Programme Colloque international et interdisciplinaire





télécharger 41.1 Kb.
titreProgramme Colloque international et interdisciplinaire
date de publication27.04.2017
taille41.1 Kb.
typeProgramme
l.20-bal.com > documents > Programme
Programme
Colloque international et interdisciplinaire

Une ville : un destin.

Nantes : l’espoir du Bourbonnais Auguste Lacaussade
9 et 10 mai 2008

Musée départemental Dobrée à Nantes

18, rue Voltaire

44094 Nantes

Renseignements réservation : 06 16 34 31 65 - arcc2@wanadoo.fr
Entrée libre

Réservation obligatoire
Projet soutenu par la route de l’esclave - l’UNESCO

Sous le patronage de la Commission Nationale Française pour l’UNESCO

avec la collaboration

du Centre de Recherches et d’Etudes sur les Sociétés de l’Océan Indien

(CRESOI)

du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA)

de l’Association des Amis d’Auguste Lacaussade (AAAL)

de l’Association Réunionnaise Communication et Culture (ARCC)
Vendredi 9 mai 2008 à 8 h 30

Accueil des participants

9 h 00 : Séance inaugurale

- Jacques Santrot, Conservateur en chef, directeur du musée départemental

Dobrée

- Michel Catala, Directeur du CRHIA

- Jean-Claude Judith de Salins, Président de l’ARCC

- Carole Grosset, Secrétaire de l’AAAL

- Anne-Marie Payet, Sénateur de La Réunion

- Gisèle Gautier, Sénateur de Loire Atlantique

- Patrick Mareschal, Président du Conseil général de Loire-Atlantique

- Nassimah Dindar, Présidente du Conseil général de La Réunion

- Jean-Marc Ayrault, Député Maire de Nantes ou de son représentant

- Jean Daubigny, Préfet de Région

- Prosper Eve, coordinateur de la manifestation

10 h 45 : Pause
Première séance : Auguste Lacaussade dans le cadre nantais (1830-1834)

Président : Michel Catala

11h 00 : Nantes dans les années 1830 : une ville en ses contradictions

Anne Vauthier-Vezier, PRAG, IUFM, Nantes

11 h 20 : La situation politique à Nantes au début de la monarchie de

Juillet

Yannick Le Marec, Maître de Conférences, CREN, Université de Nantes

11 h 40 : La situation religieuse à Nantes sous la monarchie de Juillet

Marcel Launay, Professeur émérite, Université de Nantes

12 h 00 : Vie éducative et intellectuelle sous la monarchie de Juillet

Guy Saupin, Professeur, Université de Nantes

12 h 20 : Auguste Lacaussade à la pension Brieugne à Nantes

Jean-Yves Paumier, Chancelier de l’Académie de Bretagne et des Pays de la

Loire

12 h 20 : Débat

13 h : Buffet
Deuxième séance : Deux minorités à Nantes à l’époque d’Auguste Lacaussade

Président : Jacques Weber

14 h 30 : Les Polonais en France et à Nantes sous la monarchie de Juillet

Radoslaw Zurawski vel Grajewski, Professeur Assistant, Université de Lodz

(Pologne)

14h50 : Les artistes polonais en France sous la monarchie de Juillet

Ewa Bobrowska-Jakubowski, coordinatrice des programmes académiques au

Musée d’Art

Américain Giverny

15 h 20 : Les Noirs à Nantes sous la Restauration et la monarchie de Juillet

Sébastien Chetanneau, CRHIA, Université de Nantes

15 h 40 : Débat

16 h 00 : Pause
Troisième séance : Relations entre les rives nantaise et bourbonnaise

Président : Guy Saupin

16 h 15 : La situation économique de Nantes sous la monarchie de Juillet

Laure Pineau-Defois, Docteur en Histoire, CRHIA, Université de Nantes

16 h 35 : Nantes et la traite illégale à Bourbon au XIXème siècle

Hubert Gerbeau, Maître de Conférences (h.), IEP et CERSOI, Université d’Aix

16 h 55 : Les armements nantais dans l’océan Indien au XIXème siècle

Seydou Oumar Kane, Maître de Conférences, Université de Ouagadougou

(Burkina Faso)

17 h 15 : Nantes – La Réunion et le sucre. Un aperçu des relations

commerciales entre une colonie et sa métropole de 1830 à la fin du XIXème

siècle

Xavier Le Terrier, Doctorant, Chargé de cours, CRESOI, Université de La

Réunion

17 h 35 : Débat

17 h 55 : Pause
Conférence

18 h 15 : Nouveau portrait du père d’Auguste Lacaussade

Prosper Eve, Professeur, CRESOI, Université de La Réunion

19 h 15 : Débat
Samedi 10 mai 2008

Quatrième séance : Le passé de Lacaussade

Président : Marcel Launay

9 h 00: Les hiérarchies internes dans la population esclave de Bourbon de

la Révolution de 1789 à 1815

Albert Jauze, Docteur en Histoire, Chargé de cours, CRESOI, Université de

La Réunion

9 h 30 : Les hiérarchies internes dans la population esclave de Bourbon

sous la monarchie de Juillet

Eric Turpin, Doctorant, Chargé de cours, CRESOI, Université de La Réunion

10 h 00 : Bourbon et Lacaussade : les trois temps de l’esclavage

Jean–François Géraud, Maître de Conférences, CRESOI, Université de La

Réunion

10 h 30 : Les départs d’esclaves de Bourbon de 1825 à 1848

Prosper Eve, Professeur, CRESOI, Université de La Réunion

11 h 00 : Débat

10 h 40 : Pause
Cinquième séance : Lacaussade au passé et au présent

Président : Hubert Gerbeau

11 h 30 : Aspects de la violence dans le monde des esclaves sous la

monarchie de Juillet

Laurence Le Terrier, Professeur Lycée, CRESOI, Université de La Réunion

12 h 00 : Auguste Lacaussade et les trois journées de février 1848

Prosper Eve, Professeur, CRESOI, Université de La Réunion

12 h 30 : Cotteret et Lacaussade

Carole Grosset, Doctorante, CRESOI, Université de La Réunion

13 h 00: Débat

13 h 15 : Buffet
Sixième séance : Auguste Lacaussade et le milieu littéraire

Président : Christine Raguet

14 h 30 : La forme d’une île

Isabelle Bertin, Professeur lycée CRESOI, Université de La Réunion

15 h 00 : Auguste Brizeux et Lacaussade

Joseph Rio, Professeur, Université de Bretagne Occidentale

15 h 30 : L’œuvre de Brizeux

Brigitte Prost, Maître de Conférences, Université de Rennes

16 h 00 : Marceline Desbordes-Valmore

Marc Bertrand, Professeur émérite, Université de Grenoble

16 h 30 : Lacaussade, lecteur de Desbordes-Valmore

Patrick Quillier, Professeur, Université de Nice

17 h 00 : Débat

17 h 30 : Pause

Séance de clôture

Président : Prosper Eve

18 h 00 : Synthèse des travaux par Jean-François Géraud

18 h 15 : Bilan par le Professeur Patrick Counillon

18 h 30 : Mot de Jean-Claude Judith de Salins

Auguste Lacaussade, fils d’une esclave affranchie de l’île Bourbon, n’est

rien sans la ville de Nantes. Après le refus du directeur du collège royal

de son pays natal, Bourbon, de l’inscrire parmi ses élèves, l’exil devient

pour lui la seule solution pour ne pas vouer son front au joug de

l’ignorance. Il peut participer au banquet de la culture, grâce à la

pension Brieugne installée à Nantes.

Nantes est pour ce Bourbonnais l’espace de l’espoir. C’est là qu’il

approfondit ses connaissances en grec et en anglais. C’est là qu’il

s’initie au polonais. C’est là qu’il nourrit l’ambition de devenir poète

pour dénoncer l’esclavage et les abus coloniaux. Il y effectue des études

brillantes puisqu’à l’issue de ses années de collège, il est capable de

produire les meilleures traductions pour son époque, de Coleridge et de

Mac Pherson.

La Bretagne pèse ensuite dans son choix de carrière, car il l’arrête après

la lecture du poème « Marie » du Breton Auguste Brizeux, et une fructueuse

rencontre avec cet auteur.

Après la tenue de cinq manifestations interdisciplinaires (histoire,

littérature, langues ancienne et modernes) dont deux à Saint-Denis de La

Réunion en 2004 et 2005, une à Paris en 2006, au Sénat où il a été

bibliothécaire, et deux à Bordeaux en juillet 2006 et en septembre 2007,

le Centre de Recherches et d’Etudes sur les Sociétés de l’Océan Indien, le

Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique,

l’Association des Amis d’Auguste Lacaussade, mettent un point d’honneur à

situer ce poète réunionnais dans le cadre de sa première ville d’accueil

en France métropolitaine et à accomplir enfin par ce biais, un geste de

reconnaissance envers elle. Si personne ne peut occulter les rapports

entre cette ville et l’île Bourbon fondés sur la traite négrière, il est

bon aussi de souligner que cette ville a aussi permis de corriger certains

travers des sociétés coloniales.

La poésie lacaussadienne est très riche. Si la nature tropicale occupe

une grande place dans les deux premières œuvres, [ Les Salaziennes (1839)

et Poèmes et paysages (1852)] de cet auteur en quête d’absolu, avec ses

montagnes, ses rivières, ses cirques, ses pitons, ses arbres, ses fleurs,

ses oiseaux, ses couleurs et ses senteurs, avant d’arriver à l’automne de

sa vie, elle disparaît lorsqu’il les enrichit de ses traductions

d’Anacréon, de Léopardi, de Mieckiewicz et lorsqu’il traite de thèmes

plus philosophiques.
Ce colloque veut apporter de nouveaux jalons pour la connaissance de

l’influence de la rive nantaise sur cet homme de la rive bourbonnaise, de

cet exilé à la recherche de lui-même et de l’autre.
Le départ

Aux mères dont les fils sont partis en France

Mères, suivez la voile blanche

Qui se perd dans l’ombre du soir ;

Séchez dans votre œil qui se voile

La larme qui s’y vient asseoir !

Mères, déjà la nuit s’avance

Sur les pas obscurcis du jour,

La brise de vos fronts s’élance

Aux fronts des fils de votre amour !

(…)

Bourbon, voile ton front : tes fils, ta jeune gloire,

Des lauriers de tes bords dédaignant la victoire !

Ta voix est impuissante à retenir leurs pas

Vers un plus vaste champ, de plus nobles combats ;

L’ardeur qu’à ton soleil leurs cerveaux ont puisé

Par ce même soleil ne peut être attisée !

(…)

Il leur faut, mon pays, le soleil de la France,

Pour faire éclore au jour les germes de leur savoir

Qu’ils emportent d’ici, germes d’un noble espoir ;

Il leur faut pour tarir leur soif intarissable,

Et pour que leur regard sonde la profondeur

De l’avenir qui s’ouvre à leur bouillante ardeur,

Il leur faut contempler des cimes affaissées

Sous les neiges des temps par les temps entassés ;

Des Salazes il faut qu’il surgisse un Mont Blanc ;

Dont le nuage drape et contourne le flanc,

Dont l’orage creusa les profondes entrailles,

D’où l’ouragan surgit, enfant de ses entrailles,

Tes fils, comme autrefois, de nos douces odeurs

Ne peuvent plus charmer leurs naïves ardeurs ;

D’un ciel plus embaumé d’exhalaisons nouvelles

Le beau dôme d’azur tente leurs jeunes ailes

Ils s’en vont butiner, essaim de nobles cœurs,

Les fleurs de la science en s’entrouvant ces fleurs !

Car ils ont tous rêvé la gloire et ses prestiges…

Trois routes, à leur œil, ont jeté leurs vertiges !

L’une doit les conduire aux honneurs du barreau,

L’autre de la patrie à servir le drapeau ;

Enfin, âpre sentier d’une mission sainte,

La dernière les mène à soulager la plainte

Que pousse vers son Dieu l’humaine infirmité,

Toutes donnent des droits à la célébrité ;

Toutes portent des fleurs aux suaves calices ;

Toutes pour l’avenir assurent les délices.
Ernest Cotteret (ADR, 1 Per 7/5, Le départ)

similaire:

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconBibliographie sélective Œuvres au programme
«Comment faire La Paix? Autour du prétendu pacifisme d’Aristophane» in Paroles de paix en temps de guerre, actes du Colloque International...

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international 29 – 31 mars 2012

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international : «Marguerite Duras et les Arts»

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international 24-26 février 2005 appropriation du français

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international pluridisciplinaire
«Passé traumatique et amnésie volontaire : le cas d'Abélard et Héloïse, du xiiie au xxe siècle»

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconRésumé : Le colloque international «eau dans la ville et assainissement urbain»
«zéro» bactériologique est possible ? Cas de l’unité pilote de Narbonne, p29-32

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconLe programme complet du colloque sera disponible sur le site à partir...
«Français fondamental, corpus oraux. 50 ans de travaux et d’enjeux» (Lyon, 8-10 décembre 2005)

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international
«poète impeccable», au «parfait magicien ès lettres françaises» de Baudelaire, a profondément déterminé la réception de l’œuvre de...

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international
«poète impeccable», au «parfait magicien ès lettres françaises» de Baudelaire, a profondément déterminé la réception de l’œuvre de...

Programme Colloque international et interdisciplinaire iconColloque international des doctorants de l'ea 4081
«Différentes configurations des plaisirs rustiques dans le Cato Maior de Cicéron et dans le De re rustica de Varron»





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com