Competences





télécharger 269.05 Kb.
titreCompetences
page1/3
date de publication09.11.2019
taille269.05 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3





Mission du

professeur-documentaliste exerçant en Centre de Documentation et d’Information.

OBJECTIF GENERAL : Inscrire le CDI dans l’établissement et le système éducatif

COMPETENCES


OBJECTIFS INTERMEDIAIRES

MODALITES

REALISATIONS

PERSPECTIVES

1. Situer le CDI dans le système éducatif

Connaître le système éducatif et ses orientations pédagogiques.
Rattacher l’établissement à la hiérarchie administrative.

      1. Connaissance des textes officiels (BOEN, orientations académiques).

      2. Connaissance du fonctionnement de l’Education nationale (services académiques, rectorat, IUFM).

Consultation :

du BOEN (support papier ou support numérique),
de sites institutionnels et professionnels (veille informatique),
des plaquettes et brochures mises à disposition par le rectorat et l’Académie de Toulouse.

cf. textes officiels concernant les apprentissages documentaires au collège, document joint.

cf. textes officiels concernant les nouveaux dispositifs (circulaire de rentrée, B.O N°16 du 18 avril 2002, circulaire de rentrée 2003, B.O N°14 du 3 avril 2003).

Le rôle central du CDI est souligné par tous ces textes et doit permettre de construire une politique documentaire cohérente.

2. Déchiffrer la réalité de l’établissement

Prendre en compte les spécificités de l’établissement.


      1. Connaissance de l’organigramme de l’établissement.

      2. Identification du public concerné (zone de recrutement).

cf. plaquette de l’établissement.

cf. projet d’établissement.

La zone de recrutement de l’établissement a été modifiée à partir de la rentrée 2002, suite à l’ouverture du collège du Vernet, ce qui n’est pas sans incidence pour l’ensemble de l’équipe éducative et a conduit à moduler nos pratiques.



PRIORITES PEDAGOGIQUES


  1. Formation à la recherche documentaire

    • systématique (toutes les classes d’un même niveau),

    • sur projet et à la demande d’un enseignant (ce qui suppose que cette formation n’est pas délivrée à tous les élèves).

  2. Actions lecture-écriture

    • pour promouvoir le fonds du CDI (découverte d’un genre littéraire, d’une thématique, d’un auteur, d’un pays, etc.)

    • en liaison avec le programme (l’autobiographie en classe de 3ème, le récit d’aventure ou le récit policier ou le récit de voyage en classe de 5ème),

    • pour enrichir le fonds CDI, en partenariat avec les élèves et les enseignants.

  3. Projet d’orientation de l’élève

    • mise à disposition de la documentation O.N.I.S.E.P,

    • formation à la consultation de l’auto documentation O.N.I.S.E.P en partenariat avec les P.P et le C.O.P.



  1. Aide individualisée aux élèves

    • conseils de lecture,

    • aide méthodologique ponctuelle pour la RDI,

    • aide méthodologique ponctuelle (plan d’un devoir).

  2. Recherche Documentaire Informatisée (RDI) et multimédia

    • apprendre à se servir d’un ordinateur en réseau,

    • apprendre à consulter le logiciel documentaire et l’Internet,

    • apprendre à utiliser des logiciels de bureautique.

  3. Promotion des « semaines de… », « jours de… », etc.

    • réalisation de dispositifs d’information avec ou sans professeur partenaire.

  4. Participation à l’éducation citoyenne des élèves

    • les règles de vie du CDI et la « culture du lieu ».

    • le travail de groupes sur des outils communs (en IDD, par exemple).
3. Inscrire le CDI dans le projet d’établissement (et dans le projet académique)

Elaborer le projet pédagogique du CDI


      1. Définir les priorités pédagogiques.

      1. Inscrire le règlement interne du

CDI dans le carnet de liaison

des élèves.

cf. document joint : Accueil des élèves au CDI.

Le règlement du CDI pourrait être joint au carnet de liaison.

4. S’impliquer dans la structure de l’établissement scolaire

Faire reconnaître la spécificité du CDI et la responsabilité du professeur documentaliste.

      1. Collaborer avec l’équipe de la Vie scolaire : déterminer la gestion hors cours des élèves, avec les CPE, veiller à ne pas transformer le CDI en salle de permanence. Priorité à la recherche documentaire et à la lecture.



      1. Collaborer avec le gestionnaire pour suivre le budget et veiller au bon fonctionnement du matériel du CDI.

L’accueil des élèves est « contingenté », sauf pendant la coupure méridienne (11h30-13h). L’inscription des élèves s’effectue en étude (le matin), sous la responsabilité de Mme Jacques, aide-documentaliste en C.E.C, ou au CDI (l’après-midi). Un double de la liste des inscrits est communiqué à la Vie Scolaire.


Le CDI est doté d’un budget spécifique (hors abonnements) au même titre que les autres disciplines d’enseignement.

Cette procédure a été mise en place avec l’accord du chef d’établissement et des CPE pour éviter toute dérive : elle permet de contrôler les motivations réelles des élèves (lecture, travaux de groupes, recherche documentaire au sens large).

Quelques ajustements ont été nécessaires lors de l’ouverture de la Maison du collégien.
Ce budget a été abondé grâce à :

- des collègues d’autres disciplines (Français),

- une DBM (votée au CA),

- un don du FSE (2003).

5. Suivre l’évolution du métier

S’adapter à l’évolution pédagogique, technologique et culturelle du métier.

      1. Participer à des actions de formation, des rencontres des échanges.

      2. Contribuer à un réseau de lieux-ressources (journées professionnelles, journaux professionnels, associations).

Stages du PAF :

Logiciels documentaires, PowerPoint, FrontPage.
Auto formation :

Logiciels de bureautique, Internet.
Animation de stages à l’IUFM dans le cadre de la formation continue.
Interventions dans le cadre du groupe ressource en documentation de l’Académie de Toulouse.
Formation de stagiaires 1ère et 2ème année de l’IUFM.

Participation à partir de l’année 2003 à l’expérimentation d’un outil de mutualisation des ressources documentaires, « iPolyWeb » dans le cadre du travail de l’équipe académique en documentation.
Demande de formation au logiciel documentaire BCDI3, acquis en 2003 et destiné à remplacer le logiciel Diderot.


OBJECTIF GENERAL : Conduire un Centre de Documentation et d’Information


2. Mission de gestion


COMPETENCES

OBJECTIFS INTERMEDIAIRES

MODALITES

REALISATIONS

PERSPECTIVES

1. Construire un système de gestion rationnel

    1. Organiser l’espace et le fonds en fonction de la réalité de l’établissement.



      1. Définir et délimiter les espaces en fonction des besoins : usuels, périodiques, lecture, etc.

      2. Prendre en compte l’espace CDI et son équipement.



ESPACE CDI aménagé en fonction des activités :

- « Coin lecture » (bibliothèque de loisirs : ouvrages de fiction, BD, périodiques, « beaux livres »).

- Travaux de groupe-classe et petits groupes (Documentaires, usuels, manuels scolaires).

- Orientation (Documentation ONISEP, poste informatique dédié à l’orientation équipé des logiciels GPO et Parade).

- Banque : accueil, prêt, saisie, etc., à l ‘entrée du CDI.

- Porte-cartables excentré (au départ il était placé dans l’entrée du CDI, puis dans le hall, mais les vols étaient trop fréquents).

- Pôle informatique.

- Salle informatique réservée à des activités en classe entière, ½ groupe classe et élèves en autonomie (élèves formés à la recherche documentaire et autonomes).
NB : Ce CDI a été difficile à organiser, cet espace abrite diverses activités antagonistes (certaines sont génératrices de bruit, en particulier les travaux de groupes, alors que d’autres doivent pouvoir bénéficier de calme et de silence), la surface est trop peu importante pour un collège dont les effectifs sont très élevés, et l’accueil est insuffisant.

Ce qui est très gênant également, c’est de ne pas pouvoir disposer les rayonnages perpendiculairement au mur, ce qui permettrait pourtant de ménager des « box » où les élèves pourraient travailler en groupes.

Il serait intéressant de pouvoir disposer de salles de travail autonome, près du CDI.

La restructuration de l’établissement devrait permettre d’établir un cahier des charges pour réaménager l’espace CDI en fonction des multiples activités qui s’y déroulent.. Des sites Web proposent des exemples concrets de réalisations.






Le logiciel BCDI3 préconise la classification DEWEY, de préférence à la CDU.

Les normes de saisie et de catalogage sont également à revoir. Le CRDP de L’Académie de Lyon délivre des conseils extrêmement précis sur le sujet.



    1. Définir une politique d’enrichissement du fonds.



    1. Planifier les tâches de gestion et évaluer le temps nécessaire.






      1. Choisir un système de classement.

      2. Utiliser les normes techniques documentaires en vigueur (CDU, DEWEY, THESAURUS MOTBIS).



      1. Etre attentif aux demandes des différents utilisateurs.

      2. Anticiper les besoins.

      3. Expliciter les choix.

      4. Prévoir le moyen et le long terme.


      1. Effectuer les commandes : abonnements et autres documents.



      1. Enregistrer les documents.



      1. Gérer le prêt (documents, matériel)


      1. Equiper et entretenir les documents.



      1. Produire des outils de base pour le fonctionnement du CDI.



      1. Elaborer : le règlement, la plaquette du CDI.


      1. Intégrer les banques de données existantes.




Une partie du MOBILIER a été renouvelée (chauffeuses, grilles d’exposition, présentoir à revues, bacs pour les B.D, meubles pour dossiers suspendus), mais je

travaille aussi avec des matériaux de récupération (présentoirs obtenus grâce à des librairies, des maisons de la presse ou des éditeurs). Le projet de remplacement du mobilier existe, reste à obtenir un financement.

SYSTEME DE CLASSEMENT : Il a fallu recommencer toutes les cotations (en CDU) et j’ai choisi d’adopter un système de couleurs en vigueur dans les bibliothèques du 1er cycle.

Le mobilier n’est pas adapté (étagères vétustes, peu stables, mal disposées) et la signalétique manque d’efficacité.


Les commandes d’ouvrages documentaires s’effectuent en fonction des impératifs des différents programmes disciplinaires et en fonction des demandes spécifiques de certains enseignants (le fonds scientifique était inexistant).
Les commandes d’ouvrages de fiction, s’effectuent grâce aux articles critiques et aux travaux présentés dans divers périodiques :

L’école des Lettres,

Lire au collège,

Inter CDI,

La Nouvelle Revue Pédagogique.
Grâce aux documents d’accompagnement des programmes (titres conseillés par le ministère).
Grâce aussi à la fréquentation des librairies et du Centre Régional des Lettres et aux suggestions des collègues.
Les sites Web des éditeurs, les sites consacrés à la littérature de jeunesse sont aussi d’un grand intérêt.
Les abonnements sont groupés par éditeur et leur paiement échelonné sur l’année civile.

cf. document joint : les abonnements.
Les tâches de base (enregistrement, prêt de documents et de matériel) sont informatisées.
Mme Jacques assure les tâches matérielles de protection, réparation, équipement des documents.
Les élèves disposent d’un Didacticiel (mode d’emploi du logiciel Diderot) que j’ai réalisé grâce à « PowerPoint », ainsi que de « Livrets » explicatifs : « Opération Thésaurus » et « Interrogation du logiciel Diderot en mode Menu ».

Un descriptif du CDI et de son fonctionnement est intégré à la plaquette de l’établissement.

Le règlement du CDI est distribué à tous les nouveaux élèves du collège, cf. document joint.
Le CDI est abonné aux Mémo Fiches du CRDP de Poitiers.

La restructuration devrait permettre, dans ce domaine aussi, de procéder à l’achat de mobilier adapté : étagères, présentoirs, grilles d’exposition, etc.


La signalétique ne sera réellement efficace que si le mobilier est adapté.

Les élèves, en outre, ne respectent pas la signalétique (logique du « supermarché » : je consulte un ouvrage, je le laisse à l’endroit ou je me trouve et pas à l’endroit où il doit être classé…). J’ai mis en œuvre un certain nombre de stratégies aussi caduques les unes que les autres. Pas de solution. L’élève est surtout un consommateur, qui « râle », quand même quand il ne trouve pas « au bon endroit » un ouvrage qui devrait y être.
Achat de documents dans le cadre des nouveaux dispositifs (IDD).

Le dispositif est satisfaisant. Sans doute faudrait-il consulter, sans démagogie, les élèves, grâce à des questionnaires d’intérêt.

Le logiciel BCDI3 dispose d’une rubrique « Forum » destinée à recueillir les indices de satisfaction, les critiques ou suggestions émises par les élèves.

Le maintien ou la résiliation d’un abonnement est fonction de l’intérêt manifesté par les usagers.

Modification du Didacticiel en cours (nouveau logiciel documentaire BCDI3, autre thématique).


A améliorer dans une logique de meilleure communication avec les usagers.
Le logiciel BCDI3 offre de nouvelles perspectives en direction du Web et d’autres banques de données.

2. Traiter l’information

    1. Rendre accessible l’information à tout utilisateur.



    1. Documentation concernant l’information

      1. Analyser et indexer les documents.



      1. Dossiers documentaires



      1. Faciliter la mise à disposition de ce fonds

      2. Elargir la connaissance des métiers.

cf. Abonnement au Mémo Fiches et indexation des documents qui ne sont pas dépouillés par le CRDP de Poitiers, en fonction du fonds et du public.

Ex. Je n’utilise de TS que lorsque le fonds est suffisamment riche (inutile d’indexer un document avec le descripteur « australopithèque » si le CDI ne dispose que de quelques documents, le descripteur « homme préhistorique » est plus efficace pour un public de collège.
Il ne s’agit pas à proprement parler de dossiers documentaires, mais de dossiers constitués d’articles de journaux, regroupés par thèmes, en fonction de l’actualité et/ou des demandes ponctuelles.

NB : l’usage croissant d’Internet rend cette pratique obsolète.
La conseillère d’orientation a la maîtrise du fonds ONISEP (classement, réactualisation), par contre il est indispensable de « piloter » les élèves, de les aider à utiliser l’Auto-Doc ONISEP, et aussi de pourvoir le CDI en documents ou ouvrages plus accessibles (classeur Métiers Okapi, Guide des métiers).

Lorsque plusieurs personnes indexent, il est indispensable de conserver une cohérence. La base documentaire comporte quelques « scories » qui doivent être traitées avant sa conversion pour BCDI3.

Un travail de « désherbage » doit être entrepris : inutile de conserver dans des dossiers des documents trop anciens.


L’accueil d’élèves de 3ème en ½ groupe-classe, accompagnés de leur professeur principal a démontré son efficacité. Il faudrait que cette expérience soit élargie et planifiée, en partenariat avec tous les professeurs principaux de l’établissement, pour que tous les élèves, de la 6ème à la 3ème puissent bénéficier d’une formation à la recherche concernant l’orientation (support papier de l’Auto-Doc et site Internet de l’ONISEP).

  1   2   3

similaire:

Competences iconCompétences attendues en fin de cycle Compétences et connaissances

Competences iconCompétences du socle commun des compétences et des connaissances

Competences iconLe bulletin officiel rappelle le principe d’une
Elles permettent de vérifier les compétences acquises en français tout au long de la scolarité et portent sur les contenus du programme...

Competences iconAdresse : 31, Boulevard de Strasbourg 83000 Toulon
«Pasie». Evaluer les classes passe par l’analyse du livret personnel de compétences dès la 6ème. Elle permettra de mettre en place...

Competences iconProgramme de Français
«compétences» dans le milieu de l’éducation, c’est pour mettre l’accent sur le développement personnel et social de l’élève. C’est...

Competences iconContenus competences

Competences iconSynthèse Compétences

Competences iconCompétences disciplinaires

Competences iconConnaissances et compétences associées

Competences iconObjectifs Compétences et connaissances





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com