Programme de Français





télécharger 230.13 Kb.
titreProgramme de Français
page1/4
date de publication09.01.2017
taille230.13 Kb.
typeProgramme
l.20-bal.com > loi > Programme
  1   2   3   4


REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE


MINISTERE DE L’ EDUCATION NATIONALE



COMMISSION NATIONALE DES PROGRAMMES
GROUPE DISCIPLINAIRE DE FRANCAIS

Programme de Français
4e AP


Avril 2008

SOMMAIRE




  1. Rappel des buts et des objectifs de l’enseignement du français

au primaire








  1. Rappel des choix méthodologiques pour le cycle primaire




2.1- Approche par les compétences

2.2- Démarche pédagogique

2.3- Implications didactiques pour la 4e AP






  1. Objectifs de l’enseignement du français en 4e Année Primaire




3.1- Valeurs et Compétences transversales 

3.2- Profil d’entrée

3.3- Profil de sortie




4- Compétences disciplinaires de fin 4e Année Primaire


4.1- A l’oral / compréhension (écouter)

4.2- A l’oral / expression (parler)

4.3- A l’écrit / compréhension (lire)

4.4- A l’écrit / expression (écrire)

5- Objectifs d’apprentissage/Activités et situations d’intégration

5.1- A l’oral / compréhension (écouter)

5.2- A l’oral / expression (parler)

5.3- A l’écrit / compréhension (lire)

5.4- A l’écrit / expression (écrire)





6- Contenus

6.1- Actes de paroles

6.2- Apprentissages linguistiques


6.2.1- Vocabulaire

6.2.2- Conjugaison

6.2.3- Grammaire

6.2.4- Orthographe

6.3- Volume horaire et répartition

6.4- Supports et thèmes




7- Evaluation certificative des compétences de fin d’année

7.1- A l’oral/ expression


7.2- A l’écrit / expression






8- Propositions de projets



  1. RAPPEL DES BUTS ET DES OBJECTIFS DE L’ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS AU PRIMAIRE


L’enseignement du français à l’école primaire a pour but de développer chez le jeune apprenant des compétences de communication pour une interaction à l’oral (écouter/parler) et à l’écrit (lire/écrire) dans des situations scolaires adaptées à son développement cognitif.

Cet enseignement doit amener progressivement l’élève à utiliser la langue orale et écrite pour s’exprimer dans des situations de communication. Ainsi l’apprentissage de cette langue étrangère participe à la formation de l’apprenant en lui permettant l’accès à l’information et l’ouverture sur le monde.

Les programmes du primaire se structurent pour chaque niveau du cycle en compétences à installer à l’oral et à l’écrit.

2-RAPPEL DES CHOIX METHODOLOGIQUES POUR LE CYCLE PRIMAIRE

2.1- Approche par les compétences :
« L’approche par les compétences traduit le souci de privilégier une logique d’apprentissage centrée sur l’élève, sur ses actions et réactions face à des situations- problèmes, par rapport à une logique d’enseignement basée sur les savoirs et sur les connaissances à faire acquérir», cf. Référentiel Général des Programmes.

Si on parle de « compétences » dans le milieu de l’éducation, c’est pour mettre l’accent sur le développement personnel et social de l’élève. C’est donc dans la perspective d’une appropriation à la fois durable et significative des savoirs que s’impose, dans les programmes, l’entrée par les compétences.

Les compétences sont un ensemble de savoirs, savoir-faire et savoir-être qui deviennent les buts de l’enseignement/apprentissage à partir de situations- problèmes qui composent des situations d’apprentissage. Ainsi, l’élève est-il amené à construire ses savoirs et à organiser efficacement ses acquis (soit un ensemble de ressources) pour réaliser un certain nombre de tâches.

Chaque compétence se démultiplie en composantes qui se traduisent en objectifs d’apprentissage. Chaque objectif permet d’identifier des actions pédagogiques précises, adaptées à un niveau déterminé. C’est à partir des objectifs sélectionnés que se dégage le dispositif d’enseignement/apprentissage sur la base du triptyque : activités, contenus, évaluation.

Les compétences sont évaluables. Evaluer des compétences c’est, pendant le cursus scolaire, vérifier régulièrement le niveau de développement des compétences pour :

  • réguler la progression des apprentissages (évaluation formative),

  • certifier et reconnaître les acquis (évaluation certificative).



2.2- Démarche pédagogique :

La démarche pédagogique préconisée dans le programme de 4e AP est une démarche par la découverte qui a permis dès la 3e AP d’enclencher le processus d’apprentissage chez l’apprenant.

2.2.1- Principes théoriques :

Fondée sur le cognitivisme et le socio cognitivisme, la démarche s’appuie sur un certain nombre de principes théoriques:

  • mettre l’élève au coeur des apprentissages pour qu’il participe à la construction et à la structuration de ses apprentissages ;

  • proposer des situations d’apprentissage qui permettent à l’élève de prendre conscience de ce qu’il apprend, de comment il apprend et de pourquoi il réussit ;

  • tenir compte de l’erreur et l’exploiter comme un moyen pour remédier aux insuffisances et lacunes rencontrées.

  • organiser des temps d’interaction (élèves/élèves, élèves/enseignant) qui permettent de confronter les productions et d’expliciter les façons de faire. La verbalisation est un procédé qui permet de progresser dans les apprentissages.


2.2.2- Principes méthodologiques :

L’apprenant, impliqué dans ses apprentissages, participe au processus d’acquisition des connaissances :

- mis en situation d’écoute et d’observation, l’apprenant développera au fur et à mesure des stratégies de compréhension à l’oral et à l’écrit. Il sera amené à s’exprimer par l’emploi d’énoncés dits « actes de parole » (ou actes de langage) comme : se présenter, demander, ordonner ou inviter.

- en lecture, l’apprentissage se fera au double plan de l’appropriation du signe et du sens. La démarche s’appuie sur des stratégies convergentes d’appréhension simultanée du code et du sens.

- les apprentissages linguistiques pour la première année de français (3e AP) sont faits de manière implicite avec la distinction des marques du code oral et du code écrit. Pour la 4e AP, la grammaire fait l’objet d’un apprentissage explicite. C’est aussi par des pratiques effectives et fonctionnelles de la langue, dans des situations de communication, que l’élève arrivera progressivement à en maîtriser le fonctionnement.

- l’évaluation formative, complètement intégrée au processus d’apprentissage, permet de mesurer les progrès réalisés et d’apporter les remédiations nécessaires au fur et à mesure. Les apprentissages sont conçus dans le cadre d’une progression spiralaire. L’appropriation progressive de la langue se fera :

- A l’oral, par mémorisation, répétition, commutation, substitution, systématisation, réemploi et reformulation.

- A l’écrit, par reproduction, substitution, réemploi de mots dans de courtes phrases et par production de courts énoncés.

Dans la mise en œuvre de cette démarche, le projet est le cadre intégrateur privilégié dans lequel les apprentissages langagiers oraux et écrits prennent

tout leur sens. Le projet est une situation complexe susceptible d’intégrer plusieurs compétences et de mobiliser des connaissances diverses. Ce cadre de travail permet de donner du sens aux apprentissages et de la motivation aux apprenants.
2.3- Implications didactiques pour la 4e AP 

Les implications didactiques qui en découlent sont les suivantes :
A l’oral

- Développement des qualités d’écoute et des capacités de compréhension pour mieux communiquer,

- Renforcement de la prononciation-articulation de tous les phonèmes pour l’intelligibilité du discours.

- Enrichissement du vocabulaire et des constructions syntaxiques permettant à l’élève de réaliser des actes de parole diversifiés dans une situation d’échange.
A l’écrit 

- L’apprentissage de la lecture se poursuit par l’articulation entre décodage et compréhension dans une pédagogie de construction du sens. Cette pédagogie a recours à l’anticipation pour la formulation d’hypothèses de lectures. L’élève est déjà familiarisé avec des textes écrits (contes, textes, dialogues, poèmes, extraits de textes documentaires, lettres…).

- L’acte d’écrire fait l’objet d’un entraînement régulier et méthodique à travers des activités d’écrit allant de la copie à la production. Ces activités sont constamment liées aux activités de lecture. L’élève sera amené à produire de courts textes dans le cadre de situations problèmes autour d’actes de parole.

- La construction de la langue fera l’objet d’un apprentissage explicite. On procèdera par remplacement (commutation), déplacement (permutation), effacement (suppression) et addition. Ces opérations, pour étudier le fonctionnement de la langue, sont valables sur le texte et sur la phrase. L’élève nomme des classes grammaticales (noms, verbes, déterminants…) et utilise les accords (ex : singulier/pluriel) pour une mise en place progressive d’une « conscience grammaticale ». La langue devient objet d’étude pour mieux lire et mieux écrire dans le cadre du projet.
3-OBJECTIFS DE L’ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS EN 4eAP
3.1- Valeurs et Compétences transversales 

Dans le cadre des finalités de l’éducation : «  L’école algérienne a pour vocation de former un citoyen doté de repères nationaux incontestables, profondément attaché aux valeurs du peuple algérien, capable de comprendre le monde qui l’entoure, de s’y adapter et d’agir sur lui et en mesure de s’ouvrir sur la civilisation universelle » définies dans le Chapitre I, Article 2 de la Loi d’orientation sur l’éducation nationale (N°08-04 du 23 janvier 2008), l’école algérienne a pour mission de :

  • « assurer aux élèves l’acquisition de connaissances dans les différents champs disciplinaires et la maîtrise des outils intellectuels et méthodologiques de la connaissance facilitant les apprentissages et préparant à la vie active »,

  • « doter les élèves de compétences pertinentes, solides et durables susceptibles d’être exploitées à bon escient dans des situations authentiques de communication et de résolution de problèmes et qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie, à prendre une part active dans la vie sociale, culturelle et économique et à s’adapter aux changements ».

L’élève sera amené à acquérir des compétences disciplinaires mais aussi à développer des compétences transversales à travers l’ensemble des disciplines. Ces compétences transversales appartiennent à quatre ordres qui relèvent du communicationnel, de l’intellectuel, du méthodologique, et du socio-affectif. Elles se développent durant toute la scolarité dans le cadre du réinvestissement et du transfert à travers les différents thèmes étudiés.

-Elles sont évaluées à travers les compétences de fin d’année.


Ordres

Compétences transversales

Communicationnel

Participer à un échange.

Prêter attention à la parole de l’autre.

Intellectuel

Trier de la documentation selon un critère.

Résoudre des problèmes.

Exercer des choix motivés.

Méthodologique

Se doter d’une méthode de travail efficace.

Rechercher de l’information dans un

document.

Socio-affectif.


Appliquer vis-à-vis des autres des principes

de vie collective (l’écoute, l’entraide,

l’initiative).

S’engager dans les activités de groupe.

Structurer son identité.


Le programme de 4e AP vise à renforcer les compétences acquises par l’apprenant de 9/10 ans et ce dans la continuité du programme de 3e AP qui constitue le socle des apprentissages premiers.

3.2- Profil d’entrée

Rappelons que l’OII (Objectif Intermédiaire d’Intégration) qui certifie les apprentissages au terme de la 3e AP est ainsi défini :


OII : Au terme de la 3e AP, mis dans une situation de communication significative, l’élève sera capable de produire un énoncé mettant en œuvre deux actes de parole à l’oral et à l’écrit.


3.3- Profil de sortie
E
OII : Au terme de la 4e AP, l’élève sera capable d’insérer, en respectant les paramètres de la situation de communication, sa production orale ou écrite dans un cadre textuel donné.

n ce qui concerne la 4e AP, l’OII est le suivant :
Pour atteindre cet OII, le programme de 4eAnnée Primaire a pour objectifs de :

  • renforcer les apprentissages premiers sur le plan communicatif et sur le

plan cognitif,

  • développer les apprentissages linguistiques pour mieux installer les

compétences visées à l’oral et à l’écrit,

  • faire réaliser des actes de parole avec des matériaux linguistiques plus

riches, plus variés.
A l’oral - On attend de l’élève qu’il soit capable d’adopter une attitude d’écoute sélective pour :

- identifier dans un texte entendu les paramètres d’une situation de

communication donnée (qui ? quoi ? quand ? où ? pourquoi ?),

- relever l’essentiel d’un message (informations précises),

- identifier des supports sonores (comptine, historiette, conte, questionnaire) en s’appuyant sur les éléments prosodiques (pause, rythme, débit, accent, groupes de souffle) et sur le contenu.

- dire un énoncé de façon intelligible (prononciation et articulation),

- produire des énoncés pour interroger, répondre, demander de faire, donner

une consigne,

- réagir dans un échange par un comportement approprié verbal et/ou non

verbal,

- rapporter des propos entendus dans une situation de communication donnée,

- produire un énoncé pour s’insérer dans un échange,

- raconter un fait, un événement le concernant ou concernant autrui.

A l’écrit- On attend de l’élève qu’il soit capable de : 

- maîtriser la correspondance graphie/phonie irrégulière,

- maîtriser le paratexte (éléments qui entourent le texte : titre, nom de l’auteur)

- maîtriser l’image du texte : sous-titres, paragraphe(s),

- utiliser la majuscule à bon escient,

- s’appuyer sur les mots connus en lecture pour comprendre un texte court,

- lire les différentes graphies: script, cursive, capitales,

- lire à voix haute avec une bonne diction,

- lire différents types de textes (comptines, récits, BD,…) de manière expressive,

- produire de courtes phrases en utilisant la ponctuation appropriée,

- compléter des dialogues par une ou deux répliques,

- produire de courts textes (quelques phrases) pour dialoguer, raconter et/ou décrire.

Les compétences développées en 4e AP contribueront à l’atteinte de l’Objectif Terminal d’Intégration du cycle primaire qui s’énonce ainsi :





OTI : Au terme de la 5e AP, l’élève sera capable de produire, à partir d’un support oral ou visuel (texte, image), un énoncé oral ou écrit en mettant en œuvre les actes de parole exigés par la situation de communication.




  1   2   3   4

similaire:

Programme de Français iconLe programme complet du colloque sera disponible sur le site à partir...
«Français fondamental, corpus oraux. 50 ans de travaux et d’enjeux» (Lyon, 8-10 décembre 2005)

Programme de Français iconProgramme cadre de français 19

Programme de Français iconComparatif programme français C3 et 6

Programme de Français iconProgramme et progression en français au cycle 3

Programme de Français iconNouveau programme de français : cycle 3

Programme de Français iconProgramme de français : Le français et les langues anciennes
«Langues et cultures de l’Antiquité» et «Culture et création artistiques» en lien avec les langues anciennes et l’histoire»

Programme de Français iconRépartition annuelle du programme de français pour la 3°AP

Programme de Français iconProgramme de Français en première année du Bac Pro

Programme de Français iconE programme de français de 5e année primaire a pour objectifs

Programme de Français iconProgramme de français des classes de Brevet d'Etudes Professionnelles





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com