Note d’intention de mise en scene





télécharger 51.14 Kb.
titreNote d’intention de mise en scene
date de publication23.04.2017
taille51.14 Kb.
typeNote
l.20-bal.com > documents > Note
c:\documents and settings\administrateur\mes documents\dropbox\documnto de trabajo rodin\avignonflyer\definitif pdf\flyercabrecto.jpg


Création théâtrale

de la Cie Umbral

dans le cadre du "Printemps des Poètes 2013"

et du 40ème anniversaire du déces de Pablo Neruda
"Conférence Désarticulée sur Pablo Neruda"
de Pablo Neruda, Luis Sepulveda et Renzo Sicco

Mise en Scène de Victor

01 46136557

6632

6638

6567

NOTE D’INTENTION DE MISE EN SCENE :

Il s'agit de notre cinquième spectacle autour de Neruda,

Devant l'immensité de son œuvre , nous pourrions en faire un certains nombre.
Il s'agit ici d'une performance, Un comédien jouera un fou, dans une cours d' un asile d'aliéné qui se prend pour le poète Pablo Neruda, accompagné par un autre aliéné qui se prend pour Schubert interprété par le pianiste d'origine argentine Osvaldo Calo. Cette rencontre, qui est somme toute saugrenue et ici désarticulée, nous sert à rendre compte d'un certains nombre de textes et d'extrait de l'œuvre de Neruda ainsi qu'incertain nombre de ses poèmes dit en français et en espagnol mais tout ceci dit dans un cadre ....

de la "Folie"...
Mais ces textes sont accompagnés par les textes de Luis Sepulveda et de Renzo Sicco qui il y a 4 ans ont coécrit une pièce "Les Funérailles de Pablo Neruda" et là sous forme d'ellipse visuelle, tous les aliénés présents dans l''hôpital se transforme en témoin des funérailles

du grand poète.
Il ne s'agit absolument pas de faire croire que Neruda était fou, ien au contraire.
Chacun se fera sa propre idée sur la place de la poésie aujourd'hui, aujourd'hui et surement demain la poésie restera à l'écart de la société comme le sont les fous, car souvent révélateur d'une certaine vérité.
A voir...


AVEC :



Victor QUEZADA-PEREZ (mise en scène et comédien):



Né en France, il est autant latino-américain que français avec une attache très forte pour le Chili, pays d’origine de ses parents, eux-mêmes artistes.
Diplômé en Histoire et en Sciences Politiques, il est très tôt passionné par le théâtre hispanophone. Il est comédien, auteur et metteur en scène.
Il en a monté plusieurs textes majeurs dont, entre autres,
Lorsque cinq ans seront passés de Federico Garcia Lorca, Splendeur de Mort de Joaquin Murieta de Pablo Neruda, La Nuit des Assassins de José Triana, programmé au Festival Avignon OFF 2002…
En 2001, il fonde l’école de théâtre social et populaire "Autres réussites" qui s’occupe quatre années durant de centaines de jeunes âgés de 16 à 22 ans dans les Hauts-de-Seine.
Il est l’auteur d’une pièce inspirée du dialogue qu’il ne cesse d’entretenir avec la culture chilienne contemporaine: Victor Jara ou La Mort d’un Poète, pièce dénonçant la torture, entre autres ignominies, programmée au Festival Avignon OFF 2003.
Depuis, il a monté de nombreux spectacles en tant que metteur en scène comme Espagne au Cœur de Pablo Neruda avec la participation exceptionnelle du groupe Quilapayun et de Daniel Mesguich, ou en tant que comédien dans Comédie sans Titre de Federico Garcia Lorca par exemple.
Mais, c’est surtout par la MISE EN CLOWN et par sa conception du Théâtre LIBRE qu’il a trouvé une réponse à ses premiers amours théâtraux et cinématographiques. Il travaille sous l’enseignement de Marcos Malavia les diverses techniques d’expression corporelle, du masque neutre, du clown et de la Commedia dell’Arte (Dia Paso). Il prend alors part à la plupart des créations de la Compagnie Sourou, dirigée par Marcos Malavia, avec lequel il créé et monte Les Attentats Poétiques en novembre 2007.
Il monte en collaboration avec Matéi Visniec, deux de ses textes majeurs:
Petit Boulot pour Vieux Clown qui sera joué près de 450 fois et L’Histoire du Communisme racontée pour des malades mentaux.
Il traduit l’unique pièce de théâtre de Luis Sepulveda Les Funérailles de Neruda,  qu’il met en scène avec le groupe Quilapayun.
Il est tout récemment artiste en résidence aux USA et forme la troupe de théâtre Trap Door Theatre de Chicago à la mise en clown. En 2012, ils ont créé la pièce « The Arsonists » de Max Frisch.

Osvaldo CALO - Direction Musicale et accompagnement
Argentin d’origine, Osvaldo Caló fait ses études au Conservatoire National de Musique de Buenos Aires dont il sort diplômé en 1976. Il commence sa vie professionnelle dans des spectacles de théâtre musical pour enfants et participe parallèlement à la formation des groupes de rock « Ave Rock » et « Nito Mestre y los Desconocidos de siempre ».maxresdefault.jpg
Il arrive en Europe avec l’octette d’Astor PIAZZOLLA pour une tournée de deux mois. Il s’installe alors à Paris où il poursuit ses études avec la pianiste argentine Olga GALPERIN.

Sa formation classique et son goût pour la musique populaire argentine le conduisent à interpréter le nouveau tango instrumental : il s’associe au guitariste et compositeur Tomás GUBITSCH avec lequel il enregistre quatre disques et partage plus de dix ans de concerts (en duo, puis en trio avec Jean-Paul CELEA et en quintette plus récemment).
Juan José MOSALINI l’appelle pour former son Orchestre de Tango en 1992. C’est le début d’une nouvelle collaboration qui se prolonge dans différents projets, comme le trio avec Patrice CARATINI (1993-95) ou le quintette avec Antonio AGRI, puis avec son fils Pablo AGRI (six tournées au Japon 1994-99). Il participe à des concerts de musique argentine avec l’Orchestre de Picardie (1996), l’Ensemble de Basse-Normandie (de 1997 à 2001), l’orchestre belge I Fiamminghi (1998-1999), l’Orchestre National des Pays de la Loire (2000) et avec l’Orchestre d’Auvergne (de 2003 à 2007).
A partir de 1996, il donne des concerts en duo avec Sébastien COURANJOU (duo CALÓ-COURANJOU) dans un programme de compositions d’Astor Piazzolla, dont il a fait les arrangements pour violon et piano. Ils se sont produits notamment au Festival de Tango de Montevideo et au Centro Astor Piazzolla de Buenos Aires.
Ils forment, en 2000, le quintet Tiempo Sur avec Victor VILLENA (concerts en Europe et au Japon).
De 2001 à 2005, il accompagne la soprano Julia MIGENES au piano et à la direction musicale dans deux de ses créations : «Passions Latines» et «La Argentina», présentées à l’Olympia de Paris, au Théâtre du Châtelet, ainsi qu’au Festival d’Avignon et en tournée internationale. En 2005, il accompagne le ténor José CARRERAS pour une tournée au Japon avec la «Misa Criolla». Il accompagne aussi les chanteuses de tango Amelita BALTAR, Silvana DELUIGI et Sandra RUMOLINO.
En 2003, il participe à la création de «Fugatango», préludes et fugues pour deux pianos de Gerardo LE CAM, en duo avec le compositeur.
Il écrit et arrange aussi des musiques pour le théâtre (compagnie Jacques WEBER, compagnie Théâtre en Pièces), participe à des spectacles chorégraphiques (Marceline LARTIGUE, Didier SILHOL) et collabore avec les metteurs en scène Alfredo ARIAS (« Faust Argentin », « Le bal de la rose ») et Matthias LANGHOFF (« The silver tassie », « Hamlet-Cabaret »).
Actuellement, il se produit en quartet avec Sébastien COURANJOU.
MAUD DHENIN (Comédienne):
Maud Dhénin est comédienne depuis 1995. Elle a joué pendant dix ans au sein de la Cie Errance, sous la direction de Simona MORINI, dont les mises en scène associent théâtre, chant, musique et danse : plusieurs pièces de Lorca, Les Noces de Sang, La maison de Bernarda Alba, puis Yerma, une histoire, d’après Lorca, Les Derniers, de Maxime Gorki…

De 2003 à 2006 elle suit la formation professionnelle de la compagnie le Vélo Volé sous la direction de François Ha Van à Boulogne et la dernière année étudie en parallèle au centre des Arts de la scène à Paris. Là elle suit des cours de théâtre avec Jacques Mornas et François Bourcier, et approfondit son travail de chant (avec Patrick Marco) et de danse. Pendant un an elle participe aux cours du conservatoire du 5ème arrondissement avec Bruno Wacrenier. maud bd.jpg

Avec la Compagnie Errance elle a rencontré la chorégraphe Mariangela Siani pour la création de L’épouse persane  de Goldoni, à partir de 2005 et joué à la Biennale de Venise en juillet 2007 (rôle de l’épouse).

En 2008-2009 elle co-fonde la compagnie La Muse en Bouche et joue plusieurs rôles importants dans  Absolutely Shakespeariennes, création sur les femmes dans l’œuvre de Shakespeare à destination d’un public scolaire, à Provins et au lycée Bossuet à Meaux. En avril et mai 2009 elle joue dans Confessions du Trottoir, de Lya Roldan avec la Cie Théâtroshow au Proscenium (Paris XIè). En juillet 2010 elle joue dans la lecture-mise en scène  La Belle Dormeuse, de Chia-Jung CHANG (dramaturge et metteur en scène Taïwanaise en résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris), au Studio Le Regard du Cygne (Paris XXè).

En 2011 elle met en scène L’Histoire des Ours Pandas racontée par un saxophoniste qui a une petite amie à Francfort, de Matei Visniec, au Guichet Montparnasse avec la Compagnie Sensations en Scène.

Depuis octobre 2011, elle travaille avec Victor Quezada-Perez au sein de la Compagnie Umbral.

ZOE BESMOND DE SENNEVILLE (Comédienne) :

zoé bd.jpg


Dans le même temps qu’un cursus à l’Ecole Claude Mathieu, Zoé Besmond de Senneville étudie l’anglais, apprentissage qu’elle poursuit aux Etats Unis, à l'Université du Connecticut et à New York.
En 2010, elle revient à Paris et intègre l'Ecole du Jeu. 

Depuis, elle a joué dans Le Petit Poucet de Marina de Van, aux côtés de Denis Lavant, The Last Days of Antoine Watteau, un photo-roman de Tamar Guimaraes pour le musée du Jeu de Paume, Tout ce que nous ne voyons pas et qui est immense, un court métrage de Claire Juge, Le Kabaret de la Dernière Chance, mis en scène par Cosme Castro.

Elle prépare en ce moment le tournage de Bodycombat, un moyen métrage de Yéléna Rémétin.
SACHA GUITTON par lui-même:



1994 : Sacha dit en sortant du ventre de sa mère : « Être ou ne pas être ».

La sage-femme, qui n’a pas d’humour, lui donne une gifle. Sacha en gardera un goût certain pour les répliques inopinées.

2000 : Entrée au CP. Rencontre avec Laurent Terzieff qui lui dit : « Passe le conservatoire. »

2006-2011 : Sketchs très remarqués en salle de chimie. Le directeur y assiste, son cancer s’aggrave. sacha bd.jpg


2010-2012 : Formation au Cours Simon. Il y rencontre son futur agent Brigitte Descormiers au Théâtre du Gymnase, qui le remarque dans « Youri » de Fabrice Melquiot, un rôle muet. Flatté, il réfléchira deux longues minutes avant d’accepter la proposition de l’agent.

2013 : Sacha décide de prendre des cours de théâtre. Il part de chez ses parents en claquant la porte, mais pas trop fort, en criant doucement : « Je suis un homme libre ! ». Il y retournera tous les vendredis pour le shabbat en famille. Il démarre un travail acharné avec Valia Boulay notamment, et se lance dans l’interprétation, la mise en espace et le fameux « lâché prise »… En effet il lâchera le théâtre traditionnel. Il est remarqué par Victor Quezada-Perez qui lui confie qu’il ferait un très bon clown. Sacha le prit au mot et se maquilla tous les jours. Enfermé depuis, on lui autorise à retrouver sa « famille clownesque » uniquement quand il doit monter sur scène.



Formation :


  • 2013 : Il intègre la troupe Umbral.

  • 2010-2012 : Formation théâtrale au cours Simon.
    2012 : Cours privés avec Valia Boulay.
    2010 : Intégration à l’agence Brigitte Descormiers.




  • 2010-2013 : Cours de guitare manouche avec Serge Krief.
    2000-2011 : Cours de guitare & solfège en conservatoire.

PARCOURS DE LA COMPAGNIE :

Umbral, signifie le seuil…l’aube...la naissance du soleil…

Compagnie de théâtre créée en 1998 par Victor Quezada-Perez, elle travaille exclusivement autour d’auteurs contemporains vivants avec qui elle entretient un rapport étroit dans le processus de création.

Elle essaie de porter une réflexion autour de la poésie, du drame théâtral et de la question politique.

Au-delà de ces thèmes, c’est par le jeu théâtral et le choix de ses pièces de théâtre qu’elle porte une réflexion permanente sur l’Humain, son enfermement et son incapacité à revenir sur son passé sans une certaine violence.

Pour la Compagnie Umbral, le théâtre agit comme miroir grossissant de la Société : il ne doit jamais porter un message moralisateur, il doit être un reflet de ce qui lie le personnage, le texte et la réalité du spectateur. Leurs réalités s’entremêlent souvent de façon odieuse mais si réelle.

Il s’agit de faire ressentir aux spectateurs ce que l’Humain peut ressentir au quotidien.

Elle a monté depuis lors, sous la direction de Victor Quezada-Perez, un certain nombre de pièces de théâtre, de spectacles de rue, de courts-métrages, de concerts…

tels que :
2013: Résidence d'Ecrivain de Matei Visniec au sein de la CIE UMBRAL
2012 : Biedermann de Max Frish

Rencontres en Mirages, en collaboration avec Yanowski du Cirque des Mirages
2011 : Résistible ascension d’Arturio Ui,de Bertolt Brecht

La Jeune Fille et la Mort, d’Ariel Dorfman

La Nuit des Assassins, de José Triana 2ème version

Les Funérailles de Neruda  de Luis Sepulveda
2010 : La Famille Durable 1 spectacle de Victor Quezada-Perez

Marche ou rêve, d’Alexandre Jean
2008 : Groupe SIN PAPEL
2007: Histoire du Communisme racontée pour des malades mentaux, de Matéi Visniec.

Espagne au Cœur, de Pablo Neruda
1998-2006: Petit Boulot pour Vieux Clown, de Matéi Visniec.

Le baptême chacaliste, d’Abdelatif Laabi

Contes de la Rue Broca, de Pierre Gripari

Il y a cent ans naissait un Poète, de Pablo Neruda

Gloria, de Victor Quezada-Perez

Splendeur et mort de Joachim Murieta de Pablo Neruda

Mafia, de Victor Quezada-Perez

Les 1001 Nuits de Victor Quezada-Perez

Victor Jara ou la Mort d’un Poète, de Victor Quezada-Perez.

Lorsque cinq ans seront passés, de Federico Garcia Lorca.

Splendeur de Mort de Joaquin Murieta, de Pablo Neruda.
Tous les spectacles que la Compagnie Umbral a montés, ont un sens politique et citoyen.
Depuis 2001 se crée également le volet théâtre social et populaire via les actions d’intervention théâtrale dans les quartiers.
La compagnie a ainsi monté des pièces de théâtre des auteurs contemporains vivants tels que Sepulveda, Dorfman, Triana, Visniec, Laabi et elle a travaillé avec plus d’une centaine d’artistes différents, dont les plus prestigieux sont Daniel Mesguich, Osvaldo Calo, les Quilapayun, Le Cirque des Mirages.
En 2009 au Festival d’Avignon, L’Histoire du communisme racontée pour des malades mentaux, de Matéi Visniec, qu’elle a montée, a été l’une des 4 pièces les plus vues du Off.
Tous les spectacles montés depuis 2004 par la compagnie ont été salués par la presse.
ELEMENTS TECHNIQUES ET DE SCENOGRAPHIE
Scénographie: Rodin Sotolongo

Régie : Djilèle Mahdani

Contact PRO:
Victor Quezada-Perez 07 78 11 75 30
Cession du spectacle (hors droit voisin et défraiement)
2500 euros Pour une représentations



similaire:

Note d’intention de mise en scene iconNote d’intention
«dans son coin» en avant scène jardin, défait son tabouret pliant, se retourne vers les deux jeunes profs et, tel un marionnettiste,...

Note d’intention de mise en scene iconNote d ’ intention

Note d’intention de mise en scene iconNote d’intention

Note d’intention de mise en scene iconNote d’intention

Note d’intention de mise en scene icon► Note d'intention

Note d’intention de mise en scene iconNote d’intention d’Isabelle grimbert

Note d’intention de mise en scene iconNote de mise en scène
«oceans et utopies» dans un stade couvert de 10 000 places, 200 comédiens, danseurs, artistes e cirque et techniciens. ‘Un hameçon...

Note d’intention de mise en scene iconNote d’intention
«Ascendances» Série de tryptiques en bois, sérigraphies autour de la généalogie familiale

Note d’intention de mise en scene iconCours pédagogique cirque
«La Puce à l’oreille», célèbre vaudeville de Feydeau, avec 24 personnages sur scène (au lieu des 14 initiaux) dans une mise en scène...

Note d’intention de mise en scene iconLecture à haute voix // Mise en voix/en espace/en scène
«lecture» : travail esthétique recherchant, de façon dénudée (neutre) ou non, des effets de sens, en faisant confiance à la matière...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com