Sept poèmes d’Emily Dickinson





télécharger 14.21 Kb.
titreSept poèmes d’Emily Dickinson
date de publication23.10.2016
taille14.21 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
Sept poèmes d’Emily Dickinson
Dans ses Leçons américaines, Italo Calvino distinguait « deux vocations opposées se disputant à travers les siècles le domaine de la littérature : l’une tendant à faire du langage un élément dépourvu de poids, flottant sur les choses comme un nuage (…) ; l’autre tendant à communiquer au langage le poids, l’épaisseur, la concrétude des choses, des corps, des sensations. » Il voyait en Emily Dickinson une adepte de la première voie, elle qui pratiquait cet « allégement du langage au terme duquel les signifiés, circulant sur un tissu verbal presque impondérable, prennent une consistance tout aussi raréfiée. »

Un « allègement du langage » : voilà précisément à quoi j’aspirais après les deux années que j’avais consacrées à mon opéra Le moine noir. C’est pourquoi, lorsque la maîtrise de Radio France m’a demandé d’écrire une œuvre pour célébrer son soixantième anniversaire, je me suis spontanément tourné vers les brefs quatrains d’Emily Dickinson.

Wise Orion, le troisième des Sept poèmes, est celui qui parvient le mieux à cette « consistance raréfiée » dont parle Calvino. Mais, qu’ils évoquent un carillon (le premier), une comptine (le deuxième et le cinquième), ou un hymne (le dernier) tous sont brefs, simples et fragiles, Ils sont destinés, dans mon esprit, à être chantés par de très jeunes enfants.

Les sept poèmes d’Emily Dickinson m’ont été commandés par Radio France et sont dédiés à Toni Ramon.

Philippe Hersant

1. February hour
White as an Indian Pipe

Red as a Cardinal Flower

Fabulous as a Moon at Noon

February Hour
2. Summer is away
There comes a warning like a spy

A shorter breath of Day

A stealing that is not a stealth

And summer is away
3. Wise Orion
Follow wise Orion

Till you waste your Eye –

Dazzlingly decamping

He is just as high -

4. Time
Too happy Time dissolves itself

And leaves no remnant by –

‘Tis Anguish not a Feather hath

Or too much weight to fly –

5. Little Hive
Within that little Hive

Such Hints of Honey lay

As made Reality a Dream

And Dreams, Reality –

6. The Son of Ecstasy
A Sloop of Amber slips away

Upon an Ether Sea,

and wrecks in Peace a Purple Tar, -

The Son of Ecstasy -

7. Auroral Light
Morning is due to all –

To some – the Night –

To an imperial few -

The Auroral Light -


1. Heure de février

Blanche comme Pipe d’Indien

Rouge comme Fleur Cardinale`

Fabuleuse comme Lune en plein jour

Heure de février -
2. L’été est loin

Vient un signal comme un espion

Un souffle du Jour plu bref

Une dérobée sans trace de vol

Et les étés sont loin –
3. Sage Orion

Suivez le sage Orion

Jusqu’à épuiser l’oeil –

Avec éclat en s’éclipsant

Il garde son altitude –
4. Le Temps

Trop heureux, le Temps se dissout

Sans laisser de trace –

C’est que l’Angoisse n’a pas de Plumes –

Ou est trop lourde pour voler
5. Petite Ruche

Cette petite Ruche abritait

De telles Promesses de Miel

Que le Réel devenait Rêve

Et le Rêve, Réalité
6. Le Fils de l’Extase

Un Sloop d’Ambre glisse au loin

Sur une Mer d’Ether

Et coule en paix un Pourpre Flibustier,

Fils de l’Extase –
7. Lumière d’Aurore

Le Matin est dû à tous –

A certains – la Nuit -

À quelques Etres souverains

La Lumière de l’Aurore –

(Traduction : Claire Malroux)

similaire:

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconProgramme du 24 avril au 2 mai
«Amazonas : al filo de la navaja» est un film composé de sept court-métrages de sept directeurs colombiens

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconLes Sept Courants de la Grace
...

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconMichele barber la poésie au cœur de la scène
«terres de vibrance» qu'elle évoque dans ses poèmes, et dont elle parcourt les «champs de fouille» de la mémoire, Michèle barbier...

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconLes mouvements et courants littéraires du xvième siècle : le siècle de la Renaissance
«Brigade», la Pléiade, est un groupe de sept poètes français rassemblés autour de Ronsard. Leur nom est emprunté à sept autres poètes...

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconRésumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang,...
«Schneewittchen» (Blanche-Neige et les sept Nains), 1812 par Jacob et Wilhelm Grimm

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconRésumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang,...
«Schneewittchen» (Blanche-Neige et les sept Nains), 1812 par Jacob et Wilhelm Grimm

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconPoèmes Ce corpus vante les charmes du jardin. Que représente ce lieu...

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconRimbaud : Les poètes de sept ans (10 juin 1871)

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconPoète et poésie numeroter les poemes 8 + 7 = 15 heures
«Outils posés sur une table», «Poèmes pour la main droite», dans Formeries de Jean Tardieu

Sept poèmes d’Emily Dickinson iconVous pourrez choisir parmi ces poèmes celui que vous aurez à réciter....





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com