Programme pour le cycle 4





télécharger 0.95 Mb.
titreProgramme pour le cycle 4
page11/28
date de publication29.04.2017
taille0.95 Mb.
typeProgramme
l.20-bal.com > documents > Programme
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   28



Questionnements

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

La représentation ; images, réalité et fiction

- La ressemblance : le rapport au réel et la valeur expressive de l’écart en art ; les images artistiques et leur rapport à la fiction, notamment la différence entre ressemblance et vraisemblance.

- Le dispositif de représentation : l’espace en deux dimensions (littéral et suggéré), la différence entre organisation et composition ; l’espace en trois dimensions (différence entre structure, construction et installation), l’intervention sur le lieu, l’installation .

- La narration visuelle : mouvement et temporalité suggérés ou réels, dispositif séquentiel et dimension temporelle, durée, vitesse, rythme, montage, découpage, ellipse…

- Lautonomie de l’œuvre d’art, les modalités de son autoréférenciation : l’autonomie de l’œuvre vis-à-vis du monde visible ; inclusion ou mise en abyme de ses propres constituants ; art abstrait, informel, concret…

- La création, la matérialité, le statut, la signification des images : l’appréhension et la compréhension de la diversité des images ; leurs propriétés plastiques, iconiques, sémantiques, symboliques ; les différences d’intention entre expression artistique et communication visuelle, entre œuvre et image d’œuvre.

- La conception, la production et la diffusion de l’œuvre plastique à l’ère du numérique : les incidences du numérique sur la création des images fixes et animées, sur les pratiques plastiques en deux et en trois dimensions ; les relations entre intentions artistiques, médiums de la pratique plastique, codes et outils numériques.

  • Productions tirant parti des interrelations entre des médiums, des techniques, des processus variés à des fins expressives

  • Invention et mise en œuvre de dispositifs artistiques pour raconter (narration visuelle ancrée dans une réalité ou production d’une fiction)

  • Découverte et utilisation des différents modes de représentation de l’espace et du temps pour en comprendre les usages et les origines (pratiques en deux et trois dimensions, images fixes et animées, créations numériques)

  • Production, utilisation et analyse des images de divers natures et statuts, fixes et mobiles (opérations plastiques, composition, cadrage, montage, point de vue…).

  • Utilisation des outils numériques pour produire des images et des formes (captations, inclusions, codages, transformation du code, mémoire et exploitation des différents états de l’image ou de l’œuvre…).

  • Approche des usages du numérique pour diffuser des œuvres, pour les analyser.

  • Observation et analyse d’œuvres ou d’images, comparaison d’œuvres différentes sur une même question ou dans d’autres arts, découverte et observation dans l’environnement de réalisations ou de situations liées à la représentation et ses dispositifs.

La matérialité de l’œuvre ; l’objet et l’œuvre

- La transformation de la matière : les relations entre matières, outils, gestes ; la réalité concrète d’une œuvre ou d’une production plastique ; le pouvoir de représentation ou de signification de la réalité physique globale de l’œuvre.

- Les qualités physiques des matériaux : les matériaux et leur potentiel de signification dans une intention artistique, les notions de fini et non fini ; l’agencement de matériaux et de matières de caractéristiques diverses (plastiques, techniques, sémantiques, symboliques).

- La matérialité et la qualité de la couleur : les relations entre sensation colorée et qualités physiques de la matière colorée ; les relations entre quantité et qualité de la couleur.

- L’objet comme matériau en art : la transformation, les détournements des objets dans une intention artistique ; la sublimation, la citation, les effets de décontextualisation et de recontextualisation des objets dans une démarche artistique.

- Les représentations et statuts de l’objet en art : la place de l’objet non artistique dans l’art ; l’œuvre comme objet matériel, objet d’art, objet d’étude.

- Le numérique en tant que processus et matériau artistiques (langages, outils, supports) : l’appropriation des outils et des langages numériques destinés à la pratique plastique ; les dialogues entre pratiques traditionnelles et numériques ; l’interrogation et la manipulation du numérique par et dans la pratique plastique.

  • Exploitation dans une création plastique du dialogue entre les instruments et la matière, en tirant parti des qualités physiques des matériaux, en faisant de la matérialité une question à explorer, un enjeu dans la perception comme l’interprétation de l’œuvre.

  • Investigation des relations entre quantité et qualité de la couleur (interactions entre format, surface, étendue, environnement... et teinte, intensité, nuances, lumière... et les dimensions sensorielles de la couleur).

  • Intervention plastique sur des objets (formes, textures, taille…) pour en modifier le statut et le sens, l’intégration de l’objet, y compris non artistique, comme matériau de l’œuvre (transformation, sublimation, citation, détournement), interaction entre forme et fonction.

  • Mise en scène et présentation d’objets à des fins expressive ou symbolique.

  • Créations plastiques hybridant des techniques, des matériaux ; incidences du dialogue entre pratiques traditionnelles et outils numériques (mise au service de la dimension plastique, conséquences sur la conception et la production d’œuvres, tension ou complémentarité entre présence concrète et virtuelle de l’œuvre…).

  • Observation et analyse d’œuvres, comparaison d’œuvres différentes permettant de comprendre : les représentations et les statuts de l’objet, y compris non artistique, dans l’art, l’œuvre considérée dans sa matérialité et sa présence physique de l’œuvre, son exposition et sa réception .

L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur

- La relation du corps à la production artistique : l’implication du corps de l’auteur ; les effets du geste et de l’instrument, les qualités plastiques et les effets visuels obtenus ; la lisibilité du processus de production et de son déploiement dans le temps et dans l’espace : traces, performance, théâtralisation, évènements, œuvres éphémères, captations…

- La présence matérielle de l’œuvre dans l’espace, la présentation de l’œuvre : le rapport d’échelle, l’in situ, les dispositifs de présentation, la dimension éphémère, l’espace public ; l’exploration des présentations des productions plastiques et des œuvres ; l’architecture.

- L’expérience sensible de l’espace de l’œuvre : les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit ; l’espace et le temps comme matériaux de l’œuvre, la mobilisation des sens ; le point de vue de l’auteur et du spectateur dans ses relations à l’espace, au temps de l’œuvre, à l’inscription de son corps dans la relation à l’œuvre ou dans l’œuvre achevée.

- Les métissages entre arts plastiques et technologies numériques : les évolutions repérables sur la notion d’œuvre et d’artiste, de créateur, de récepteurs ou de public ; les croisements entre arts plastiques et les sciences, les technologies, les environnements numériques.

  • Expérimentation et constat des effets plastiques et sémantiques de la présence du corps de l’auteur dans l’œuvre (affirmation ou minoration des gestes, traces, mouvements, déplacements…), de l’inscription d’éléments de la vie réelle ou fictive de l’auteur.

  • Sollicitation des sens du spectateur (vécu temporel et spatial, utilisation de l’œuvre ou participation à sa production).

  • Appropriation plastique d’un lieu ou de l’environnement par des créations plastiques (intégration ou rupture avec les caractéristiques du lieu, affirmation de l’œuvre, débordement du cadre, du socle, mise en espace, mise en scène, parcours…), jeux sur l’échelle et la fonction de l’œuvre, sur les conditions de sa perception et de sa réception.

  • Conception et réalisation d’un espace, d’une architecture en fonction de sa destination, de son utilisation, sa relation au lieu ou au site et les différentes modalités de son intégration (osmose, domination, dilution, marquage…).

  • Créations plastiques s’hybridant avec des technologies, notamment numériques, des processus scientifiques, incidences du dialogue entre pratiques traditionnelles et outils numériques, jeu sur la tension ou complémentarité entre présence concrète et virtuelle de l’œuvre…

  • Observation et analyse d’œuvres, comparaison d’œuvres différentes pour comprendre l’impact des conditions d’exposition, de diffusion, de réception sur les significations de l’œuvre, pour situer le point de vue de l’auteur ou du spectateur dans la relation à l’œuvre, à son espace et sa temporalité, l’engagement du corps dans la relation à l’œuvre.
1   ...   7   8   9   10   11   12   13   14   ...   28

similaire:

Programme pour le cycle 4 iconProgramme d'enseignement du cycle de consolidation (cycle 3)
«le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau intermédiaire». IL convient de garder à l'esprit l'âge des élèves du cycle...

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 2

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 4

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 2 2

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com