La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé





télécharger 40.6 Kb.
titreLa plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé
date de publication10.01.2017
taille40.6 Kb.
typeCours
l.20-bal.com > documents > Cours


Questions de cours : Poésie

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé.
Q 1-Définir la poésie engagée

Articles du Petit Robert :

Engagement= (sens n°10 [1945] Acte ou attitude de l’intellectuel, de l’artiste qui prenant conscience de son appartenance à la société et au monde de son temps, renonce à une position de simple spectateur et met sa pensée ou son art au service d’une cause.

Engagé = [1945] Mis par son engagement au service d’une cause.

Le poète, de même que l’écrivain, le chanteur, le peintre… peut, dans un contexte historique précis [guerres de religion, guerres mondiales, périodes de misère sociale…] décider de mettre son art au service d’une cause. On parle alors de poésie engagée. Page 209 Hatier 3e

La poésie engagée est toujours ancrée dans la réalité, dans l’histoire.

Exemples : «  Napoléon Bonaparte » dans « Souvenir de la nuit du 4 » ou «  Aux morts du 4 décembre » 1852 de Victor Hugo. «  C’est Hitler, C’est Goebbels » dans «  Le Legs » de Robert Desnos.

La poésie engagée met en jeu des symboles, des personnifications, des allégories. Elle incarne les idées par des images concrètes. Exemple : L’allégorie de la liberté dans le poème de Paul Eluard.

Les figures de style ; hyperboles, métaphores, comparaisons, antithèses sont nombreuses et utilisées dans une démarche argumentative, afin de solliciter l’imagination et la sensibilité du lecteur pour susciter son émotion et son adhésion.

Le rythme et le jeu des sonorités sont particulièrement importants dans un poème engagé, la reprise d’expressions ou de structures syntaxiques

(répétition- anaphore - : exemples : « sur »… « j’écris ton nom » dans le poème d’Eluard page 201-202 –et 203-et « Oradour » dans le poème de Jean Tardieu page 204-205- les rejets, les enjambements les parallélismes, les allitérations, les assonances créent un dynamisme musical qui favorise la mémorisation et la diffusion des textes.

Le poète prend la plume lorsque les droits de l’homme sont bafoués dans différents domaines : - religieux [intolérance- fanatisme]- social [injustice- inégalité- misère- racisme.] Exemples : «  Le mendiant » Victor Hugo « Melancholia » Victor Hugo – politique [guerre- dictature-violence-] Exemples : «  L’enfant grec » 1828 de Victor Hugo « Le dormeur du val » d’Arthur Rimbaud

Le poète engagé vise à – révéler la réalité, témoigner [exemple : « Si c’est un homme » de Primo Levi page 206-207-]- dénoncer – transmettre un message d’espoir convaincre les hommes d’adhérer à une cause défendre des valeurs faire agir mettre en garde contre l’oubli rendre hommage.

Pour atteindre ces objectifs le poète engagé doit toucher la sensibilité du lecteur, l’émouvoir, l’indigner, toucher l’esprit du lecteur, le faire réfléchir, l’amener à une prise de conscience.

Q2 -Pendant la deuxième guerre mondiale quels poètes ont choisi ce genre littéraire pour exprimer leur engagement ? Comment les poèmes étaient diffusés ?

Hatier 3e page 200

La Seconde guerre mondiale et l’Occupation ont développé une poésie engagée qui exalte le courage et le martyre des Résistants.

Paul Eluard [les recueils : Poésie et Vérité 1942 et Au Rendez-vous allemand 1944] Louis Aragon [La Diane française 1946] René Char [Seuls demeurent 1946] Robert Desnos [État de veille 1943- Ce cœur qui haïssait la guerre 1945]

Ces poètes font de l’écriture une arme. Parachutés sous forme de tracts en même temps que des fusils ces textes invitent les français à redresser la tête et à lutter. La « Ballade de celui qui chanta dans les supplices », hommage rendu par Louis Aragon à Gabriel Péri, est lue, récitée, recopiée par des milliers de combattants anonymes. Tous semblent dire comme Primo Levi «  N’oubliez pas, n’oubliez pas que cela fut. »

Remarques : Après la Seconde guerre mondiale, l’activité poétique s’oriente dans des directions diverses que vous découvrirez progressivement. Jacques Prévert « Barbara… » et son goût des mots simples Boris Vian «  Le déserteur » 1954 dans le contexte de la guerre d’Indochine -« L’évadé. » et bien d’autres. Pour le dixième anniversaire de la Libération Louis Aragon compose un poème en hommage aux vingt-trois résistants étrangers fusillés par les Allemands le 21 février 1944, le groupe Manouchian ; «  Strophes pour se souvenir surnommé ^parfois «  L’affiche rouge 1956

Le XXe siècle accorde une place de choix à la chanson. De nombreux chanteurs sont poètes et je vous avais demandé de rechercher et d’apporter le fruit de vos recherches. « Lily  »   primée en 1977 et récemment « La femme grillagée» de Pierre Perret «  Comme toi » [qui évoque une jeune juive qui s’appelait Sarah] de Jean-Jacques Goldman une Né à Leidenstadt 1991 qui évoque trois situations historiques- Les choses Je te donne

Anne, ma sœur Anne de Louis Chedid, Manhattan Kaboul de Renaud et Axelle Red, La double peine de Zebda, Utile de Rhoda-gil chantée par Julien Clerc, Nuit et brouillard de Jean Ferrat.

Melancholia
Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?

Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit?

Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules?

Ils s'en vont travailler quinze heures sous des meules ;

Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement

Dans la même prison le même mouvement,

Accroupis sous les dents d'une machine sombre,

Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre,

Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,

Ils travaillent. Tout est d'airain, tout est de fer.

Jamais on ne s'arrête et jamais on ne joue.

Aussi quelle pâleur! La cendre est sur leur joue.

Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.

Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !

Ils semblent dire à Dieu: Petits comme nous sommes,

Notre père, voyez ce que nous font les hommes!

O servitude infâme imposée à l'enfant!

Rachitisme ! Travail dont le souffle étouffant

Défait ce qu'a fait Dieu, qui tue, œuvre insensée,

La beauté sur les fronts, dans les cœurs la pensée,

Et qui ferait - c'est là son fruit le plus certain! ­

D'Apollon un bossu, de Voltaire un crétin!

Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre,

Qui produit la richesse en créant la misère,

Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil !

Progrès dont on demande: Où va-t-il ? Que veut-il?

Qui brise la jeunesse en fleur !qui donne, en somme,

Une âme à la machine et la retire à l'homme!

Que ce travail, haï des mères, soit maudit!

Maudit comme le vice où l'on s'abâtardit,

Maudit comme l’opprobre et comme le blasphème !

O Dieu! Qu’il soit maudit au nom du travail même,

Au nom du vrai travail, saint, fécond, généreux,

Qui fait le peuple libre et qui rend l'homme heureux !
Victor Hugo, Melancholia juillet 1838, dans Les Contemplations III,

BREVET SE RAPPORTANT AU TEXTE DE VICTOR HUGO MELANCHOLIA
I- Un poème
1. A quoi voit-on que ce texte est un poème ?

2. Combien de syllabes compte chacun des vers ? Comment les appelle-t-on ? Comment sont disposées les rimes ?
Un poème 1 - Melancholia est un texte en vers : les phrases sont coupées inhabituellement : chaque ligne devient vers et commence par une majuscule et l’auteur va à la ligne après chaque vers : il s’agit donc d’un poème. 5 points

Un poème classique 2a- Les vers de ce poème sont métrés, ils comptent douze syllabes, ce sont des alexandrins.

2b- Les vers de ce poème sont rimés : les rimes sont plates [a-ab-b-], par exemple, rit et maigrit riment en se succédant.

Il s’agit donc d’un poème classique. 5 points
Petite histoire : En 1130, Alexandre de Paris écrit le Roman d’Alexandre et trouve que le décasyllabe couramment employé n’exprime pas assez bien l’envergure de sa visée qui est de montrer le caractère exceptionnel de son personnage Alexandre le Grand. Il invente alors un vers de douze syllabes pour tracer un portrait fidèle de ce fabuleux conquérant : ce vers portera le nom d’alexandrin, en double hommage au héros qu’il a choisi et au prénom de l’auteur.

II La jeunesse et le travail
6.a)Donnez la classe grammaticale (nature) et la fonction des mots «  innocents » et «  anges » au vers 9

b) A quels mots s’opposent-ils ?
6a- Nature et fonction a) INNOCENTS= nature : adjectif qualificatif b) ANGES= nature : nom commun fonction de a) et b) = appositions au pronom personnel ILS (mis pour enfants) 5 points

RAPPEL : Le nom commun et l’adjectif qualificatif ont deux fonctions communes : ATTRIBUT d’UN NOM et APPOSITION d’UN NOM Voir mémento.

6b- Le sens de l’adjectif qualificatif « innocents » s’oppose au sens du nom commun « bagne » et le sens du nom commun « anges » s’oppose au sens du nom commun

« enfer ». : Cette opposition volontaire de deux termes de sens contraire ou de deux antonymes forme une figure de style appelée d’une antithèse. 5 points

8. Quelle est la figure de style utilisée au vers 6 ? Relevez deux autres exemples de cette même figure de style dans le poème.
8- V6 « Dans la même prison le même mouvement » : il s’agit d’une allitération : L’allitération de la consonne m. Définition : on appelle allitération la répétition dans un but expressif d’une même consonne. Dans ce vers la répétition de la consonne m exprime la monotonie, le retour inlassable du même geste.

Deux autres exemples d’allitération : « …Ils s’en vont travailler quinze heures sous des meules ; ils vont de l’aube au soir faire éternellement » « Accroupis sous les dents d’une machine sombre monstres hideux qui mâche »= allitérations des consonnes v et m créent un rythme lancinant et menaçant. 5 points

III La dénonciation du poète
9. a) Quel est le sens du mot «  las «  au vers 13 ? Donnez un nom de la même famille que « las ».

b) Quelles sont les conséquences du travail sur la santé et le caractère des enfants ? Appuyez votre réponse sur des citations précises.

10. Que reprochent les enfants aux hommes ? Quel est, semble-t-il, leur seul interlocuteur possible ?

11. «  Travail mauvais qui prend l’âge tendre en sa serre » vers 18

a) Qu’est-ce que « la serre » d’un oiseau ?

b) Quelle figure de style identifiez-vous ?

12. a)Que reproche Victor Hugo au progrès ? b) Que dénonce le poète ?

La dénonciation du poète Melancholia = poème engagé
9a- SENS DU MOT LAS : le sens du mot las = fatigué Le nom de la même famille est lassitude = fatigue. 2 points

9b- CARACTÈRE des ENFANTS « pas un seul ne rit » le travail abrutit les enfants et ils mènent une existence sans joie. Ils ont perdu l’envie et le goût de rire. « pensifs » évoque également la gravité de l’expression de leur visage. Leur physionomie est marquée par les conditions de vie qu’on leur impose. Une préoccupation marque les traits de leur visage : ils ont perdu leur insouciance.

SANTÉ « que la fièvre maigrit » = Les enfants sont malades, anormalement maigres.

« Aussi quelle pâleur ! » leur teint blême indique à la fois leur fatigue et leur mauvais état physique. 2 points

10- Les enfants ne s’adressent pas à ces hommes incapables de considérer leur fragilité d’enfants, ils se tournent comme un dernier recours, vers le seul interlocuteur possible : Dieu. « Petits comme nous sommes, Notre père, voyez ce que nous font les hommes ! »

2 points

11- « Travail mauvais qui prend l’âge tendre en sa serre. » Les serres d’un oiseau désigne, chez les rapaces, les griffes = ongles recourbés qui permettent à ce type d’oiseaux de saisir leurs proies quand ils fondent sur elles. Il s’agit d’une métaphore. Le type de travail que les enfants accomplissent les étreint comme les serres d’un rapace étreignent la proie qu’ils ont saisie. 2 points + 2 points

12- « Progrès dont on se demande : « Où va-t-il ? Que veut-il ? Qui brise la jeunesse en fleur ; qui donne en somme une âme à la machine et la retire à l’homme » Au XIXe, l’’industrialisation, le développement de la production avec comme objectif l’augmentation des rendements a causé des maux et des injustices. Victor Hugo s’indigne d’autant plus que le travail qu’il dénonce est accompli par des enfants. Il reproche à ce système de déshumaniser l’homme. Aujourd’hui encore ,dans de nombreux pays, pour produire plus, en plus grandes quantités, et donc vendre davantage avec des marges bénéficiaires le plus larges possibles, des enfants sont employés sans scrupules, maintenus dans des conditions de vie qui ne sont en réalité que des conditions de survie. 2 points + 2 points
+ 1 point

Page


similaire:

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconRecommandations pour les futurs khâgneux du lycée Chaptal
«plus particulièrement» dans la dissertation, IL vous faudra d’autres références. Enrichissez donc vos lectures autour des œuvres...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconCours et aux petits bilans
«français» que vous devez connaître parfaitement pour comprendre les consignes et y répondre. Cette feuille vous renvoie à vos cours...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé icon1 poème en A5 par élève + questionnaire
«Je vais vous distribuer le poème. Vous devez le lire et essayer de le comprendre.»

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconFiche ressources : Les jeux problèmes d’écriture
«Avec vous, on va essayer de faire quelque chose d’un peu rigolo et qui apprend à lire; pour commencer c’est moi qui vais lire la...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconTrame de preparation autour de l’album : titre/ auteur/ editeur
«je vous montre d’abord l’image, vous la regarder bien pour comprendre quel est ce petit plaisir, puis je vous lis le texte; ensuite,...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconProgramme rendez-vous chez bebert
«Ah ! Entrez, Renaud, asseyez-vous, je vous attendais…» dit-il avec assurance car c’était un homme très cultivé qui avait lu beaucoup...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconCours littéraire prévert 2014 L’intégrale
«Croyez-vous que je vais renoncer à mes cœurs de pigeon pour aller me balancer au-dessus des autres arbres et me quereller avec les...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconComment utiliser ce cours
«question au professeur» que vous pouvez utiliser au cas où vous souhaiteriez obtenir un complément d’information utile à la réalisation...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconLui, se trouve à portée de sa main. IL se lève, se dresse autant...
«Si vous ne pouvez pas vous mettre d’accord, peut-être puis-je vous aider ? En effet, rien de plus simple ! Je vais vous mesurer...

La plupart de vos copies montrent que beaucoup d’entre vous n’étudient ni en cours ni en dehors des cours. Je vais donc essayer de vous donner un corrigé détaillé iconJ’aurais pu vous rencontrer au Congo. Vous m’auriez demandé de vous...
...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com