Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit»





télécharger 103.56 Kb.
titreLittérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit»
page3/3
date de publication29.11.2019
taille103.56 Kb.
typeLittérature
l.20-bal.com > documents > Littérature
1   2   3

Activités complexes pour une mobilisation des compétences dans des situations variées

  • Automatisation des tâches de bas niveau (orthographe) pour réduire le coût cognitif et se concentrer sur ce qui n’est pas reproductible (planification des idées, organisation du texte) :

    • réécrire un texte connu

    • travailler un seul aspect ou fragment

  • Activités instrumentales, réflexives et méthodologiques

    D73


    1. Les quatre types d’activités de production d’écrits :

    D74


          • Ecrire, ça n’est pas se lancer dans un projet d’écriture, ça peut être écrire quelques lignes (un titre, une phrase résumant l’essentiel d’une leçon, deux phrases décrivant un personnage, une question qu’on se pose…) mais quotidiennement !




          • Activités d’écriture dirigée :

      • entraînement, consolidation 

      • copie avec ou sans transformation, copie de mémoire…

      • réécriture d’un paragraphe en changeant de personne, copie de descriptions, portraits (pour se construire des références)

      • utilisation de documents de référence (textes, cahier alphabétique, dictionnaire de classe, carnet d’orthographe)

    D75

          • Activités d’écriture accompagnée :

      • réécriture partielle ou « à la manière de » pour travailler

        • la structure du texte (changer l’ordre du récit, ajouter un événement)

        • le fonctionnement du texte (introduire des dialogues, rajouter des descriptions)

      • planification orale du projet d’écriture

    D76, D77

          • Activités d’écriture autonome :

      • activité complexe de type projet d’écriture pour apprendre à en gérer les multiples paramètres

      • phase de préparation (oral collectif pour le lexique et la planification)

      • lectures complémentaires

    D78, D79 et D80


          • Activités prenant le texte comme objet de travail :

      • reconstitution, résumé, restitution de mémoire, expansion, réduction de textes…

    D81, D82



    1. Des outils pour aider les élèves :

    D83


          • Ces outils sont :

      • collectifs (affiches) ou individuels

      • ne doivent pas être trop nombreux

      • être provisoires (ils sont ensuite archivés dans le classeur par exemple)

      • peuvent être repris, complétés, améliorés, approfondis, abandonnés (mots écrits sans faute disparaissent)

      • Outils sur plusieurs années




          • L’utilisation d’outils aide à se décentrer de sa production

          • Exemples d’outils :

    D84

      • travail oral préalable

      • aides pendant l’écriture : mots, phrases demandés par les élèves notés au tableau

      • dictée à l’adulte pour se centrer sur la conception du texte et sa formulation

      • groupes pour renforcer la confiance

      • les supports inducteurs : images séquentielles, illustrations, cartes de personnages, de structure

      • textes de référence

      • phrases de référence

      • textes caractéristiques d’un type d’écrit 

      • écrits fonctionnels (prénoms, tableau de service, emploi du temps, calendrier) 

      • affiches de sons 

      • répertoires de mots par thèmes ou alphabétiques 

      • listes de référence de mots très fréquents

      • guide d’autoévaluation (pour écrire un conte, on choisit un héros, une épreuve difficile, un ou plusieurs amis du héros, des ennemis, des difficultés… puis complétée au fil des lectures de contes)



    1. Produire des écrits dès la maternelle :

    D85


          • Par la dictée à l’adulte :

      • écriture collective ou individuelle : commenter un dessin, qu’est-ce que tu as aimé dans la semaine, raconter un passage de livre

      • 3 phases :

        • planification (l’enfant raconte, l’enseignant fait reformuler pour structurer le discours)

        • dictée ou mise en texte (énoncé oral écrivable, l’enseignant encourage et aide à segmenter)

        • relecture (l’enfant relit avec l’aide de l’enseignant en pointant les mots pour prendre du recul)

      • Choix du support en fonction du but (lettre ou affiche pour un spectacle)




          • Utilisation de la dictée à l’adulte jusqu’au cycle III. Variante possible : la dictée à l’enfant : Enfant chargé d’écrire sous la dictée du groupe au tableau. Quand un élève écrit, toutes les questions orthographiques sont posées et doivent être élucidables


    Vidéo : de la lecture à l’écriture


    1. Des activités simples et variées à mettre en œuvre dès le cycle II :

    D86
    A partir de « produire des écrits au cycle 2 » Bordas


          • Ecrire de façon brève ou ludique :

    D87

      • Une liste, un inventaire

      • Une légende d’image, de dessin

      • Un court récit à partir d’illustrations

      • Les paroles de bulles de dialogue d’une BD

      • Des consignes pour faire réaliser un dessin à un autre

      • La description d’un objet, d’une image à faire deviner aux autres

      • La description d’un animal à faire reconnaître

      • La description d’un animal à partir d’un collage de deux morceaux d’animaux différents

      • Un titre pour un texte lu

      • Une phrase effacée dans un texte

      • Une devinette




          • Ecrire autour des livres :

    D88

      • Le titre supposé

      • La 4ème de couverture

      • Le sommaire d’un livret réalisé par les élèves

      • Un article de dictionnaire pour un mot inventé

      • Une fiche documentaire à partir d’une structure

      • Un livre présentant une transformation (la chenille qui devient papillon)




          • Ecrire pour exprimer :

    D89

      • Son avis à partir d’un sujet simple

      • Une règle de vie

      • Ce qu’on a aimé ou pas aimé dans un livre, un film…




          • Ecrire dans toutes les disciplines :




      • Arts plastiques : décrire une œuvre – écrire un court récit à partir d’une œuvre – écrire un titre pour une œuvre

      • EPS : écrire la règle du jeu – écrire un enchaînement de mouvements

      • Musique : inventer de nouvelles paroles – écrire un titre

      • Mathématiques : écrire la consigne d’un exercice déjà réalisé – écrire une consigne à partir de données chiffrées

      • Découverte du monde : légender un document – décrire un document




          • Ecrire avec la littérature de jeunesse :

    D90

      • Le texte d’un album en images

      • La suite d’un récit lu

      • Une péripétie supplémentaire d’une histoire

      • Un épisode supplémentaire sur la même structure

      • Un dialogue à insérer dans un récit

      • La fiche d’identité d’un personnage

      • Le portrait d’un personnage

      • La liste des courses de l’ogre, de la sorcière…

      • Une recette de sorcière

      • Modifier un récit en changeant le lieu ou le moment

      • Ecrire à la manière de

      • Ecrire une formulette pour un personnage (par exemple avec beaucoup de u)






  • 1   2   3

    similaire:

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconLa littérature au cycle 2
    «l’orée du bois» et faire imaginer la fin de l’histoire à l’oral ou à l’écrit suivant le niveau des élèves (écriture autonome, accompagnée...

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconProgrammation d’activités concernant la dictéE À L’adulte

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconGrille de lecture d’un album de littérature jeunesse dans un objectif de production d’écrit

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconLittérature : dire, lire, écrire Travail autour de livre de littérature jeunesse
    «Le mystère du marronnier», «Bonjour Mr Renoir», «la petite joueuse d’échecs» en classe ou en décloisonnement avec Melle Cadieu

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconCas d’un élève en grande difficulté
    «du texte libre». Elle a commencé une première séance avec un dessin et dictée à l’adulte. Et après comment faire ?

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconE1 L’élève peut-il proposer une écriture alphabétique, phonétiquement...
    «dictée à l’adulte*» en explicitant la procédure de «mise en mots» à l’écrit

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconLittérature latine Patristique (littérature chrétienne des premiers...
    «entre-deux-guerres» (1920-1950) – écritures romanesques contemporaines – littérature de jeunesse – sociologie de la littérature

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconNote : Le principe de cette chronique est le suivant : Matthieu Gosztola...
    «sur» l’œuvre d’un poète contemporain. Ce poème a pour fonction, de par et le sens qu’il véhicule et le recours à la forme qui le...

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconNote : Le principe de cette chronique est le suivant : Matthieu Gosztola...
    «sur» l’œuvre d’un poète contemporain. Ce poème a pour fonction, de par et le sens qu’il véhicule et le recours à la forme qui le...

    Littérature de jeunesse constitue un vecteur intéressant Ainsi que la dictée à l’adulte : «dire comme on écrit» iconRapportent une information: l'arrivée de la classe 1917 et la commente...
    «faire» de l'artiste et renversent fondamentalement le rapport à la réalité comme modèle, en mettant un terme au primat du rendu...





    Tous droits réservés. Copyright © 2016
    contacts
    l.20-bal.com