La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562)





télécharger 8.35 Kb.
titreLa spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562)
date de publication16.06.2017
taille8.35 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos

LA SPATIALISATION DANS LA MUSIQUE, UNE HISTOIRE ANCIENNE.

Adrian Willaert (1490-1562)


A la dimension quasi théâtrale du cadre des cérémonies s’ajoutait celle de la musique composée spécialement pour l’acoustique de Saint-Marc qui permettait, grâce à ses diverses tribunes, de spectaculaires effets d’espace sonore richement exploités dans les compositions à plusieurs chœurs (cori spezzati) d’Adrian Willaert (c.1490 - 1562) le premier a avoir utilisé ce procédé dans ce lieu, puis Giovanni Gabrieli et plus tard Monteverdi.

Les musiciens étaient situés sur la chaire, dans les tribunes d’orgue ou dans les nicchie (alcôves).

Hector Berlioz (1803-1869)


Berlioz est le premier à noter à noter que les instrument de l’orchestre n’ont pas seulement une qualité particulière de timbre, mais que chaque instrument à

son propre espace sonore.

Des effets de proche et de lointain peuvent ainsi être mis en évidence au sein de l’orchestre. Un espace interne à l’orchestre, grâce à une présence

sonore plus ou moins accentuée de tel ou tel instrument est donc pris en compte comme paramètre de la composition musicale.

Cor anglais et hautbois dans « la scène au champs » de la symphonie fantastique dessine un espace géographique. L’un d’eux est placé dans les coulisses.


Edgard Varèse (1883-1965)


Poème électronique présenté à Bruxelles en 1958 dans le Pavillon Philips de l'Exposition Universelle.

La musique de Varèse était retransmise par 425 haut-parleurs et vingt groupes d'amplificateurs devant 500 spectateurs qui pouvaient admirer les images projetées par Le Corbusier et filmées par Philippe Agostini. Le jeune compositeur-architecte Iannis Xenakis (son Concret PH de deux minutes alternait d'ailleurs avec le Poème qui en dure huit) réalisa le bâtiment conçu par Le Corbusier et dont la forme ressemblait de l'extérieur à une tente de cirque à trois sommets, tout en courbes hyperboliques et paraboliques futuristes, et de l'intérieur à un estomac ! Seize séances par jour à raison d'une toutes les demi-heures pendant 134 jours font un total d'un million de visiteurs. Dans cette reconstitution l'impressionnante spatialisation, un des rares rêves de Varèse qu'il put réaliser, manque autant que l'éclatement des images et des lumières colorées et mouvantes...

"La musique était enregistrée sur une bande magnétique à trois pistes qui pouvait varier en intensité et en qualité. Les haut-parleurs étaient échafaudés par groupes et dans ce qu'on appelle des "routes de sons" pour parvenir à réaliser des effets divers : impression d'une musique qui tourne autour du pavillon, qui jaillit de différentes directions ; phénomène de réverbération..." (E.V., conférence au Sarah Lawrence College en 1959).


Karlheinz Stockhausen


Stockhausen dans les années 50 : "On peut dire qu'à l'avenir la musique deviendra spatiale. Je crois que le mouvement des sons dans l'espace sera aussi important que la mélodie, l'harmonie, le rythme, la dynamique, le timbre »

n 1956, lors de la première de Gesang der Jünglinge pour bande seule à la WDR, Stockhausen applique les principes de la projection spatiale en répartissant cinq groupes de hauts parleurs respectivement autour et au dessus du public. En 1969, il jouera Hymnen dans les grottes de Jeita au Liban, puis en 1972 sur le site de Persépolis : le cadre, le choix des lieux sont d'une importance primordial dans le processus de mise en espace. En 1970, Stockhausen, accompagné de l'architecte Fritz Bornemann, conçoit un auditorium sphérique de 28 mètres de diamètre pour le planétarium du pavillon allemand de l'exposition universelle d'Osaka. Il y voit une architecture idéale de spatialisation du son : le son était projeté dans 55 haut-parleurs qui entouraient complètement un public de 550 auditeurs.

ARTIKULATION


LIgeti

Iannis Xenakis


Iannis Xenakis(1922-2001), la musique de l’architecture. Iannis Xenakis produit également plusieurs travaux d'importance : Diamorphoses (1957), Concret pH (1958), Orient-Occident musique extraite du film homonyme d'Enrico Fulchignoni (1960), Bohor (1962), ainsi que d'autres réalisations mêlant musique, architecture et spectacle visuel comme le Polytope de Persepolis en Iran (1971), le Polytope de Montréal en 1967, le Polytope de Cluny à Paris (1972), le Polytope de Mycènes (1978) ou encore le Diatope "La légende d'Eer" pour l'inauguration du Centre Georges Pompidou en 1978... Lors de l'expo d'Osaka en 1970 Xenakis présente sa composition Hibiki Hana Ma au Pavillon japonais, le son était alors projeté grâce à 800 haut-parleurs.

similaire:

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconLittérature/ histoire
«Histoire Musique : Musique et propagande : musique qui dénonce : «La chevauchée des Walkyries» de R. Wagner

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconHistoire de la musique classique occidentale
«musée», le terme de «musique» dérive du grec ancien Μοῦσαι / Moûsai («Muses»). Le concept occidental de musique est donc une allusion...

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconLittérature / France / Afrique
«Il me semble que la signification du poème apparaît mieux si l’on commence la lecture au chant III; on revient ensuite sur ses pas...

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconCours de la deuxième moitié du xviiiè siècle, la musique vocale française...
«quelque histoire amoureuse et souvent tragique mise en musique et destinée à être chantée dans les salons.»

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconBibliographie sommaire 18 L’analyse de la musique ancienne en Licence...
«Moyen-Âge Renaissance» à la fin du premier semestre de IL résulte de plusieurs étapes antérieures et de l’expérience d’un groupe...

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconLec le Livre : Espace de Création (xixe-xxie siècles)
«A propos de la spatialisation du texte poétique dans quelques ouvrages de Pierre Garnier (1928- ), théoricien du Spatialisme»

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconAnnuaire de l'ephe IV e section, 1969-1970, p. 151-159. Etude sur...
«Remarques sur le graffito phénicien en caractères grecs de Wasta», Semitica VIII, 1958, p. 5-10

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconCréation et recréation d’images symboliques de femmes fortes dans...
«mérite» ont dans notre langue une connotation morale qui peut gauchir la notion grecque d’arété. Le monde des cités grecques peut...

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) iconL'anarchie n'est point une théorie nouvelle. Le mot lui-même pris...

La spatialisation dans la musique, une histoire ancienne. Adrian Willaert (1490-1562) icon1968 dans le monde : une histoire croisée, une histoire de transferts culturels ?





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com