Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu'à «chaque tribu avait son métier»





télécharger 89.53 Kb.
titreRésumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu'à «chaque tribu avait son métier»
date de publication14.06.2017
taille89.53 Kb.
typeRésumé
l.20-bal.com > économie > Résumé
Un module de grammaire en cycle 3

à partir de

« La grammaire est une chanson douce » d'Erik Orsenna

Ed Livre de poche
Résumé

Le titre est inspiré d’une chanson de Henri Salvador, poète très apprécié par l’auteur, qui en fait un des héros de son roman.

Lors d’un voyage en mer, Jeanne, 10 ans, et son frère Thomas de 4 ans son aîné, sont pris dans une terrible tempête. Ils échouent sur une île, mais très vite, ils se rendent compte qu’ils sont muets : la tempête les a privés de mots. Ils sont alors recueillis par Monsieur Henri, qui va les guider au travers de cette île plutôt étrange afin qu’ils retrouvent la parole. Ils rencontrent autant de personnages mystérieux que d’endroits surprenants. Au fur et à mesure de leurs rencontres, en voyageant d’un bout à l’autre de l’île, Jeanne et Thomas vont réapprendre le plaisir des mots et de la grammaire.

Erik Orsenna nous fait visiter ces paysages merveilleux à travers les yeux de Jeanne, passant de la « ville des mots » à « l’usine la plus nécessaire du monde », et nous fait réfléchir sur notre langue.
Temps 1

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots (p 75 à 79 jusqu'à « chaque tribu avait son métier »).
Temps 2 : les noms

Découverte de la classe des noms à partir de la méthode « Classes et fonctions grammaticales au quotidien » qui suit les étapes préconisées par Britt Mari Barth dans l'Apprentissage de l'abstraction.

  • observation

  • déduction des critères

  • vérification

  • abstraction

  • renforcement de l'apprentissage


Lecture du passage sur la tribu des noms (p 79 à 80 jusqu'à « lutter pour se faire une place »), texte qui explique que le métier des noms est de désigner les choses.

Faire ressortir la fonction des noms comme elle est décrite dans le texte.
Trace écrite qui reprend les 4 opérations utilisées en production écrite (supprimer, remplacer, déplacer, ajouter) + les questions à se poser pour réussir à reconnaître un nom.
Temps 3

Chaque élève fait ensuite une liste de noms.

Mise en commun : les choses que l'on voit (table, livre...) les sentiments, les sports, les noms de villes...

A chaque fois, faire référence aux critères de reconnaissance:

  • est (souvent accompagné d'un petit mot)

  • s'accorde au singulier et au pluriel avec le petit mot qui l'accompagne

  • peut être accompagné d'un autre mot qui donne des précisions


Proposer une grille de mots, la plupart étant des noms.

Catégorisation en différentes colonnes des noms proposés précédemment. L'essentiel est que les élèves manipulent les noms, reviennent au critères de reconnaissance.
Affiche sur la route principale du village des mots de la classe, la maison de la tribu des noms. Y poser devant la figurine représentant les noms.
Temps 4: les articles

Lecture de l'extrait sur la tribu des articles. Chaque nom est précédé d’une clochette qui indique si le nom qui la suit est un masculin ou un féminin. Cette clochette est appelée article, et ne quitte jamais le nom.

Affiche de la maison des déterminants devant celle des noms.
Jeu de manipulation : assembler des étiquettes-noms avec des étiquettes-déterminants en veillant aux accords.
Temps 5: les adjectifs

Découverte de la classe des adjectifs à partir de la méthode « Classes et fonctions grammaticales au quotidien » qui suit les étapes préconisées par Britt Mari Barth dans l'Apprentissage de l'abstraction.

  • observation

  • déduction des critères

  • vérification

  • abstraction

  • renforcement de l'apprentissage


Lecture du passage sur la tribu des adjectifs (p 81 à 83 jusqu'à « ça fait partie de leur nature »).

Faire ressortir la fonction des adjectifs comme elle est décrite dans le texte : les adjectifs sont là pour déguiser le nom, ils sont collants et totalement accordés (ni trop grand, ni trop petit...si le nom est au féminin, l'adjectif l'est également...)
Trace écrite qui reprend les 4 opérations utilisées en production écrite (supprimer, remplacer, déplacer, ajouter) + les questions à se poser pour réussir à reconnaître un adjectif.
Ajouter la maison des adjectifs derrière celle des noms.
Temps 6 : accord au sein du GN

Rappel notions étudiées + critères de reconnaissance, brainstorming...
Consolidation

Proposer des étiquettes noms, déterminants, adjectifs à associer.

A partir de photos ou d'illustrations, demander aux élèves de produire des GN complets + en faire un jeu de cartes à plastifier (cf photo).
Proposer un texte dépourvu d'adjectifs et le même texte dans lequel les noms ont été enrichis d'adjectifs.

Quels effets? Quelle images mentales?

Proposer enfin le même texte avec des adjectifs opposés ou décalés...

Remarquer l'importance des adjectifs dans un texte.
Reprendre une production écrite en cours et demander aux élèves d'entourer tous les noms.

Contrainte: parmi ces noms, en choisir 5 et ajouter un adjectif à chaque.

Cette relecture fortement guidée en début de cycle 3 permettra peu à peu aux élèves d'enrichir leur texte d façon autonome et d'avoir les stratégies pour vérifier les accords dans les GN.
Temps 7: Consolidation accords dans GN

Relire tribu des adjectifs puis enchainer chapitre XI sur les mariages entre N / D /Adj jusqu'à p 89.

Les noms et les adjectifs doivent s’accorder, et pour cela, ils doivent passer devant Monsieur le Maire et se marier. Dans la Mairie se trouve un distributeur de « E » pour pourvoir faire les accords lorsque le nom est féminin. On ne s'y attardera pas car trop d'adjectifs ne suivent pas cette règle (beau/belle, magique, séducteur/séductrice, envieux/envieuse...), les adjectifs qui changent totalement et ceux qui restent identiques, ceux qui passent au féminin.
Application: les pluriels en -s ou -x
Consolidation

Proposer des étiquettes noms, déterminants, adjectifs à associer.

A partir de photos ou d'illustrations, demander aux élèves de produire des GN complets + en faire un jeu de cartes à plastifier (cf photo).
Exercices et piqures de rappel nécessaire régulièrement tout au long de l'année lors des activités de systématisation, des dictées négociées...
Temps 8: les pronoms

Découverte de la classe des pronoms. Lecture chapitre XII p 91 à 92 jusqu'à « patience ».

Trace écrite.
Sous les 3 maisons installées, poser l'image d'un banc plastifié sur lequel seront posées des étiquettes pronoms, prêts à tout pour sauter sur les GN afin de les remplacer.
Application

Proposer un texte dans lequel les élèves doivent remplacer les GN sujet par des pronoms et inversement.
Temps 9/10 : les verbes

Découverte de la classe des verbes à partir de la méthode « Classes et fonctions grammaticales au quotidien » qui suit les étapes préconisées par Britt Mari Barth dans l'Apprentissage de l'abstraction.

  • observation

  • déduction des critères

  • vérification

  • abstraction

  • renforcement de l'apprentissage


Un verbe peut voyager dans le temps et changer de personnes! Un arbre peut être dessiné. Le tronc étant le verbe à l'infinitif, les branches représentent les temps et suspendues à chaque branche, des feuilles symbolisant les pronoms et autres sujets possibles.

C'est la conjugaison!
Lecture de la p119 à la p 120

LES VERBES ET LES AUXILIAIRES

« Par leur manière de s'agiter perpétuellement et en tout sens, on aurait dit des fourmis […]

- Ce sont les verbes. Regardez-les, des maniaques du labeur. Ils n’arrêtent pas de travailler.

IL disait vrai. Ces fourmis, ces verbes, comme il les avait appelés, serraient,sculptaient, rongeaient,

réparaient ; ils couvraient, polissaient, limaient, vissaient, sciaient ; ils buvaient, cousaient, trayaient, peignaient, croissaient. Dans une cacophonie épouvantable. On aurait dit un atelier de fous, chacun besognait frénétiquement sans s’occuper des autres.

Un verbe ne peut pas se tenir tranquille, m'expliqua la girafe, c'est sa nature. Vingt-quatre heures sur vingt-quatre, il travaille. Tu as remarqué les deux, là-bas, qui courent partout ?

Je mis du temps à les repérer, dans le formidable désordre. Soudain, je les aperçus, « être » et « avoir ». Oh, comme ils étaient touchants ! Ils cavalaient d'un verbe à l'autre et proposaient leurs services : « Vous n'avez pas besoin d'aide ? Vous ne voulez pas un coup de main ? »

- Tu as vu comme ils sont gentils ? C’est pour ça qu’on les appelle des auxiliaires, du latin auxilium, secours. »
Trace écrite qui reprend les 4 opérations utilisées en production écrite (supprimer, remplacer, déplacer, ajouter) + les questions à se poser pour réussir à reconnaître un verbe.
Application

Exercice de transposition: proposer un texte au présent et le transposer à un autre temps.

Proposer un texte à la 3ème personne du sing et le transposer à la 3ème personne du pluriel...

Transposer des phrases de la forme affirmative à la forme négative...
Renvoyer aux critères de reconnaissance.
Temps 11/12 : les adverbes

Découverte de la tribu des adverbes en mettant en parallèle le rôle des adjectifs auprès des noms et celui des adverbes auprès des verbes.

Comme les adjectifs déguisent les noms, les adverbes déguisent les verbes.

Proposer plusieurs phrases identiques, seuls les adjectifs changent.

Même démarche avec des adverbes.

Quelles images mentales?
Tout comme les adjectifs dans un GN, les adverbes sont facultatifs. Ils apportent des précisions sur les verbes, MAIS ils sont invariables.
Compléter par la découverte proposée dans « Classes et fonctions au quotidien », mais préférer commencer par le 2ème tableau, puis le 1er, puis le 3ème (CM2) en distinguant les adverbes qui accompagnent les verbes (Il a bien dormi) de ceux qui accompagnent les adjectifs (il est très gentil)
Trace écrite qui reprend les 4 opérations utilisées en production écrite (supprimer, remplacer, déplacer, ajouter) + les questions à se poser pour réussir à reconnaître un verbe.
Renforcement de l'apprentissage

Proposer un texte et demander aux élèves d'entourer les adverbes et de relier le mot qu'ils complètent.

Proposer un texte avec des verbes en gras à compléter par des adverbes en-ment.

Proposer un texte avec des verbes et des adjectifs en gras à compléter par des adverbes.
Prolongements

(cf Cléo CM2) Différencier nom /adjectif et nom / verbe en faisant appel aux critères énoncés lors des séances précédentes.
L'étude des homophones grammaticaux passera avant tout par l'anlyse de leur nature avant de trouver des stratégies de remplacement ménaique qui ne nécessitent aucun renvoi à la nature du mot en question.

(cf traces écrites proposée)
Temps 13 : L'usine à phrases

Lecture p 120 « Tu vas construire ta première phrase » à p 123 « choisis! »

+ nécessité de « dater » le verbe avec un temps, lecture jusqu'à p 126 « il fera un repas léger de fleurs »
Application

Proposer des phrases simples S / V / Complément

Découper la phrase en étiquettes : S / V et tout ce qui reste est le GV, les compléments du verbe.
Temps suivants: les compléments du verbe
Séance 1 Analyser une phrase en unité de sens

Cette séance est consacrée aux groupes de mots que l'on trouve dans les phrases.

- repérer plus facilement les groupes de mots, les mots qui vont ensemble car ils ont un sens.

- améliorer votre lecture pour ne plus s'arrêter en plein milieu d'un groupe et rendre la lecture plus fluide.
Observation et analyse collective

Ecrire une phrase au tableau:«  La sorcière vole »
Comment découper cette phrase? > la sorcière/vole

Quel est le verbe? Le sujet?
« Le loup garou montre ses terribles crocs »

> Le loup garou/montre/ses terribles crocs

Quel est le verbe? Le sujet?
« Au bord du chemin, le loup garou séduit la jeune sorcière »

> Au bord du chemin/le loup garou/séduit/la jeune sorcière.

Quel est le verbe? Le sujet?
A chaque exemple, les bandes-étiquettes sont découpées par un élève devant ses camarades qui valident ou non les groupes de sens. Au cas où les groupes n'aient pas de sens, le scotch et prévu pour les rassembler.
Phase de manipulation individuelle

Proposer un corpus de phrases et demander aux élèves de les découper en groupes.

Certains élèves séparent sur la feuille, d'autres ont besoin de matérialiser les groupes en découpant, reconstituant si erreur...

Repérer sujet + verbe et le reste sont les groupes du verbe.
- Recherche individuelle

- comparaison par binôme

- présentation d'un rapporteur au tableau. Les autres élèves interviennent si besoin.

- explicitation des stratégies
Retour sur connaissances

Ecrire sur l'ardoise puis en dictée à l'adulte sur une affiche mémoire évolutive ce qui a été appris aujourd'hui.
Séance 2 :Découper la phrase en groupes de mots (renforcement des apprentissages)
En fonction des besoins des élèves, il s'agira de proposer des situations individuelles par écrit (en autonomie) ou des situations de manipulations en petits groupes pour revenir sur le sens attendu pour chaque étiquette.
Un temps de réflexion et de réinvestissement individuel sera proposé à chaque élève.
Il est possible que cette compétence soit poursuivie pour certains élèves sur la séance suivante, en autonomie grâce à des fiches auto-correctives .
Séance 3 : Distinguer les compléments du verbe essentiels et facultatifs

Poursuivre le travail sur les groupes de la phrase pour progresser en lecture, en compréhension, mais aussi en production d'écrit.
Rappel de ce qui a été appris lors des séances précédentes...et les stratégies pour y arriver.

> une phrase a un sens

> une phrase se découpe en groupes de mots en commençant par le début

> une phrase comporte souvent un GS et un GV

>une phrase nous laisse une image dans la tête
Cette séance a pour but de repérer la différence entre les groupes du verbe.
Manipulation

Au bord du chemin, le loup garou séduit les jeunes sorcières avant le lever du soleil.

1

2

3

4

5


Etiquettes-phrases au tableau + Patafix

Rappeler au tableau les groupes de la phrase, compris par tous lors des séances précédentes.

Rappeler GS / V + groupes du verbe
Recherche individuelle

Distribuer cette même phrase écrite plusieurs fois sur une feuille + une feuille A3 qui servira de trace finale pour chaque binôme.

Demander aux élèves de la découper en étiquettes groupe de sens.

Demander aux élèves de former individuellement le plus de phrases possibles en utilisant toutes les étiquettes mais en les déplaçant.

Comparaison en binôme, mise en commun.

Jet final sur la feuille A3.
Mise en commun collective au tableau

Feuilles A3 placées au tableau.
Lecture des propositions à la lumière du 1° critère d'une phrase: le sens.

+ Est-ce que toutes les étiquettes ont été utilisées? (2ème critère)

+ Est-ce que les étiquettes ont été déplacées? (3ème critère)
Parcourir ensuite les propositions retenues et les afficher au tableau.

L'enseignant a, à sa disposition 10 jeux d'étiquettes cartonnées + Patafix
Propositions envisageables:

Phrase initiale

Au bord du chemin, le loup garou séduit les jeunes sorcières avant le lever du soleil.

1

2

3

4

5


Avant le lever du soleil, le loup garou séduit les jeunes sorcières au bord du chemin.

5

2

3

4

1


Le loup garou séduit les jeunes sorcières au bord du chemin, avant le lever du soleil.

2

3

4

1

5


Le loup garou séduit les jeunes sorcières avant le lever du soleil, au bord du chemin.

2

3

4

5

1


Au bord du chemin, avant le lever du soleil, le loup garou...

1

5

2

3

4


Avant le lever du soleil, au bord du chemin...

5

1

2

3

4


Le loup garou séduit, au bord du chemin, les jeunes sorcières, avant le lever du soleil.

2

3

1

4

5


Au bord du chemin, le loup garou séduit, avant le lever du soleil, les jeunes sorcières.

1

2

3

5

4


D'autres propositions envisageables...
Validation

Tous les groupes se déplacent: soit ils changent de place, soit ils glissent car ils sont poussés par les autres.
Séance 4 : chercher une phrase minimale, comportant S / V / C ess

Au bord du chemin, le loup garou séduit les jeunes sorcières avant le lever du soleil.

1

2

3

4

5


Chercher s'il est possible de construire une phrase qui ait du sens mais avec le moins d'étiquettes possible.

Même organisation de travail : recherche individuelle, confrontation en binôme, jet final sur une feuille A3, mise en commun au tableau.
Mise en commun collective au tableau

Lecture des propositions à la lumière du 1° critère d'une phrase: le sens.

+ Est-ce que des étiquettes ont été enlevées? (2ème critère)
Parcourir ensuite les propositions retenues et les afficher au tableau.

L'enseignante laisse la phrase initiale et réutilise les10 jeux d'étiquettes + Patafix
Propositions envisageables:


1

2

3

4




2

3

4

5




5

2

3

4




2

3

4

1




2

3

4


Dans tout cela,quelle est la proposition qui comporte le moins d'étiquettes possibles?

2

3

4


Puis-je en retirer une autre?

NON, je ne peux pas les supprimer.
Institutionnalisation des connaissances apprises ce jour

Dans les phrases, il y a souvent des groupes essentiels, indispensables pour garder le sens de la phrase. On ne peut pas les supprimer.

2

3

4


...et il y a aussi des groupes non-essentiels qui enrichissent la phrase et qui nous donnent des informations supplémentaires.

On peut les supprimer.


1

5



Retour individuel

Répondre à la question de départ : Comment différencier les groupes du verbe?

Proposer une phrase et demander aux élèves d'enlever les compléments non-essentiels. Vous obtiendrez donc la plus petite phrase possible.
Les enfants en difficultés peuvent recevoir la phrase-étiquettes à découper, manipuler.
Séance 5 : Distinguer les compléments du verbe essentiels et facultatifs

Application individuelle + production de phrases par commandes de l'enseignante.

Manipulation d'étiquettes pour les élèves en difficultés sur cette notion.
Séance 6 : Approche de la circonstance de lieu

Autre piste: « Classes et fonctions grammaticales » p 41 à 44
Rappel

> compléments essentiels: non déplaçables, non supprimables

> compléments circonstanciels: déplaçables, supprimables
Deux phrases-étiquettes à analyser en guise d'exemples, individuellement sur le cahier d'entrainement.
Objectif de la séance : quel est le rôle des CC dans une phrase?

A la manière de Britt Mary Barth, proposer des exemples OUI et des exemples NON, les exemples OUI contenant tous les critères, toutes les caractéristiques attendues.Au contraire, les exemples NON peuvent avoir une des caractéristiques, mais puisqu'ils n'ont pas toutes les caractéristiques, ils nous aident à éliminer certaines propositions.
Temps 1: Mise en lumière du concept: cc temps

Exemples OUI: Loustal se promenait souvent à St Gratien.

Propositions des élèves...
Exemple OUI: Ses dessins de fusain sont exposés dans une salle du musée.

Propositions validées ou non, propositions ajoutées
Exemple NON: Il prend des photos mystérieuses.
Exemple NON: J'aperçois un cygne argenté.
….

Exemple OUI

- Sur le toit, j'aperçois un cygne argenté.

- Les hérons sont posés sur les rochers.

- Il pleut derrière la maison hantée.

- Personne ne peut marcher entre le pont et la falaise.
Exemple NON

- Il pleut des gouttes d'argent.

- Les hérons s'envolent lentement.

- Les hérons attendent la nuit.
Noter les propositions des élèves à la lumière des exemples NON et des exemples OUI. Les exemples sont évolutifs.
Réponse finale attendue: Certains compléments facultatifs servent à indiquer où ça se passe. Ils donnent des informations sur le lieu.

Ce sont des compléments circonstanciels de lieu, ils répondent à la question où?

Retour sur les exemples OUI pour mettre en valeur les CC lieu en les soulignant
Temps 2 Vérification en binôme

Cocher les phrases selon si ce sont des exemples OUI et souligner la preuve.

Mise en commun.
Temps 3 Retour sur les connaissances

Noter sur sur l'ardoise d'abord puis sur l'affiche mémoire ce qui a été appris.
Séance 7 :Approche de la circonstance de temps.

Rappel

> compléments essentiels: non déplaçables, non supprimables

> compléments circonstanciels: déplaçables, supprimables

> il existe de compléments circonstanciels de lieu
Déroulement identique avec des phrases présentant des CC temps.
Exemples OUI: Van Gogh a peint tout au long de sa vie.
Propositions des élèves...
Exemple OUI: Ses peintures ont eu du succès après sa mort.
Propositions validées ou non, propositions ajoutées
Exemple NON: Il a été interné dans un hôpital.
Exemple NON: Il a bien connu le Docteur Gachet.
Exemple OUI

- A Auvers, il se baladait tous les matins.

- Lors de ses promenades, il s'asseyait.

- Il a poussé son dernier souffle dans sa petite chambre

- Au cimetière d'Auvers, il est enterré à côté de son frère Théo.
Exemple NON

- Des nouvelles lumières ont éclairé ses toiles.

- Il ne se sentait pas bien à Paris.

- C'était un grand peintre impressionniste.

- Il a coupé un bout de son oreille!
Noter les propositions des élèves à la lumière des exemples NON et des exemples OUI. Les exemples sont évolutifs.
Réponse finale attendue: Certains compléments facultatifs servent à indiquer quand ça se passe. Ils donnent des informations sur le temps.

Ce sont des compléments circonstanciels de temps, ils répondent à la question quand?

Retour sur les exemples OUI pour mettre en valeur les CC temps en les soulignant.
Temps 2 Vérification en binôme

Cocher les phrases selon si ce sont des exemples OUI et souligner la preuve.

Mise en commun.
Temps 3 Retour sur les connaissances

Compléter affiche- mémoire
Idem pour les CC cause, but...

Trace écrite finale qui reprend les 4 opérations utilisées en production écrite (supprimer, remplacer, déplacer, ajouter) + les questions à se poser pour réussir à reconnaître un verbe.
Séance 7 : Consolidation

Après quelques exemples en commun au tableau, il sera demandé aux élèves de souligner en noir les compléments essentiels et en vert les compléments circonstanciels.

Cette activité permettra à l'enseignant de vérifier le degré d'acquisition de ces nouvelles notions auprès de chaque élève.

Pour les compléments circonstanciels, ils devront indiquer la nature du complément.
Proposition de tri d'étiquettes présentant différents compléments : à la piscine, en été, sur le bacon, pour ne pas s'ennuyer...

+ Activités de tri de phrases- étiquettes avec toujours la consigne de souligner les différents compléments. C'est un moyen pour les élèves de justifier leur choix et de mettre en œuvre une stratégie de réflexion qui sera bientôt automatisée.
Constitution de groupes de besoins, de manipulation pour les élèves en difficulté.
Poursuite avec des commandes dont le degrès de difficulté variera en fonction des besoins des élèves:

C lieu+ S + V

S + V + C Temps

C Temps + S + V + C lieu

S + V + C lieu + C lieu...
Séance 8 :Reconnaître les compléments essentiels et en connaître les caractéristiques

Autre piste « Classes et fonctions grammaticales » p 49 à 52
Les compléments essentiels sont définis par rapport aux compléments circonstanciels.

Comme eux, ils sont repérés par leur rôle syntaxique.

Ils sont caractérisés par leur liaison directe au verbe.

Ils ne peuvent pas être déplacés.

Ils peuvent être remplacés par un pronom.

Ils peuvent être pronominalisés.
Rappel

> compléments essentiels: non déplaçables, non supprimables

> compléments circonstanciels: déplaçables, supprimables

> il existe de compléments circonstanciels de lieu et de temps

> certains compléments circonstanciels répondent aux questions pourquoi? Comment?
Quelles sont les caractéristiques des compléments essentiels?
Mise en lumière des caractéristiques des compléments essentiels

Exemples OUI: Chaplin a remplacé sa mère. Il l'a remplacée sur scène.
Propositions des élèves...
Exemple OUI: Son frère a quitté la ville. Il l'a quittée.
Propositions validées ou non, propositions ajoutées
Exemple NON: Pendant toute sa vie, il a travaillé.
Exemple NON: Il a travaillé dans différents pays.
….

Exemple OUI

- Elle pensait à ses fils, elle y pensait.

- Il dénonçait la société injuste, il la dénonçait.

- Il partit en Angleterre. Il y partit.

- Elle habite dans une petite ville de campagne. Elle y habite.

- Il parle de sa passion à tous ses amis.

- Il parle chinois à son frère.
Exemple NON

- Sa mère se balade à la compagne.

- Il cherchait des acteurs dans de nombreuses écoles.

- Pendant plusieurs années, il a vécu seul.

- Tout en marchant, il lisait!
Noter les propositions des élèves à la lumière des exemples NON et des exemples OUI. Les exemples sont évolutifs.
Réponse finale attendue

Les compléments essentiels ne sont pas déplaçables, ne sont pas supprimables et peuvent être remplacés par un pronom.

Attention, ils ne répondent pas forcément à la question quoi? Qui?

Ils peuvent répondre aux questions quoi? Qui? À qui? À quoi? De qui? De quoi?
Temps 2 Vérification en binôme

Cocher les phrases selon si ce sont des exemples OUI et souligner la preuve.

Mise en commun.
Temps 3 Retour sur les connaissances

Compléter l'affiche mémoire mais réflexion individuelle nécessaire auparavant.

Trace écrite qui reprend les 4 opérations utilisées en production écrite (supprimer, remplacer, déplacer, ajouter) + les questions à se poser pour réussir à reconnaître un verbe.
Séance 9 : Reconnaître les compléments d'objet direct et indirects.
Reprendre les exemples de la séance précédente et chercher une classification.

Distribuer les exemples utilisés sous forme de phrases étiquettes.

Il s'agit, en binôme, de découper les compléments essentiels et de les classer selon des critères communs.
Mise en commun.
Validation

Les compléments essentiels sont des groupes nominaux directement attachés au verbe ou reliés par un petit mot appelé préposition.
Institutionnalisation des connaissances

- Les compléments essentiels directement lié au verbe est appelé complément d'objet direct (COD)

Ex: Il inventait des histoires.
- les compléments essentiels reliés au verbe par une préposition s'appellent des compléments d'objets indirects (COI)

Ex: Il repensa à sa mère.

Il lui parla de ses projets.
prolongements

- Il existe aussi des compléments-pièges. Ils répondent à la question où? Ils ressemblent à des compléments circonstanciels de lieu, mais...

Ils ne sont pas supprimables.

Ils ne sont pas déplaçables.

Ils peuvent être remplaçés par un pronom.

Ce sont donc des compléments essentiels de lieu (CEL)
Ex: Il s'installa donc aux Etats-Unis.

Je vais à Paris.
Vérification

Activités de tris (COD, COI, (CEL))

+ remplacer les compléments essentiels par des pronoms.
Séance 10 : Reconnaître les compléments d'objet second
Rappel

> compléments essentiels: non déplaçables, non supprimables, remplaçables par un pronom COD, COI, CEL

> compléments circonstanciels: déplaçables, supprimables

> il existe de compléments circonstanciels de lieu et de temps, de manière, de but, de cause...
Quelles sont les caractéristiques du dernier complément d'objet?
Temps 1: Mise en lumière des caractéristiques des compléments essentiels

Exemples OUI: Mélusine a donné son balai à sa cousine.
Propositions des élèves...
Exemple OUI: Il a acheté une toile à son frère.
Propositions validées ou non, propositions ajoutées
Exemple NON: Il a acheté une toile.
Exemple NON: Elle donne son balai.
Exemple OUI

- Elle raconte ses aventures à un fantôme.

- Le loup offre une fleur à mélusine.

- Il lui avoue la vérité.
Exemple NON

- Il parle de ses soucis.

- il raconte ses histoires d'horreurs...
Noter les propositions des élèves à la lumière des exemples NON et des exemples OUI. Les exemples sont évolutifs.
Réponse finale attendue

Un COI placé après un COD est en seconde position. On l'appelle complément d'objet second.
Dernier temps

Une fois que l'on a compris le rôle de ces différents groupes, on peut entrer dans l'usine à phrases.
Lecture p 127 « Bon Jeanne, il va falloir que j'y aille. L'usine est à toi. » jusqu'à p 146.

Débat sur le pouvoir des écrits, des œuvres...
Jeu de construction de phrases avec contraintes.

Des étiquettes-dessin sont mises à disposition des élèves fragiles ou des non-francophones pour les aider à construire des phrases.

Les élèves tirent d'abord une carte bleue (le sujet), une carte rouge (le verbe transitif), une carte noire (un complément)

Idem avec des verbes intransitifs et des CC par exemple.
Prolongements

Les formes de phrases par tri et catégorisation.

Les types de phrases par tri et catégorisation.

Les phrases interrogatives.
// Activités réflexives Cléo CE2/ CM1/CM2

similaire:

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Résumé Chapitre I «Le vingt-cinq septembre douze cent soixante-quatre,...
«ville capitale» y présenter son «feudal hommage au saint roi Louis neuvième du nom», en compagnie de son page, Mouscaillot qui,...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Chaque jour la merveilleuse
«Je m'appelle Mohammed; je suis du Yemen, Et de la tribu des Asra Qui meurent quand ils aiment.»

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Le son [ I ] s itue le son [i] dans les mots : au début ( ), au milieu ( ) ou à la fin ( )

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Résumé Première partie
«Chronique» et des «Échos». IL tente de séduire Madeleine Forestier puis Virginie de Walter, la femme de son patron que Madeleine,...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Adresse : Code Postal /Ville : Tél
«Capturer la durée, emprisonner le temps». Ces mots, du peintre François Rouan, évoquent son affection à l'égard des mots, de la...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Résumé Pour sauver son père, la Belle accepte de rejoindre la Bête...
«penser, parler et agir» pour corriger leurs défauts et ainsi «leur former le cœur et éclairer leur esprit». Elle quitte Londres...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Envoyez vos photos de Montpellier accompagnées
«Bâtisseur» a laissé son âme et son empreinte indélébile sur une ville dont IL aimait éperdument l’histoire, les hommes et chaque...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Le rapport manuel de lecture et production écrite
«produit» pas vraiment un écrit, l’enseignant essaiera néanmoins de proposer des situations d’encodage de mots connus ou inconnus...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\L'Écriture d'invention sans visée argumentative
«À son tour, l'épouse de George Dandin paraît seule sur la scène. Rédigez le monologue qu'elle prononce pour se présenter et expliquer...

Résumé et lecture début chapitre X pour présenter la ville des mots p 75 à 79 jusqu\Atelier 4 : cercle de lecture Respecter les règles du cercle de lecture....
«moments clés» d’un récit d’aventure et justifier ses choix. (avec ou sans support)





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com