Emmanuel Ricard





télécharger 109.58 Kb.
titreEmmanuel Ricard
date de publication06.01.2017
taille109.58 Kb.
typeManuel
l.20-bal.com > loi > Manuel


(((Echos)))
Théâtre en musique pour les moins de 36 mois

Création pour la Petite enfance du Théâtre du Champ Exquis (14)
Durée : 30 minutes


D’après les textes de

Antonin Louchard, Benoît Charlat, Susie Morgenstern, Jeanne Ashbé, Carl Norac, Bernard Friot.

Adaptation, Mise en scène

Laure Rungette

Jeu

Deborah Lennie-Bisson

Environnement musical aquatique

Emmanuel Ricard

Accessoires, costumes

Nathalie Arcade

Assistée de

Fabienne Arcade

Construction décor

Laurent Mandonnet

Lumières

Fabrice Auvray

Régie

Francis Rozier
Images

Benoît Charlat

(Où je l’ai mis ?, éd. Ecole des Loisirs)

Katy Couprie

(Tout un monde, éd. Thierry Magnier)

Martin Jarrie

(Ceci est un livre, éd. Thierry Magnier)

Antonin Louchard

(Mon petit cœur, éd. Gallimard Jeunesse)

Echos en images










(((Echos)))

Donner à voir et à entendre les mots, les faire résonner dans leur multiplicité de sens, dans leur poésie, leur musicalité, leur émotion...

Subrepticement, avec délectation, jouer avec et se jouer d’eux, juste pour le plaisir d’entrouvrir une fenêtre sur l’imaginaire....

PAS à PAS : l’histoire déroule son fil…



Ils sont trois : ELLE, IL et L’AUTRE.
En premier lieu, au centre de l’enjeu : ELLE et IL.

IL, c’est le tout petit, celui qui pas à pas, démarre dans la vie.

ELLE, c’est la figure emblématique de l’adulte, du parent, de la mère.

Pas à pas, ELLE le guide et se laisse guider par lui.

IL apprend ; IL et ELLE s’apprennent…

IL se jette à l’eau, ELLE se fait l’écho de ses premiers mots, ELLE s’efface derrière le miroir de ses premiers émois.

Mot à mot, pas à pas, IL et ELLE se cherchent, se recherchent…

Ils tracent ensemble leurs pas, Ils dessinent leur espace de vie un à un, deux à deux, dos à dos…

Puis, le « pas ! » se parle, c’est le temps des premières fois : première affirmation, premier refus, première confrontation, première séparation, première retrouvaille,…

Maintenant, leurs cœurs battent ensemble et séparément, pourtant, une chose est sûre, ce n’est que le début de leur histoire….
Et le troisième, L’AUTRE à la lisière de leur monde, il est à lui tout seul, tout un monde … Il est l’élément eau, il se joue de toutes ses gammes. Il est le souvenir du liquide amniotique, il est né et respire à travers le son dans cet univers musical aquatique. Il se fait l’écho du rythme des battements du cœur de celui qui reste au centre de l’image : le tout petit. Comme un autre langage, l’AUTRE fait entendre les vibrations, habituellement imperceptibles à nos oreilles, qui lient la mère à l’enfant.
Laure Rungette


A propos du spectacle
"Echos" est une tentative réussie de s'exprimer sans les mots, comme le ferait un tout-petit. On y retrouve un univers que nous autres, adultes, avons enfoui au plus secret de nous-mêmes pour vaquer à nos activités de comptables.

Si l'entre-deux mondes qui est décrit ici est déjà celui du quotidien, il est encore rempli des rumeurs du ventre maternel. Une demi-heure durant nous nous laissons porter par la musique liquide, la scansion des onomatopées et les déplacements d'un corps serpentin. Avec émois, avec curiosité, avec nostalgie peut-être nous y perdons la langue et nous y perdons les eaux... expérience cruciale pour moi, qui suis un garçon.

Antonin Louchard


"Echos offre un petit bonheur de poésie et d'amour chaud comme un câlin qui, d'évidence, capte l'attention des tout petits".
Xavier Alexandre

Ouest-France, avril 2007

Notes d’intentions

En ECHO à la toute petite enfance
Les bébés balbutient, découvrent avec tout leur corps les premiers sons, se gargarisent avec délectation de jeux de gorge, de bouche, de souffle. Ils s’émerveillent du son lâché, jubilent de l’effet produit. Ils s’ouvrent alors aux autres, au monde, élargissent leur champ de vision, s’aventurent dans un espace de plus en plus grand, communiquent de plus en plus avec leur entourage, appréhendent peu à peu le langage.

Si le « pas corporel » offre au tout petit une première indépendance physique, dans son processus d’apprentissage du langage le « pas  verbal » (pas ceci ! pas cela !…) lui permet de se structurer, de s’affirmer et par ses premiers refus de tout simplement exister.
Echos se veut « l’écho » de ces premiers balbutiements, de ces premiers plaisirs émis lors de la découverte des tout premiers sons. Les mots et les images se succèdent, suspendus à un fil, pour tenter de délimiter l’infiniment grand et l’infiniment petit d’un monde poétique. La mise en bouche du mot met en exergue sa musicalité, son rythme, sa pertinence ou son impertinence, sa légèreté et sa profondeur … Pas à pas, l’on passe du son au mot, du mot à mot, du mot à la phrase.

Le Pas est au centre du propos, Echos le fait entendre dans ses multiples sens : le pas, matérialisé par l’eau, laisse sa trace éphémère… Il résonne physiquement par le son produit du contact du pied sur le sol ; puis il devient le « Pas ! » du refus, tant utilisé pour dire non.

ECHOS, le processus de création dans sa rencontre avec les bébés et l’équipe de la petite enfance
La mise en place de la collaboration avec la Halte garderie « La p’tite Ourse » de Blainville sur Orne a été déterminante et passionnante dans le processus de recherche de la création.

De nombreuses rencontres sur le lieu même de la Halte garderie, ont permis de questionner le rapport spécifique au tout jeune public (et en particulier le rapport aux bébés dès 6 mois), de tester des situations de jeu autour du son, de l’image, de la musique, de travailler sur la notion d’espace scénique, de vérifier si la proposition scénographique fonctionnait, et bien sûr d’échanger avec l’équipe de La P’tite Ourse après chacune des séances.

Les allers-retours entre les répétitions au Théâtre du Champ Exquis et les rencontres avec le public, les uns se nourrissant des autres et inversement, ont créé une dynamique enrichissante. Ces échanges, réguliers et courts, menés dans une totale confiance et écoute, se sont avérés correspondre au rythme des bébés. De là, Echos s’est nourri, peu à peu, et est passé de l’état de gestation à celui de maturation. La collaboration avec le percussionniste « aquatique » a fait le reste pour donner naissance au spectacle Echos.

ECHOS, l’émergence du spectacle



La dramaturgie, réalisée à partir de textes et d’images, empruntés à des ouvrages de la littérature jeunesse destinés aux bébés lecteurs et de recueils de poésies destinés aux plus grands, est conçue pour susciter une première émotion littéraire et poétique chez le tout jeune enfant. Tout en subtilité et en écoute, la musique, jouée en direct, abonde dans ce sens.

La scénographie épurée structure l’espace avec trois lignes rouges horizontales de hauteurs différentes. Elles provoquent le regard, esquissent l’écriture, créent à la fois une proximité et une profondeur de champ. Elles mettent en perspective et en suspension les corps et les images, comme autant de signes qui tissent des trajectoires, des liens - tel un fil d’Ariane ou un cordon ombilical - et donnent un sens à la vie. Elles laissent émerger une forme esthétique abstraite et poétique. 

Comme dans un grand cahier de brouillon , les mots, les sons, les formes se choquent et s’entrechoquent, s’écrivent, s’essayent, se gribouillent, s’effacent ou perdurent dans un sens puis dans un autre, au sol, dans les airs, au-dessus, en dessous, à l’endroit, à l’envers, plus haut, plus bas, plus loin.

De part et d’autre, côté cour et côté jardin, les deux marges d’eau délimitent l'espace scénique. Elles deviennent encrier imaginaire, espace de transition, caisse de résonances…

La marge d'eau côté jardin, transparente, pure, vide de tout objet, est l'espace privilégié d'ELLE. L'eau s'agite, se reflète, suggère la naissance, la vie. Omniprésente, l'eau matérialise la trace au sol. La marge est aussi récipient d'eau, image du lavoir, de la bassine, de la baignoire… Au bord, ELLE s'y plaît à jouer du bout des doigts, des pieds, puis à bras le corps, ELLE saute et plonge dedans…

A l'opposé, la marge côté cour, déborde de verres transparents, de clochettes, de petits objets divers et étranges, c'est l'espace exclusif de L'AUTRE. La musique aquatique s'y joue en direct pour rester en parfaite osmose avec la dramaturgie du spectacle, en respiration et en écoute avec le parcours de la comédienne,… Délicatement, les percussions d’eau soulignent, impulsent les sons et les mots, devancent ou succèdent, l’apparition des images, le tout scandé par le rythme régulier des battements du cœur des deux protagonistes ELLE et IL.

Le Théâtre du Champ Exquis et ses orientations artistiques

Théâtre / Écriture/ Livre

Depuis sa création en 1988, Le Théâtre du Champ Exquis (TCE), sous la direction artistique de Laure Rungette en collaboration avec Véronique Piantino, a toujours eu le souci de mener parallèlement un travail de création théâtrale suscitant un intérêt de tous les publics pour le spectacle vivant et une recherche artistique autour des enjeux théâtre, écriture et livre visant plus particulièrement le jeune public.

Le livre, l'écriture, tant dramatique que littéraire, sont les supports et enjeux d'une recherche théâtrale innovante et les clefs de voûte d'une action culturelle auprès de publics diversifiés (enseignants, professionnels de la petite enfance, jeune public ou public adulte, public scolaire,...).

Chaque création est l’occasion d’une réflexion sur l’espace théâtral dans ce qu’il induit comme type de rapport avec le spectateur ; d’où l’importance d’un choix artistique et esthétique précis afin que le spectacle reste vivant dans sa relation directe et immédiate avec le public. Le spectacle doit « prendre la sensibilité du spectateur sur toutes ses faces (...), au lieu de faire de la scène et de la salle deux mondes clos, sans communication possible, et répandre ses éclats visuels et sonores sur la masse entière des spectateurs. » (Antonin ARTAUD, Le théâtre et son double)


Le Théâtre du Champ Exquis « on dirait que ce serait » ...

La formule magique du conditionnel « on dirait que ce serait » permet à l’enfant de poursuivre son rêve, de développer son imaginaire, d’appréhender la vie en tâtonnant, en cherchant, en se construisant petit à petit ...
Le créateur aujourd’hui doit préserver cette fausse naïveté et pourquoi pas, tenter d’exister dans la société en endossant la figure de « garde fou du rêve ».
Alors, le TCE « on dirait que ce serait » un lieu de compagnonnages artistiques où la création reste un espace de jeu, de plaisir, de vie. Et peut-être un jour, en laissant entrouverte une des portes de ses jardins secrets, le TCE pourra prétendre avoir cultivé un petit coin d’imaginaire...
Au théâtre, l’éphémère d’une représentation crée la magie de l’instant et provoque avec le public de fugaces rencontres où la passion devrait dépasser la raison, pour y laisser subrepticement une légère empreinte. Il devient donc important que les choix artistiques et esthétiques permettent au spectacle de rester vivant dans sa relation directe et immédiate avec le public.

((( Echos )))
D'après les textes de

Et pit et pat, Jeanne Ashbé - Ed. Pastel

Où je l’ai mis, Benoît Charlat - Ed. Ecole des loisirs

Petites grimaces et grands sourires, Carl Norac - Lo Païs d'enfance, Ed. du Rocher

Gribouillis Gribouillons, Antonin Louchard - Ed. Seuil Jeunnesse

A mots croisés, Bernard Friot - Ed. Milan Poche Junior

Pas, Susie Morgenstern - Ed. du Rouergue

Texte Echos, Laure Rungette

Extraits de textes …

Et pit et pat,
" Et pit et pat

A quatre pattes

Et li et la

Que vois-tu là "



Où je l’ai mis
" Où je l'ai mis ?
Un biberon !

Non, c'est pas ça !
Mais où je l'ai mis ? "




Petites grimaces et grands sourires
Dommages de tête
" T'as ta tête à quoi ?

T'as ta tête en l'air ?

T'as ta tête à claques?
T'as ta tête à quoi ?

T'as ta tête à nœuds ?

T'a ta tête à toux ?
T'a ta tête à quoi ?

T'as ta tête à tics ?

T'as ta tête d'entêté ? "





Gribouillis Gribouillons
" Gribouillis, gribouillons…

De la laine pour les moutons.

Gribouillis, gribouillons…

C'est la queue des cochons. "



A mots croisés
Zip clac badaboum
" Zip clac badaboum

J'aime le bruit que font les mots

Chut psitt crac aïe

J'aime les mots qui font du bruit
Cha-cha-cha patapouf et fracas

J'aime le bruit des mots

Plouf gong cui-cui

J'aime les mots de bruits. "




Pas
" Noam commence à parler.
Il ne sait pas dire beaucoup de mots.

Ce qu'il aime dire le plus c'est :

PAS ! "



Les auteurs des livres

Jeanne Ashbé, auteur-illustratrice
Jeanne Ashbé est née à Bruxelles. Elle est licenciée en logopédie et a suivi les cours de l'Académie des Beaux-Arts. Elle est auteur-illustrateur depuis dix ans. Elle anime également un lieu de rencontres et d'information sur tout ce concerne la grossesse, la naissance et la vie avec de jeunes enfants. Ses livres s'adressent au tout-petits.


Quelques livres

L'heure du bain, Pastel, Coll. Lou et Mouf - 2006

Où est Mouf ?, Pastel, Coll. Lou et Mouf - 2006

Ca fait peur !, Pastel, Coll. Lou et Mouf - 2005

Oh ! C'est cassé !, Pastel, Coll. Lou et Mouf - 2004

Des papas et des mamans, Pastel, - 2003

La nuit, on dort !, Pastel, - 2002
Ça c'est gros, Albin Michel jeunesse, - 2001
Et après il y aura, Pastel, - 2000
Que non, je m'habille, Pastel, - 1999

Au revoir, Pastel, - 1998

Cachatrou, c’est ma bouche, Pastel, - 1996
Cachatrou, c’est mon nez, Pastel, - 1996
Cachatrou, c’est mon oreille, Pastel, - 1996

Cachatrou, ce sont mes yeux, Pastel, - 1996

A ce soir, Pastel, - 1995
Et pit et pat à 4 pattes, Pastel, - 1995

A partir de 3 ans
Quand on marche à quatre pattes, on ne voit pas le monde comme les grands. Un fauteuil blanc est un mouton, la bibliothèque un énorme gratte-ciel!


Bonjour !, Pastel, - 1994

Ca va mieux, Pastel, - 1994

Coucou !, Pastel, - 1994

On ne peut pas !, Pastel, - 1994


Benoît Charlat, auteur-illustrateur

Après des études scientifiques, Benoît Charlat se lance en 1994 dans la pub. Il est l'auteur de la collection des Zigotos.


Quelques textes


Où je l’ai mis? , Ecole des Loisirs, Coll. Loulou et Cie - 2006


Maman kangourou fouille dans sa grande poche. Où je l’ai mis ? répète-t-elle. Elle trouve un ballon, un biberon, un parapluie, une chaussure... Mais, au fait, que cherche-t-elle ?


Cacanimaux, Casterman - 2005
Auteur - Illustrateur : Benoît Charlat
Album à partir de 2 ans


La saucisse de Cornichou, Ecole des Loisirs, Coll. Loulou et Cie - 2005
Auteur : Benoît Charlat - Illustrateur : Benoît Charlat
Album à partir de 3 ans

Je te donne un petit bouquet !, Ecole des Loisirs, Coll. Loulou et Cie - 2004
Auteur : Benoît Charlat - Illustrateur : Benoît Charlat


A Dada !, Casterman, Coll. A la queue leu leu - 2003

Auteur : Benoît Charlat - Illustrateur : Benoît Charlat
Album à partir de 3 ans

Carl Norac, auteur
Carl Norac est né à Mons en Belgique en 1960. Il a une formation de professeur de français. Il a été animateur culturel et s'est consacré à la poésie et aux dessins animés. Il anime de nombreux ateliers avec les enfants. Auteur d'une œuvre abondante, tant en poésie, qu'en théâtre, il a publié de très nombreux albums pour la jeunesse. Fils d’un écrivain et d’une comédienne, il grandi d’abord dans une cité populaire en ville, entouré de ses copains avec lesquels il rejoue les aventures écrites par Enid Blyton. Ensuite, son père construit un chalet et la famille part vivre au milieu d’une forêt. Ses albums pour enfants sont inspirés parfois de ces voyages qui l’ont emmené du sable du désert aux glaces de l’Arctique.


Carl Norac a publié plus de quarante livres pour enfants. Des traductions de ses livres existent en 39 langues. Plusieurs prix lui ont été attribués, notamment le Prix des bibliothèques de France. Son écriture pour enfants aborde trois domaines : des récits de voyage pour les enfants plus grands, des écrits pour les petits où l’affectivité et l’humour sont toujours présents et des poèmes où l’auteur développe son goût du non sens, inspiré d’un de ses poètes préférés, Edward Lear. Carl Norac a aussi écrit du théâtre pour enfants, principalement pour marionnettes.


Si, en France et en Belgique, Carl Norac est reconnu comme écrivain pour enfants, il est aussi et même avant tout un poète. Il a publié quelques livres de poésie, essentiellement à Paris, aux Editions de la Différence, à ce jour traduits en cinq langues. Alain Bosquet, dans le Figaro, a parlé d’une “promesse majeure” pour la poésie française. “Voltaire se réconcilie avec Rimbaud” dira Pierre Mertens dans le Soir. Il est un des poètes de la Génération 58 et, à ce titre, sa poésie est représentée en Belgique et à l’étranger dans les diverses anthologies de l’histoire de la poésie en Belgique et en France.

Quelques livres

Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?, Pastel, - 2006
Auteur : Carl Norac - Illustrateur : Kristien Aertssen

La Vie en Bleu, Pastel, - 2006
Auteur : Carl Norac - Illustrateur : Stéphane Poulin
Album à partir de 5 ans

Monsieur Satie, l’homme qui avait un petit piano dans la tête, Didier jeunesse, Coll. Livre, un CD - 2006
Auteur : Carl Norac et Récitant, François Morel - Illustrateur : Elodie Nouhen
Album-CD à partir de 5 ans

Petites grimaces et grands sourires, Lo Païs d'Enfance, - 2006
Auteur : Carl Norac - Illustrateur : Dominique Maes
Poésie à partir de 8 ans


Prose, vers ou simples comptines, ces textes traitent des petits défauts de chacun, des petites grimaces quotidiennes qu’il est finalement fort possible de transformer en sourire. Jouant avec les mots, les compilant parfois pour rendre la diction grimaçante, sans difficulté de compréhension, l’ensemble est plein d’humour et reste sobre. Réalisées à l’encre de chine, des illustrations à tendance surréaliste complètent agréablement ce recueil de qualité au format idéal.

Le géant de la grande tour, Sarbacane, - 2005
Auteur : Carl Norac - Illustrateur : Ingrid Godon
Album à partir de 6 ans

Mon meilleur ami du monde, Pastel, - 2005
Auteur : Carl Norac - Illustrateur : Claude K. Dubois

Petit Bonheur, Bilboquet, - 2005
Auteur : Carl Norac - Illustrateur : Eric Battut
Album à partir de 4 ans

Antonin Louchard, auteur-illustrateur
Antonin Louchard est né en 1954, à Bobo-Dioulasso (Burkina-Fasso). Il a grandi à Rennes et à Larmor-Plage. Il a suivi des études de Philosophie et de Sciences politiques. Il vit et travaille aujourd'hui dans le XIe arrondissement. Depuis 1990, il écrit et dessine des livres que des parents étourdis persistent à mettre entre les mains de leurs enfants.


Quelques livres

La petite bête est malade, Collection La petite bête, Petit POL - 2006
Le bateau de la petite bête, PetitPOL, Coll. Petit bête - 2006
Auteur et illustrateur : Antonin Louchard
Album à partir de 2 ans

Tout un Louvre, Thierry Magnier, - 2005
Auteur : Antonin Louchard et Katy Couprie
Album à partir de 3 ans
Allô ! La petite bête, PetitPOL, Coll. Petite bête - 2004
Auteur et illustrateur : Antonin Louchard
Album à partir de 2 ans

Bouh ! La petite bête, PetitPOL, Coll. Petite bête - 2004
Auteur et illustrateur : Antonin Louchard
Album à partir de 2 ans

Au jardin, Thierry Magnier, - 2003
Auteur : Antonin Louchard et Katy Couprie
Album à partir de 4 ans

Une Plume dans le whisky, Syros, Coll. Tempo - 2003
Auteur : Antonin Louchard
Roman à partir de 11 ans

Gribouillis gribouillons, Seuil jeunesse, - 2002
Auteur et illustrateur : Antonin Louchard
Album à partir de 2 ans


Un album tout en carton pour les plus petits, entre imagier et dessins. Antonin Louchard incite son lecteur à voir partout des gribouillis, dans le ciel, en ville ou sur les arbres. Et comme dans une comptine les "gribouillis, gribouillons" reviennent sans cesse, les à-plats abstraits étant au final "jolis et mignon". Antonin Louchard s'interroge une fois de plus sur les dessins des enfants qui devraient les encourager à rêver et à voir le monde qui les entoure d'une autre manière.


Mon petit cœur, Hors Série Giboulées, Gallimard Jeunesse - 2001

Auteur et illustrateur : Antonin Louchard


Bernard Friot, auteur
Bernard Friot est né près de Chartres en 1951, mais il a posé ses valises dans de nombreuses villes de France et d'Allemagne. Après avoir été longtemps enseignant de lettres et s'être particulièrement intéressé aux pratiques de lectures des enfants et adolescents, il a été pendant quatre ans responsable du Bureau du livre de jeunesse à Francfort. Il s'est installé depuis peu à Besançon où il se consacre à l'écriture, à la traduction et à la conception d'expositions.


Il dit "être tombé tout petit dans la lecture". En revanche il affirme détester écrire. Il est pourtant l'auteur d'une quantité d'histoires courtes, rassemblées en plusieurs volumes : Histoires pressées, Nouvelles histoires pressées, Encore des histoires pressées. Plusieurs compagnies professionnelles de théâtre se sont emparé de ces textes pour monter des spectacles, en France et en Suisse.


Bernard Friot se définit comme un "écrivain public" : il a besoin de contacts réguliers avec ses jeunes lecteurs pour retrouver en lui-même les émotions, les images dont naissent ses histoires. Il attache aussi une grande importance à la traduction de livres allemands pour la jeunesse car pour lui la traduction est un travail de création aussi noble et passionnant que l'écriture. À ce jour, il a traduit plus de trente romans et albums.


Quelques livres

Jours de collèges, Gallimard jeunesse, Coll. Scripto - 2006
Auteur : Bernard Friot
Nouvelle à partir de 12 ans


Peut-être oui, La Martinière jeunnesse, - 2006
Auteur : Bernard Friot
Poésie à partir de 14 ans

Jours de collèges, Gallimard jeunesse, Coll. Scripto - 2006
Auteur : Bernard Friot
Nouvelle à partir de 12 ans


Peut-être oui, La Martinière jeunnesse, - 2006
Auteur : Bernard Friot
Poésie à partir de 14 ans


Pressé ? Pas si pressé !, Milan, Coll. Milan poche junior - 2006
Auteur : Bernard Friot
Nouvelle à partir de 9 ans


A mots croisés, Collection : Milan Poche Junior - 2004

Auteur : Bernard Friot
Poésie à partir de 8 ans

Après la série des Histoires pressées, Bernard Friot fait un détour par la poésie. Des petits textes simples, parfois une seule phrase pour exprimer un sentiment ou une envie. Un recueil de poésie regroupé autour de cinq thèmes sur la lecture, le livre et les mots. Bernard Friot s’amuse ici avec les lettres et les typographies, donne a son texte toute la respiration enfantine, mieux délivrer son message : une poésie simple et ludique, comme la vie.
Susie Morgenstern, auteur
Susie Morgenstern est née le 18 mars 1945 à Newark, dans le New-Jersey. Elle a fait des études de lettres. Ecrivain, elle enseigne actuellement l'anglais à l'Université de Nice


Quelques livres


Une mère, comment ça aime ? La Martinière jeunesse, Coll. Oxygène - 2006
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Théresa Bronn
Documentaire à partir de 11 ans

L'agenda de l'apprenti écrivain La Martinière jeunesse, - 2005
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Théresa Bronn
Livre d'activités à partir de 12 ans

Do ré mi Renaissance du livre, - 2004
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Marie de Salle
Album à partir de 7 ans

L'autographe Ecole des Loisirs, Coll. Mouche - 2003
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Théresa Bronn


Pas Rouergue, - 2003
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Théresa Bronn
Album à partir de 4 ans


Voici le cinquième livre issu de la collaboration entre Susie Morgenstern pour le texte et Theresa Bronn pour la photographie. On avait déjà pu remarqué Pas de bol, paru chez Thierry Magnier en 2001. Ici le titre est encore plus court et met en scène un tout jeune enfant, Noam, dont le refus semble le seul moyen d’expression. Ses seuls mots : « pas chaussettes », « pas dodo », « pas couche ». Mais il existe un moyen infaillible de contourner ce refus : inviter ce petit diable à la boulangerie…Devenue grand-mère, Susie Morgenstern met ici en scène son propre petit-fils. Lutin et diablotin tout à la fois, ce petit personnage traverse des photographies en noir et blanc. Cet album original pourra sans nul doute évoquer des situations bien connues des lecteurs adultes.

Archimède, Recette pour être un génie Ecole des Loisirs, - 2002
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Chen Jiang Hong


Double doudou Ecole des Loisirs, - 2002
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Jean-Charles Sarrazin
Album à partir de 3 ans
Et moi alors ! Gautier-Languereau, - 2000
Auteur : Susie Morgenstern - Illustrateur : Marie Quentrec
Album à partir de 4 ans

Théâtre du Champ Exquis

Rue du Stade

BP 20

14550 Blainville sur orne
www.theatre-du-champ-exquis.net

courriel : th_ce@yahoo.fr

Tél 02 31 44 08 44


Avec le soutien de la Bibliothèque Départementale de Prêt du Calvados (BDP)et avec la complicité de la halte garderie "La p'tite ourse" de Blainville sur orne. Remerciements au Tanit Théâtre de Lisieux.
Le Théâtre du Champ Exquis est subventionné par la Communauté d’agglomération Caen la mer, le Conseil Général du Calvados, le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Ministère de la Culture, de la Communication, Direction Régionale des Affaires Culturelles de Basse-Normandie.


similaire:

Emmanuel Ricard iconTextes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol
Pierre Emmanuel et Paul Éluard) ou les éditions Seghers (Jean Cayrol). Le poème de Marianne Cohn, qui fut retrouvé après sa mort...

Emmanuel Ricard iconEmmanuel Cognée

Emmanuel Ricard iconEmmanuel Dadoun

Emmanuel Ricard iconEmmanuel Robin

Emmanuel Ricard iconEmmanuel Dupraz

Emmanuel Ricard iconEmmanuel Kant

Emmanuel Ricard iconEmmanuel Debuire Baratz

Emmanuel Ricard iconCours argumentatif Emmanuel robles montserrat

Emmanuel Ricard iconFiche auteur emmanuel jussiaux 06 50 78 61 92 – 1 Eléments de biographie

Emmanuel Ricard iconLa Fidélité Appelés Enfants de Dieu Chants de L’Emmanuel





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com