Etude d’une œuvre intégrale





télécharger 10.75 Kb.
titreEtude d’une œuvre intégrale
date de publication17.06.2017
taille10.75 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos
Etude d’une œuvre intégrale Magnus (2005) de Sylvie Germain

Texte 1 bac :

Explication détaillée des pages 13-14 « Ouverture »

Intro

- Sylvie Germain, auteur contemporain, philosophe et enseignante. Elle écrit son premier roman Le livre des nuits en 1984. Sa prose est originale et poétique. Plusieurs de ses romans sont reconnus par des prix littéraires comme Jours de colère, prix Femina 1989, et Magnus, prix Goncourt des lycéens en 2005.

- Le titre Magnus signifie « grand » en latin. Il désigne au départ l’ourson doudou du personnage principal et finit par devenir l’identité du jeune homme au fil du roman.

L’épigraphe en exergue p.11, d’Aharon Appelfeld, romancier et poète israélien qui écrit en hébreu, place d’emblée le roman sous le signe de la mémoire et de la création littéraire. L’étude de l’ouvre permet en effet de lire dans cette citation un écho au destin de Magnus, qui devra construire son identité.

Le roman est construit d’une manière originale, avec une succession d’intertitres : fragments numérotés, séquences, notules, échos, comme autant de morceaux de mémoire et de passé éparpillés auxquels le roman donne leur unité. Le titre de l’incipit est « Ouverture », à comprendre au sens musical du terme, comme l’ouverture d’un opéra qui laisse entendre les grands thèmes de l’œuvre à venir.

(LECTURE)

  • Questions/axe de lecture : en quoi ce texte constitue-t-il une ouverture du roman ? Comment cet incipit donne-t-il au lecteur les clés pour comprendre le roman ?

  • Annonce du plan : I une fragmentation en paragraphes-blancs typographiques – II Histoire et mémoire – III Voix/Voies de l’écriture

Une composition fragmentée

Deux pages d’incipit qui annoncent la composition du roman. Des paragraphes et des blancs typographiques. Jeu d’anaphores « d’un… », jeu d’échos, dernier paragraphe au mode infinitif comme une définition.

Champ lexical et thématique du fragment, du blanc, du lacunaire ; répétitions et variations ; circularité et déploiement des mots comme « une constellation de vocables et de sens »

Une entrée poétique, des mots rares et un langage soutenu : « immémorial » (qui remonte à une époque si ancienne qu’elle est sortie de la mémoire), « infrangible »( qui ne peut être brisé, détruit), « apocryphe »(dont l’authenticité est douteuse, d’où faux, inauthentique ;cf sens 1er de textes non reconnus par l’Eglise)

Histoire et mémoire

Effet d’antithèses grand-petit, actuel-passé dans tout le premier paragraphe (à étudier en détail)

Hommage à l’Histoire comme quête de trace et de sens, construction d’une connaissance à partir d’indices = métaphore de la mémoire, de la quête de soi

Progression du texte vers le sujet du roman : « un homme à la mémoire lacunaire » qui permet la définition même du roman qui s’ouvre ici « une esquisse de portrait(…) à la fin s’effrangeant ». Préparation du « Fragment ? » final p.265 avec écho du souffle du vent

Jeu sur le récit et l’Histoire, cf contexte historique du roman : « quelle histoire peut-on écrire ? », question de la littérature de l’indicible (comment écrire la Shoah ?)

Voix/voies de l’écriture

Mode d’emploi pour le personnage et pour le lecteur, tous deux en quête de sens : p.13 « l’imagination et l’intuition sont requises pour aider à dénouer les énigmes »

Un texte programmatique d’une esthétique littéraire, qui renvoie à la question du réalisme et de la poésie (p.14)

Thématique clé du silence et de la musique, de la voix et de souffle : enjeu à la fois mystique et littéraire (cf personnage de frère Jean et fragment 0)

Des indices signifiants : « incandescence » (cf fragments 11 et 1), faire silence en soi « pour peu qu’on tende l’oreille », « apprendre à écouter la langue respirer là où elle se tait (…) » (cf fragment 0 et fin du fragmebt 29 p.264)

Concl

Une ouverture polyphonique, qui dessine « un archipel de phrases (…) fond de silence » (p.14)

Incipit déroutant, poétique et en harmonie avec le cœur même du sujet et de l‘écriture du roman : voix de l’écrivain, voies suivies par le personnage, voies et voix prises par le lecteur

Une fiction insensée et merveilleuse, un récit des origines.

Fragment 2 p.15 et notule p.18 : une présentation en écho de l’enfant et de l’ourson : « Magnus »

similaire:

Etude d’une œuvre intégrale iconObjet d’étude : La poésie du xixème au xxème siècle
«Les nuits» tirée du recueil Les yeux d’Elsa, peuvent donner lieu à une lecture en œuvre intégrale : ils permettent également de...

Etude d’une œuvre intégrale iconCycle 4/ 3prépa-pro. Programmes de français pour la rentrée 2017
«L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales»), une œuvre ou une partie significative d'une œuvre portant un regard sur l'histoire...

Etude d’une œuvre intégrale iconSéance de 2hoo en L
«Le Mariage de Figaro : la comédie du monde»; une question sur l’œuvre intégrale, une question sur la lecture cursive, une sur la...

Etude d’une œuvre intégrale iconClasse : 4° sequence II œuvre intégrale n°2

Etude d’une œuvre intégrale iconClasse : 4° sequence I œuvre intégrale n°1

Etude d’une œuvre intégrale icon7 méthodes pour lire l’œuvre intégrale

Etude d’une œuvre intégrale iconL’œuvre intégrale dans l’enseignement du français au lycée
«une vie de patachon» comme le lui reprochait Apollinaire dans ses lettres et qui a dû s’enorgueillir d’être aimée et louée par un...

Etude d’une œuvre intégrale iconSéquence 1 : Enjeux et pouvoirs de l’argumentation indirecte : la...
«Candide et Cacambo montent en carrosse.» à «ce n’est pas ce qui l’étonna le moins»

Etude d’une œuvre intégrale iconObjet d’étude: la poésie. Ecriture poétique et quête du sens du Moyen-Age à nos jours
«poète maudit» à travers «L’Albatros»/ le titre de l’œuvre et son art poétique à travers «Au lecteur»/ la structure du recueil/ la...

Etude d’une œuvre intégrale iconDu pinceau à la plume, de la peinture à la prose
«la description d’une œuvre d’art réelle, rencontrée ou simplement rêvée par les personnages de la fiction, telle qu’elle apparaît...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com