Calendrier page 19





télécharger 117.52 Kb.
titreCalendrier page 19
page1/3
date de publication29.04.2017
taille117.52 Kb.
typeCalendrier
l.20-bal.com > histoire > Calendrier
  1   2   3





Festival Ma parole !

Du 29 mai au 9 juin 2012
Claire Garrigue page 2

Michel Hindenoch page 6

Michèle Bouhet & Jean-Louis Compagnon page 11

Marie-France Painset page 14

Huile d’olive et beurre salé page 16

Calendrier page 19

Claire Garrigue
Les tarifs sont notés à titre indicatif et correspondent à une seule séance, dans le cadre du festival, nous bénéficions de tarifs dégressifs.
Les âges indiqués pour les spectacles sont adaptés aux séances tout public. Pour les séances scolaires, sans la présence des oreilles attentives des parents, ils peuvent varier légèrement !
Disponibilités : mardi 29 mai, mardi 5 juin et samedi 9 juin (cf calendrier en fin de document)
Claire Garrigue conte à travers toute la France, et au-delà, depuis plus de 15 ans, et réside actuellement dans le Calvados.

Avec sa compagnie Parole griotte, elle propose des spectacles et des racontées à destination de toutes les oreilles, adultes et enfants, réunies par les multiples niveaux de "lecture" offerts par les contes.

Sensible à la parole poétique des contes populaires, et passionnée par les musiques traditionnelles d'ici et d'ailleurs, elle s'initie depuis des années à ces répertoires.
Samedi 9 juin 2012 

en Avant-première et en clôture du festival

Le Triangle des mésanges 

Claire Garrigue, Magda Léna Gorska et Serge Tamas
Magda Léna Gorska est polonaise ; elle conte dans la langue de notre pays, et chante avec toute la fougue poignante du monde slave.

Serge Tamas vient de la Guadeloupe, il joue comme on danse, avec sa guitare ou son manouba, et fait aussi chanté-konté avec les belles couleurs créoles des îles caraïbes,

Claire Garrigue est du grand sud de la Normandie; elle conte et chante depuis longtemps les contes et les musiques d'ici et d'ailleurs. Alors, quand tout ce monde se rencontre, ça fait conter-chanter-danser-jouer !
Entre biguine, mazurka, « cante del sùr » et polyphonies slaves, ils vous emmènent en expédition sur les ailes des contes magiques, vers la porte mystérieuse du triangle des mésanges... Métamorphoses, mondes du dessus ou du dessous, passages, êtres surnaturels, magie et musique !


  • Contes (soirées, veillées, balades...) seule en scène


Sur la route du Mour

(tout public à partir de 7 ans)
Spectacle créé à la demande de la Médiathèque départementale de l’Orne à l’occasion de leur thématique 2011 sur l’humour.
« Le Mour, vous savez ce que c’est vous ?

Moi  j'ai compris Contes du Mour, comme Contes du Japon, Contes du Pays Normand... Alors j'ai cherché où c'était, le Mour, et j'ai fini par trouver une piste. Une piste ? Je l'ai prise. C'est pas difficile, elle traversait tous les pays du monde ! Je n'ai pas eu le temps de la suivre en entier, une vie n'y suffirait pas...

Mais j'y ai entendu plein de contes, des contes du Mour, plein de chansons du Mour, et j'y ai rencontré plein de gens et plein de choses : une fille qui s'appelait Catarina, un juge, une vache, un bouc, un jeune homme à l'oeil vif avec une princesse qui aimait rire, un rat, des roseaux poursuivis par des dents qui se promenaient toutes seules... Et puis j'ai rencontré un turc. Un turc très célèbre à cause de ses histoires qui sont toutes des histoires du grand pays du Mour ! Alors j'en ai choisi une pour commencer notre voyage

Vous êtes prêts ? »
Durée: 70min

Tarif : 550€

Quand je partais avec Sinbad

(tout public, dès 8 ans)
En parcourant les mers, cet homme insatiable à la vitalité inaltérable, nous fait visiter l'Ailleurs avec un pragmatisme à toute épreuve ! A ses cotés l'aventure est un quotidien à affronter : Oiseau Rock, îles désertes, naufrages, cité des singes...Mille et une péripéties pour un voyage musical et poétique tiré du recueil des Mille et Une Nuits.

Ce récit est accompagné à la Sanza (piano à pouces)

 
Durée : 1h

Espace de jeu : 4m x 3m

Tarif : 550€



  • Spectacles en duo (Conte et Musique)


Au commencement de ce monde-ci

(tout public)
Récits et chants Claire Garrigue, univers musical Christophe Leblond, flûte harmonique, potée, épinette, percussions didjirido, guimbarde, clarinette en roseau...

Mise en scène Gaëlle Boiron

Création lumières Thierry Bazin

 

Au tout début du Monde, qu'est ce qu'il y avait?

Un souffle, une vibration, le silence, un rythme, un battement de coeur?

La lumière, le vent, une mer de lait, un germe ou une graine? Un oeuf ou un oiseau ?

Quatre récits inspirés de la mythologie des peuples premiers de Finlande  du Montana, du Nouveau Mexique et de l'Alaska pour interroger encore et encore les sources de la vie.
La musique : Christophe Leblond utilise ici des instruments oubliés tout autant façonnés par la nature que par la main de l'homme...Terre, bois, peau, métal quatre matières qui distillent dans l'air leurs résonances primitives : Une flûte harmonique, mystérieuse et volage comme une feuille au vent, des cymbales grinçantes comme le chaos ou cristallines comme des astres scintillants, le grondement du tambour, le frottement mouillé de la potée, la vibration terrienne et enivrante du didgeridoo...

Des sons comme des sensations qui s'entremêlent autour de la parole de Claire, comme des éléments qui fusionnent.
Ce spectacle a été créé dans le cadre du projet Mythologies du Théâtre du Mantois à Mantes-la-jolie. Il a été joué 20 fois (Nov. 2006) devant un public très varié et pourtant toujours concerné, quelque soit son âge ou ses origines : écoliers, collégiens, lycéens, adultes handicapés, résidents en maison de retraite, familles exilées...

Nous avons voulu prolonger ce travail en l’enrichissant par un travail scénique, création qui a vu le jour le 24 avril 2009.
Durée : 1 heure

Tarif : 900€
Normandy Djembés Fabrik

(tout public)
Création originale de Claire Garrigue (contes et chants) et Olivier Langlois (fabrication tambours et machine Arbracamarou)
"Le 26 décembre 1999, la tempête était passée. La grande, la terrible. Elle avait mis à-bas tous les plus grands géants de la terre normande : pour qui rêvait de faire des tambours, l'occasion était venue..."
Sur scène, l'espace est recouvert d'objets tels qu'on peut en voir dans une cour de ferme : roues de charrette, énormes billes de bois, tiges de fer, tasseaux, bidons à lait, mais aussi masques de bois peints et tambours en construction...

Pendant une heure quarante, cet espace est partagé entre la conteuse et l’artisan, entre le dire et le faire.

L'histoire authentique de cette fabrique de tambours normande, entre rêves et tempêtes se déroule en même temps que la construction d'une étonnante machine. Au rythme des gestes de travail et des chants à répondre partagés avec l'auditoire, les contes venus d'Afrique noire éclairent cette aventure et portent ce récit de vie jusqu'à une dimension universelle...

"Honneur à la Parole qui relie les hommes et les femmes d'ici et d'ailleurs"
Durée : 1h40 -

Espace de jeu : 5m50 ouverture x 4m50. Hauteur de plafond 3m mini.

Tarif : 1100€
Egalement
Spectacle en solo (Tarif : 550€)

Contes (soirées, veillées, balades...)

La Grande histoire de Blanca-Flor et autres contes d’Espagne

Contes du pépin du jardin à ma tante (Tout public à partir de 7 ans)

Contes sous un papillon Tout public, à partir de 5 ans.

Petit coeur et moule à beurre Tout public, dès 5 ans.

Contes et chansons du répertoire traditionnel normand.
Spectacles trio et plus

Sur les terres de l'Est avec le Tioti trio, polyphonies des Balkans

Tarif : 1300€
Autour des spectacles, des ateliers peuvent être mis en place : mise en conte, travail corporel etc

Tarif : 50€/heure
Plus d’informations sur http://clairegarrigue.org/

Michel Hindenoch

Disponibilités : mardi 30 et mercredi 31 mai (cf calendrier à la fin du document)

Conteur-musicien (cithare hongroise, flûte de pan, violon), il raconte la forêt, les animaux qui parlent, les sages, les fous, les fées, les rois... Né en Forêt-Noire, en 1946, de parents alsaciens, il se consacre dès le plus jeune âge aux matières “extra-scolaires” comme le dessin, le chant, la récitation...

Après des études générales artistiques à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Nancy, il quitte la Lorraine pour rejoindre à Paris, en 1969, les membres des premiers Folk-Clubs. Il sera l’un des principaux artisans du renouveau français des musiques de tradition orale.

Dès 1978, il réserve dans ses veillées une place pour un bouquet de contes traditionnels (contes de Grimm). Il crée en 1980 “ l’Etrange aventure de Monsieur Jolivet”, conte drôlatique d’un vieil homme aux prises avec les sortilèges de la “Vôge” profonde.

De 1982 à 1986, séduit par le travail de Bruno de la Salle autour du récit musical, il s’installe à Chartres et rejoint l’équipe du Centre de Littérature Orale. Il y approfondit sa formation de conteur et ses recherches sur la musicalité de la parole (scansion, psalmodie, parlé-chanté, chant dhrupad, guidé par le compositeur Jean-Paul Auboux). Il sera l’un des interprètes des nuits-fleuves du Festival d’Avignon, comme “Le récit de Shéhrazade” (1983), “Le cycle du Roi Arthur” (1984), “ Perceval” (1985), “ Histoire du soldat” (1986).

En 1987, il reprend son indépendance pour se consacrer à ses propres créations : il crée pour France-Culture “Renardises”, une série de contes musicaux inspirés du roman de Renart et de la tradition populaire, puis “Le Manteau Noir”, récit musical en hommage à Henri Pourrat...



  • Les spectacles (tarif : 800€)


Fruits rouges

(tout public, à partir de 9 ans)
« Quand Michel Jolivet m’a demandé ce que je pensais des Indiens d’Amérique, une bouffée d’enfance m’est revenue en mémoire Quand je jouais aux Cow-boys  et aux Indiens, j’étais naturellement viscéralement du côté des Indiens.

Je retrouvais les paysages de mes jeux favoris : se perdre dans la forêt des Vosges, les sapins, la neige, grimper aux arbres, ramper sans bruit dans les fougères pour découvrir les campements de tipis s’allumer au crépuscule comme : être dans la forêt comme un des tapis de lucioles. Le savoir à mains nues poisson dans l’eau.

Il y avait ce bonheur étrange de la vie des Indiens Le plumage, les mocassins, les franges, les danses... Souplesse, secret, parole et grand savoir. Ces paroles fortes comme des brassées d’images, cette belle religion de la terre, autrement plus humaine que notre catéchisme d’aujourd’hui, écologiste, hygiéniste : consommateur ! Entre Mac Gyver et Little Big Man, je n’hésite pas un instant. Et puis, je dois avouer qu’à douze ans, je trouvais déjà les petites squaws tellement plus attirantes que les femmes blanches des convois…

Bien sûr, il y a notre honte du massacre des Indiens, le dégoût et la rage qu’il fait naître. Bien sûr, ils ne sont plus aujourd’hui pour nous que des images : je ne suis pas ethnologue, je n’en aurai sans doute jamais ni le goût, ni la manière. Mon regard est simplement reconnaissant : l’Homme Blanc que je suis aura toujours une dette envers ces Hommes Rouges : une dette de jeu d’enfant…
Durée : 1h15 à 1h30, en fonction du public

Contes de la Pierre et du Vent

(tout public, à partir de 10 ans)
Il était une fois un roi. Mais ce roi, c’était un tyran : tout le monde devait se prosterner sur son passage. Un jour il arrive dans un village, tout le monde est sorti pour saluer le roi. Tout le monde a baissé la tête devant lui. Tout le monde, sauf un...

Cueillis au trésor de la tradition populaire, ces « Contes de la Pierre et du Vent » sont un bouquet de ruses, fables, facéties, merveilles, menteries. Choisis non pas par nostalgie, mais pour leur pertinence dans notre monde aujourd’hui.

Rejoignant la tradition des Bardes et des Aèdes, le conteur, seul sur scène, s’accompagne lui-même (cithare hongroise, flûte de pan...) et fait vivre autour de lui un espace imaginaire, un « écran » à trois dimensions...
 Durée des spectacles : de 1h15 à 1h30, en fonction du public

Renardises

(tout public, à partir de 10 ans)
Le Roman de Renart est un recueil de contes ou “branches”, mettant en scène des animaux de la forêt, de la ferme et quelques rares humains de passage. Pour les nombreux poètes qui ont contribué à son écriture, le Roman de Renart était l’occasion d’un divertissement coloré et joyeux, d’une parodie du Roman Chevaleresque, mais surtout d’une satire sans complaisance de la société féodale.

Bien qu’aujourd’hui nos règles sociales aient changé (en apparence), le personnage de Renart résonne toujours en nous : Il continue plus que jamais à incarner l’espoir de l’Homme dans sa lutte incessante pour échapper aux hiérarchies naturelles et sociales.

Le Roman a pourtant une autre résonance : Ce “renversement du monde” nous conduit à interroger notre conception du mal et le lien secret qui nous attache à notre ombre. Il s’inscrit dans la tradition des cycles du fripon divin, de Dionysos, d’Hermes, de Tiel Eulenspiegel, de Coyote ou Corbeau des Amérindiens du nord... Renart est le héros de toutes les transgressions contre l’ordre établi.

À partir de quatre des branches du Roman et de leur correspondances dans le patrimoine oral populaire, “Renardises” nous propose quatre étapes majeures vers : Chantecler ou l’apprentissage, le Puits ou la chance, Tibert notre libération ou la rivalité, Roenel ou la solitude.
Durée des spectacles : de 1h15 à 1h30, en fonction du public.
Vent d’Est

(tout public, à partir de 10 ans)
Les provinces de l’Est : Lorraine, Vosges, Alsace sont les pays qui m’ont nourri. Après avoir abordé les contes du monde, les épopées, les mythes, j’ai pensé qu’il était temps de me consacrer aux contes de mon enfance. J’ai été bien étonné de trouver là un répertoire que j’avais déjà rencontré à d’autres sources. Un corpus d’histoires que je préférais déjà dans les versions d’autres pays.

Les fables, randonnées, facéties, contes merveilleux, légendes qui ont séjourné dans cette région, se sont si bien acclimatés qu’ils se sont fondus avec le paysage. Comme ils l’ont fait partout ailleurs, d’ailleurs. Mais je dois avouer que pour moi, ce sont les sapins qui font les plus belles forêts. Les soirs Vosgiens sont les plus mystérieux. Les vergers de Lorraine ont cette bonhommie qui ne se retrouve nulle part. Les villages d’Alsace sont les plus beaux du monde. Chauvin ? Et après tout, pourquoi pas ? Lorsque je voyage dans d’autres paysages, ce sont eux que je porte avec moi. Ils ont fait mes goûts, mes chimères, mes plaisirs.

Alors, il est temps de vous les faire goûter à mon tour. Car sans perdre mon temps à dire que les gens de l’Est sont les meilleurs, ce que je ne crois pas, j’aimerais vous faire goûter cette terre qui a porté mes premiers rèves d’enfant, avant que le cheval blanc du voyage ne m’ait apprivoisé...
Durée : 1h15 à 1h30, en fonction du public

Astérios, la légende du Minotaure

(tout public, à partir de 11 ans)
Des Mythes de la Grèce antique, il nous reste une profusion de légendes et de récits fabuleux. Ils constituent pour nous des racines lointaines et pourtant toujours présentes : C’est que la vie des Dieux et des Héros, leurs aventures, bien qu’elles soient imaginaires, ont la vertu de nous éclairer sur ce que nous vivons chaque jour dans les régions de notre âme.

Du Cycle Crétois, et particulièrement de celui de Thésée, du combat secret de Zeus et de Poseidon, du destin tragique du fondateur d’Athènes, de sa rencontre avec le Minotaure, Minos, Pasiphae, Ariane, ne nous sont parvenus que des fragments. Sous forme de légendes éparses, voire d’anecdotes, le plus souvent d’« informations ». Et pourtant le récit reste aujourd’hui autant qu’hier la forme la plus juste pour nous approprier les mythes.

La tentation était grande pour un conteur-musicien de réunir ces éléments en une grande histoire, de dépasser l’intérêt documentaire pour permettre - c’est la force du conte - l’aventure intérieure. C’est donc sous la forme d’un récit musical que cette histoire sera tissée une épopée contée et chantée, où tour à tour la musique et la parole se relaient, se marient et se confondent...
Durée : 1h15 à 1h30, en fonction du public
  1   2   3

similaire:

Calendrier page 19 iconCalendrier des manifestations de l’auxois-morvan
...

Calendrier page 19 iconCalendrier des semis
«Au Parfait Jardinier» vous y trouverez un large choix et les conseils de vendeurs qui sauront vous conseiller utilement. Profiter...

Calendrier page 19 iconLe résumé du roman
«A onze heures, la famille…» (en bas de la page 19) jusqu’à la page 23 «…et la maison retrouve son calme

Calendrier page 19 iconRecherche de la base et du sommet, page 43. Destination de nos lointains,...

Calendrier page 19 iconLeçon page 115 Exercice 9 page 114

Calendrier page 19 iconLeçon page 115 Exercice 9 page 114

Calendrier page 19 iconLeçon page 115 Exercice 9 page 114

Calendrier page 19 iconPour lequel on trouve ici l’examen de
«Entre les rues Duluth et Mont-Royal, cinquante vieilles maisons s’épaulent pour endiguer le bassin de nature déversé par la montagne»...

Calendrier page 19 icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...

Calendrier page 19 iconLes Aventures d’Alice au pays des merveilles
«Je commence mon carnet de lectures personnelles» pour la page de gauche. La page de droite sera illustrée par la représentation...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com