Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…»





télécharger 14.59 Kb.
titreSéquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…»
date de publication07.01.2017
taille14.59 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos

Séquence n°1 : « Objets inanimés, avez-vous donc une âme… »

Le Buffet
C'est un large buffet sculpté ; le chêne sombre,

Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;

Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre

Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;
Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries,

De linges odorants et jaunes, de chiffons

De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,

De fichus de grand'mère où sont peints des griffons ;
- C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèches

De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches

Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.
- Ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,

Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis

Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires.

Arthur RIMBAUD, Octobre 1870, Poésies.
L'horloge
Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible,

Dont le doigt nous menace et nous dit : " Souviens-toi !

Les vibrantes Douleurs dans ton cœur plein d'effroi

Se planteront bientôt comme dans une cible,
Le Plaisir vaporeux1 fuira vers l'horizon

Ainsi qu'une sylphide2 au fond de la coulisse ;

Chaque instant te dévore un morceau du délice

A chaque homme accordé pour toute sa saison.
Trois mille six cents fois par heure, la Seconde

Chuchote : Souviens-toi ! - Rapide, avec sa voix

D'insecte, Maintenant dit : Je suis Autrefois,

Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde !
Remember ! Souviens-toi, prodigue ! Esto memor !3

(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)

Les minutes, mortel folâtre4, sont des gangues5

Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or !
« Souviens-toi que le Temps est un joueur avide6

Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c'est la loi.

Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !

Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre7 se vide.
« Tantôt sonnera l'heure où le divin Hasard,

Où l'auguste Vertu, ton épouse encor vierge,

Où le Repentir même (oh ! la dernière auberge !),

Où tout te dira : Meurs, vieux lâche ! il est trop tard ! »
Baudelaire, Les Fleurs du mal, « Spleen et idéal »

(poème ajouté dans l’édition de 1861)

Le Pain

La surface du pain est merveilleuse d'abord à cause de cette impression quasi panoramique qu'elle donne : comme si l'on avait à sa disposition sous la main les Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes.

Ainsi donc une masse amorphe en train d'éructer fut glissée pour nous dans le four stellaire, où durcissant elle s'est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses… Et tous ces plans dès lors si nettement articulés, ces dalles minces où la lumière avec application couche ses feux, - sans un regard pour la mollesse ignoble sous-jacente.

Ce lâche et froid sous-sol que l'on nomme la mie a son tissu pareil à celui des éponges : feuilles ou fleurs y sont comme des sœurs siamoises soudées par tous les coudes à la fois. Lorsque le pain rassit ces fleurs fanent et se rétrécissent : elles se détachent alors les unes des autres, et la masse en devient friable…

Mais brisons-la : car le pain doit être dans notre bouche moins objet de respect que de consommation. 

Francis Ponge - Le parti pris des choses (1942)


1 Vaporeux : évaporé.

2 Sylphide : génie de l’air dans la mythologie celtique.

3 « Souviens-toi » en anglais et en latin.

4 Folâtre : qui aime s’amuser.

5 Gangues : enveloppes (d’un minerai précieux notamment).

6 Avide : insatiable, vorace.

7 Clepsydre : horloge à eau.

similaire:

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconSéquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…»

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconSéquence 3ème
«Une sensation vous rappelle un souvenir que vous avez vécu par le passé. Faites le récit de cette scène.»

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconBapteme de l’ecole primaire charlotte serre
«Pierrot» à qui vous l’avez confié. Ce poste pour lequel vous avez tous risqué votre vie, je vous l’ai rapporté. IL est ici aujourd’hui,...

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» icon1 Une réalité nouvelle
«Il fait moins dix. Hein, que vous êtes contents de m’avoir élu ! Vous vous rendez compte à quoi vous avez échappé ?» Et IL terminait...

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconParacelse : une poétique de la transparence
«en miroir» avec l'âme du poète, «âme d'une âme» comme disait Shelley, dans cette fluante communion des clartés qui unit l'intérieur...

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconL’âme qui contemple son propre ciel microcosmique est en mesure de lire la Rota. 104
«âme» que vous donnez, ici et là, restent pour mol très confuses, comme s'il y avait beaucoup d'âmes différentes. Pouvez-vous m'éclairer...

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconPlaton et la parole – lexique grec
«occupe-toi de ton âme» (Premier Alcibiade). Et comme l’âme est pour Socrate le reflet de la personne, un dialogue authentique est...

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconManuel jour de colère
«Vous êtes» au vers 4, «votre» donnent vie et consistance à ces figures anonymes de Résistants. On note aussi que pour les faire...

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconThèse énoncée dès le début : 1 ère phrase. Thèse d’une âme, mais...
«esclaves par nature … âme esclave, âme d’artisan, âme manuelle … esclaves-nés»

Séquence n°1 : «Objets inanimés, avez-vous donc une âme…» iconLe Poète face à la guerre
«Vous avez, félons (20), ensanglanté Le sein qui vous nourrit et qui vous a porté; Or, vivez de venin, sanglante géniture, Je n'ai...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com