Manuela mi abuela





télécharger 10.75 Kb.
titreManuela mi abuela
date de publication23.04.2017
taille10.75 Kb.
typeManuel
l.20-bal.com > documents > Manuel
Manuela mi abuela.
Esta es mi abuela,

se llama Manuela,

tiene el pelo blanco

y un moño muy alto.
No es alta ni baja,

ni gorda ni flaca,

viste traje oscuro

y nos da muchos duros.
Su piel es muy blanca,

sus ojos muy grises,

lleva unos pendientes

igual que las mises.
Se pone colonia,

se peina su pelo,

le gusta la leche

y los caramelos.
¡Me encanta mi abuela!

A ella le gusta escuchar,

te consuela y te defiende.

¡Es una abuela ideal !

Ana Serna

Ce poème (que l’on trouve dans Pirulí Cycle 3 niveau 1, Didier), peut être étudié en fin de premier trimestre 4ème ; il a eu beaucoup de succès auprès de mes élèves de zone sensible. Il faut l’aborder de façon «  ludique » !


  1. J’affiche ou je projette d’abord au tableau la photo d’une grand-mère élégante et gracieuse . On peut aussi agrandir le dessin qui accompagne le poème dans le livre cité en référence ( une grand-mère coquette qui se coiffe, assise face à son miroir, à côté de sa petite-fille qui la regarde admirative).



  1. Les élèves sont ensuite invités à m’écouter très attentivement ; je vais lire le poème en expliquant certains mots par la gestuelle :


Ex : Esta es mi abuela, se llama Manuela : je me tourne vers la photo ou le dessin affiché au tableau, et je montre la grand-mère du doigt, en insistant sur « ésta ». Je répète et fais répéter ces deux premiers vers aux élèves.

Je récite ainsi le poème (appris par cœur !), en m’arrêtant sur les cheveux, le chignon, la taille, les yeux…Je fais intervenir les élèves qui récapitulent au fur et à mesure.
Il ne faut pas hésiter à faire preuve de beaucoup d’humour :
Ex :Nos da muchos duros : on prend éventuellement son porte-monnaie et on fait celui qui est content d’avoir de l’argent de poche !
Lleva unos pendientes igual que las mises : on n’hésite pas à se pavaner !
Se pone colonia : on se parfume !
Le gusta la leche… : on se régale !
Los caramelos : on sort des bonbons de son sac !
Etc. etc.


  1. Je relis le poème ,et tel un chef d’orchestre ( !), je m’arrête souvent, pour que les

élèves reprennent en chœur et dans la bonne humeur les mots qu’ils ont mémorisés.



  1. A la fin de la séance, les élèves connaissent le poème pratiquement par cœur, et ils sont capables de répéter deux ou trois strophes sans problème ! Cela peut constituer un bon exercice de récitation en fin de cours : les élèves sont très volontaires !




  1. Je ne distribue le poème qu’à la fin de l’heure : les élèves sont évidemment contents d’avoir tout compris !




  1. En devoir maison, ils peuvent apprendre tout ou partie du poème. On peut également leur demander de réécrire le poème à la première personne du singulier, comme si la grand-mère s’adressait à sa petite-fille. On peut leur demander de décrire leur grand-mère ou leur grand-père…


Au début de la séance suivante, ce poème se prêtera parfaitement à une reprise à l’imparfait de l’indicatif :« La última vez, hablamos de una abuela que se llamaba Manuela ; tenía el pelo blanco…etc ».

On profitera de cette reprise pour souligner les traits de caractère de cette grand-mère (coqueta, golosa, compresiva, cariñosa, generosa,simpática…).
Cette séance aura permis d’atteindre les objectifs suivants :
-la description d’une personne ; le lexique du corps.

-les verbes « gustar » et « encantar ».

-les verbes à diphtongue et à affaiblissement.
Ce cours a le mérite de se dérouler exclusivement en espagnol !
Marie-Annick Faisant-Torrijos.

similaire:

Manuela mi abuela iconManuela Paul-Cavallierl L’artiste
«Le silence d’une feuille d’or comme la beauté d’une poésie fait surgir la Lumière», Manuela Paul-Cavallierl





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com