Le texte poetique





télécharger 0.49 Mb.
titreLe texte poetique
page5/13
date de publication10.01.2017
taille0.49 Mb.
typeLeçon
l.20-bal.com > documents > Leçon
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

1. Comparaison et Métaphore




Etudier un texte poétique nécessite certaines connaissances de techniques littéraires.
En effet, tout homme qui écrit n’est pas un écrivain. Les chroniqueurs sportifs, les journalistes, les cuisiniers « écrivent » mais ne sont pas des écrivains. Car Ecrire consiste à travailler sur le style des phrases. Ce travail stylistique s’appelle la :


RHETORIQUE


Un trait de style se manifeste par la notion d’écart, c’est-à-dire par la différence qui existe entre ce que l’auteur a écrit et ce que l’on aurait pu dire le plus simplement possible.
Pour expliquer cette notion d’écart, nous vous proposerons un exemple simple, en plusieurs étapes :
Le but premier du langage est la communication, c’est-à-dire que ce but premier est d’essayer de faire passer un message à une autre personne et que ce message soit compris le plus clairement et le plus facilement possible. Dans ce cas les mots les plus simples sont employés et la communication existe :

Celui qui parle dit

« Passe-moi le sel, s’il

te plait ! »

Celui qui entend comprend ce message concret et donne le sel






Ce message est clair et sans ambiguïté car les mots correspondent à des réalités faciles à identifier.

Mais les choses se compliquent lorsque le message n’est pas aussi simpliste !

Le locuteur peut avoir envie de dire tout simplement que

Cette phrase constitue le degré zéro de l’étude littéraire ! En effet, ce texte cherche juste à faire passer un message clair et sans aucune revendication possible.

 Toutefois, si l’écrivain pense que cette phrase est plate, il fera quelques recherches stylistiques pour la rendre plus attrayante et il ajoutera quelques remarques à la phrase



comparaison


L’auteur a alors utilisé une


Le rôle de cette comparaison est de faire naître dans l’esprit du lecteur des images secondaires qui vont enrichir l’image d’origine. Par exemple si l’on vous dit que la terre est « ronde » vous avez une façon d’imaginer liée à la géographie, voire à la géométrie. Mais la comparaison « comme une orange » introduit dans votre esprit tout ce à quoi peut faire penser une orange ! Par ces simples mots le lecteur a déjà une autre vision de la terre : il sait qu’elle est ronde, mais aussi qu’elle est couleur soleil et que les fruits produits sont doux et sucrés et qu’ils font penser aux vacances, etc., etc.

 Mais l’écrivain, peu satisfait de cette comparaison, décide de chercher une autre figure de style et il trouve une nouvelle expression, plus condensée :


métaphore

dite « in presentia »

car les deux termes de la comparaison

(terre et orange)

sont encore présents dans l’énoncé

L’auteur a alors utilisé une
Dans ce cas, il y a une nuance entre cette formulation et la précédente, car la métaphore lie deux éléments de façon beaucoup plus proche : l’esprit de l’auteur n’a plus les deux aspects d’une même réalité, mais il les a fondus et confondu et ces deux réalités ne font plus qu’une seule : la métaphore est la plus courante des figures de styles et elle permet à l’esprit toutes les ouvertures et toutes les imaginations.

 Toutefois le poète, dans son éternelle recherche de l’expression, peut chercher encore au-delà




métaphore

dite « in absentia » car l’un des deux termes de la comparaison est absent

(ici le mot « terre »)





L’auteur a alors utilisé une



Ce travail sur le style laisse au lecteur toute possibilité d’imaginer comme il le souhaite et permet aussi de mettre l’accent sur un aspect plutôt que sur l’autre. Dans cet exemple la notion de terre est éclipsée au profit de la notion d’orange et donc toutes les connotations du mot « orange » sont ici valorisées.
La comparaison et la métaphore sont les deux figures de style les plus couramment employées. Toutefois de nombreuses autres figures de style existent !

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Le texte poetique iconSelon vous la beauté du texte poétique est-elle liée au sujet qu’il évoque ?
«la sorcellerie évocatoire» du texte poétique se joue peut-être ailleurs que dans le rapport du texte à son sujet

Le texte poetique iconComment étudier un texte dans le détail
«je» dans un texte argumentatif montre l’implication personnelle de celui qui parle, dans un texte poétique, elle peut indiquer le...

Le texte poetique iconDanse et poésie Du texte poétique à la phrase dansée
«brainstorming» pour lister les mots qui traduisent l’interprétation que l’on veut faire du texte. Le travail dansé rejoint ensuite...

Le texte poetique iconPreambule : compétences attendues en fin de cm2 : «rédiger un texte...
«rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances...

Le texte poetique iconMuriel Menvielle Projet collectif
«Un calligramme est un court texte disposé de manière à faire apparaître le thème au premier regard. C’est à la fois un texte le...

Le texte poetique iconLe texte poetique

Le texte poetique iconAtelier n°1 : Définir les critères pour qu'un texte soit un texte...
«le grand atelier des petits poètes», sur le site de l’académie de Nancy. Aller dans «la salle des jeux d'écriture»

Le texte poetique iconApprendre un texte poétique en se servant de la mise en scène pour...

Le texte poetique iconCalligramme
«Calligramme» : poème présenté sous forme de dessin qui est en rapport avec le sujet du texte poétique

Le texte poetique iconLec le Livre : Espace de Création (xixe-xxie siècles)
«A propos de la spatialisation du texte poétique dans quelques ouvrages de Pierre Garnier (1928- ), théoricien du Spatialisme»





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com