Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel»





télécharger 26.26 Kb.
titreBleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel»
date de publication09.11.2016
taille26.26 Kb.
typeProgramme
l.20-bal.com > documents > Programme
PROGRAMME RENCONTRES GIONO 2015

« Giono au bonheur des sens »
5-10 août 2015

Théâtre Jean le Bleu Manosque

« Je sais que je suis un sensuel »

Jean Giono
L’œuvre de Jean Giono est tissée de sensations. Vue, ouïe, odorat, goût, toucher : les sens, qui unissent l’homme au monde, « constituent notre boîte à outils d’êtres vivants » (Jean-Christophe Bailly). Ils sont d’une importance vitale pour Giono, qui voit le poète comme « une sorte de monstre dont les sens ont une forte personnalité ; lui, le poète, il est là au milieu de ses bras, de ses mains, de ses yeux, de ses oreilles, de sa peau, comme un petit enfant emporté par des géants ».
Pour Giono, le monde dans ses perpétuelles transformations passe d’un de nos sens à l’autre. Nous habitons « une maison aux cinq fenêtres », nos cinq sens, et en courant d’une fenêtre à l’autre, nous pouvons avoir « la connaissance de cinq visages de l’univers ». La sensualité, qui fonde l’écriture du poète, est aussi un art de vivre : « Le monde est là ; j’en fais partie. Je n’ai d’autre but que de le comprendre et de le goûter avec mes sens », écrit Giono qui fait appel au « jeu magique des sens » pour créer un monde où les sons donnent la mesure de l’espace, où un beau bruit est un « bon compagnon », où les odeurs « renversent les murs », où « voir est un délice » et caresser la peau poudrée des olives « une joie sensuelle ». Quant à « l’exercice de la gourmandise », il est l’un des grands bonheurs offerts à l’homme.
Chez Giono, la sensation est une jouissance qui sert de point de départ vers une expérience existentielle et poétique qui associe les sens aux transports de l’imagination : « Il peut y avoir toute une forêt dans un aboiement de renard ».
À partir de textes où Giono fait jouer et exalte les cinq sens, les Rencontres Giono 2015 orchestrent les arts qui leur sont liés : écriture, musique, cinéma, photographie, peinture, dessin, parfum, gastronomie. Autour de Jean-Claude Ellena, créateur de parfums, invité d’honneur des Rencontres, trois comédiens exceptionnels, Didier Sandre, Philippe Girard et Philippe Lardaud, nous font goûter l’écriture sensuelle de Jean Giono, qui écrit dans Jean le Bleu : « Il y a dans la sensualité une sorte d’allégresse cosmique ».

Mercredi 5 août 2015
Manosque

Chapelle de la Fondation Carzou

20h30

Participation libre

Concert par le duo « Ambivalences »

Ana Laurichesse (piano) et Aurélie Lissac (accordéon)

Bach, Beethoven, Molique, Piazzolla
Jeudi 6 août 2015
Manosque

Théâtre Jean le Bleu
10h

Le Chant du monde de Jean Giono (extraits)

Lecture par Philippe Lardaud
10h30

« Le jeu magique des sens dans l’œuvre de Jean Giono »

Conférence de Sylvie Vignes
14h

« Sous la lumière de mon œil bleu »

Conférence de Jacques Mény
15h

La Nuit qu’on suppose (73’)

Un film de Benjamin d’Aoust (2013)

En présence du réalisateur (sous réserve)

« Le monde de l’aveugle n’est pas la nuit qu’on suppose. » (Jorge Luis Borges)

À quoi ressemble le monde pour ceux qui ne le voient plus ? Qu’y a-t-il dans cette nuit sans fond que l’on imagine tous ? Brigitte, Danielle, Hedwige, Bertrand et Saïd ont perdu la vue à des degrés divers et à différents stades de leur vie. En explorant leurs univers, le film pose la question du regard et du lien que nous établissons avec nos sens, le monde et les autres.

Production Hélicotronc-RTBF avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Centre bruxellois de l’audiovisuel
16h30

« Regards croisés : Pierre Parsus et Gracieuse Christof regardent Giono qui regarde leurs toiles » par Michèle Ducheny, avec Gérard Amaudric et Claire Salord
18h30

Manosque

Place de l’Hôtel-de-Ville

Librairie Au Poivre d’Âne

Café littéraire avec Jean-Claude Ellena, Jean-Yves Laurichesse, Evelyne Fréchet, Catherine Soullard, Marie-Noël Paschal, Jacky Michel, Bernard Loyer et Frédérique Marie Miñana
Manosque

Théâtre Jean le Bleu

Lecture-concert

21h15

Entrée 10 €
Jean le Bleu de Jean Giono lu par Didier Sandre de la Comédie-Française, avec Marie-Laurence Rocca (violon), Catherine Bertrand (flûte) et Olivier Lechardeur (piano)

Vendredi 7 août 2015
Manosque

Théâtre Jean le Bleu
10h

Pan, la nature de l’homme (20’)

Film d’animation de Éric Vanz de Godoy (2014), d’après « Prélude de Pan » de Jean Giono
10h30

« Jean Giono et la photographie »

Conférence de Jean Arrouye
11h30

Rencontre avec le photographe Hans Silvester à propos de Camargue (1960), texte de Jean Giono sur des photos de Hans Silvester
14h

Lecture des sens : « Odeurs magiques, parfums enchantés : Giono au bonheur du nez »

Un auteur Jean Giono, un comédien-lecteur Didier Sandrede la Comédie-Française, un artiste des sens Jean-Claude Ellena, créateur de parfums
16h30

Gilles Lapouge, le colporteur de songes

Un film de Joël Calmettes (52’)

En présence de Gilles Lapouge
Un film comme un voyage en compagnie de l’écrivain Gilles Lapouge. Tourné au fil de l'eau dans les Alpes-de-Haute-Provence où Gilles Lapouge est né, après une halte à l'atelier d'écriture de Paris, le film nous invite à le suivre au Brésil, son « deuxième destin ». Journaliste, plus précisément correspondant à Paris depuis 63 ans pour L’Estado de Sao Paulo, un des plus grands journaux brésiliens, Gilles Lapouge explore depuis des décennies un Brésil oublié.
Entre 18h et 20h

Promenade musicale
Le public est invité à une promenade musicale en accès libre dans trois lieux patrimoniaux de Manosque : l’église Notre-Dame de Romigier, l’église Saint-Sauveur et la chapelle de la Fondation Carzou. Dans chaque lieu est proposé un concert d’une durée de 30 minutes.
18h Concert à l’église Notre-Dame de Romigier

18h45 Concert à l’église Saint-Sauveur

19h30 Concert à la chapelle de la Fondation Carzou

Avec Benoît Salmon (violon), Catherine Bertrand (flûte), Marc Bellity (guitare), Michèle Fernandez (chant), Luc Dedreuil (violoncelle), Olivier Lechardeur (piano)

21h30

Manosque

Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono

Montée des Vraies Richesses

Entrée 10 €
« C’est à vous, Monsieur Giono ! »

Textes de Jean Giono, mis en scène et interprétés par Nic Mazodier
Samedi 8 août 2015

Manosque

Théâtre Jean le Bleu
10h

« Compagnie des bruits »

Lecture de textes de Jean Giono lus par Philippe Lardaud, mise en sons par Marin Bonazzi, avec le concours du collectif éOle
11h

« À propos d'un régime sans sel ou les bienfaits du dépouillement »

Conférence de Marie-Anne Arnaud
12h

« L’homme qui plantait des chênes » (11’)

Documentaire de Philippe Cazères, en présence du réalisateur
21h15

Manosque

Théâtre Jean le Bleu

Lecture-concert

Entrée 10 €

Le Grand Théâtre de Jean Giono lu par Philippe Girard

Œuvres de Bach, Beethoven, Brahms, Rachmaninov et Debussy interprétées par Olivier Lechardeur (piano) et Luc Dedreuil (violoncelle)
Dimanche 9 août 2015
Manosque

Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono

Montée des Vraies Richesses

Entrée libre
16h


« Au bonheur des sens : exercices de goût et de gourmandise »

Dégustation accompagnée de lectures de textes de Giono


Les Amis de Jean Giono recommandent…

Manosque

Église Saint-Sauveur

21h

14 € - Gratuit moins de 12 ans


THE GREGORIAN VOICES
Les Voix grégoriennes

Les maîtres du chant grégorien
Huit chanteurs bulgares aux voix impressionnantes présentent le monde des chants grégoriens : un concert varié avec un mélange de chants grégoriens, de musique ecclésiastique orthodoxe et de chants de l’époque de la Renaissance et du Baroque. Le tout complété par des reprises chansons modernes interprétées à l’unisson. Un plaisir auditif incomparable.
Lundi 10 août 2015
Manosque

Jardins du Paraïs, maison de Jean Giono

Montée des Vraies Richesses

Entrée libre

10h-13h

« Les cinq sens : arts et techniques »

Rencontre, débat, lectures suivis d’un apéritif

Avec Jean-Claude Ellena, créateur de parfums ; Michel Jullien, écrivain, auteur de Compagnies tactiles et Yparkho ; Marin Bonazzi, compositeur ; Brigitte et Denis Lebioda, photographes ; Sylvie Giono ; Sylvie Vignes 
15h

En direct et en public dans les jardins du Paraïs, maison de Jean Giono

Montée des Vraies Richesses, Manosque
« Jean de Manosque », émission radiophonique diffusée sur Fréquence Mistral, préparée et présentée par François Malabave avec le concours des Amis de Jean Giono

similaire:

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconL’enterrement de Paul Fort
«Je ne suis pas un écrivain je suis le poète qui chante je ne sais quand je me lamente si je chante ou si j’écris.»

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconNotes introductives
«Convalescence du bleu après l’averse…», Une histoire de bleu (1992) J. M. Maulpoix (section «Le regard bleu»)

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconLe bleu / un exemple autour d’une couleur : le bleu
«inventer un bleu» avec les 3 couleurs primaires, le blanc et le noir, qui doit être différent des bleus des autres élèves

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconLe septicolore mon oiseau bleu a le ventre tout bleu

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconBibliographie Introduction : «Salut, je suis modéro sur le forum...
«Salut, je suis modéro sur le forum et j´ai beau tout lire, je ne comprends toujours pas le but de ce forum. Oui je sais c´est pour...

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconFiche pédagogique
«tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien». Cette sagesse, Socrate et Momo la partagent ici avec Cochise (chef apache qui a...

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconLe temps selon saint Augustin
...

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconTu sais tu vas voir à quel point je suis ringard, dis-tu à’ la fille...
«révolutionnaire», elle a inventé ce formidable trompe-l’oeil pour dissimuler ses privilèges

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconNous avons tous besoin d’absolu. Jusqu’à l’angoisse
«femelles vertébrées» à part les poules… n’y étant pas admises. Pardonne-moi cette remarque d’un gout douteux mais tu sais bien ce...

Bleu Manosque «Je sais que je suis un sensuel» iconDisponibilités : du 1er au 3 juin
«Je ne sais pas si c'est parce que ma grand mère a viré-boulé vers les couloirs blancs d'un hôpital à zinzins que je suis allée voir...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com