Le texte poetique





télécharger 0.49 Mb.
titreLe texte poetique
page8/13
date de publication10.01.2017
taille0.49 Mb.
typeLeçon
l.20-bal.com > documents > Leçon
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13

1. Généralités



1.1. Biographie de Baudelaire




  • Né à Paris en 1821, Baudelaire était le fils d’un sexagénaire amateur de peinture et intéressé par la philosophie. Le père de Baudelaire meurt en 1827 et sa mère se remarie l’année suivante avec le commandant Aupick, futur général, ambassadeur et sénateur sous l’empire. L’enfant est révolté par ce mariage et déteste d’emblée son beau-père. Il est alors mis en pension à Lyon, puis au lycée Louis le Grand à Paris. C’est un élève sombre qui, d’après ses professeurs, éprouve de « lourdes mélancolies » et un « sentiment de destinée éternellement solitaire ».




  • De 1839 à 1841 Baudelaire mène au Quartier latin à Paris la vie dissipée des étudiants il lit beaucoup, devient ultra-romantique et rencontre des poètes comme Théophile Gautier, et Leconte de Lisle. Il se passionne aussi pour les textes de J. de Maistre à qui l’on rattache certains aspects « catholiques » de son inspiration.




  • Pour l’arracher à sa vie scandaleuse, sa famille le force à embarquer à Bordeaux en 1841, sur un voilier en partance pour les Indes. Mais Baudelaire ne veut pas quitter la vie parisienne, il n’ira pas plus loin que l’île Bourbon et sera de retour à Paris au bout de dix mois ! Sur le bateau il s’isole orgueilleusement, indifférent à tout ce qui n’est pas littérature. Pourtant ce voyage et ce séjour à l’île Bourbon auront une très grande influence sur sa sensibilité et lui feront découvrir le plaisir de la mer, du soleil, des parfums, bref de l’exotisme.




  • Dès son retour, Baudelaire exige sa part de l’héritage paternel et se lance dans l’existence dorée de la bohème riche. Il habite le somptueux hôtel PIMODAN ; il est vêtu avec recherche : mais cette élégance « matérielle » n’est pour lui q’un symbole de la supériorité aristocratique de son esprit. Il se lie avec la mulâtresse Jeanne Duval, qu’il appelle la Vénus noire. En dépit d’amours tumultueuses, elle sera sa compagne jusqu’à la fin de sa vie. C’est la période heureuse de son existence, où il écrit déjà certains poèmes des Fleurs du Mal. Mais sa prodigalité menace déjà son patrimoine. Sa famille lui impose un conseil judiciaire et il est mis sous tutelle : ses revenus sont alors limités à une rente mensuelle de deux cents francs (1844). Désormais il vivra misérablement !




  • Baudelaire se consacre d’abord à la critique d’art : il va s’imposer comme un des maîtres du genre, avec le Salon de 1845, le Salon de 1846, l’Exposition Universelle de 1855 et le Salon de 1859.

La politique l’accapare quelque temps, au moment de la révolution de 1848 : on le trouve dans la rue, sur les barricades ; il fonde un journal et publie des articles violents. Mais cette ardeur s’évanouit et il revient vite à la littérature.


  • Depuis 1846 – 1847, il a découvert l’œuvre de l’américain Edgar Poe en qui il salue un esprit « frère » du sien, mystérieusement accordé avec son génie et son destin. Il entreprend avec ferveur de traduire ses contes dont la publication se poursuivra jusqu’en 1855. Son activité de poète se trouve stimulée par l’adoration quasi mystique qu’il voue à Madame Sabatier.




Le recueil « Les fleurs du Mal », mûri depuis tant d’années, paraît en 1857.



  • Baudelaire est aussitôt condamné en correctionnelle pour « immoralité ». Il accepte de remplacer les six poèmes jugés scandaleux et publie une seconde édition, enrichie de 35 poèmes nouveaux, en 1861.




  • Miné par la maladie, abusant de l’opium et du haschich, il est contraint de produire, dans une activité fiévreuse, de quoi alléger les dettes qui l’écrasent. Du moins son génie éclate-t-il dans la lucidité avec laquelle il signale à l’attention du public le génie de Wagner qu’il est à peu près seul à défendre !




  • En 1864, il s’exile en Belgique avec l’espoir d’une fructueuse tournée de conférences. Mais il végète à Bruxelles, s’obstinant à écrire quelques Poèmes en Prose et résolu à ne rentrer en France que « glorieusement ».




  • Mars 1866 : il est abattu par une crise qui le laisse paralysé et incapable de parler. Sa mère vient le chercher et il est transporté d’urgence à Paris où il meurt en Août 1867.



1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13

similaire:

Le texte poetique iconSelon vous la beauté du texte poétique est-elle liée au sujet qu’il évoque ?
«la sorcellerie évocatoire» du texte poétique se joue peut-être ailleurs que dans le rapport du texte à son sujet

Le texte poetique iconComment étudier un texte dans le détail
«je» dans un texte argumentatif montre l’implication personnelle de celui qui parle, dans un texte poétique, elle peut indiquer le...

Le texte poetique iconDanse et poésie Du texte poétique à la phrase dansée
«brainstorming» pour lister les mots qui traduisent l’interprétation que l’on veut faire du texte. Le travail dansé rejoint ensuite...

Le texte poetique iconPreambule : compétences attendues en fin de cm2 : «rédiger un texte...
«rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances...

Le texte poetique iconMuriel Menvielle Projet collectif
«Un calligramme est un court texte disposé de manière à faire apparaître le thème au premier regard. C’est à la fois un texte le...

Le texte poetique iconLe texte poetique

Le texte poetique iconAtelier n°1 : Définir les critères pour qu'un texte soit un texte...
«le grand atelier des petits poètes», sur le site de l’académie de Nancy. Aller dans «la salle des jeux d'écriture»

Le texte poetique iconApprendre un texte poétique en se servant de la mise en scène pour...

Le texte poetique iconCalligramme
«Calligramme» : poème présenté sous forme de dessin qui est en rapport avec le sujet du texte poétique

Le texte poetique iconLec le Livre : Espace de Création (xixe-xxie siècles)
«A propos de la spatialisation du texte poétique dans quelques ouvrages de Pierre Garnier (1928- ), théoricien du Spatialisme»





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com