1presentation de la structure





télécharger 69.88 Kb.
titre1presentation de la structure
date de publication21.11.2017
taille69.88 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos




MULTI ACCUEIL DU CENTRE HOSPITALIER DE ROUBAIX

PROJET D’ETABLISSEMENT

PROJET SOCIAL, EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE

Adopté en Mars 2014

Par Madame Marie-Christine Paul

Chef d’établissement du CH de Roubaix
L’ILE AUX ENFANTS : Multi Accueil du Centre Hospitalier de Roubaix

37 rue de Barbieux – BP 359 – 59056 ROUBAIX CEDEX 1

 03 20 99 14 10 - Fax 03 20 99 14 12 - E mail creche-@ch-roubaix.fr

Table des matières


1PRESENTATION DE LA STRUCTURE 3

2AMENAGEMENT DE LA STRUCTURE 3

3LE PROJET EDUCATIF 4

3.1Les missions 4

3.2Les objectifs 4

4L’EQUIPE 4

4.1La composition de l’équipe 4

4.2L’attitude éducative 5

4.3Les référents des enfants 5

4.4Les parents 7

5LA VIE QUOTIDIENNE DANS LA STRUCTURE 7

5.1L’accueil 7

5.2L’adaptation 8

5.3Les repas 8

5.4La sieste 8

5.5Les soins 9

5.6Le jeu et les ateliers 9

6LA BASE DE NOTRE PEDAGOGIE : LA COMMUNICATION 12

6.1Le langage 12

6.2Les objectifs principaux 13

6.3Les sous-objectifs 13

6.4Les moyens 13

7EVALUATIONS DES PROJETS 13

PREAMBULE

Le décret du 1er août 2000, modifié par décret du 20 février 2007 rend obligatoire l’élaboration du projet d’établissement. Celui-ci a pour objectif d’amener la structure à réfléchir et expliciter ses valeurs et ses options pédagogiques.

Le projet d’établissement inclut le projet social, les projets éducatif et pédagogique.

Il est défini en accord avec le gestionnaire et le responsable de la structure avec la participation de l’équipe de professionnels, des parents et autres partenaires.

1PRESENTATION DE LA STRUCTURE



Le multi-accueil du Centre Hospitalier de Roubaix est une structure d’accueil du jeune enfant qui assure pendant la journée un accueil collectif, régulier et occasionnel, d’enfants de moins de 6 ans. Sur 50 places, 38 sont proposées aux enfants des professionnels du CH de Roubaix et 12 sont ouvertes aux habitants de la ville.

Cette structure a le projet social d’accueillir tout enfant et d’aider le personnel hospitalier à allier vie professionnelle et vie privée. En effet, elle propose un accueil régulier, occasionnel et d’urgence sur une grande amplitude horaire, de 6h15 à 21h15, ce qui répond aux besoins des professionnels qui peuvent avoir des horaires fluctuants, atypiques et postés.

Cette grande amplitude horaire a un impact certain sur la pédagogie proposée aux enfants car cela induit de voir arriver et partir ces enfants soit très tôt, soit très tard, soit en pleine journée. L’équipe doit donc se remettre en question constamment pour accueillir au mieux ces enfants dans les problématiques de sommeil, d’heures de repas et de temps d’activités.

D’où l’importance de la relation de confiance et de respect entre les parents et les professionnels.

La communication tient ici toute sa place pour le bien-être de l’enfant.

Le projet éducatif est notre trame de fond dans l’accompagnement des enfants qui nous sont confiés.

2AMENAGEMENT DE LA STRUCTURE



L’aménagement de la structure et l’utilisation des différents locaux permettent de mettre en œuvre le projet éducatif.
Le multi-accueil « île aux enfants » est divisé en trois sections.

Chaque section représente une tranche d’âge et tient compte du développement psychomoteur des enfants.

La première dite « les bébés », la deuxième « les moyens » et la troisième « les grands ».

Chaque unité est aménagée en fonction des besoins du groupe d’enfants afin que chacun puisse évoluer en toute sécurité et autonomie.

Chaque section comprend une salle d’activités, un coin nursing, une salle de restauration et 3 chambres à plusieurs lits (lits à barreaux ou couchettes basses pour les grands).

Pour l’éveil des enfants, la structure dispose également d’autres locaux de psychomotricité, de jeux d’eau, de lecture etc. Les enfants peuvent aussi se divertir dans une grande cour extérieure sécurisée.

Chaque enfant peut utiliser un petit vestiaire personnel et d’autres petits rangements dans sa section.

3LE PROJET EDUCATIF

3.1Les missions



Le multi-accueil a pour mission de veiller au bien-être, à l’épanouissement de l’enfant, à son bon développement psychomoteur, ainsi qu’à sa santé et sa sécurité. Il veille à respecter le rythme de l’enfant tout en le préparant aux règles de vie en collectivité.

Notre équipe est pluridisciplinaire et s’entoure de professionnels extérieurs pour répondre aux besoins psycho-socio-affectifs particuliers des enfants.

Nous accueillons les enfants présentant un handicap ou atteints d’une maladie chronique, mais aussi en difficulté sociale.

Le projet éducatif s’inscrit dans une démarche d’accompagnement des parents dans l’éducation de leur enfant. Il est le garant de notre volonté d’adapter notre pédagogie à chacun des enfants accueillis en tenant compte de l’évolution de la société et des nouvelles problématiques rencontrées.

3.2Les objectifs





  • Respecter l’enfant dans son individualité ;

  • Offrir un lieu accueillant et chaleureux ;

  • Assurer à chaque enfant la sécurité physique et morale ;

  • Respecter le rythme de l’enfant ;

  • Accompagner l’enfant dans son développement et dans l’apprentissage de son autonomie ;

  • Ouvrir la structure aux parents et privilégier la communication ;

  • Adapter nos projets aux nouvelles problématiques ;

  • Pérenniser le travail avec les partenaires.


4L’EQUIPE

4.1La composition de l’équipe





  • La Direction :

La responsabilité fonctionnelle est assurée par un cadre de santé qui est responsable de la structure ; Elle est secondée par une éducatrice de jeunes enfants et une secrétaire-comptable.

La responsabilité administrative est assurée par un directeur désigné par le chef de l’établissement.


  • Le médecin pédiatre :

La surveillance médicale générale est assurée par un médecin attaché à l’établissement. Ce dernier assure le suivi médical des enfants, les actions d’éducation et de promotion de la santé auprès du personnel et des parents.
L’encadrement des enfants est fonction du nombre d’enfants présents, en conformité à la réglementation relative aux personnels des établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans.

Ces professionnels de la petite enfance sont :

  • Des éducatrices de jeunes enfants (EJE) :

Les éducatrices de jeunes enfants contribuent à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet pédagogique de la structure.

  • Des auxiliaires de puériculture (ADP) :

Elles réalisent des activités d'éveil et de nursing, ainsi que des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant.

  • Les tâches ménagères du quotidien sont assurées par les agents d’entretien qui s’occupent de la préparation des repas, du nettoyage du linge et de la propreté des locaux.

  • L’équipe accompagne les stagiaires en formation d’auxiliaires de puériculture, éducateurs de jeunes enfants, CAP petite enfance, en observation 3ème au collège etc.

  • Des intervenants extérieurs (professionnels de l’animation (conteur, musicien etc.) ou de santé, peuvent intervenir ponctuellement.



4.2L’attitude éducative



Les membres de l’équipe ont une attitude professionnelle dans leurs pratiques éducatives.

Il est attendu une attitude d’excellence en termes d’écoute, d’observation, de vigilance, de respect de l’enfant et de sa famille, de confidentialité et de bienveillance. L’équipe ne porte pas de jugement.

Les professionnels laissent l’enfant libre de ses faits et gestes et privilégient la verbalisation pour l’accompagner dans ses expérimentations. La verbalisation est un outil indispensable afin de mettre des mots sur ce que l’enfant vit et de l’encourager à exprimer ses sentiments.

Les professionnels ne font pas à la place de l’enfant mais ils l’accompagnent vers son autonomie :

  • Dans le libre choix des ateliers proposés (manipulation, construction, transvasement, lecture etc.) ;

  • Dans les gestes de la vie quotidienne (manger seul, se servir, desservir, l’apprentissage de la propreté etc.) (Cf. Les professionnels référents) ;

L’intervention de l’adulte est de soutenir l’enfant dans sa décision de faire par lui-même (comme se déshabiller).

  • Dans sa socialisation. Les professionnels sont attentifs à ce que l’enfant trouve sa propre place dans le groupe en le valorisant et en l’encourageant. Ils sont médiateurs dans la résolution des conflits que peuvent connaître les enfants. Ils portent un regard bienveillant sur ce que vit l’enfant mais le laissent trouver seul les solutions pour sortir des difficultés rencontrées.

  • Le cadre est délimité par des règles qui apportent la sécurité à tous. Etablir des limites contribue à construire des repères, cela stabilise l’enfant. L’adulte guide l’enfant et énonce clairement les règles.

Des réunions d’équipe régulières permettent d’évaluer les actions menées et de réajuster les démarches pédagogiques auprès de l’enfant et de sa famille.

4.3Les référents des enfants



L’équipe a un rôle d’écoute et d’observation de l’enfant et de sa famille. Pour faciliter ce rôle chaque membre de l’équipe éducative est référent d’un enfant. L’un des principes de la méthode LOCZY est de créer une relation affective privilégiée entre les professionnels et les enfants. Pour cela, un nombre restreint d’adultes stables interviennent auprès du même groupe d’enfants. Le référent sera l’interlocuteur privilégié pour le suivi de l’enfant. L’éducateur de jeune enfant (EJE) et le référent mettent en commun leurs observations en collaboration avec l’équipe et en partenariat avec le médecin pédiatre et la responsable de la structure afin de répondre au mieux aux besoins de l’enfant mais aussi d’analyser son comportement voir même de dépister certains troubles, retards, handicap etc.

L’adulte favorise les interactions avec l’enfant. Il lui répond quand ce dernier le demande, l’adulte sollicite la participation de l’enfant et est attentif à ses intérêts.

4.4Les parents



L’enfant est au cœur de nos préoccupations et, en concertation avec les parents, nous accueillons l’enfant dans sa globalité et dans son parcours de vie.

Etre parents n’est pas facile et nous nous faisons forts de les accompagner dans leur parentalité. Nous nous attachons à travailler avec les familles en tant que co-éducateurs de leur enfant.

Par un échange constructif avec les parents, les professionnels partagent leur expérience pour les accompagner dans le développement de leur enfant (apprentissage de la propreté, période d’opposition etc.).

Premiers partenaires de la structure, les parents sont conviés :

  • A élire leurs représentants au sein du multi-accueil pour être représentés au conseil de crèche ;

  • A participer aux rencontres prévues pour échanger sur la vie de l’enfant, la vie de la structure ;

  • A participer aux activités quotidiennes, aux ateliers (musique, potager, cuisine etc.), aux sorties, aux fêtes : Noël, kermesse, anniversaire, carnaval etc. ;

Ces actions en direction des familles ont pour objectifs de :

  • Favoriser l’implication des parents à la vie de la structure ;

  • Permettre de nouvelles relations parents-enfants dans un contexte différent ;

  • Accentuer la parentalité ;

  • Faciliter les échanges et la relation de confiance avec les professionnels ;

  • Favoriser les rencontres et les échanges entre parents.


5LA VIE QUOTIDIENNE DANS LA STRUCTURE

5.1L’accueil



Chaque enfant est accueilli avec une attention particulière par un professionnel : moment privilégié dans une relation individualisée avec l’enfant et ses parents afin de les accompagner dans la séparation.

Il est essentiel d’établir une relation de confiance pour que les parents puissent exprimer leurs difficultés et leurs angoisses aux professionnels capables de les écouter, de les comprendre, les orienter et les aider. Cela permet aussi à l’équipe de connaître les besoins de l’enfant du moment (son humeur, qualité du sommeil, problèmes à la maison etc.).

De même l’accueil du départ est également un moment clé : il faut du temps à l’enfant pour quitter le groupe d’enfants, son jeu. Certains ne veulent pas partir, se cachent, courent, pleurent ou d’autres sont pressés de s’en aller ! C’est pourquoi ce moment de transition est primordial : nous proposons aux parents de retirer la photo de l’enfant avec lui (photo mise à son arrivée sur le panneau « je suis à la crèche ») et de prendre du temps pour discuter avec le professionnel sur le déroulement de la journée, de parler d’anecdotes, pour qu’il y ait une véritable continuité entre le lieu d’accueil et le foyer familial.

Ces transmissions de l’arrivée et du départ de l’enfant sont des moments très importants d’échanges oraux : Des notes sont tenues dans un cahier de transmission pour garantir la fiabilité des informations transmises tout au long de la journée pour chaque enfant entre les membres de l’équipe et les parents.

Dans le hall d’accueil, chaque enfant a un porte manteau, un casier dans lequel les parents y déposent un sac nominatif avec des vêtements de change, chaussons, chaussures. Et à l’entrée de la section une armoire à tétine est à leur disposition pour y déposer une tétine et le doudou. Le doudou et la tétine sont disponibles à tout moment de la journée pour un câlin, ou moment de réconfort pour l’enfant.

5.2L’adaptation



Une période d’adaptation est prévue pour tout enfant inscrit au multi-accueil. Cette période permet à l’enfant de se familiariser avec ce nouveau lieu, de faire connaissance avec les enfants du groupe mais aussi des adultes qui s’occuperont de lui.

Elle se fait de façon progressive selon les besoins de l’enfant. La référente choisie pour l’enfant l’accueillera et l’accompagnera jusqu’à ce qu’il se sente suffisamment en sécurité pour aller vers les autres.

Cette relation de confiance entre un enfant et sa référente reste essentielle. L’enfant peut se tourner vers elle lorsqu’il ne se sent pas bien et s’il a besoin d’une relation plus individuelle ou plus affective.

L’équipe du multi-accueil crée un climat de confiance en laissant à l’enfant le choix de participer ou non à une activité et en lui laissant le temps d’expérimenter son environnement.

La relation de confiance est aussi le lien que les professionnels tissent avec les parents en les reconnaissant comme premiers éducateurs dans l’éducation de leur enfant.

5.3Les repas



Une collation est proposée aux enfants vers 9H : un jus de fruit, de l’eau et du potage.

Les repas sont confectionnés dans les cuisines du centre hospitalier et préparés dans la structure.

Les régimes particuliers sont validés par la responsable et la pédiatre de la structure lors d’une consultation médicale avec l’enfant et ses parents.

Dans le cas où la diversification alimentaire est établie, les déjeuners se font entre 11h et 12h et les goûters entre 15 et 16 heures en fonction du rythme de l’enfant. Les repas du soir ont lieu vers 19 heures pour les enfants qui partent après 19h15.

Les plus petits mangent dans des transats ou chaises hautes tandis que les moyens et plus grands, déjà plus autonomes, mangent autour de tables séparées qui constituent des petits groupes.

Le repas est un moment de partage, d’échange, de plaisir, de convivialité et d’apprentissage du goût. C’est aussi un temps d’apprentissage des règles de collectivité qui favorisent l’éveil et la curiosité de chaque enfant.

Les professionnels accompagnant les enfants lors des repas les encouragent à respecter les règles (rester assis, ne pas crier etc.). Ils favorisent aussi les discussions, nomment les aliments, font découvrir de nouvelles saveurs, aident les enfants qui le souhaitent ou proposent une deuxième cuillère aux plus jeunes qui commencent à désirer manger seuls. Les enfants ne sont jamais forcés à manger mais l’adulte les encourage toujours à goûter.

Pour les plus grands, l’adulte propose à l’enfant de se servir et se desservir en veillant à sa sécurité.

5.4La sieste



Les besoins de sommeil varient d’un enfant à l’autre et évoluent avec l’âge. L’équipe s’attache à respecter les rythmes et les temps de sommeil de chacun.

L’enfant a besoin d’un climat sécurisant. Pour cela il lui sera proposé toujours le même lit. Chaque section dispose de 3 chambres avec des lits à barreaux (section des bébés et des moyens) et des lits couchettes (section des grands). Un adulte accompagne l’endormissement en respectant les rituels (doudous, tétines etc.).

Pour les plus grands, la sieste se déroule vers 12 heures, après le repas de midi et les changes. Afin de favoriser un moment calme l’équipe propose aux enfants un petit temps de relaxation, ou nous nous allongeons avec eux, bercés par de la musique douce avant que chacun rejoigne sa chambre.

Ce temps de relaxation et de calme peut être proposé également le soir pour les enfants restant jusque 21h15.

5.5Les soins



Les changes, la proposition du pot et le passage aux toilettes ne se font pas à heures fixes ; ils prennent en compte les besoins de chaque enfant, suivant leur d’arrivée, l’heure du dernier change à la maison et les activités proposées.

Ce sont des moments privilégiés avec la référente ou l’adulte.

Plusieurs aspects sont importants pour l’équipe :

  • Parler à l’enfant, afin de le prévenir des gestes de l’adulte (« je vais changer ta couche » etc.) ;

  • Respecter le corps de l’enfant en effectuant des gestes doux et professionnels et en communiquant. Si l’enfant refuse le soin, c’est par la discussion qu’il collaborera ;

  • Favoriser son autonomie et la découverte de son corps ;

  • Respecter sa pudeur.


L’apprentissage de la propreté se réalise toujours avec la collaboration des parents et en continuité de ce que l’enfant vit à la maison. Les professionnels répondent aux questions des parents et les accompagnent dans cette étape du développement de leur enfant.

Cet apprentissage se fait toujours dans le respect du développement physique et psychologique de l’enfant (vers 18-24 mois). Si l’enfant émet le désir d’aller sur le pot par imitation des plus grands, nous discutons de cette évolution avec les parents.

Les produits utilisés sont adaptés aux nourrissons et aux enfants. Cependant les parents peuvent fournir leurs propres produits (liniment, crème spéciale avec ordonnance, sérum physiologique etc.). L’équipe s’attache à appliquer les soins nécessaires en fonction de l’âge et des symptômes constatés (érythème fessiers, égratignure etc.) en lien avec la responsable de la structure.

5.6Le jeu et les ateliers



Tout au long de la journée, divers jeux et ateliers en petits groupes sont proposés aux enfants suivant leurs âges, leurs potentiels et leurs désirs. Ils permettent de stimuler la créativité individuelle et collective, de percevoir, de comprendre, de s’exprimer, de prendre des responsabilités, d’acquérir de nouvelles connaissances et de trouver sa place dans le groupe. Ils participent à l’éveil et à l’épanouissement des enfants.

Les activités favorisent les apprentissages, stimulent les enfants et leur donne envie de grandir, d’être autonomes.
L’aménagement de l’espace évolue en fonction des besoins et des compétences de l’enfant et du groupe d’enfants. Les ateliers peuvent être réalisés dans différents endroits dans et hors sections.
La structure est répartie en trois sections correspondant à trois tranches d’âge et selon le développement psychomoteur de l’enfant. Néanmoins, des activités intersections sont proposées aux enfants permettant ainsi aux enfants d’observer, de participer et de se mélanger.

Un bébé aura envie de se déplacer comme des plus grands ; Un petit voudra faire comme les grands ; Un grand apprendra la douceur et la patience au contact d’un plus petit.

Cela introduit le passage dans la section supérieure.

  1. Les jeux libres

Ils sont mis à disposition des enfants dans divers endroits dans les sections (lego, voitures, plan moteur, dînette etc.) et sont changés régulièrement dans la journée. Ils entretiennent la créativité, l’imagination et la socialisation. Cela permet à l’enfant de développer son libre choix, son libre arbitre et ainsi son autonomie.

C’est aussi pour le professionnel référent un réel temps d’observation indispensable et nécessaire qui permet de cerner les potentialités et les particularités de chaque enfant. Ce professionnel peut retranscrire ces observations dans un cahier d’observations afin d’affiner sa démarche professionnelle auprès de l’enfant (fiches de suivi du développement de l’enfant).

  1. Les ateliers ou activités proposés par l’équipe

Des activités sont proposées tous les jours aux enfants. Elles sont adaptées en fonction de l’âge, des envies et des besoins des enfants. Nous privilégions des petits groupes afin de favoriser des relations plus individualisées, et pour l’équipe de pouvoir mieux répartir son temps auprès de chaque enfant.

Elles permettent aussi d’apprendre aux enfants certaines règles (respecter les consignes de l’adulte, attendre son tour etc.)

Tout au long de la journée des activités ont lieu dans les sections mais aussi dans différentes salles de la structure (salle d’eau, salle arts plastiques, salle de bibliothèque etc.).

Ils peuvent être organisés en multi-âge. Il y a des moments forts où les enfants sont mélangés (carnaval, etc.) et les familles invitées.

Les enfants sont très demandeurs même lorsque cela demande des efforts de concentration et d’assiduité.

«  Un enfant qui participe à une activité qui le passionne se discipline automatiquement » Célestin Freinet.

Quelques activités proposées :

  • Activités plastiques :

Graphisme, collage, gommettes, peinture, encre etc. font appel à la motricité fine (maitrise des doigts, coordination des deux mains, du poignet), approche des notions haut/bas, grand/petit, gros/maigre etc.

Découverte du corps et de la verticalité, de différents outils scripteurs et supports (carton, plastique, tissu, bouteilles, boîtes  etc.), au développement des sensations grâce à l’éveil des sens (toucher, vue etc.), et de la communication verbale ou non verbale.

  • Activités de manipulation et transvasement

Eau, bouchons, pâte à modeler, différentes textures de papier, de tissu, plume etc. qui font appel à la concentration, coordination des mains, des gestes, à la dextérité, développement des sens, du langage et à l’emprise sur la matière.

  • Activités de psychomotricité

Parcours sensoriels, parcours moteurs (modules pour grimper, se cacher, glisser, monter, rouler, basculer), tunnel, parachute, vélos, trotteurs, cerceaux, piscine à balles, balles, ballons, paniers basket, but, petits jeux à tirer, poussettes, escaliers, toboggan etc. qui font appel à la motricité globale, découverte du doux, raide, piquant, du chaud, du froid, mais aussi de son schéma corporel, de l’équilibre, de l’agilité, de l’adresse et du langage (mettre des mots sur une action : sauter, courir, monter, glisser etc.).

  • Activités d’encastrements, de construction, de tri

Puzzles, duplo, lego, jeux encastrements, jeu sur reconstitution du schéma corporel (monsieur patate)….qui font appel à la concentration, à la réflexion et à la créativité.

  • Activités goût, cuisine

Réalisations des gâteaux d’anniversaires chaque dernier vendredi du mois, découverte de certains aliments, légumes du potager de la structure ; ateliers potage, confiture, compote etc. qui font appel sensibilisation des papilles, des saveurs, des sens ; développement du langage : vocabulaire etc. ; découvertes de différentes cultures.

  • Activités autour du livres, magazines, revues, images, comptines, poésie

Font appel à la communication verbale ou non verbale, à l’imaginaire, développement du langage et connaissance de diverses cultures.

  • Activités musique et éveil musical

Ateliers musicaux  ouverts aux parents : découvertes de percussions en lien avec les livres, les comptines et l’art plastique présentés par des intervenants extérieurs et repris par l’équipe.

Ateliers d’éveil musical : Découverte, manipulation et écoute de différents instruments, écoute de différentes musiques : jazz, classique, celtique etc. ; mais aussi en lien avec l’expression corporelle, danse et la relaxation. Travail des sens, dextérité, connaissance du schéma corporel, prise de conscience du corps en mouvement en individuel ou petit groupe à différents moments de la journée (relaxation le soir).

Ateliers d’ouverture aux cultures et aux autres langues (notamment l’anglais).

  • Activités extérieures

La structure dispose d’une cour ce qui nous permet de sortir toute l’année. Nous proposons aux enfants de faire du vélo, trotteurs, jeux de ballons, mais aussi de participer aux activités de plein air.

Notre potager fait l’intérêt des grands et des petits dès le printemps : lieu de convivialité entre enfants, parents et professionnels de la structure.

  • Les sorties extérieures

Les promenades se font aux alentours de la structure. Celles-ci peuvent être décidées au dernier moment, selon le temps et les enfants présents. Les enfants y participent ou non selon leur souhait.

Des sorties extérieures à l’établissement peuvent être organisées : comme sortir au zoo, à la bibliothèque, au parc Barbieux etc.

Nous proposons de nombreuses activités aux enfants mais il est hors de question de faire de l’activisme. Nous gardons à l’esprit qu’un enfant a aussi besoin d’oisiveté. Il est important de le laisser rêver pour construire son imaginaire et sa capacité à entrer en relation avec les autres.

6LA BASE DE NOTRE PEDAGOGIE : LA COMMUNICATION



6.1Le langage



D’après nos observations, les prémices du langage s’installent très tôt et très vite chez les jeunes enfants par des gazouillis, des intonations de voix etc.

L’accroissement du vocabulaire est remarqué entre 18 et 24 mois. Certes, chaque enfant évolue à son rythme mais c’est vers 18 mois que l’enfant prononce ses premiers mots. Il comprend le vocabulaire de son environnement.

Notre démarche pédagogique est essentielle : l’enfant va acquérir de nombreux mots et c’est en manipulant des jeux, des objets qu’il en saisit leurs caractéristiques, leur utilisation, d’où l’importance de proposer des ateliers en activité autonome.

Il va passer du mot-phrase à la juxtaposition de deux mots puis petit à petit l’enfant découvre le plaisir de parler car il est compris de l’entourage. Le désir de parler s’accentue et il se sent en sécurité dans le groupe. A cette période de 18/24 mois apparaît le « non » qui marque l’accession de l’enfant au langage. C’est le « non » du concept de négation et l’entrée dans la phase de l’opposition au cours de laquelle l’enfant affirme sa personnalité.

Afin de mieux aborder le développement du langage chez l’enfant, nous proposons plusieurs objectifs, et sous objectifs autour de la communication verbale et non verbale et nous mettons en place de nombreux moyens pour que l’enfant soit acteur de son développement.

6.2Les objectifs principaux





  • Favoriser le développement de la communication verbale et non verbale chez le jeune enfant.

  • Accompagner le jeune enfant dans son expression orale, le langage.


6.3Les sous-objectifs





  • Privilégier les moments d’accueil, d’échanges, de soins individualisés ou en petits groupes avec la référente dans des espaces organisés avec soin, pour offrir à l’enfant une certaine intimité propice a une riche communication ;

  • Instaurer une relation de confiance avec l’enfant et ses parents ;

  • Encourager l’enfant à s’exprimer librement que ce soit par son corps et/ou par le langage ;

  • Accompagner l’enfant vers le langage structuré afin de l’aider à développer sa communication avec autrui mais aussi avec lui-même (développement de sa pensée et de son intelligence) et ainsi mieux gérer les conflits ;

  • Faciliter le passage à la scolarité.


6.4Les moyens





  • Approfondir deux outils essentiels dans notre fonctionnement : la référence et l’observation.


L’observation reste l’outil indispensable pour notre travail éducatif auprès du jeune enfant. L’équipe est garante de mettre en place un journal d’observations afin de perfectionner notre démarche dans la continuité des soins, essentielle pour le développement harmonieux de l’enfant.

Ces observations sont individuelles ou thématiques. Elles permettent un échange continu et primordial entre les parents et les professionnelles. Elles sont partagées avec l’équipe pluridisciplinaire lors de réunions.

  • Créer des moments propices à l’expression de l’enfant par de la psychomotricité globale et fine, des temps d’accueil, de repas, d’endormissement, de soins etc.

  • Favoriser l’accueil et la verbalisation par des photos d’enfants.

  • Proposer des ateliers stimulant la curiosité et les capacités cognitives autour :

  • des livres, photos, magazines, journaux, imagiers, marionnettes, comptines ;

  • de la musique (écoute, manipulation d’instruments, production de sons) ;

  • d’observations et/ou de manipulation (éveil aux sens) d’éléments naturels comme les petits animaux, insectes et les végétaux ;

  • par la découverte de textures et de goûts ;

  • de découvertes de nouvelles cultures et de nouvelles langues


7EVALUATIONS DES PROJETS



Chaque enfant nous impose de fait la remise en cause de nos pratiques éducatives.

Pour s’adapter aux besoins des enfants des temps pédagogiques d’observations et de concertations sont prévus dans l’organisation du service.
La communication est une valeur importante qui permet à l’équipe de s’améliorer et d’innover.
La relation de confiance entre l’équipe et les parents est primordiale dans l’évolution des projets.
Les professionnels suivent des cursus de formation réguliers dans une démarche de transmissions des savoirs et d’actualisation des connaissances pour toujours plus de performances.

Page sur


similaire:

1presentation de la structure icon1présentation de l’association

1presentation de la structure icon«Être présent en ligne : culture et structure des réseaux sociaux d'Internet»
«Être présent en ligne : culture et structure des réseaux sociaux d'Internet», Idées Economiques et Sociales, 169 (1) : 16-29

1presentation de la structure iconStructure editoriale

1presentation de la structure iconStructure editoriale

1presentation de la structure iconLe sonnet : origine, définition et structure

1presentation de la structure iconLa structure répétitive par juxtaposition

1presentation de la structure iconCréation poétique : structure répétitive

1presentation de la structure iconAtelier : "Comment analyser la structure sociale ?"

1presentation de la structure iconGrille d'observation de la structure d'un moment chorégraphique

1presentation de la structure iconStructure de la pièce d’Alfred de Musset (1810-1857)





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com