Synopsis page 4





télécharger 96.77 Kb.
titreSynopsis page 4
page1/4
date de publication08.01.2017
taille96.77 Kb.
typeSynopsis
l.20-bal.com > histoire > Synopsis
  1   2   3   4



TVA FILMS présente


un film de Sylvain Archambault

Table des matières


Distribution page 3
Synopsis page 4
Avant le film

Vocabulaire page 5

Discussion page 7

Pendant le film

Les grands thèmes page 7
Après le film

Réaction, critique page 8

Les grands thèmes page 9

Annexe A

Les Canadiens de Montréal, la Sainte Flanelle page 11

Annexe B

L'Historique des Canadiens de Montréal page 12

Annexe C

L'origine de la Coupe Stanley page 15

Annexe D

Historique de l'hôpital Sainte-Justine page 16

Annexe E

Les enfants malades rencontrent leurs idoles page 18

Annexe F

La première du film page 21

Cinémental tient à remercier le Bureau de l'éducation française pour l’aide financière accordée au programme scolaire Cinémental.



Distribution


COMÉDIEN RÔLE
Dhanaé Audet-Beaulieu William
Céline Bonnier Michelle, mère de William
Christian Bégin Benoît, père de William
Jean Lapointe Jerry, M. Zamboni
Antoine L'Écuyer Daniel, garçon malade
Denis Bernard Docteur Hébert
Réal Bossé Marc, père de Daniel
Diane Langlois Evelyne, mère de Daniel
Sandrine Bisson Hélène, infirmière
Hugo St-Onge-Paquin Gabriel, voisin de chambre
Claude Legault Bordeleau, entraîneur
Pierre-Paul Alain Beaulieu, joueur d'hockey
Jean Béliveau dans son propre rôle
Saku Koivu dans son propre rôle

et

Guy Carbonneau et les joueurs des Canadiens, saison 2008-2009
Scénario de Jacques Savoie

Synopsis

POUR TOUJOURS LES CANADIENS est un film de fiction dont l’action se déroule en 2008, mais dont la trame dramatique permet de revisiter des moments marquants de l’histoire du Club de hockey Canadien depuis sa création.

 

William Lanctôt-Couture, 17 ans, est le joueur étoile de l’équipe de hockey du Collège Français. En cette fin d’année, à quelques semaines de Noël, il traverse pourtant un passage à vide, démotivé par l’attitude de son entraîneur qui lui reproche son manque d’esprit d’équipe.

 

À la maison, cela ne va guère mieux. Son père Benoît est très occupé à terminer un documentaire sur le Centenaire du Club de hockey Canadien, oubliant ainsi ses obligations familiales, alors que sa mère Michelle, infirmière, est touchée de façon particulière par le sort d’un de ses petits patients, Daniel Delage, 10 ans, en attente d’une transplantation de reins. L’enfant, aîné d’une famille de 6 enfants, a été transporté d’urgence de Val d’Or. Sa détermination et son courage impressionnent toute l’équipe de l’hôpital Ste-Justine, où il est soigné. Son amour du hockey lui insuffle un désir de vivre qui bousculera les habitudes du personnel. Des personnages tels le Dr Hébert, néphrologue pédiatre, le vieux chauffeur de Zamboni, Gerry, le coach Bordeleau, les parents et amis des enfants et les joueurs du Club de hockey Canadien seront témoins de la croisée des destins de ces deux jeunes, magnétisés par leur passion du hockey.

http://www.lecinema.ca/film/3621/
Voir Annexe F
Avis: Dans le présent document, par souci de concision, les mots de genre masculin appliqués aux personnes désignent les hommes et les femmes.


AVANT LE FILM

Avant d'assister à la projection du film, il serait souhaitable pour les élèves de lire le synopsis ainsi que de voir avec eux certains mots et expressions utilisés dans le film.
Également, sous forme de discussion, vous pouvez sonder leurs intérêts et leurs connaissances sur les Canadiens de Montréal.

Vocabulaire
Les expressions ou les phrases ci-dessous se rapportent à deux niveaux de langue. Le niveau de langue populaire est celui où l'on retrouve des anglicismes, des jurons, du joual et des expressions populaires. L'autre niveau de langue que l'on retrouve dans le film est celui de la langue familière qui appartient à la conversation quotidienne. Par exemple, l'absence du « ne » dans la négation, l'escamotage de certaines syllabes, l'abréviation de mots courants, etc.

1. salle d'op: salle d'opération

2. Val d'Or: ville minière de la région de l'Abiti-Témiscamingue situé à 7 heures de Montréal. Son nom rappelle la présence d'or dans son sous-sol.

3. CHU Sainte-Justine: centre hospitalier universitaire mère-enfant à Montréal (voir Annexe D)

4. hémodialyse (dialyse): méthode de filtration du sang extra-corporelle utilisée lorsque les reins sont défaillants, c'est-à-dire lors d'une insuffisance rénale.

5. insuffisance rénale: chaque minute, les reins filtrent 1 litre de sang, soit un cinquième de la quantité pompée par le cœur. C'est une maladie grave qui entraîne une détérioration graduelle et irréversible de la capacité des reins à filtrer le sang et à excréter certaines hormones.

6. il faut que tu te battes: garder courage

7. c'est pas un one man show icitte: on travaille en équipe ici

8. tu joues en équipe ou tu joues pas pantoute: pas du tout

9. où c'est que tu t'en vas comme ça?: qu'est-ce que tu fais?

10. sur la glace, c'est quoi ton trip?: à quoi tu joues?

11. c'est pas une équipe d'hockey bottine icitte là: sport similaire au hockey sur glace mais il se pratique sur du bitume. Ses règles simples et son matériel peu cher en font un sport accessible à tous. Les joueurs jouent avec des patins à roues alignées ou des souliers. On l'appelle aussi hockey cosom et se réfère à un jeu amateur.

12. allume men!: réveille-toi!

13. tu lèves pas le p'tit doigt: tu ne fais rien

14. arviens z'en!(reviens en): se faire à l'idée, l'accepter

15. j'viens de tomber sur une belle talle: petit coin où abonde des petits fruits sauvages; selon le contexte, trouver de la riche documentation

16. on a du stock en masse: selon le contexte, on a beaucoup d'information pour le documentaire

17. mets-en!: être en accord totale avec les propos de l'autre. Syn: absolument, assurément, etc.

18. couvre-feu: signal qui indique l'heure de rentrer ou interdisant de sortir le soir après une heure fixée

19. ça brasse: il se passe beaucoup de chose

20. ça prend une secousse avant qu'ça fit: ça prend un bout de temps avant que ça se place, avant que les choses s'arrangent

21. tu vas te placer mon p'tit gars!: tu vas te calmer!

22. dans la vie, y a pas juste je, moi, moi: ne penser qu'à sa petite personne

23. c'est juste un bout rough: c'est un moment difficile

24. se serrer les coudes: s'entraider

25. ne pas être compatible: selon le contexte, le père de Daniel ni aucun de ses frères et sœurs ne peut lui donner un rein

26. il est gêné mais il ne donne pas sa place: il est gêné mais il ne se laisse pas faire

27. awaye!: vas-y!, dis oui!

28. c'est qui le sans-dessein qui a fait ça?: le niaiseux, personne pas très futée, un peu bête

29. come on Michelle, y en assez des lumières!: voyons!

30. tout le monde s'est donné le mot: se mettre en accord avec quelqu'un, être de connivence avec quelqu'un

31. ça l'air qu'il s'est fait brasser: se faire réprimander

32. il trippe ben raide sur le hockey: adorer le hockey

33. il me reste peut-être une couple de cossins: objet personnel ou petit objet de peu de valeur. Syn: affaire, babiole, etc.

34. 100% flanelle: vrai, authentique (voir Annexe A)

35. le tour du chapeau: c'est lorsqu'un joueur marque 3 buts

36. malcommode: dissipé, turbulent

37. ça commencé raide mais là ça s'tasse: ça été difficile, ça mal commencé mais les choses s'arrangent, ça revient à la normale

38. garde, m'a t'en trouver un: attends, je vais t'en trouver un

39. il fait frette: il fait froid

40. je l'ai à l'œil: sous une surveillance qui ne se relâche pas

Sous forme de discussion
À titre d'information, vous trouverez à l'Annexe B un historique sur les Canadiens depuis ses débuts. L'Annexe C explique les origines de la Coupe Stanley.


  • Informez-vous s'il y a des amateurs d'hockey dans la classe?




  • Équipes et joueurs préférés?




  • Leurs connaissances de l'histoire des Canadiens de Montréal?




  • Leur espoir d'avoir une équipe à Winnipeg?


PENDANT LE FILM

Les grands thèmes

Demandez aux élèves d'essayer de ressortir les grands thèmes du film. C'est selon votre préférence. Il y a le thème central qui est la passion du hockey et c'est autour de ce sport que les personnages vont vivre de bons moments et réaliser de grandes choses.

APRÈS LE FILM

Les suggestions d'activités ci-dessous peuvent se faire sous forme de discussion avec toute la classe, individuellement ou en équipe.
Réaction, critique

  • Quelles sont vos réactions face au film? Face à certains personnages?

  • Quelle critique positive, négative feriez-vous du film?


Les grands thèmes

  • Quels sont les thèmes, sujets abordés dans le film?


L'espoir, le courage, la détermination

Daniel attend une transplantation de reins et il espère un jour pouvoir assister à une partie des Canadiens au Centre Bell. Loin de sa famille, son amour du hockey lui donne la force et l'espoir qu'il recevra bientôt un rein.

  • Quelle activité vous passionne?

  • Dans les moments difficiles, qu'est-ce qui vous donne du courage et de la détermination?

Le doute, la désillusion

William, qui pourtant était le joueur étoile de son ancienne équipe, se pose des questions concernant l'attitude de son nouvel entraîneur et certains de ses coéquipiers. Le manque d'appui de son père qui s'intéresse plus à passer des heures devant des images de gens disparus qu'être avec son fils, et le fait de se retrouver dans un nouvel environnement, motivent William à se rebeller un peu.

Les relations d'amitiés

William fait la rencontre de personnes qui l'aident à être plus heureux dans son nouvel environnement. Gerry, le sage chauffeur de Zamboni et passionné du hockey, qui a du temps pour l'écouter et surtout, lui donner quelques petits conseils, comme le ferait un bon grand-père. William comprendra que ce n'est pas toujours les autres qui ont tous les torts. Gerry pense que William doit s'excuser auprès de son entraîneur et auprès de son père et il lui garantit qu'il va mieux jouer après.

  • Que pensez-vous de ce conseil?


En rendant visite à sa mère à l'hôpital, William rencontre Daniel, un jeune garçon de 10 ans, qui souffre d'insuffisance rénale. Dès leur première rencontre, ils parlent de leur passion du hockey. William est touché par le courage et l'attitude positive de son jeune ami. Il réalisera que ses problèmes ne sont pas, après tout, si terribles que ça! À son tour, il donnera un peu de son temps et posera des gestes afin que le séjour de Daniel ne soit pas trop ennuyant.

  • Trouvez-vous que l'attitude de William a changé après qu'il ait rencontré Gerry et Daniel?

  • Que s'est-il passé?

  • Identifiez des actions qui démontrent le changement d'attitude de William envers son entourage.

  • Il amène des films à Daniel.

  • Il s'excuse auprès de son père.

  • Il ne se fie plus sur son père pour se rendre à ses pratiques d'hockey; il préfère marcher.

  • Avec la complicité de sa mère, il veut amener Daniel voir une partie des Canadiens.

  • Il offre son aide pour transporter du matériel à l'hôpital.


L'esprit d'équipe

William ne comprend pas pourquoi son entraîneur est si dur avec lui. Pourtant, il marque des buts pour son équipe. Aussi, un de ses coéquipiers est constamment après lui. Tout porte à croire que personne ne l'apprécie, jusqu'au jour où Jean Béliveau parle à Bordeleau, l'entraîneur.

  • Selon vous, quelles sont les raisons qui expliquent la rivalité entre William et Beaulieu?

  • Pourquoi l'entraîneur est dur avec William? A-t-il raison de l'être?

  • Lorsque Jean Béliveau décide d'intervenir après la bataille sur la glace, selon vous, qu'a-t-il conseillé à l'entraîneur?

  • Selon vous, est-ce possible de pratiquer un sport d'équipe mais de vouloir jouer seul? Pourquoi William le fait-il?



L'importance d'avoir des gens qui nous inspirent
Dans le film, le héros de Daniel est le joueur Saku Koivu, qui comme lui, a dû faire preuve de courage face à la maladie. Lors de la saison 2001-2002, Koivu est atteint d'un cancer; la maladie de Hodgkin. (Des bosses apparaissent soit dans le cou, soit sous les aisselles ou à d'autres endroits sur le corps.)

La visite de quelques joueurs des Canadiens à l'hôpital, mais surtout celle du joueur étoile, motive beaucoup Daniel à garder espoir. (voir Annexe E)

Les joueurs des Canadiens sont une source d'inspiration pour William. On peut le voir dans certaines scènes. Lorsqu'il visite la salle où se trouvent tous les souvenirs des Canadiens depuis leur début, lorsqu'il rentre dans la chambre des joueurs ou lorsqu'il assiste à une partie des Canadiens. Pour Daniel, William est aussi une source de motivation. Il partage la même passion pour le hockey et il est un bon joueur.

  • À un moment donné dans le film, Benoît le père de William, lui dit: « Tu sais William, les vrais grands sont pas grands juste sur la glace. » Selon vous, que voulait-il dire exactement?

  • Avez-vous des vrais grands qui vous entourent et vous inspirent?

  • Selon vous, quels sont les éléments positifs d'avoir ou de côtoyer des personnes qu'on admire beaucoup?

  • Pensez-vous qu'il y a des côtés négatifs? Quels sont-ils?



Le sport, un élément rassembleur
Dès le début du film, on voit les 3 chauffeurs de taxis d'origines différentes, qui discutent, s'argumentent et partagent de bons moments en écoutant les parties d'hockey dans le taxi.

À l'époque de Maurice Richard, qu'on appelait « le rocket », le hockey rassemblait les gens mais pas nécessairement les riches et les pauvres ou les Français et les Anglais. Dans le film Maurice Richard, nous pouvons voir les pauvres, debout derrière une grille, et les riches, assis.

Heureusement, les temps ont changé. Aujourd'hui, le sport rassemble plus les gens, qu'importe leurs origines ou leurs couches sociales.


  • Pouvez-vous identifier des évènements sportifs qui ont très bien démontré que les cultures se rencontrent pour partager ces moments?


Suggestion de film: INVICTUS
C'est l'histoire de Nelson Mandela qui lutte contre l'apartheid en essayant de réconcilier les blancs et les noirs par le rugby.
Annexe A


  1   2   3   4

similaire:

Synopsis page 4 iconSynopsis docmaticae theologiae, et Synopsis theologiae moralis et pastoralis

Synopsis page 4 iconLe résumé du roman
«A onze heures, la famille…» (en bas de la page 19) jusqu’à la page 23 «…et la maison retrouve son calme

Synopsis page 4 iconRecherche de la base et du sommet, page 43. Destination de nos lointains,...

Synopsis page 4 iconLeçon page 115 Exercice 9 page 114

Synopsis page 4 iconLeçon page 115 Exercice 9 page 114

Synopsis page 4 iconLeçon page 115 Exercice 9 page 114

Synopsis page 4 iconPour lequel on trouve ici l’examen de
«Entre les rues Duluth et Mont-Royal, cinquante vieilles maisons s’épaulent pour endiguer le bassin de nature déversé par la montagne»...

Synopsis page 4 icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...

Synopsis page 4 iconLes Aventures d’Alice au pays des merveilles
«Je commence mon carnet de lectures personnelles» pour la page de gauche. La page de droite sera illustrée par la représentation...

Synopsis page 4 iconSynopsis : Préambule





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com