philosophie : Bachelard»
«Nietzsche et la théorie du discours philosophique», in Nietzsche aujourd’hui, U. G. E., 1973

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconEtude de l’ouvrage de Freud : 5 leçons sur la psychanalyse (1909)
«vouloir-vivre» fait le malheur des hommes alors que la «volonté de puissance» chez Nietzsche est au service du bonheur car IL n’y...

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconInstructions officielles
«faculté de déformer les images fournies par la perception» (G. Bachelard-1943) que le processus de symbolisation va transformer...

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconUniversité Inter-âge
«Bachelard, Canguilhem, Foucault : le style français en histoire des sciences», dans Les philosophes et la science, Paris, Gallimard,...

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconNouaille lise Collège Gaston Bachelard

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconPerreau zoe collège Gaston Bachelard

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconLe jour discontinu tenu à l'arrière l’air est doux la mer est calme...

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconPierfetz pierre Fetzer la clef des songes
«Le Clown est seul capable de dire la vérité, même aux grands, tout comme l’a fait Molière. Je vous dévoile, modestement, les états...

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconRomantisme, réalisme et impression
«r Wagner», en «faisant sienne la parole de Schopenhauer» comme le disait Nietzsche. Ce dernier reprendra dans sa Naissance de la...

Bachelard, L’air et les songes Nietzsche et le psychisme ascensionnel iconLes deux citations sont proposées sans indication de référence par...
«Il se pourrait que la vérité fût triste» (Renan) et «Les vérités consolantes doivent être démontrées deux fois» (Rostand)*. Sous...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com