Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en





télécharger 29.28 Kb.
titreLe 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en
date de publication13.07.2019
taille29.28 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos





n°21

Juillet 2005


Rupture et continuité

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de « Coup de Soleil en Essonne » a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en vue d’entériner notre séparation d’avec l’association nationale « Coup de Soleil ». L’assemblée a adopté le nouveau nom de notre organisation :
Soleil en Essonne, et un nouveau logo. L’objet de Soleil en Essonne a été précisé.

Cette décision marque un tournant décisif dans l’histoire de notre association.

Nos adhérents ont pris acte de l’échec de nos efforts pour faire valoir nos attentes concernant la vie associative de l’association à l’échelle nationale (la gestion des choses et le gouvernement des hommes), ainsi que l’ajustement de son action culturelle, de sa conception même de la culture, aux besoins de notre société multiculturelle, tels que nous les relevons, nous, sur le terrain.

Mais le plus important est la liberté pleine et entière que nous nous sommes donnée d’affirmer nos propres objectifs et de les concrétiser par nos interventions dans les banlieues où nous vivons.

De ce point de vue,Soleil en Essonne est dans la continuité de Coup de Soleil en Essonne :
- en ce qui concerne la démocratie associative : poursuite de la mise en œuvre d’une vie associative participative effective, indépendance totale vis à vis de toute attache politicienne ;
- en ce qui concerne notre conception de la culture : mise en œuvre d’une culture basée sur l’échange constructif de savoirs et d’expériences, excluant toute orientation consumériste.
Nous considérons les femmes et les hommes, les jeunes, les autres organismes associatifs ou institutionnels avec lesquels nous entrons en contact, comme des sujets actifs ; nous voulons développer avec eux des échanges, des connaissances mutuellement enrichissantes, en vue de déboucher les uns et les autres sur une meilleure prise sur notre société, ses problèmes. Nous apportons dans cet échange, nos ressources humaines, notre réseau relationnel, notre expérience et nos méthodes de travail.

Nos propres histoires personnelles sont diverses du fait de nos origines culturelles, méditerranéennes mais pas seulement – nous le soulignons. Elles nous ont conduit à considérer que chacun a droit à faire reconnaître et valoir le caractère particulier de sa culture mais aussi ce qu’elle porte d’universel, de convergent avec les cultures de ses concitoyens. C’est à ceux qui partagent nos valeurs et se sentiront motivés que nous nous adressons maintenant ; nous vous proposons d’entrer dans notre association, nous en avons besoin :
- pour mener à bien les réflexions que nous menons en permanence sur les grandes questions de notre société multiculturelle (et non pas « multiculturaliste », comme on l’entend parfois), une société ouverte de fait à des flux migratoires constants. Ces questions sont, en premier lieu, celle de la communication interculturelle et celle de la solidarité ;
- pour conduire nos propres projets d’action, élaborés dans nos groupes de travail ;
- pour répondre aux sollicitations d’intervention qui nous parviennent de nombreuses parts (municipalités, institutions scolaires, Maisons de quartier, etc.).

Chacun pourra trouver sa place à Soleil en Essonne, en fonction de ses possibilités et de ses désirs, et sera accueilli en toute amitié.

Bernard Zimmermann,
Président de Soleil en Essonne.


Notre amie Monette Leclercq nous a quittés. Son sourire clair reste gravé en nous et notre affection accompagnera toujours René, son mari, duquel nous sommes plus proches que jamais. Jusqu’au bout de ses forces, elle nous a témoigné son amitié, a suivi nos actions associatives avec grande attention et nous a encouragés par ses paroles réfléchies. Nous consacrerons, dans notre bulletin de rentrée, une page à la belle personnalité de Monette et à ce qu’elle a apporté de lumières à ceux qui l’ont approchée, ses élèves en premier lieu, avec une modestie étonnante et sans faille.

Bernard



Groupe « Mémoire et histoire » Juin 2005

Face au mouvement de réhabilitation du fait colonial et aux dérives des « Indigènes de la République », le rôle du groupe « Mémoire et histoire » de Soleil en Essonne est plus que jamais nécessaire.
Il s’agit d’abord pour ce groupe « d’étudier les points relatifs à la période coloniale, à la décolonisation, aux mouvements migratoires pour dégager des possibilités d’intervention auprès de publics variés (scolaires, maisons de quartier,…) » (Bernard).
Par conséquent, il nous appartient de nous documenter autant que possible sur les dernières parutions en matière d’histoire de la colonisation, de mettre sur le site de Soleil en Essonne les comptes rendus de ces lectures. D’abord pour « combattre la désinformation, restituer une mémoire vraie pour aider à l’écriture d’une histoire non instrumentalisée » (Elio)
En effet, nous aurions intérêt à participer aux débats (pas à tous bien sûr…) qui ont lieu en ce moment à Paris et à y prendre la parole pour faire connaître nos positions ; je pense par exemple à celui qui a eu lieu rue d’Ulm le 5 avril dernier : « coloniser ou civiliser ? La République au risque de ses valeurs », où en particulier l’historien Liauzu a fustigé les récentes tentatives de réhabilitation de l’OAS qui se manifestent aujourd’hui par le projet de la ville de Marignane d’ériger une stèle à leur gloire .(cf ci-dessous, l’appui de Soleil en Essonne à la pétition de la LDH de Toulon contre ce dévoiement de la mémoire de la colonisation.)

Nous aurons sûrement l’occasion de susciter de tels débats dans le cadre des activités de Soleil en Essonne, la remise à plat de l’histoire coloniale est à l’ordre du jour pour un moment il me semble.
Travailler avec la CNHI (Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration) me paraît indispensable, d’autant plus qu’ils sollicitent et encouragent ce partenariat ; même modestes, nos objectifs peuvent faire l’objet d’un projet que nous leur soumettrions.

En tout cas, il faut nous consulter régulièrement leur site qui synthétise tout ce qui se fait en matière de mémoire de l’immigration et de la colonisation.
Un autre partenariat peut être prometteur, c’est de collaborer avec le groupe « Histoire et mémoire de l’INRP (qui a organisé le débat précité rue d’Ulm avec Liauzu et Manceron) .

J’ai pris contact avec eux à ce sujet. Leur objectif est de mettre à disposition des enseignants des ressources pour les aider à traiter les questions des programmes relatives notamment à la colonisation.
Enfin, le projet que nous préparons, Claire Gruson et moi, sur l’histoire de l’immigration au lycée de Montgeron pour l’année 2005-2006 peut être enrichissant pour le groupe, peut-être permettre des échanges (autour de l’exposition de la CIMADE sur l’histoire de l’immigration par exemple).
P.S. Je prépare un compte - rendu du livre d’Antoine Spire « Etrangers à la carte 1945-1965 »

Jean Pierre

Courrier adressé par Bernard à la LDH de Toulon le 5 juillet

Chers amis,

Au nom de notre association, nous vous adressons notre soutien moral dans le combat que vous menez contre les tentatives actuelles de réhabilitation des auteurs des crimes autrefois commis par les tenants de la domination colonialiste, dans les anciennes colonies de la France et dans notre pays même.

Bernard Zimmermann

Extrait de la pétition de la LDH de Toulon - www.ldh-toulon.net

L’ADIMAD (Association de Défense des Intérêts Moraux et Matériels des Anciens Détenus et Exilés politiques de l’Algérie française) a annoncé son intention d’inaugurer, le 6 juillet 2005, sur une parcelle du cimetière cédée par la municipalité de Marignane, un monument à la gloire des quatre “ fusillés de l’OAS ” :

  • Jean-Marie Bastien-Thiry qui a dirigé l’attentat manqué du Petit-Clamart contre le général de Gaulle,

  • Roger Degueldre, chef des commandos “ Delta ” qui ont notamment assassiné le 15 mars 1962 six enseignants - trois Algériens et trois Français (dont Max Marchand et Mouloud Feraoun) - dirigeants des Centres sociaux éducatifs créés par la résistante Germaine Tillion,

  • Albert Dovecar et Claude Piegts qui ont participé à l’assassinat du commissaire central d’Alger Roger Gavoury, le 31 mai 1961.

Ces activistes ont été jugés, condamnés à mort par la justice française (à une époque où la peine de mort n’avait pas encore été abolie) et exécutés.

La LDH s’indigne de cette nouvelle tentative pour transformer des assassins en victimes et pour glorifier un mouvement subversif. Après d’autres manifestations analogues (Théoule, Perpignan...) cette commémoration s’inscrit dans le révisionnisme historique tendant à glorifier le passé colonial français. Ce négationnisme des crimes coloniaux est maintenant encouragé par la loi du 23 février 2005.

Nous devons tous rester vigilants et mobilisés. La LDH appelle tous les démocrates à se rassembler autour de familles de victimes de l’OAS et d’anciens combattants

Un foyer dans la ville

Le projet, mené en partenariat avec la Sonacotra de l’Essonne et qui avait germé en décembre dernier au cours de la rencontre sur les chibanis avec Habib Tengour, prend corps. Désormais, il a dépassé le cadre d’une exposition pour s’inscrire dans un projet d’intervention de Soleil en Essonne auprès du foyer de la résidence de l’Yerres ; il répond à ces caractéristiques :

  • Respecter les principes de base : Ecoute, Parole, Compréhension mutuelle.

  • Provoquer un groupe de parole qui permettra de ressentir les demandes des résidents.

  • Pratiquer le récit de vie avec l’objectif de valoriser les personnes.

  • Faire participer d’autres associations : projet de photographies (atelier et exposition).

Sur ces bases, Soleil en Essonne prépare , pour la mi-juillet, une trame de projet détaillée ; la Sonacotra étudie l’ébauche de budget que nous lui avons remis et une rencontre de travail est prévue le 2 août prochain , pour consolider l’avancement des choses.

Bernard Z., Ghislaine B., et Michel L. souhaiteraient qu’une ou deux personnes les rejoignent, car dans les semaines et les mois à venir ce beau projet, pour être mené à bien, nécessitera le renfort d’autres contributions.

SVP, pour faire part de vos disponibilités prenez contact avec Bernard Z , responsable du projet.

Le 26 juin dernier, sur le thème de l’hospitalité et de l’accueil de l’autre,

c’était la fête à Evry à la maison de quartier des Aunettes.
Après avoir en 2004 décliné « les cuisines du monde » et pour sa deuxième édition la fête interassociative des Aunettes explorait cette année le principe d’hospitalité sans lequel, nous dit Jacques Derrida, « il n’y a pas de culture, ni de lien social. »

Le comité d’usagers du quartier, les associations Réagir, Arche, Les amis de la pagode, Les Tamouls,Soleil en Essonne ont mis en valeur les cultures française, africaine, haïtienne, vietnamienne, sri lankaise, méditerranéenne.. au travers de contes, poèmes, récits…

Le Coq à l’âne, à partir des documents choisis par les associations a mis en forme une belle exposition traduite en un livret où se retrouve également la contribution des enfants du soutien scolaire de la maison de quartier.

Bernard a dit un conte espagnol : « Mère-misère », Elio, un conte algérien, « l’hôte de Dieu », et Michel, avec de magnifiques photos extraites de l’une de ses traversées du Sahara a évoqué comment peut se manifester au quotidien l’hospitalité touareg, à la fois simple et vibrante. Bechaïa Kadi – Ouaraz, conseillère municipale d’Evry déléguée aux équipements de quartier a choisi parmi les poèmes que nous avions réunis, de dire celui d’Abdellatif Laabi ; un poème bouleversant qui exprime le choix de rester ouvert à l’autre, quand bien même l’autre répond à votre hospitalité par de la violence.

C’est par une débauche de thé à la menthe, de pastèques, melons et fruits exotiques de gâteaux de tous les pays (à noter les délicieuses bouchées tamoules) que s’est poursuivie cette belle rencontre.

Un prochain numéro d’Azrak rendra compte de toute la richesse de documentation, que grâce à vous tous, nous avons pu réunir sur ce thème de l’hospitalité.

Concluons par ce mot d’Edmond Jabès :
« Le sage - disait-il- est celui qui a gravi tous les degrés de la tolérance et découvert que la fraternité a un regard et l’hospitalité, une main. »

Extrait du calendrier des activités du premier trimestre de la rentrée

Samedi 10 septembre : Forum des associations à Montgeron (faites nous part de vos disponibilités pour les permanences au stand)

Dimanche 25 septembre : Fête des associations à Evry (faites nous part de vos disponibilités pour les permanences au stand)

Samedi 15octobre : Soleil en Essonne et Paul Balta rencontrent les jeunes des associations de Vigneux, Montgeron et Draveil (ACB association culturelle des bergeries – AJV- association des jeunes vigneusiens )

Du 13 au 20 novembre à Crosne, semaine de solidarité avec le Maghreb (engagement du groupe lecture de Soleil en Essonne)

Le projet d’une journée de réflexion interne comparable à celle qui s’est tenue en octobre dernier sur le thème de l’interculturalité est envisagée. Le thème et la date sont à définir




B.P. 55- 91230 – Montgeron- Courriel : soleil.91@laposte.net – site : http://bab.el.oueb.fr

similaire:

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconStatuts Association

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconCollege cambuston
«dans l’aventure un peu à l’aveugle», IL a décidé «de présenter la fabrication d’un baromètre, d’un anémomètre, d’un pluviomètre...

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconL’association Les Rias
«Assistance», les ateliers d’écriture et la douloureuse acquisition d’une certaine intimité avec le traitement de texte, mais né...

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconProcès Verbal de l’Assemblée générale du 27 Janvier 2015

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconApprobation du dernier conseil d’école du 17 juin 2014 à l’unanimité...

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconLe 22 décembre dernier, l'équipe municipale a fait le choix de modifier...

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconAssemblée générale de Melle – Discours de notre président
«vendre» ce dont nous ne voulons pas. C’est pourquoi je crois sage de rester ferme sur les grands principes que nous défendons

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconRèglement du concours «Observons l’éclipse de Soleil»
«Observons l’éclipse de Soleil» en partenariat avec l’Association astronomique de La Réunion (aar), la Mutualité de La Réunion Muta-Solaire,...

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconFrançais – Bac Blanc du 5 février
«Avril» et de «Mai» chez Ch. D'Orléans, d' «Avril» chez Gautier, avec personnification (majuscules) et mention du «soleil de mai»...

Le 28 mai dernier, une Assemblée Générale extraordinaire de «Coup de Soleil en Essonne» a décidé, à l’unanimité, de modifier les statuts de l’association, en iconProces-verbal de l’assemblee generale ordinaire en date du 29 mars 2016
...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com