Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement,





télécharger 54.21 Kb.
titreRésumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement,
date de publication11.07.2019
taille54.21 Kb.
typeRésumé
l.20-bal.com > loi > Résumé
VALORISATION DES INNOVATIONS

Thème : Faciliter les flux et les transitions des élèves dans toute leur scolarité

UNE RENTREE TOUTES VOILES DEHORS AU COLLEGE :

LIAISON CM2/6ème

Collège JEAN MACE

rue du Trégor

22000 SAINT BRIEUC

Tél. : 02 96 01 59 59

Fax : 02.96.78.32.02

Mail : ce.0220184f@ac-rennes.fr

Contact : Benoît DUQUESNE, professeur agrégé d’E.P.S.
Résumé :

Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège JEAN MACE, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, ont décidé de mettre en place, en septembre 2000, une rentrée scolaire originale : démarrer l’année par une semaine de voile. Ce projet devait donc être préparé en amont, à cheval sur les deux cursus. La réussite de ce projet repose sur la mise en pratique d’une conception systémique de l’enseignement.
Mots-clés :

Liaison CM2/6ème, intégration, voile, pensée systémique.

SOYONS FOUS !

Conditions du démarrage de l’action.
En septembre 1999, à l’initiative de Mme KIEFFER (IA adjointe)  et de MM MORVAN et DUAULT (Principal et Principal Adjoint du collège JEAN MACE), une réunion est organisée à l’école du Grand Clos qui jouxte le collège. Des instituteurs des six écoles de recrutement, des professeurs du collège JEAN MACE, ainsi que Mr ADAM (CPC EPS), complètent l’effectif de cette rencontre. Le menu du jour est composé des différentes actions concernant la liaison CM2-SIXIEME. Les actions en cours ou à venir sont évoquées. L’initiation aux langues étrangères en CM2, par les enseignants d’anglais et d’allemand du collège, les « défis lecture », les « défis maths », la journée d’accueil des CM2, la rencontre sportive CM2-SIXIEME du mois de juin, sont passés en revue et entérinés. Bref , du classique.

Pendant ce temps, des flashs se bousculent dans mon cortex . En sixième nous avons 1/3 d’élèves non-nageurs ; un comble pour une région maritime, alors qu’en Picardie (académie où j’ai enseigné 10 ans), pourtant loin de la mer, seuls quelques individus nageaient comme des cailloux. Seuls les CP/CE disposent d’un apprentissage de la natation sur SAINT BRIEUC ; il y a donc un trou en CM1/CM2 (exit la liaison CM/SIXIEME ?). Le nouveau texte (abrogé depuis) sur la maîtrise nécessaire de la natation avant l’engagement dans des activités nautiques me pose question ; les exigences se sont durcies (savoir nager 50m sans brassière de sauvetage). L’école peut-elle faire l’impasse de cet apprentissage, sans lequel 1/3 des enfants briochins se voient interdire l’accès à tout un pan culturel spécifique de notre région (voile, planche à voile, canoë, kayak de mer, baignade, raids aventure etc.…) ? Lors de cette période, de nombreux article de presse relataient les annulations en série des projets de type « classe de mer ». Chez nous les élèves de sixième arrivent de 7 écoles de recrutement, ils sont perdus durant les premiers moments au collège ; de plus ils ne se connaissent pas.

De «grands» à l’école, ils endossent le statut de « minus » face aux autres collégiens. Il est donc difficile pour eux de s’intégrer.

On le voit, une première lecture de la situation pourrait nous faire croire que, tous les éléments étaient réunis pour ne pas se lancer dans un projet aussi absurde. C’est là que GALPERINE ET VIGOTSKY viennent à mon secours. Un principe, un seul : supposons l’apprentissage résolu. Si toutes les barrières étaient levées, quelle serait l’action la plus ambitieuse ? Réaliser dès la rentrée scolaire, une semaine d’intégration ayant comme support principal, l’activité « voile ». Je soumets l’idée à nos partenaires et à ma hiérarchie administrative ; elle rencontre d’emblée un écho favorable auprès de R.ADAM et de MM MORVAN et DUAULT.

Le projet est lancé, il reste à le mettre en œuvre.
L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINE (VERSION BRETONNE : LE CIRE NE FAIT PAS LE MOINE)
Devenir des visées initiales.
Voici le projet originel, tel qu’il fut présenté aux différents interlocuteurs du projet. Le choix des interlocuteurs se justifie par leur influence supposée sur la réalisation du projet. Nous avions besoin d’une reconnaissance institutionnelle (DAFI), de subventions et de parrainages (Conseil Général), de partenariats et de financements divers (CCI, TUB CABRI, Association des Commerçants du quartier, Centre Commercial GEANT). C’est sur la base de ce document que nous avons pris contact avec ces différents organismes, soit sous forme de lettre ciblée, soit par l’envoi du document complet . Le courrier était toujours accompagné d’une demande d’entrevue afin de pouvoir argumenter in presentia, notre motivation extrême.
Le projet de rentrée pour les 6ème en septembre 2000

« TOUTES VOILES DEHORS »

Afin d’être mené à bon port, ce projet nécessitait une année complète de préparation. Il regroupait quatre écoles primaires et un collège : La Ville Hélio, Les Villages, Le Grand Clos, Jean Nicolas et, le collège JEAN MACE. Nous vous présentons, à la suite, les grands axes de ce projet :

axe n°1 : les objectifs du projet

axe n°2 : le projet/programme dans le temps

axe n°3 : la semaine de voile

axe n°4 : évaluation et prolongements du projet

LES OBJECTIFS DU PROJET


Réaliser une liaison cm2/6eme
En préparant la rentrée scolaire dès le CM2 :

L’arrivée en sixième représente pour l’enfant un saut dans l’inconnu. Dans une même classe, les élèves arrivent d’horizons différents. Cette année 2000, les élèves de 6ème E viennent de 10 écoles différentes ! Ils découvrent de multiples interlocuteurs adultes, alors que leur unique référent à l’école primaire est l’instituteur. En conséquence, leur adaptation à ce nouvel environnement n’est pas évidente. Notre mission est donc, de dédramatiser ce passage, en proposant aux élèves d’avoir déjà un pied au collège JEAN MACE, dès l’année de CM2.

Les tests de nage, ainsi que le cycle de natation pour les NON-NAGEURS de CM2, rentrent dans cette logique. Par cette action, les enfants se projettent dans leur vie de futur collégien.


En redonnant une continuité à l’enseignement de la natation sur l’ensemble du cursus scolaire :

Le CONSEIL GENERAL des Côtes d’Armor permet aux élèves de 6ème du département de fréquenter gratuitement les piscines dans le cadre des cours d’Education Physique et sportive. De la même façon, la MUNICIPALITE de SAINT BRIEUC, propose des facilités identiques pour les élèves des niveaux de Cours Préparatoire et Cours Elémentaire. Nous constatons donc une rupture en fin d’école primaire. Ceci a pour résultat de mettre à mal la cohérence de l’apprentissage de la natation sur SAINT BRIEUC. Ainsi, rencontrons-nous près d’un tiers de NON-NAGEURS en classe de sixième. Cette situation semble paradoxale dans une cité où l’ancrage maritime et nautique s’impose naturellement. Les baignades sur la côte, la pratique des activités nautiques (planche à voile, voile, canoë kayak, aviron) sur les bases nautiques de mer ou de rivières environnantes (Les Rosaires, Tournemine, Le Pont Noir, Le Moulin A Papier…), restent inaccessibles pour 30% de nos élèves arrivant au collège. Cette situation est incohérente. Une remédiation s’impose.
En créant une dynamique de niveau de classe dès la rentrée 2000 :

Nous avons observé les provenances diverses des élèves de 6ème. Afin que leur intégration au collège se déroule au mieux, nous devions organiser une action de démarrage de l’année qui dynamiserait la « promotion » 6ème /2000.Rien de tel qu’un stage sportif pour fédérer les énergies, canaliser les enthousiasmes, en un mot : en allant plus haut, plus loin, nous serions plus forts ! ! !
Former les élèves à la citoyenneté
En développant l’entraide :

Les activités de voile reposent sur la notion d’équipe. Pour y mener à bien tout projet d’action, j’ai besoin de l’autre. Pour m’équiper (brassière, combinaison), j’ai besoin d’un coup de mains. Pour mettre une embarcation à l’eau, nous sommes plusieurs. Lorsque des camarades sont en difficulté sur le plan d’eau, nous leur proposons notre aide. Dans et autour de l’action, la coopération impose sa logique. Engager l’amorce de l’année scolaire par un travail ensemble et non à coté (indifférence) ou contre (opposition), donnera un socle à cette éducation à la citoyenneté qui occupe une part importante en 6ème.
En développant la solidarité :

La logique interne des activités de voile est de type stratégique. En effet, les conduites motrices sollicitées par cette pratique sont de nature essentiellement décisionnelle. L’élève en situation d’apprentissage doit, en continu, identifier des signaux pertinents et prendre des décisions. Quelles sont la direction et la force du vent ? Quelles sont la direction et la force des courants marins ? Comment orienter notre bateau par rapport au vent ? Pour aller du point A au point B, quels choix tactiques devons-nous prendre ? Remonter le vent au près ? Tirer des bords ? Partir vent arrière ? Partir au largue ? Comment préserver l’équilibre du bateau ? Comment devons-nous régler les voiles ? Etc.…Ainsi, les élèves en apprentissage se trouvent plongés dans un conflit socio-cognitif permanent. Ce conflit va développer chez eux, des compétences multiples :

Se projeter dans l’avenir («supposons l’apprentissage résolu », Zone Proximale de Développement). Ecouter l’autre, et respecter son point de vue. Mettre en place des stratégies collectives de Résolution de Problème, et évaluer en direct la réussite ou l’échec. Prendre conscience qu’à deux, nous sommes plus forts que seul. Par leur nature, les compétences développées en voile, génèrent la solidarité en tant que «sentiment de responsabilité mutuelle ».
Ce stage de voile en début d’année, œuvre donc pour former des élèves citoyens.

Tirer profit d’un environnement marin privilégié


En proposant une semaine de voile aux élèves arrivant au collège


SAINT BRIEUC bénéficie d’une situation géographique exceptionnelle. La proximité de la plage Des Rosaires (et de sa base nautique), est une singularité que nous pouvions utiliser en vue de renforcer la cohérence et la pertinence du projet éducatif de l’établissement. Cet atout est tel que nous avons pu disposer des transports en commun mis en place par la CABRI de SAINT BRIEUC (le TUB) pour nous rendre sur le site. Combien de cités de cette importance peuvent mettre en avant de tels avantages ? Comment pouvions-nous passer à coté d’une telle opportunité ?

L’autant que notre mission d’éducation est de faire connaître et aimer les lieux de vie de nos élèves.
En organisant un plan de formation complet pour les enfants non-nageurs

Ce point a déjà été abordé précédemment (cf. Réaliser une liaison cm2/6eme )


LE PROJET PROGRAMMÉ DANS LE TEMPS


Le cycle de natation en CM2 :

Du 4 février 2000 au 14 avril 2000, nous mettons en place un test de natation pour les 80 élèves de CM2 des écoles primaires Le Grand Clos, Jean Nicolas, La Ville Hellio, Les Villages. A la suite de ce cycle, un cycle d’apprentissage de la natation, est organisé, pour une vingtaine d’élèves n’ayant pas réussi le test.

Le 14 avril, tous les « futurs collégiens », ont réussi le test de natation.
Le test du 1er septembre :

Avant la rentrée scolaire, nous convoquons, pour une séance/test de rattrapage, les élèves de 6ème n’ayant pas vécu le cycle de natation (écoles de TREMUSON et de LA MEAUGON, ayant réalisé cependant un stage de voile en CM2), (nouveaux arrivants sur SAINT BRIEUC).16 élèves réussissent le test.
La semaine d’intégration « TOUTES VOILES DEHORS »

Du 6 au 12 septembre 2000, l’ensemble du niveau des classes de sixième du collège JEAN MACE, réalise un stage de voile. Durant ces cinq jours, les élèves accomplissent en alternance cinq demi-journées de voile, et cinq demi-journées d’intégration au collège. Le lieu de pratique est le Centre Municipal de Voile de SAINT BRIEUC, basé à la plage des Rosaires en Plérin.

L’évaluation et la préparation de la rentrée 2001


Un questionnaire distribué auprès de l’ensemble des acteurs de l’action (élèves, enseignants, personnel administratif, parents), doit nous permettre d’optimiser l’action en septembre 2001.

LA SEMAINE DE VOILE



Organisation

Les élèves vont vivre une semaine d’alternance : une ½ journée de voile à la base nautique de la plage Des Rosaires, une ½ journée de travail au collège JEAN MACE. En ce qui concerne le programme de voile, il s’agit d’une initiation sur catamaran, planche à voile et caravelle. Cette approche est encadrée par les moniteurs diplômés du centre nautique. Les enseignants de l’établissement scolaire participent également à la mise sur pied du stage. Pour le programme scolaire, nous envisageons sur les cinq ½ journées au collège : un temps d’accueil, un temps pour effectuer les tests nationaux d’évaluation en Français et Mathématiques, un temps de réflexion/bilan/perspectives permettant, entre autres choses, de réaliser des groupes de besoins.
Budget prévisionnel

Le budget global ne concerne que la semaine de voile. En effet, le cycle de natation en CM2, ne présente aucune dépense. Le transport pour acheminer les enfants des écoles vers la piscine Hélène Boucher, est pris en charge par la municipalité sur sollicitation de R.ADAM. La plage d’utilisation de la piscine est obtenue en partageant le bassin avec la classe de 6ème E, lors de son cycle de natation en cours d’EPS. Ainsi, aucun frais n’est engagé pour ce cycle d’apprentissage.

La pratique de la voile représente pour 80 élèves, à raison de 5 séances par enfant, un coût de 15000 FF. Le transport pour acheminer les élèves vers la base nécessite 2500FF de dépenses, à raison de 250 FF par navette.

Le budget total s’élève donc à 17500 FF. Au 24/01/00, nous avons obtenu une subvention du Conseil Général, via le Fond d’Aide à l’Innovation, de 5000 FF. Le solde restant à financer est donc de 12500 FF. Dans la logique du projet, une participation des familles est à exclure. Le projet leur étant imposé, il ne peut donner lieu à financement familial. Nous devons donc prospecter afin de couvrir les dépenses engagées.


EVALUATION ET PROLONGEMENTS DU PROJET



L’adhésion de nos partenaires

Qu’ils soient éducatifs ou financiers, de statut privé ou public, les organismes et les entreprises qui nous soutiennent, apportent leurs idées, leurs critiques. Cet esprit critique, dans le bon sens du terme, nourrit le projet et assurera sa pérennité. Cette action doit montrer le dynamisme de tout un quartier : celui des Villages.
L’ambiance et le climat de travail en sixième

Quels résultats sur le climat des classes ? Respect de l’autre, non-violence, travaux de groupes, entraide(le bon aide le faible). Autant d’indicateurs pour juger de l’influence de ce début d’année original.
L’impact médiatique

Un réel écho dans OUEST France, LE TELEGRAMME ?
L’impact éducatif

Un intérêt certain porté à notre projet par l’Inspection Académique, le Rectorat, le Ministère.
La préparation de la rentrée 2001, sur les mêmes bases ?

L’expérience peut-elle être reconduite ? Sous quelles conditions ? Comment y associer la première promotion d’élèves ?
Dans un premier temps, ce projet n’a pas rencontré l’accueil escompté auprès de nos partenaires. Les réactions furent parfois négatives ( « projet intéressant mais ne faisant pas partie des intérêts de la CCI »), parfois sceptiques (« vous pensez que l’on peut encore en faire des citoyens ! ? »M LOISEL du magasin GEANT), (« projet intéressant mais non innovant,…, des classes de mer, on en a déjà vues » J.DESTRAC / DAFI). Il fallait donc redoubler de persuasion, afin de transmettre l’enthousiasme des acteurs de terrain. Le plus délicat était pourtant réalisé : faire travailler d’une même voix des enseignants, des personnels de directions, un conseiller pédagogique de circonscription, appartenant à des cursus différents (primaire et secondaire). Devant notre entêtement, et sur sollicitation de M.MORVAN qui provoqua une rencontre, la DAFI révisa son jugement initial. Ainsi nous devenions une action innovante. La dynamique de notre équipe était en marche. Plus rien n’arrêterait notre démarche.
L’ACTION INNOVANTE N’EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE
Démarches accomplies ou avortées
L’action s’est déroulée conformément aux prévisions. Tous les élèves de sixième du collège ont vécu cette semaine d’intégration.

Les emplois du temps complexes de la semaine « originale » furent maîtrisés par M. DUAULT. Grâce à son travail, les 3 emplois du temps se sont déroulés sans heurts.

Lors de la préparation de la rentrée, l’équipe éducative a mis sur pieds des actions de transfert de compétences en vue d’exploiter les acquisitions de cette semaine particulière. Voici regroupées par discipline, les compétences visées :

LETTRES

Raconter la semaine de voile en maniant différents registres de langue (familier, courant, soutenu, technique)

Littérature : « l’odyssée », poésies

Histoire de la langue : migration des hommes, migration des mots

EDUCATION MUSICALE

Chants dont le texte est en rapport avec la mer,

Ecoute : les figuralismes en musique, comment reproduire la mer en musique instrumentale (Debussy, musiques de films « le grand bleu », « les dents de la mer »)

MATHEMATIQUES

Vocabulaire géométrique en fonction des trajets effectués, des formes des voiles

Surface des voiles,

Lectures graphiques

SCIENCES ET VIE DE LA TERRE

Répartition des animaux en milieu marin,

Expérimentation : Prises de température (eau-air), le matin, au début de l’après-midi, pendant trois jours durant la semaine au centre nautique.

TECHNOLOGIE

La technique des nœuds est d’une très grande importance dans la voile, ils font partie intégrante du fonctionnement du bateau, et sont un élément de sécurité primordial.

Réaliser un tableau de nœuds,

Transformation des matériaux (plaque PVC, cordage),

Informatique (traitement de texte),

Support pour l’étude de la commercialisation d’un produit.

ANGLAIS

Introduction de la phonétique : mots clés, vocabulaire marin (plage, mer).

HISTOIRE

Elaborer un dossier : les différents rôles de la navigation à voile dans l’Antiquité (colonies- commerce- mythologie…).

EDUCATION CIVIQUE

La vie au collège (respect des consignes, du matériel, solidarité…).

CDI

Réaliser un dossier documentaire : ouvrages sur la voile, romans de mer, chants de marins, récits de voyage, «l’odyssée».

VIE SCOLAIRE, AIDES EDUCATEURS

Se positionner par rapport à un groupe : respect de l’autre, du matériel dès le début de l’année ?

Poursuivre les activités ludiques dans une ambiance conviviale, lors de l’animation du midi (mise en place, rangement des jeux, respect des joueurs…).

VIE au collège JEAN MACE

Intégration, démarrage de l’année,

Solidarité, entraide,

Ambiance dans les classes de 6ème,

Climat de la promotion 6ème,

Durée de l’impact (Toussaint, Noël, année, cursus ?).
La semaine de voile a permis à différents adultes d’encadrer les élèves : le principal, les quatre enseignants d’EPS, un professeur de technologie, un professeur stagiaire de SVT, les trois aides éducateurs du collège.

Le projet en lui même et ses acteurs directs ont donc fonctionné parfaitement. C’est autour du projet que nous avons rencontré des difficultés.

Difficulté à faire adhérer des collègues qui préfèrent une rentrée scolaire classique. La réunion de bilan de rentrée du 16 septembre fut à ce titre éloquente, puisque contre toute attente, 2 ou 3 enseignants tirèrent à boulets rouges sur cette semaine qui sortait de l’ordinaire alors que le reste de l’équipe éducative pouvait dresser un bilan positif.

Difficulté à faire adhérer des partenaires à qui « on ne la fait plus ». Il convient de faire ses preuves pour convaincre les sceptiques. Ainsi ce n’est qu’à la vue de la une de OUEST FRANCE, que les commerçants du quartier se sont emballés pour le projet . Disposant aujourd’hui d’un « press-book » conséquent, nous pourrons compter sur leur collaboration en 2001.
EVALUATIONS

Résultats qualitatifs et quantitatifs



La une de OUEST FRANCE, cinq articles régionaux et départementaux, idem pour le TELEGRAMME, la visite du Recteur d’Académie pour sa première rentrée en Bretagne, sur le sable de la plage des Rosaires, permettent une première évaluation de l’action et une mesure de son impact. Mais dans l’optique d’une évolution, il était intéressant de sonder les acteurs.

Après cette rentrée originale, nous avons procédé à une évaluation sous la forme d’un questionnaire. Cette enquête a été distribuée aux élèves de sixième, à leurs parents, au personnel de l’établissement. Le taux de participation à l’enquête est de : 94.1% pour les élèves ; 60% pour les parents ; 23.4% pour les enseignants. Quelques commentaires s’imposent. La participation des élèves est élevée : le questionnaire a été rempli en heure de vie de classe. Deux parents sur trois répondent : beaucoup de propositions pour l’année prochaine figurent dans les questionnaires. Un quart du personnel de l’établissement répond : le détail montre que ce sont surtout les enseignants qui ont répondu. Là encore, beaucoup de propositions sont faites pour améliorer le projet en 2001/2002. Pour obtenir une participation plus importante, l’enquête est peut être à envisager plus tôt dans l’année (avant les vacances de Toussaint ?)...

L’indice de satisfaction montre que 81.3% des élèves, 89.7% des parents et 100% des enseignants se disent satisfaits ou très satisfaits de l’action entreprise.

Une demande d’argumentation et de suggestions pour un éventuel projet 2001, a dévoilé bon nombre de propositions. Celles-ci peuvent être regroupées en cinq items : le calendrier de l’action, les contenus, les formes de groupement, la préparation et l’organisation de l’action. Elles ne peuvent être détaillées ici, mais, notons que le projet 2001 s’en inspire largement. En effet, une réunion d’étape en février 2001, a permis de mettre en lumière ce bilan, ainsi que les perspectives pour 2001/2002.

Une étude comparée des projets 2000 et 2001, permet de comprendre l’évaluation et l’évolution de l’action.

Pour la liaison CM2/6ème, nous passons d’un cycle de natation de 9 semaines pour les classes de CM2 de 4 écoles de recrutement, à une série de tests sur l’ensemble des CM2 des 7 écoles de recrutement.

En ce qui concerne les participants, nous passons des élèves de Sixième sans SEGPA, aux élèves de Sixième et SEGPA.

Au plan du calendrier, nous passons de la première semaine de rentrée ( du 6 au 12 septembre), à la deuxième semaine de rentrée ( du 10 au 14 sept).

Du point de vue des emplois du temps, nous passons d’emplois du temps des enseignants et des classes modifiés durant le stage, à des emplois du temps non modifiés, excepté pour les professeurs d’EPS.

Au niveau du financement, nous passons d’un budget autour de 20000,00FF faiblement subventionné, à un budget autour de 30000,00FF intégralement remboursé par le CONSEIL GENERAL (cf. Lettre du 6/03/01).

Pour l’intégration à l’EPS, nous passons d’une action ne concernant que les niveaux CM2 & Sixième, à une action concernant les CM2, les Sixièmes, les Cinquièmes…Une véritable formation sur les compétences en voile peut donc être envisagée sur l’ensemble du cursus scolaire au collège.

En ce qui concerne la continuité de l’action, nous passons d’une RENTREE TOUTES VOILES DEHORS, à la rentrée, à un stage, abondé en fin d’année pour les Cinquièmes (du 25 au 29 juin).

Au plan de la préparation, nous passons d’une démarche volontariste, à la prise en compte des analyses des questionnaires, et à la mise en place d’un groupe de préparation.

Du point de vue de l’interdisciplinarité, nous aimerions aussi passer de contenus vécus après la semaine, à une interdisciplinarité vécue pendant le stage.

PERSPECTIVES 2001/2002

Développement du projet



L’action est plus que jamais d’actualité ; d’autant plus que certaines décisions catalysent le projet.

Ainsi la volonté d’encourager les activités de pleine nature, affichée par le Conseil Général, a abouti à un courrier du 6/03/01. Par cette lettre, le Conseil Général s’engage à prendre en charge la totalité des dépenses engagées, tant en transport, qu’en activité sur la base nautique. De la sorte nous pouvons redevenir pédagogues et didacticiens ; nous ne sommes plus contraints de jouer les VRP de l’Education Nationale. Nous devons donc un grand merci à la collectivité locale de rattachement !

La reconnaissance institutionnelle par le biais de la DAFI, la visite du recteur le deuxième jour du stage, la participation au colloque « Questions à l’innovation » à Nantes en novembre 2000, ont donné un second souffle à notre action innovante. Merci à l’institution !

En revanche, des changements dans le premier degré ont quelque peu affecté la cohérence de notre démarche. Ainsi, le changement de CPC sur le secteur du collège JEAN MACE, n’a pas permis de mettre en place le cycle de natation CM2 cette année. Néanmoins, une série de test est organisée pour l’ensemble des élèves du secteur de recrutement. Nous dirons que cette année, et malgré nos relances, la liaison CM2 s’est effectuée en pointillés. Cet aspect sera à prendre en considération pour préparer septembre 2002.

Enfin, nous espérons que la participation de tous les collègues à la préparation de l’action 2001, associera l’ensemble de la communauté éducative, même les grincheux de la première heure.
Nous avons encore du pain sur la planche…à voile !

Pour conclure je rappellerai les cinq principes d’une conception systémique de l’éducation, nous ayant permis de mener à bien ce projet :

La pertinence : est vrai ce qui réussit en action,

Le globalisme : il s’agit de donner du sens aux contenus,

La téléologie : nous devons comprendre les interactions, 

L’« agrégativité » : elle permet de laisser une place au point de vue singulier,

L’aléatoire : c'est la capacité à savoir identifier et utiliser l’imprévu.

similaire:

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconLes exercices des C3 de l’école Pasteur
«Glossaire» est destiné aux élèves de cm2 et de Sixième. IL a pour but de favoriser l’intégration des futurs élèves de sixième au...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconFavoriser l’intégration des futurs élèves de sixième au collège
«Glossaire» est destiné aux élèves de cm2 et de Sixième. IL a pour but de favoriser l’intégration des futurs élèves de sixième au...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconLes exercices des cm2 de la classe de Madame Perottino (BV2)
«Glossaire» est destiné aux élèves de cm2 et de Sixième. IL a pour but de favoriser l’intégration des futurs élèves de sixième au...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconReglement du cdi du college jean –claude izzo
«trou» dans l’emploi du temps les élèves désirant venir au cdi doivent d’abord se rendre en permanence. Au début de chaque heure...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, icon21 rue Jean Macé 38320 Eybens
«socle commun de connaissances et de compétences», à commencer par le lecture, l’écriture et le calcul, qui lui permettront d’accéder...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconEcole Souvray/Perrault – La Ferté Macé
«dorénavant, les élèves s’inscrivent eux-mêmes aux activités le jour des tap. Les groupes sont homogènes. Les élèves sont globalement...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconRésumé : Partant d’un document sur le gps, les élèves sont amenés...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconDescriptif d’intervention cp renforcés : les 2 cp de l’école élémentaire Jean Macé

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconPour aborder le temps «présent» tout en évoquant l’imaginaire, les...
«présent» tout en évoquant l’imaginaire, les élèves de sixième ont essayé de «jouer avec les mots». En s’inspirant du poème «Le cheval...

Résumé : Après avoir fait le constat de la nécessité d’intégrer les nouveaux élèves de sixième, le collège jean mace, ainsi que les écoles primaires de la zone de recrutement, iconProjet expérimental de liaison cm2/6ème du collège Jean Moulin de Montceau les Mines
«excell’en scène». Les jeunes et leurs familles s’engagent ainsi plus lucidement dans l’entrée en 6ème





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com