3c- fiche d'histoire des arts





télécharger 23.59 Kb.
titre3c- fiche d'histoire des arts
date de publication27.04.2017
taille23.59 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos

3C- FICHE D'HISTOIRE DES ARTS

Domaine artistique : Arts du langage

Thématique : Arts, Etat, Pouvoir : L’art engagé




TITRE DE L'OEUVRE : Paroles, 1946

AUTEUR : Jacques PRÉVERT

Thèmes abordés : « Paroles, des textes pluriels », Des « paroles » dans leur époque

Textes étudiés : « L’ordre nouveau », « Barbara », « L’Effort humain »




ILLUSTRATIONS




INFORMATIONS

P
hoto de Brest bombardée



Victor Jara


Eglise d’Oradour-sur-Glane


Pont Alexandre III (bas relief de Gustave Michel)




3 textes extraits du recueil poétique Paroles, de Jacques Prévert

Date d'édition : 1946

Genre littéraire : poésie

Sujet des textes :
« L’Ordre nouveau » décrit une scène de meurtre, assassinat commis par un « homme à genoux » (nazi, fasciste) dans un paysage urbain dévasté par la guerre.

« Barbara » raconte l'histoire d'une rencontre. Mais c'est aussi un poème engagé contre la guerre.
Œuvres étudiées en résonnance : « Te recuerdo Amanda » du chanteur engagé chilien Victor Jara et « Oradour » de Jean Tardieu, paru dans Les Lettres françaises en 1944.
« L’Effort humain » : Ce texte, sous la forme d’une allégorie du travail ouvrier, est une dénonciation virulente de l’alliance entre le Patronat, l’Eglise, l’Armée, et les Dictateurs de tout pays tout au long du texte.
Oeuvres étudiées en résonnance : représentations allégoriques du travail manuel et industriel à la fin du XIXème et dans la première moitié du XXème siècle (statues du groupe de Carpeaux, œuvres de Gustave Michel, ou encore « L’Ouvrier et la kolkhozienne »)
Production personnelle : Mise en voix expressive et en écho des textes « Barbara » et « Te Recuerdo Amanda », réalisée en groupe. Enregistrement sonore et mixage musical.


L'écrivain

Jacques Prévert est né en février 1900. Il réside tantôt à Paris, tantôt en Provence. En 1971, il se retire dans sa maison d'Omonville-la-Petite, à la pointe du Cotentin, et il y meurt en 1977.

De 1925 à 1930, il est lié au mouvement surréaliste, qui a décidé de remettre en question toutes les habitudes littéraires et artistiques de l'époque ; à partir de 1935, après une expérience théâtrale engagée, il rédige avec son second frère Pierre les scénarios de films tels que « Quai des brumes » et « Les Enfants du paradis » pour Marcel Carné. Ses dialogues sont époustouflants de naturel, de justesse et d'humour.

Jusqu'en 1946, à part certains textes publiés dans des revues, les poèmes de Jacques Prévert, tapés à la machine, circulent de main en main. L'auteur n'est pas prétentieux au point de vouloir écrire un livre. Un éditeur le persuade enfin de réunir une partie de ses poèmes dans un recueil qu'il appelle Paroles, en réaction à la phrase prétendant que les paroles s'envolent, alors que les écrits restent.

L'extrême poésie de certains de ses textes incite des musiciens, notamment son ami Joseph Kosma, à les mettre en musique. De nombreux chanteurs, comme Juliette Gréco, les Frères Jacques, Yves Montand, interprètent ses chansons devenues inoubliables : « Les Feuilles mortes » ou « Barbara ».




LE CONTEXTE HISTORIQUE

Le recueil :

  • Paroles est un recueil de poèmes engagés et de poèmes d’amour, la plupart écrits au lendemain de la IIème Guerre Mondiale (même si certains textes qui le composent sont antérieurs).

  • Le Titre : il est polysémique, écrit au pluriel, et signifie d’abord que le poète est le porte-parole des exclus en tout genre. Prévert donne plutôt la parole aux humains (ouvriers, gens du peuple, jolies filles, paysans, écoliers…) ou aux animaux qui deviennent à leur tour les porte-parole(s) du poète (les oiseaux ambassadeurs de la liberté par exemple). On retrouve dans ce titre également une allusion à la chanson, forme très présente chez Prévert (ses textes sont souvent mis en musique, par Vladimir Kosma pour « Barbara » par exemple). Ces textes sont aussi des « Paroles » car souvent écrits sous la forme de saynètes, de dialogues, ou d’apostrophes directes à un destinataire précis.


Les cibles de Prévert dans Paroles :

  • Tous les personnages incarnant la « grandeur » passée ou présente de l’histoire de France (Louis XIV, Napoléon, Gaston Doumergue,), les dictateurs et ceux qui les soutiennent Franco, Mussolini, Hitler, Pétain).

  • Les personnages historiques incarnant l’ordre et la répression des insurrections (Thiers, Gallifet), tous ceux qui, au cours de la guerre civile espagnole, se sont rangés dans le camp de Franco, les patrons dynastiques et exploiteurs (la famille Wendel), et enfin tous eux qui sont au service de l’ordre divin (le Pape, Blaise Pascal, Dieu et les apôtres).




LES TEXTES ETUDIES


« L’Ordre Nouveau » est un poème antimilitariste, illustrant la noirceur de l’humanité. « L’ordre nouveau » est aussi un terme générique désignant dans les années 30-40 les mouvements fascistes européens. Son avènement sera proclamé par Hitler dans l’Allemagne nazie de 1940. Le texte dépeint le désarroi d’un « homme à genoux », achevant sa victime, soumis à l’autorité du Reich. Texte « choc », presque sans paroles, c’est un poème de « résistance » car résister c’est combattre pour rendre au monde son humanité perdue.
« Barbara » est un texte de circonstances : la ville de Brest a été bombardée cent soixante-cinq fois pendant la Seconde Guerre Mondiale. A la fois chanson d’amour, image du bonheur perdu, et poème engagé présentant une image de désolation, c’est un cri de colère et d’indignation contre la guerre, cette « connerie » qui sépare ceux qui s’aiment.
« L’Effort humain » est une définition allégorique du travail ouvrier, dans le contexte de la Révolution industrielle de la fin du XIXème siècle et début du XXème. Le texte dénonce l’esthétique « pompier » représentant une vertu, « l’effort humain », dans de nombreuses œuvres d’art (statues, bas-relief…souvent des commandes d’Etat). Prévert en propose ici une définition réaliste : l’effort humain est ainsi associée à l’exploitation, l’esclavage, l’aliénation. C’est une dénonciation virulente de l’alliance entre le Patronat, l’Eglise, l’Armée, et les Dictateurs de tout pays. (l’union du sabre et du goupillon)

similaire:

3c- fiche d\Fiche Histoire des Arts : Comment une œuvre représente la modernité

3c- fiche d\Fiche d'histoire des arts
«Merle». Passionné de cinéma, IL publie des chroniques cinématographiques dans divers journaux

3c- fiche d\Fiche Histoire des Arts : Arts Engagés
«Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant» mais «à l’heure du couvre-feu, des doigts errants avaient écrit morts pour...

3c- fiche d\Fiche de Travail de l’enseignant en Histoire des Arts
«manger», à la manière d’Arcimboldo, collage, découpage, juxtaposition d’images d’aliments de catalogues, création en volume avec...

3c- fiche d\Fiche d'histoire des arts
«La trêve» (1963), «Les naufragés et les rescapés» (1981). Primo Levi s'est donné la mort en 1987

3c- fiche d\Note aux enseignants sur le Portfolio Le portfolio ou cahier d’histoire...
«matérialise de façon claire, continue et personnelle le parcours suivi en histoires des arts tout au long de la scolarité»

3c- fiche d\Fiche d'histoire des arts
«Oradour» est extrait du recueil Jours pétrifiés (1947), long poème de huit strophes composés d’heptasyllabes et se présente comme...

3c- fiche d\Fiche d'histoire des arts
«Oradour» est un long poème de forme libre. Ses huit strophes sont composées de vers de sept syllabes, c’est un poème engagé qui...

3c- fiche d\Enseigner l’Histoire au Cycle III : Histoire des Arts et Histoire Janvier 2009

3c- fiche d\Enseigner l’Histoire au Cycle III : Histoire des Arts et Histoire Janvier 2009





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com