Programme pour le cycle 3





télécharger 0.69 Mb.
titreProgramme pour le cycle 3
page11/20
date de publication20.04.2017
taille0.69 Mb.
typeProgramme
l.20-bal.com > histoire > Programme
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   20




Compétences travaillées

Domaines du socle

Développer sa motricité et construire un langage du corps

  • Adapter sa motricité à des situations variées.

  • Acquérir des techniques spécifiques pour améliorer son efficacité.

  • Mobiliser différentes ressources (physiologique, biomécanique, psychologique, émotionnelle) pour agir de manière efficiente.




1

S’approprier seul ou à plusieurs par la pratique, les méthodes et outils pour apprendre

  • Apprendre par l’action, l’observation, l’analyse de son activité et de celle des autres.

  • Répéter un geste pour le stabiliser et le rendre plus efficace.

  • Utiliser des outils numériques pour observer, évaluer et modifier ses actions.




2

Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités

  • Assumer les rôles sociaux spécifiques aux différentes APSA et à la classe (joueur, coach, arbitre, juge, observateur, tuteur, médiateur, organisateur…).

  • Comprendre, respecter et faire respecter règles et règlements.

  • Assurer sa sécurité et celle d’autrui dans des situations variées.

  • S’engager dans les activités sportives et artistiques collectives.



3

Apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière

  • Évaluer la quantité et la qualité de son activité physique quotidienne dans et hors l’école.

  • Connaitre et appliquer des principes d’une bonne hygiène de vie.

  • Adapter l’intensité de son engagement physique à ses possibilités pour ne pas se mettre en danger.

4

S’approprier une culture physique sportive et artistique

  • Savoir situer des performances à l’échelle de la performance humaine.

  • Comprendre et respecter l’environnement des pratiques physiques et sportives.




5


Produire une performance optimale, mesurable à une échéance donnée


Attendus de fin de cycle

Réaliser des efforts et enchainer plusieurs actions motrices dans différentes familles pour aller plus vite, plus longtemps, plus haut, plus loin.

Combiner une course un saut un lancer pour faire la meilleure performance cumulée.

Mesurer et quantifier les performances, les enregistrer, les comparer, les classer, les traduire en représentations graphiques.

Assumer les rôles de chronométreur et d’observateur.

Compétences travaillées pendant le cycle

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

  • Combiner des actions simples : courir-lancer ; courir-sauter.

  • Mobiliser ses ressources pour réaliser la meilleure performance possible dans des activités athlétiques variées (courses, sauts, lancers).

  • Appliquer des principes simples pour améliorer la performance dans des activités athlétiques et/ou nautiques.

  • Utiliser sa vitesse pour aller plus loin, ou plus haut.

  • Rester horizontalement et sans appui en équilibre dans l’eau.

  • Pendant la pratique, prendre des repères extérieurs et des repères sur son corps pour contrôler son déplacement et son effort.

  • Utiliser des outils de mesures simples pour évaluer sa performance.

  • Respecter les règles des activités.

  • Passer par les différents rôles sociaux.

Activités athlétiques (courses, sauts, lancers) et natation.


Repères de progressivité

Des aménagements sont envisageables pour permettre aux élèves d’exploiter au mieux leurs ressources pour produire une performance maximale, source de plaisir.

Privilégier la variété des situations qui permettent d’exploiter différents types de ressources dans un temps d’engagement moteur conséquent.

Les retours sur leurs actions permettent aux élèves de progresser.


Adapter ses déplacements à des environnements variés


Attendus de fin de cycle

Réaliser, seul ou à plusieurs, un parcours dans plusieurs environnements inhabituels, en milieu naturel aménagé ou artificiel.

Connaitre et respecter les règles de sécurité qui s’appliquent à chaque environnement.

Identifier la personne responsable à alerter ou la procédure en cas de problème.

Valider l’attestation scolaire du savoir nager (ASSN), conformément à l’arrêté du 9 juillet 2015.

Compétences travaillées pendant le cycle

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

  • Conduire un déplacement sans appréhension et en toute sécurité.

  • Adapter son déplacement aux différents milieux.

  • Tenir compte du milieu et de ses évolutions (vent, eau, végétation etc.).

  • Gérer son effort pour pouvoir revenir au point de départ.

  • Aider l’autre.




Activité de roule et de glisse, activités nautiques, équitation, parcours d’orientation, parcours d’escalade, savoir nager, etc.



Repères de progressivité

La natation fera l’objet, dans la mesure du possible, d’un enseignement sur chaque année du cycle.

Les activités d’orientation peuvent être programmées, quel que soit le lieu d’implantation de l’établissement. Les autres activités physiques de pleine nature seront abordées si les ressources locales ou l’organisation d’un séjour avec nuitées le permettent.


S’exprimer devant les autres par une prestation artistique et/ou acrobatique


Attendus de fin de cycle

Réaliser en petits groupes deux séquences : une à visée acrobatique destinée à être jugée, une autre à visée artistique destinée à être appréciée et à émouvoir.

Savoir filmer une prestation pour la revoir et la faire évoluer.

Respecter les prestations des autres et accepter de se produire devant les autres.


Compétences travaillées pendant le cycle

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

  • Utiliser le pouvoir expressif du corps de différentes façons.

  • Enrichir son répertoire d’actions afin de communiquer une intention ou une émotion.

  • S’engager dans des actions artistiques ou acrobatiques destinées à être présentées aux autres en maitrisant les risques et ses émotions.

  • Mobiliser son imaginaire pour créer du sens et de l’émotion, dans des prestations collectives.




Danses collectives, activités gymniques, arts du cirque, danse de création.

Repères de progressivité

Les activités artistiques et acrobatiques peuvent être organisées sur chacune des 3 années du cycle, en exploitant les ressources et les manifestations sportives locales.


Conduire et maitriser un affrontement collectif ou interindividuel


Attendus de fin de cycle

En situation aménagée ou à effectif réduit,

S’organiser tactiquement pour gagner le duel ou le match en identifiant les situations favorables de marque.

Maintenir un engagement moteur efficace sur tout le temps de jeu prévu.

Respecter les partenaires, les adversaires et l’arbitre.

Assurer différents rôles sociaux (joueur, arbitre, observateur) inhérents à l’activité et à l’organisation de la classe.

Accepter le résultat de la rencontre et être capable de le commenter.


Compétences travaillées pendant le cycle

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

  • Rechercher le gain de l’affrontement par des choix tactiques simples.

  • Adapter son jeu et ses actions aux adversaires et à ses partenaires.

  • Coordonner des actions motrices simples.

  • Se reconnaitre attaquant / défenseur.

  • Coopérer pour attaquer et défendre.

  • Accepter de tenir des rôles simples d’arbitre et d’observateur.

  • S’informer pour agir.




Jeux traditionnels plus complexes (thèque, béret, balle au capitaine, poules- vipères- renards, etc.), jeux collectifs avec ou sans ballon et jeux pré-sportifs collectifs (type handball, basket‐ball, football, rugby, volley-ball...), jeux de combats (de préhension), jeux de raquettes (badminton, tennis).


Repères de progressivité

Tout au long du cycle, la pratique d’activités collectives doit amener l’élève à se reconnaitre comme attaquant ou défenseur, développer des stratégies, identifier et remplir des rôles et des statuts différents dans les jeux vécus et respecter les règles. Au cours du cycle, l’élève affronte seul un adversaire afin d'obtenir le gain du jeu, de développer des stratégies comme attaquant ou comme défenseur et de comprendre qu’il faut attaquer tout en se défendant (réversibilité des situations vécues).


Croisements entre enseignements
L’éducation physique et sportive offre de nombreuses situations permettant aux élèves de pratiquer le langage oral. Ils sont ainsi amenés à utiliser un vocabulaire adapté, spécifique pour décrire les actions réalisées par un camarade et eux-mêmes, pour organiser leur activité ou celle d’un camarade et pour exprimer les émotions ressenties. Ils développent aussi des compétences de communication en pratiquant un langage dans un genre codifié (par exemple, restituer une observation faite à partir de critères précis face à un collectif ou un individu).

En articulant le concret et l’abstrait, les activités physiques et sportives donnent du sens à des notions mathématiques (échelle, distance…). Les élèves peuvent aussi utiliser différents modes de représentation (chiffres, graphiques, tableaux) pour rendre compte des performances réalisées, de leur évolution et les comparer (exemples : graphique pour rendre compte de l’évolution de ses performances au cours du cycle, tableau ou graphique pour comparer les performances de plusieurs élèves).

Les parcours ou courses d’orientation sont l’occasion de mettre en pratique les activités de repérage ou de déplacement (sur un plan, une carte) travaillées en mathématiques et en géographie.

En lien avec l’enseignement de sciences, l’éducation physique et sportive participe à l’éducation à la santé (besoins en énergie, fonctionnement des muscles et des articulations…) et à la sécurité (connaissance des gestes de premiers secours, des règles élémentaires de sécurité routière…).

En articulation avec l’enseignement moral et civique, les activités de cet enseignement créent les conditions d’apprentissage de comportements citoyens pour respecter les autres, refuser les discriminations, regarder avec bienveillance la prestation de camarades, développer de l’empathie, exprimer et reconnaitre les émotions, reconnaitre et accepter les différences et participer à l’organisation de rencontres sportives.

Une langue vivante étrangère ou régionale peut être utilisée par exemple, pour donner les consignes de jeu, pour commenter une rencontre, comme langue de présentation d’un spectacle acrobatique...

Enseignement moral et civique

Se reporter au programme fixé par l’arrêté du 12-6-2015 - J.O. du 21-6-2015, B.O.E.N. spécial n°6 du 25 juin 2015

Histoire et géographie
Les élèves poursuivent au cycle 3 la construction progressive et de plus en plus explicite de leur rapport au temps et à l’espace, à partir des contributions de deux enseignements disciplinaires liés, l’histoire et la géographie, dont les finalités civiques et culturelles à la fin du cycle. Ces deux enseignements traitent de thématiques et de notions communes et partagent des outils et des méthodes. Leurs spécificités tiennent à leurs objets d’étude, le temps et l’espace, et aux modalités qu’ils mettent en œuvre pour les appréhender. Histoire et géographie sont enseignées à parts égales durant tout le cycle 3. Pour la classe de 6ème, les enseignants déterminent le volume horaire qu’ils consacrent à chaque thème ou sous-thème en fonction des démarches pédagogiques qu’ils souhaitent mettre en œuvre. Les professeurs établissent des liens avec l’enseignement moral et civique et sont attentifs à la contribution effective de l’enseignement de l’histoire et de la géographie à l’atteinte des objectifs du cycle dans les différents domaines du socle commun — notamment les domaines 1 et 2. Tout au long du cycle 3, les élèves acquièrent des compétences et des connaissances qu’ils pourront mobiliser dans la suite de leur scolarité et de leur vie personnelle.


Compétences

Domaines du socle

Se repérer dans le temps : construire des repères historiques

- Situer chronologiquement des grandes périodes historiques.

- Ordonner des faits les uns par rapport aux autres et les situer dans une époque ou une période donnée.

- Manipuler et réinvestir le repère historique dans différents contextes.

- Utiliser des documents donnant à voir une représentation du temps (dont les frises chronologiques), à différentes échelles, et le lexique relatif au découpage du temps et suscitant la mise en perspective des faits.

- Mémoriser les repères historiques liés au programme et savoir les mobiliser dans différents contextes.

1, 2, 5

Se repérer dans l’espace : construire des repères géographiques

- Nommer et localiser les grands repères géographiques.

- Nommer et localiser un lieu dans un espace géographique.

- Nommer, localiser et caractériser des espaces.

- Situer des lieux et des espaces les uns par rapport aux autres.

- Appréhender la notion d’échelle géographique.

- Mémoriser les repères géographiques liés au programme et savoir les mobiliser dans différents contextes.

1, 2, 5

Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués

Poser des questions, se poser des questions.

- Formuler des hypothèses.

- Vérifier.

- Justifier.

1,2

S’informer dans le monde du numérique

- Connaitre différents systèmes d’information, les utiliser.

- Trouver, sélectionner et exploiter des informations dans une ressource numérique.

- Identifier la ressource numérique utilisée.

1, 2

Comprendre un document

- Comprendre le sens général d’un document.

- Identifier le document et savoir pourquoi il doit être identifié.

- Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.

- Savoir que le document exprime un point de vue, identifier et questionner le sens implicite d’un document.

1, 2

Pratiquer différents langages en histoire et en géographie

- Écrire pour structurer sa pensée et son savoir, pour argumenter et écrire pour communiquer et échanger.

- Reconnaitre un récit historique.

- S’exprimer à l’oral pour penser, communiquer et échanger.

- S’approprier et utiliser un lexique historique et géographique approprié.

- Réaliser ou compléter des productions graphiques.

- Utiliser des cartes analogiques et numériques à différentes échelles, des photographies de paysages ou de lieux.

1, 2, 5

Coopérer et mutualiser

- Organiser son travail dans le cadre d’un groupe pour élaborer une tâche commune et/ou une production collective et mettre à la disposition des autres ses compétences et ses connaissances.

- Travailler en commun pour faciliter les apprentissages individuels.

- Apprendre à utiliser les outils numériques qui peuvent conduire à des réalisations collectives.

2, 3


1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   20

similaire:

Programme pour le cycle 3 iconProgramme d'enseignement du cycle de consolidation (cycle 3)
«le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau intermédiaire». IL convient de garder à l'esprit l'âge des élèves du cycle...

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 2

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 4

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 4

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 2 2

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com