L'Écriture d'invention sans visée argumentative





télécharger 30.7 Kb.
titreL'Écriture d'invention sans visée argumentative
date de publication23.04.2017
taille30.7 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos
L'ÉCRITURE D'INVENTION SANS VISÉE ARGUMENTATIVE
Le sujet d'écriture d'invention peut vous inviter à :
* amplifier un texte du corpus :

il s'agit de développer une ellipse narrative, de décrire un personnage seulement nommé, d'insérer un dialogue ou une description, de réaliser une suite, etc. Sujet d'invention pour les séries technologiques session 2009 : dans le corpus, monologue de Georges Dandin où le personnage dresse le bilan de son mariage, sujet : « À son tour, l'épouse de George Dandin paraît seule sur la scène. Rédigez le monologue qu'elle prononce pour se présenter et expliquer son point de vue sur son mariage et sur son mari. »
* transposer un texte du corpus :

il s'agit de faire varier certaines données du texte-source : changer le cadre temporel et / ou spatial, changer le mode de narration (changement de narrateur, modification du point de vue), modifier le genre et/ou le registre (passer d'un texte narratif à une scène de théâtre et inversement, passer du blâme à l’éloge et inversement, passer du registre épique au registre comique, faire intervenir plusieurs registres dans l’évocation d’un même événement, etc.).
* imiter un texte du corpus :

- il peut s'agir de partir d’un élément structurel ou thématique du texte étudié. Par exemple écrire une scène théâtrale reposant sur un quiproquo, à partir d’une scène de Molière ; écrire un texte narratif de première rencontre amoureuse à partir d'un corpus sur ce thème ; à partir d'un corpus sur l'incipit, réaliser un incipit

- il peut s'agir d'imiter le genre et / ou le registre du texte-source.

- très rarement (sauf en Première L), il peut s'agir de réaliser un pastiche (imitation de l'écriture d'un auteur) ou une parodie (imitation et détournement d'un texte dans une intention comique et / ou satirique).
► lire attentivement le sujet, repérer les mots-clés puis analyser le sujet, donc déterminer l'ensemble des consignes à respecter

► selon le sujet, se reporter au corpus dans son ensemble et / ou au texte qui doit servir de modèle. Bien analyser les éléments à imiter (par ex, on identifie bien tous les éléments qui caractérisent le registre du texte-modèle : lexique, figures de style, procédés d'écriture).

Bien définir ce qui doit faire l'objet de transformations et bien prendre en compte tout ce qu'implique les transformations (par ex, si on vous demande de changer un registre, on réfléchit aux éléments qui permettent de créer le registre demandé).

► mobiliser les textes étudiés pendant l'année qui sont susceptibles d'être mis en relation avec le sujet ; faire appel à sa culture personnelle.

► avoir un contenu attractif : laisser s'exprimer son imagination, son originalité, sa sensibilité (dans les limites imposées par le sujet, bien sûr)

► faire un brouillon

► soigner la correction de la langue

► soigner le style : vocabulaire riche et précis, figures de style, etc.

L'ÉCRITURE D'INVENTION À VISÉE ARGUMENTATIVE
Produire une écriture d'invention à visée argumentative, c'est réfléchir sur un thème et développer une argumentation à travers une forme d'écriture particulière.

Le sujet d'invention à visée argumentative vous invite à produire un texte selon des consignes de réalisation très précises.
I - Repérages :

1) Identifier et traiter le thème de réflexion proposé par le sujet (= de quoi faut-il parler ?)

Le sujet propose de réfléchir sur un thème en relation avec les textes du corpus et les objets d'étude du programme de Première : poésie, théâtre, texte narratif.
2) Repérer le type d'argumentation demandé

Le sujet demande de développer une (ou des) argumentation(s) qui défende(nt), réfute(nt) ou discute(nt) un point de vue.
3) Prendre en compte la situation de communication donnée par le sujet (= qui doit parler ? À qui ?)

L'écriture d'invention à visée argumentative vous demande d'inscrire votre écrit dans une situation d'énonciation particulière, en tenant compte du contexte de l'écriture, du statut de l'émetteur et du destinataire du texte.

Le contexte. Si le sujet situe l'écrit d'invention à une époque et dans un lieu déterminés, votre texte doit contenir les indices qui montrent que vous avez pris en compte ces caractéristiques particulières. Exemple : Un des poètes du corpus (Chénier, Nerval, Verlaine, Apollinaire, selon votre choix) partage sa cellule avec un autre détenu qui l'a vu écrire et s'en étonne. Le poète lui explique pourquoi il écrit et ce qu'il souhaite exprimer dans son texte. Rédigez leur dialogue. Vous préciserez les circonstances de la conversation, vous tiendrez compte du contexte historique et choisirez un registre adapté.

Le statut des interlocuteurs. Le sujet définit l'identité de l'émetteur et du destinataire de l'écrit d'invention ainsi que la relation qui existe entre les deux. Votre écrit doit prendre en compte leur niveau de langage, leurs intentions en fonction de leur statut social et de leur personnalité. (ex : Vous écrivez une lettre à un ami...)

II – Ecriture :

1) Respecter la forme du texte à produire (= comment il faut écrire)

L'écrit d'invention peut prendre des formes variées, indiquées par l'intitulé du sujet. Il peut s'agir :

  • d'un article (éditorial, article critique, article polémique, etc.). Exemple : Un poète constate : « Plus personne aujourd'hui ne lit de la poésie ». Vous réagirez à ce propos sous la forme d'un article que vous rédigerez, article destiné au journal du lycée.

  • d'un dialogue (y compris théâtral). Exemple : Composez une scène de comédie opposant un poète faisant l'éloge de l'inspiration à l'un de ses confrères, convaincu au contraire de la nécessité du travail de l'écriture et du respect de certaines règles de versification.

  • d'un discours. Exemple : Rédigez le discours que prononcerait à notre époque, à l'Assemblée nationale, un député défendant la liberté absolue d'expression, en quelque domaine que ce soit (littérature, journalisme, cinéma, photographie, etc.).

  • d'un monologue délibératif.

  • d'un essai. Vous devrez rédiger une préface, un manifeste, etc. sur un sujet littéraire ou de société.

  • d'un apologue. Exemple : Vous écrirez une fable moderne dont la moralité sera : « L'essentiel est invisible pour les yeux ». Vous prendrez soin de réutiliser les caractéristiques du genre de la fable, sans vous astreindre nécessairement à une forme versifiée.

  • d'une lettre (lettre destinée au courrier des lecteurs, lettre privée, lettre ouverte, lettre fictive d'un des personnages présents dans un des textes du corpus, etc.) Exemple : Écrivez une lettre à un ami qui n'aime pas lire pour lui expliquer ce que vous ont apporté la lecture et l'étude de romans. Exemple : Dans une lettre adressée au courrier des lecteurs d'un journal, vous défendrez l'idée selon laquelle la lecture d'oeuvres du passé peut aider à comprendre et à vivre le temps présent. Attention : ne faites jamais apparaître vos noms et prénoms, vos coordonnées sur la lettre ! Utilisez un nom fictif.


2) Employer un registre adéquat (= comment il faut écrire)

Le sujet renvoie à un registre, clairement précisé ou que vous devez identifier.

Le registre imposé. Le sujet peut imposer le registre dans lequel votre texte doit s'inscrire : il s'agit alors de mobiliser vos connaissances afin d'utiliser les procédés propres au registre demandé. Exemple : Relisez le texte E. Vous écrirez une lettre à M. de Moltke pour contrer point par point son affirmation selon laquelle la guerre est « d'institution divine » et « entretient chez les hommes, tous les grands, les nobles sentiments ». Vous utiliserez le registre polémique et puiserez vos arguments dans le corpus ainsi que dans vos connaissances personnelles.

Le registre suggéré. Lorsque le sujet n'indique pas le registre à adopter, il vous appartient de le déterminer en fonction de la situation d'énonciation mise en place. Exemple : Vous raconterez dans un texte poétique le souvenir d'une rencontre qui vous a laissé une très forte impression. Vous exprimerez l'intensité de l'émotion ressentie en vous inspirant des textes du corpus. Dans cet exemple, le registre dans lequel doit s'inscrire votre texte est indiqué implicitement : il s'agit du registre lyrique.

Le registre au choix. Certains sujets ne demandent pas à l'écrit d'invention de s'inscrire dans un registre particulier. Dans ce cas, il vous appartient de choisir un registre et d'adopter un style qui corresponde au contexte du sujet. Exemple : Un directeur d'édition écrit à un auteur qui entreprend l'écriture d'un roman d'aventures. Vous rédigerez la lettre dans laquelle il lui donne ses conseils. Ici, vous pouvez choisir un registre didactique ou bien un ton affectueux et amical.

COMMENT PROCÉDER ?
1 ) La préparation (1h15)

La phase d'analyse :

  • lire attentivement le sujet, repérer les mots-clés

  • analyser le sujet, donc déterminer l'ensemble des consignes à respecter

  • se reporter au corpus si le sujet demande de poursuivre, de discuter ou de réfuter l'argumentation d'un texte du corpus (texte-support) : cf Relisez le texte E. Vous écrirez une lettre à M. de Moltke pour contrer point par point son affirmation selon laquelle la guerre est « d'institution divine » et « entretient chez les hommes, tous les grands, les nobles sentiments ».

La recherche des arguments :

  • prendre appui sur le corpus afin de trouver des arguments, des idées, des exemples ; investir ses acquis sur les objets d'études, les genres, les registres ; mobiliser les textes étudiés pendant l'année qui sont susceptibles d'être mis en relation avec le sujet ; faire appel à sa culture personnelle


La construction de l'argumentation :

  • ne conserver que les arguments pertinents, qu'il faut classer et organiser comme on le ferait dans une dissertation ; ordonner la réflexion selon une progression rigoureuse (ne pas se répéter)

→ il faut faire un plan détaillé au brouillon
2 ) La rédaction (1h 15)

  • respecter les caractéristiques formelles, les codes, la mise en page de la forme imposée

  • faire clairement apparaître la progression de la réflexion (par des mots de liaison, par des paragraphes, etc.)

  • adopter le registre adéquat

  • adapter l'expression, le vocabulaire, le niveau de langue à la situation, à l'émetteur, au destinataire


Les critères d'évaluation :

  • la correction de la langue (respect des règles de syntaxe, de conjugaison et d'orthographe ; utilisation correcte des signes de ponctuation)

  • une expression claire et précise, mais aussi de l'aisance et du style

  • une réflexion structurée et cohérente

  • une invention riche : c'est-à-dire un contenu attractif, des idées et des exemples pertinents, de l'imagination pour aborder le thème, etc.

  • une exploitation des connaissances liées à l'objet d'étude


► Vous ne devez jamais oublier que vous devez être convaincant et / ou persuasif.


Exemples de sujets d’invention donnés ces dernières années (série technologique) :
Objet d’étude : poésie

2003 : Textes
Texte A : Paul Eluard, « Notre vie » (Le Temps déborde, 1947)

Texte B : Victor Hugo, « Demain, dès l’aube » (Pauca Meae, Les Contemplations, 1856)

Texte C : Pierre de Ronsard, « Sur la mort de Marie », sonnet CVIII, (Le Second livre des amours 1578)
Vous êtes chargé(e) par votre professeur de français de constituer une anthologie qui rassemblera les poèmes que vous préférez. En préface à ce recueil, dans lequel figureront entre autres les poèmes du corpus, vous écrivez un texte qui présente vos choix et ce qui les a guidés. Vous aurez en particulier pour objectif de faire partager à vos camarades de classe votre conviction que lire, ou éventuellement écrire, des poèmes peut apporter des remèdes aux maux de la vie.
2003 (sujet de secours, toutes séries) : textes
Texte A : Du Bellay (1522-1560), « Heureux qui comme Ulysse », Les Regrets, poème 31 (1558)

Texte B : Saint John Perse (1887-1975), « Les cloches », Images à Crusoé (1904)

Texte C : Apollinaire (1880-1918), extrait de « L’émigrant de Landor Road » (1905), Alcools (1913)

Texte D : Leopold Sedar Senghor (1906-2001), « Jardin de France », Poèmes inédits (1960)
Deux lecteurs débattent de leurs goûts en matière de poésie. Chacun défend un poème de corpus, l’un penchant pour les formes anciennes, l’autre pour des formes nouvelles. Vous rédigerez leur dialogue en veillant à y intégrer des exemples précis.
Objet d’étude : théâtre

2002 : Textes :
Texte A : Molière, Le Bourgeois gentilhomme, 1670 (II, 4)

Texte B : Ionesco, La Leçon, 1951 (extrait)

Texte C : G. Feydeau, On purge bébé, 1910 (extrait)
Vous écrirez un dialogue de comédie dans lequel un Monsieur Jourdain contemporain se vante devant un ami d’un savoir récemment acquis. Vous pourrez utiliser certains procédés comiques présents dans les textes du corpus. Vous veillerez à employer un niveau de langue approprié aux personnages et à la situation.


Objet d’étude : convaincre, persuader, délibérer.
2003 (session de septembre) : textes
Texte A : Jean de La Fontaine : « Le lion s’en allant à la guerre » (Fables, Livre V, fable XIX, 1668)

Texte B : Jean de La Bruyère : « Du Souverain » (Les Caractères, fragment XXIX, 1688)

Texte C : Jean Anouilh, Antigone, extrait (1944)
Vous choisirez un contexte précis et, à la manière imagée des textes du corpus, vous rédigerez un récit en prose illustrant ce que vous pensez du pouvoir et se terminant par une moralité.
2005 : textes
Texte A : Pierre-Augustin de Beaumarchais, Le mariage de Figaro, 1784

Texte B : Victor Hugo, Les Misérables, 1862

Texte C : Pierre Perret, Lily, 1977
Lily, un an après son installation à Paris, écrit à sa famille restée en Somalie. Elle dénonce l’intolérance et le racisme dont elle est la victime. Vous rédigerez cette lettre en tenant compte des situations dans le texte de Pierre Perret et en développant l’argumentation de Lily.





similaire:

L\La methode de l’ecriture d’invention
«La poésie, ça rime à quoi ?» est le titre de l’article que vs rédigerez pr le journal de votre lycée ds le but de défendre votre...

L\Les discours sur l’Écriture d’invention et les frontières de la discipline
«crise du français», avaient provoqué une semblable levée de boucliers, inaugurant un

L\Ateliers d’écriture (sans majuscule s'il vous plaît)
«ateliers d’écriture» accueille des comptes rendus d’expérience, des liens et des réflexions

L\Ecriture d’invention : Dans le journal du lycée, un élève incite...
«rêveur sacré» comme écrivait Hugo et «voyant»comme Rimbaud, «déchiffreur» de symboles comme Baudelaire

L\Mais aussi dans d’autres matières nécessitant une rédaction des réponses
«Français» sur la copie, mais préciser quel est le type de devoir ou d’exercice (par exemple : «commentaire composé», «écriture d’invention»,...

L\Hugo, Les feuilles d’Automne, «Ce siècle avait deux ans»
«sans couleur, sans regard et sans voix», «débile», «sans breton et lorrain»

L\La discussion à visée philosophique (dvp) ou oral réflexif

L\1. L'interaction argumentative

L\Sans ame, sans esprit, sans pouls et sans haleine

L\Lire une oeuvre argumentative du xixe siècle contre la peine de mort





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com