Mémoires d'outre-tombe





télécharger 98.88 Kb.
titreMémoires d'outre-tombe
page3/3
date de publication21.04.2017
taille98.88 Kb.
typeMémoires
l.20-bal.com > histoire > Mémoires
1   2   3
.
S'il y a une part autobiographique dans Les Contemplations, elle est dans cette remontée du temps vers les Feuillantines45, mythe du paradis perdu qui dit que la perte (de l'enfance, des êtres chers) est toujours antérieure (au désastre, au deuil). Le bonheur est toujours déjà perdu : "Où donc est le bonheur, disais-je ? - Infortuné! / Le bonheur, ô mon Dieu, vous me l'avez donné!"46, s'exclame le poète des Feuilles d'automne en 1830. Quelque seize ans plus tard, celui des Contemplations fait preuve de la même amère nostalgie : "J'appelais cette vie être content de peu!"47.



1 Philippe Lejeune, Le Pacte autobiographique, Le Seuil, "Poétique", 1975, p. 14.

2 Œuvres complètes, Laffont, "Bouquins", 1985, Tome "Poésie II", p. 249-250. Toutes nos références renverront désormais à cette édition.

3 Il s'agit de "Spes" (VI, 21), dont le manuscrit porte la date de janvier 1855, et des "Mages" (VI, 23), achevé en réalité en avril 1855.

4 Tome "Poésie I", p. 677.

5 Tome "Poésie II", p. 833.

6 Préface des Chants du crépuscule, Tome "Poésie I", p. 677.

7 Préface des Contemplations, Tome "Poésie II", p. 249.

8 Fragment datant sans doute de 1842, Tome "Océan", p. 159.

9 Les Misérables, Notice d'A. Rosa, Tome "Roman III", p. XIV-XV.

10 Les Misérables, Notes générales de G. Rosa, Le Livre de Poche, 1985, Tome II, p. 1986.

11 Les Travailleurs de la mer, Présentation de D. Charles, Le Livre de Poche, 2002, p. 12.

12 Les Contemplations, III, 3, Tome "Poésie II", p. 337.

13 Ibid., III, 10, p. 344.

14 Ibid., III, 24, "Aux arbres", p. 363.

15 Ibid., IV, 3, p. 398. Le poème date de novembre 1846 ; le recueil est paru en 1856.

16 Les Rayons et les Ombres, XIX, "Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813", Tome "Poésie I", p. 970. Le poème date de mai 1839 ; le recueil est paru en 1840.

17 Le Dernier Jour d'un condamné, chap. XXXIII, Tome "Roman I", p. 469. Le roman est paru en 1829.

18 Les Contemplations, IV, 6, Tome "Poésie II", p. 402. Le poème, daté dans le recueil de "Villequier, 4 septembre 1844", date en réalité du 16 octobre 1846.

19 Voir Jean-Marc Hovasse, Victor Hugo, Tome I, Avant l'exil (1802-1851), Fayard, 2001.

20 Les Misérables, V, I, 1, édition de G. Rosa, Le Livre de Poche, 1985, Tome II, p. 1583.

21 Ibid.

22 Les Feuilles d'automne,, XXXIV, "Bièvre", Tome "Poésie I", p. 645.

23 Les Contemplations, IV, 6, Tome "Poésie II", p. 402..

24 Ibid., V, 5, p. 434.

25 Les Feuilles d'automne,, XXXIV, "Bièvre", Tome "Poésie I", p. 645.

26 Les Contemplations, I, 5, Tome "Poésie II", p. 260.

27 Les Orientales, XLI, "Novembre", Tome "Poésie I", p. 538.

28 Le Dernier Jour d'un condamné, chap. XXXIII, Tome "Roman I", p. 469.

29 Les Contemplations, IV, 9, Tome "Poésie II", p. 406.

30 Nous empruntons ces informations factuelles à la biographie de Victor Hugo fournie par Jean-Marc Hovasse, opus cité.

31 Les Contemplations, I, 3, Tome "Poésie II", p. 259.

32 Ibid., I, 4, p. 259. Le poème date du 19 mars 1855.

33 Ibid., I, 6, p. 261.

34 Ibid.

35 Ibid., IV, 9, p. 406.

36 Il s'agit des poèmes I, 5 et I, 27.

37 Les Contemplations, VI, 26, "Ce que dit la bouche d'ombre", Tome "Poésie II", p. 534.

38 Ibid., V, 3, p. 433.

39 Chap. XXXIII, Tome "Roman I", p. 469.

40 XLI, "Novembre", Tome "Poésie I", p. 538.

41 V, 10, "Aux Feuillantines", Tome "Poésie II", p. 441.

42 XIX, "Ce qui se passait aux Feuillantines vers 1813", Tome "Poésie I", p. 973.

43 XXIX, "A Eugène vicomte H.", Tome "Poésie I", p. 896.

44 "Janvier 1871", VI, "Une bombe aux Feuillantines", Tome "Poésie III", p. 67.

45 Victor Hugo y a vécu de mai 1809 jusqu'en mars 1811, puis d'avril 1812 jusqu'à la fin de l'année 1813.

46 Les Feuilles d'automne, XVIII, Tome "Poésie I", p. 611.

47 Les Contemplations, IV, 5, Tome "Poésie II", p. 402. Ce poème date de 1846.
1   2   3

similaire:

Mémoires d\Mémoires d’outre-tombe

Mémoires d\Mémoires d’Outre-tombe, René de Chateaubriand, 1848. Document e : Les Chimères, «El Desdichado»

Mémoires d\Mémoires d’Outre-Tombe
«C’est là que j’ai vécu dans les voluptés calmes» (Baudelaire, La vie antérieure)

Mémoires d\Mémoires d’outre-tombe
«nouveaux orages». Dans ce passage, le temps d’écriture se mêle à celui du souvenir pour mettre en scène la mémoire affective, à...

Mémoires d\Mémoires d’outre-tombe
«nouveaux orages». Dans ce passage, le temps d’écriture se mêle à celui du souvenir pour mettre en scène la mémoire affective, à...

Mémoires d\Mémoires d'outre-tombe
...

Mémoires d\Demain, dès l’aube
«Harfleur» (V. 10) et qu’il fait soir «l’or du soir qui tombe» (V. 9), mais IL s’en préoccupe pas. IL ne veut que mettre le bouquet...

Mémoires d\Parcours d’Aimé Césaire et son œuvre P. 4
«Terres d’Outre-mer, une tradition d’innovation», kit diffusé en 2010. L’auteur est également présent dans l’ouvrage Terres d’Outre-mer,...

Mémoires d\Parcours d’Aimé Césaire et son œuvre P. 4
«Terres d’Outre-mer, une tradition d’innovation», kit diffusé en 2010. L’auteur est également présent dans l’ouvrage Terres d’Outre-mer,...

Mémoires d\Michel bousseyroux
«bien» ou «mal». C’est qu’il tombe. Pas en taille basse. Par terre. Qu’il tombe complètement





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com