Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la





titreDeux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la
date de publication10.01.2017
taille20 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos
Disque #5

pour les étudiants en saxophone à l’UQAM
Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la session (matière du second disque). Seuls les aspects en gras doivent être appris par cœur.


  1. Neuf études pour saxophones (1992-94) de Christian Lauba (1952)
    Jungle pour saxophone alto (dédié à Jean-Marie Londeix) « Slaps intégrés dans un discours legato [rapide et très doux] »
    Mathieu Gaulin au saxophone alto

    Laubé est né à Sfax (Tunisie) et il demeure à Bordeaux (France) depuis ses études universitaires.
    Polyglotte dans l’âme et dans les faits – il parle couramment l’espagnol, le portugais, l’italien, l’anglais et le français – Christian Lauba s’exprime dans un langage qui emprunte à toutes les cultures. Son vaste catalogue de compositions consacre une place de choix au saxophone, son instrument de prédilection. Lauba est d’ailleurs l’un des compositeurs qui maîtrisent le mieux l’écriture contemporaine pour saxophone.
    Ses œuvres sont des monuments de virtuosité efficace et inspirée.


  2. Tableaux d’une exposition (1874) de Modest Moussorgski (1839-1881)
    Originalement pour piano. Orchestré par Ravel (1875-1937) en 1922
    Le vieux château

    Dirigé par Leonard Bernstein

    Moussorgski était voué à une carrière militaire jusqu’à ce qu’il rencontre Balakirev et Cui. En tant que propriétaire terrien, la fin du servage (1858-1861 – plus de 20 millions de « serfs de la couronne » furent libérés) entraîna sa ruine et il sombra tragiquement dans l’alcoolisme, malgré le soutien de Balakirev et Rimski-Korsakov.
    Autodidacte, « Moussorgski a révolutionné la musique par sa profonde vérité humaine et le pouvoir expressif spontané de son art. Proche de la souffrance des humbles, il sut donner à ses héros, princes déchus, infirmes, enfants et adolescents, une candeur farouche. »


  3. Una salsa por favor de Stéphane Dupuis
    Quatuor de saxophones Nota Bene

    Stéphane est bachelier en trompette jazz de la classe de Ron DiLauro de l’Université de Montréal. En plus de l’improvisation jazz, il a étudié la composition et l’orchestration.
    Stéphane a débuté ses études musicales au conservatoire de Trois-Rivières en 1993 pour ensuite diriger plusieurs classes de trompettes de la région tout en poursuivant ses études au Cégep et à l’université de Trois-Rivières.
    Depuis 2001, il se concentre à la composition et l’arrangement musical pour différents ensembles dont les ensembles de chambres, les harmonies et les ensembles de jazz. Ses compositions sont disponibles sous les éditions GAM.
    Il est aujourd’hui directeur musical d’une harmonie et d’un ensemble jazz. C’est à ces ensembles, ainsi qu’au Quatuor Nota Bene, que sont destinées la plupart de ses œuvres.


  4. Tableaux de Provence (1954-59) de Paule Maurice (1910-1967)
    IV. Des Alyscamps l’âme soupire
    Joseph Wytko

    Le catalogue de compositions de la pianiste-pédagogue-compositrice Paule Maurice est vaste. Originalement écrite pour saxophone alto et orchestre, Tableaux de Provence est sa pièce la plus célèbre, suivie de sa Suite pour quatuor de flûtes.
    Son mari était Pierre Lantier, un saxophoniste-compositeur ami de Marcel Mule.

    Joseph Wytko est professeur de saxophone à l’Université d’Arizona. Il dirige son quatuor de saxophones, actif entre 1989 et 1994.


  5. She Sings She Screams (de Mark Engebretson (1964)
    Isabelle Choquette (1978)

    L’Étasunien Mark Engebretson, un ex-élève de Jean-Marie Londeix et Frederick Hemke, est aussi membre du Vienna Saxophone Quartet. Il a composé une dizaine d’œuvres pour saxophone(s). Engebretson enseigne la composition électroacoustique à l’Université de la Caroline du Nord, à Greensboro. She sings she screams est son plus grand succès.

    Isabelle Choquette est titulaire d’une maîtrise de l’Université de Montréal. Elle est la saxophoniste ténor et gérante du Quatuor de saxophones Nota Bene.


  6. Darn that dream (1939) de Jimmy Van Heusen (1913-1990) (paroles de Eddie DeLange)
    Dexter Gordon (1923-1990)

    Issu du courant hard bop, le saxophoniste ténor Dexter Gordon est un champion de la ballade. On le reconnaît facilement à son large timbre sombre et à son swing retardé (en arrière du temps – ce que les musiciens de jazz francophones appellent « lay back »).

    Comme la plupart des « standards » de jazz, Darn that dream était à l’origine une chanson populaire à succès. Les compositions de Van Heusen ont été chantées, entre autres, par Frank Sinatra, Bing Crosby, Céline Dion et Dean Martin.


  7. Sonate LVIII (58) en fa (K. 519, Longo 475) de Domenico Scarlatti (1685-1757)
    Allegro assai, enregistré en 1986
    Quatuor de saxophones de Paris : Daniel Liger, Francis Caumont, Alain Jousset, Philippe Duchesne

    Scarlatti s’est presque uniquement consacré à la musique pour clavecin. Il innovait volontiers en usant d’harmonies nouvelles. Ses 555 sonates ne possèdent qu’un mouvement.

    Cette pièce, composée pour la Reine Maria Barbara d’Espagne entre 1752 et 1757, a été transcrite par Marcel Mule. Le Quatuor de saxophones de Paris a marqué l’histoire du saxophone : il fut fondé par Mule en 1928 sous le nom de Quatuor de saxophones de la Garde Républicaine puis il prendra le nom actuel en 1936. « De nombreux compositeurs écriront pour eux, parmi lesquels : Jean Absil, Adolphe Borchard, Amédée Borsari, Eugène Bozza, Charles Brown, Roger Calmel, Robert Clérisse, Alfred Desenclos, Jean Dupérier, Julien Falk, Jean Françaix, Alexandre Glazounov, Stan Golestan, André Jorrand, Eleuthere Lovreglio, Roger Manas, Marcelle de Manziarly, Georges Migot, Claude Pascal, Gabriel Pierné, Paul Pierné, Robert Planel, Jean Rivier, Jeanine Rueff, Florent Schmitt, Jules Semler-Collery, Pierre Vellones. »


  8. Improvisation No. 3 (1974) de Ryo Noda (1948)
    Bill Perconti

    Le langage de Ryo Noda est un hybride de folklore traditionnel japonais et de musique contemporaine occidentale. Il a étudié le saxophone avec, entre autres, Frederick Hemke et Jean-Marie Londeix. C’est à ce dernier qu’il dédie quatre de ses vingt et une compositions. Les solos et duos pour saxophone(s) sont ses formations de prédilection.

    Bill Perconti est professeur au Lewis-Clark State College (Idaho) et a enregistré cinq disques.


  9. Rupture (2001-02) de Alain Perron (1959)
    Quatuor de saxophones Nota Bene : Mathieu Gaulin, Étienne Thivierge, Isabelle Choquette, Samuel Blais

    Né à Cap-Santé, près de Québec, Alain Perron a fait ses études en hautbois et en composition à Trois-Rivières et à Québec. Il a obtenu sa maîtrise en 1989 dans la classe de François Morel. En 1996, il a terminé son doctorat en composition à l’Académie de musique de Cracovie avec Penderecki. Il s’est mérité plusieurs prix de composition. Il a composé des œuvres commandées par des ensembles réputés tels l’Orchestre symphonique de Québec, le Nouvel Ensemble Moderne, etc.
    Il poursuit parallèlement une carrière de chef d’orchestre et de musicien pour divers ensembles et il est le directeur artistique du Nouvel Ensemble à Cordes de Québec. Il a enseigné la composition, l’orchestration et l’analyse de 1996 à 2002 à l’Université Laval et au Conservatoire de musique de Québec. Depuis 2002, il occupe le poste de professeur de composition à l’Université de Regina où il dirige de nombreux ensembles.
    Rupture est une commande du Quatuor de saxophones Nelligan (dirigé par Jean-François Guay).


  10. Sonate (1937) dédiée à Larry Teal de Bernhard Heiden (1910)
    III. Adagio-Presto
    Eugene Rousseau (1932)

    La Sonate de Heiden a été créée le 8 avril 1937 par Larry Teal (1905-1984).
    Parlant de Teal… Il a été le premier professeur nord-américain à enseigner le saxophone à temps plein au niveau universitaire (en l’occurrence, l’Université du Michigan à Dearborn, de 1953 à 1974). Il forma ainsi plus de 100 saxophonistes dont Donald Sinta (qui lui a succédé à l’Université du Michigan), Patrick Meighan (prof à l’Université de Floride), John Sampen (Université de Bowling Green en Ohio), Joe Henderson (le fameux musicien de jazz), John Nichol (Université du centre du Michigan), Jerry D. Luedders (Université de Californie). En 1963, Larry Teal a publié Art of the saxophone playing et il a produit de nombreux arrangements de qualité (études, pièces pour saxophone alto/ténor et piano).


  11. Danses exotiques (1962) de Jean Françaix (1912)
    V. Merengue
    Arno Bornkamp

    Compositeur typiquement néoclassique et pianiste, Jean Françaix a grandi dans la musique (son père était directeur du Conservatoire du Mans et sa mère était professeure de chant). Il a étudié la composition avec Nadia Boulanger, grande pédagogue qui appréciait le saxophone.
    « Françaix se montra d’une exceptionnelle précocité : il n’avait que six ans lorsque fut éditée sa première œuvre pour piano. […] Le grand mérite de Françaix est sans doute la facilité, la verve, la grâce aisée et malicieuse, l’abondance de l’invention mélodique qui lui ont valu sa célébrité. »
    Les avis sont toutefois partagés : « Jean Françaix semble prédestiné par son nom à porter au-delà [des frontières françaises] un art qui répond exactement à l’image un peu sommaire que s’en fait déjà l’étranger. » Ou encore : « Miraculeusement doué, il continue imperturbablement de produire une musique aimable, divertissante en des œuvres qui ne se renouvellent nullement. »


  12. Quatuor (1964) de Alfred Desenclos (1912-1971)
    I. Allegro non troppo
    Quatuor Alexandre : Daniel Gauthier, André Leroux, Marc Solis, Jean Fréchette

    Écrit pour le Quatuor Mule, « le Quatuor de saxophones d’Alfred Desenclos, dans un contrepoint riche que détendent parfois de larges élans, séduit par la poésie autant que la maîtrise du style. »
    « Ses œuvres se situent dans la plus élégante tradition française. »
    Desenclos remporta le Grand prix de Rome en 1942. Selon Londeix, Desenclos était d’un caractère très sérieux, voire austère.


  13. Recorda me de Joe Henderson
    Steps : Michael Brecker (ténor), S. Gadd (batterie), E. Gomez (basse), D. Grolnick (piano), M. Mainieri (vibraphone) Disque : Live in Japan (1979)

    Cette version en direct de Recorda me présente peut-être le solo de sax le plus flamboyant et parfait de l’histoire (les enchères sont ouvertes : je vous mets au défi de trouver plus virtuose et inspiré).
    Michael Brecker (1949-2007) est le saxophoniste fusion le plus influent, que tous repiquent. Il est le maître de l’escalade dramatique (ce que les musiciens de jazz francophones appellent build up). Il est peut-être le plus virtuose des saxophonistes, tous styles confondus ; sa technique est époustouflante et maîtrisée. Il incorpore avec bonheur les doigtés alternatifs, multiphoniques, suraigus et harmoniques naturels.
    Il est malheureusement décédé le 13 janvier 2007. Malgré la maladie, il réussissait à renouveler son vocabulaire année après année.

    La transcription de ce solo est disponible sur le site www.qnb.qc.ca/sax.htm


  14. Maknongan (1976) de Giacinto Scelsi (1905-1988), dédiée à Daniel Kientzy
    Claude Delangle, saxophone basse

    Scelsi étudia avec Respighi, se tourna vers la musique sérielle et s’en distancia finalement pour s’intéresser davantage à Scriabine.
     « Longtemps méconnu, Scelsi a effectué, après Debussy, le passage le plus conséquent, le plus radical du concept note au concept son, passage impliqué par un contact suivi avec les cultures musicales extra européennes. La musique de Scelsi explore l’intérieur du son, elle se meut au-delà de la tonalité et du tempérament égal, elle se déploie dans la totalité du spectre sonore. »
    Scelsi a composé huit pièces pour saxophones entre 1954 et 1976.

    Daniel Kientzy est un saxophoniste français contemporain réputé internationalement. Il est aussi l’auteur de l’indispensable recueil Sons multiples aux saxophones.


Les listes d’écoute ont pour but de présenter des classiques du saxophone et aussi de donner un aperçu de la vaste étendue de la personnalité complexe du saxophone.

Bibliographie : 150 ans de musique pour saxophone de Jean-Marie Londeix, Internet, texte de programme de concert, texte des livrets de disque, Dictionnaire encyclopédique de la musique (Université d’Oxford), Dictionnaire du jazz (chez Robert Laffont).


similaire:

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconTest retrouve le verbe conjugué de chaque phrase et écris son infinitif

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconTest retrouve le verbe conjugué de chaque phrase et écris son infinitif

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconL’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille : entre joie et questionnements
«faire mieux». L’écoute sur un deuxième bébé est différente; l’attention donnée au premier n’est pas la même qu’au second (puisqu’il...

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconCette étude sur Œdipe Roi de Sophocle a été réalisée par
«Eschyle le premier porta de un à deux le nombre des ac­teurs, diminua l'importance du choeur et donna le premier rôle au dialogue;...

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconDécembre 2014, «A votre adresse», Nella Arambasin
«tout est possible, l’utopie aura lieu, la faim, la soif auront raison de tout obstacle»7, c’est par une action sur «le langage,...

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconBibliographie Test-flash

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconEssais, premier grand texte philosophique en langue française. On...
«renaissance des lettres»: de 1535 à 1560 (fin des guerres étrangères et début des guerres de religion. Calvin et Du Bellay meurent....

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconParler de démarche qualité par rapport au test Ma rco

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconLittérature et ballet
«danseuses fatales» : Esméralda, ou encore Carmen, en sont exemplaires et s’inscrivent dans le premier objet d’étude («Le roman et...

Deux disques sont à l’étude à chaque session. Un premier test d’écoute a lieu à la mi-session (matière du premier disque) et un second test à la fin de la iconDistinguer en premier lieu





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com