Exploitation pédagogique





télécharger 15.24 Kb.
titreExploitation pédagogique
date de publication09.11.2016
taille15.24 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos
Exploitation pédagogique :

Présentation des documents :

Doc 1 : un poème de N. Guillén, un vrai hymne à la Révolution Cubaine

Doc 2 : un extrait du roman de la dissidente Zoé Valdés : La nada cotidiana au ton critique et désenchanté.

Doc 3 : un extrait du documentaire de Camila Guzmán Urzua, el telon de azucar, qui transmet la tension entre l’expression du bonheur passé et la désillusion actuelle.

Thématique : Espoir et désillusions à Cuba de 1964 à 2005

1/ Connaissances spécifiques :

  • L’histoire de Cuba : depuis la dictature de Batista (1952), le triomphe de la Révolution Cubaine (1959) et ses conséquences politiques, la figure de Fidel Castro, les dissidents dont l’écrivain Zoé Valdés…

  • Nicolas Guillén, le poète, musicologue, défenseur de la RC et sa poésie aux sonorités afro-cubaines.

2/ Niveau de classe :

Cycle terminal, « Gestes fondateurs et mondes en mouvement », notion : « lieux et formes du pouvoir » (la vie des sociétés sous ce pouvoir, la résistance au pouvoir, arts et pouvoir) ; il pourra s’agir d’une classe de 1ère ou de Terminale en fonction de l’exploitation de l’implicite et des objectifs annoncés avec une préférence pour la classe de Terminale qui aura travaillé l’époque de la guerre froide en HG.

En LELE, la thématique « l’écrivain dans son siècle : résistance de l’intérieur avec des écrivains comme Leonardo Padura, Fernando Gutiérrez, Yoani Sánchez et depuis l’extérieur, Zoé Valdés.

La classe de seconde sera écartée en raison de l’implicite historique des documents.

3/ Ordre des documents :

On peut envisager le choix chronologique qui apporterait des arguments de civilisation et une cohérence historique : D1, puis D2 et D3. Finir par le doc 3 permettrait de nuancer les opinions sur la vie à Cuba depuis ces dernières années.

Tout autre ordre devra être justifié par le sens à apporter au projet retenu.

4/ Difficultés et remédiations :

La difficulté majeure de ce dossier est de faire percevoir aux élèves la voix de l’engagement : les modalités de la littérature engagée, les postures clivées, la mise en regard des témoignages proposés.

Il faudra envisager en amont un travail de recherche en civilisation sur les périodes qui correspondent à la RC (dictature de Batista et arrivée de Fidel, la guerre froide…) ou un travail en interdisciplinarité avec l’HG ainsi qu’un repérage des narrateurs ou locuteurs dans tous les documents pour souligner qu’il s’agit de témoins de leur temps, artistes ou non.

Doc1 : le contexte historique, la période précise implicite, l’éloge des débuts de la RC, vision sublimée dans le poème ; remédiation : recherches historiques ou un petit film documentaire en VO…

Des américanismes (zafra, la carpeta de un hotel, una pieza), la déformation de jailaif (high life) et quelques expressions typiquement cubaines (no más, vamos a ver). Des notes de bas de page suffiront dans ce cas.

Doc 2 : le contexte, (el período especial, l. 7), le registre de langue très familière et à la fois cubaine avec des expressions comme : pensar en las musarañas, remolonear con las musarañas, llevarse un semáforo ,et les américanismes : el buró, mi pomito, prieto, la bobería, la hornilla, las frazadas de piso, la Setenta (la calle setenta), les diminutifs en –ito ou –ico (trocito et paquetico) très employés à Cuba. Des notes de bas de page avec des périphrases explicatives ou des traductions.

Faire repérer la narratrice, sa fonction à La Havane ( à mettre en lien avec le métier de Zoé Valdés).

Doc 3 : contexte précis, le début de la RC d’abord puis l’économie de Cuba basée uniquement sur les échanges avec l’URSS (política por petróleo, l. 16 et se acabó el petróleo, l.17) et el « Período Especial » l. 13), le jeu de mots du titre (telón de azúcar  telón de acero/terrón de azúcar), le lexique cubain : la guagua, l.10. On envisagera une série de repérages et une explication des déictiques (pronoms et adverbes, en particulier les formes neutres pour faire allusion à la Révolution : Esto (l.1), lo que, la de nosotros, todo, eso, (l.9), esa época, todo (l.13 et 17)). Faire repérer à quoi renvoient tous ces déictiques et faire souligner une certaine difficulté à nommer cette politique, ce qui explique la position contrastée qui prend compte à la fois de l’espoir et de l’euphorie initiales et du désenchantement en 2005.

5/ Outils linguistiques :

Le lexique : le champ lexical du paysage cubain, du quotidien, du monde du travail, des difficultés matérielles.

Mais aussi l’expression des sentiments : de la joie euphorique à la désillusion.

La grammaire :

  • le présent / le passé : pour rendre compte de la comparaison entre l’avant et l’après-RC.

  • Les expressions de la négation (no, ni , ni siquiera, no… sino, nunca, ningún, ….) pour exprimer les aspects négatifs de la RC

  • L’opposition : les réactions contrastées face à la RC

  • L’obligation personnelle : tener que (doc1), deber (doc 2) : les obligations des cubains dans leurs corvées quotidiennes

  • Les déictiques : pronoms et adverbes neutres : todo, eso, esto, cuanto, (doc3) : la distance prise par les cubains de nos jours.

  • On pourrait rajouter éventuellement l’expression de la durée : cette situation est interminable et la vie quotidienne est basée sur l’attente… (doc 2, hace 2 años que hago lo mismo, l.2 ; a la hora del almuerzo l. 8 ; a esa hora, a la hora que termino…

Le style:

  • Les caractéristiques de la poésie engagée, au message direct et efficace : anaphores, chiasmes, épiphores, parallélisme de construction, rythme, puis allitérations et assonances pour la musicalité

  • L’oralité des doc 2 et 3 : le registre de langue, le rythme entrecoupé, les répétitions, et même la vulgarité de certains vocables (se jodió todo, doc 3)…qui va donner plus de véracité au témoignage.

La méthodologie :

L’analyse d’un poème, l’interprétation de ces figures de style dans la poésie engagée, le repérage des sonorités et leur signification musicale dans un contexte cubain.

6/ Les ALC :

En tâche finale, on pourrait demander une EE qui consisterait à rédiger sous forme de mail à un correspondant espagnol une synthèse nuancée des sentiments exprimés et des situations vécues par les cubains pendant et après la RC en s’appuyant sur les différents témoignages de ce dossier.

Doc 1 : Après 3 écoutes, une CO globale, pour repérer la voix poétique et la confrontation Ayer/hoy ; Juan sin Nada/Juan con Todo, puis avec le texte, une CE plus détaillée pour déterminer tous les acquis des cubains (EOC). Après avoir travaillé la mise en voix du poème, une mémorisation d’une strophe sera envisagée… Puis en EE, on pourrait demander d’imaginer la lettre d’un touriste de passage à Cuba qui aurait vécu les premiers moments de la RC et qui raconte.

Doc 2 : Après une CE, et une EOC avec reformulation des étapes de la journée quotidienne de la narratrice (au passé et à la 3ème personne et en employant les expressions de temps et de durée), on pourrait leur demander d’imaginer l’article qu’aurait pu rédiger un touriste de retour dans son pays pour raconter les difficultés que vivent les cubaines au quotidien à la Havane (EE).

Doc 3 : Une CO, après avoir visionné le passage du documentaire, puis une CE plus détaillée avec le script pour repérer les évènements historiques implicites ainsi que les expressions faisant référence aux sentiments, à la mémoire et au désenchantement final. Puis en EE, faire établir un bilan des points positifs et des points négatifs décrits par ce témoin en 2005.

Remarque : Si l’on prévoit le projet final à l’oral, en EOC, il faudra alors envisager toutes les tâches intermédiaires à l’oral.

similaire:

Exploitation pédagogique iconTitre : Grand corbeau Auteurs
«Loup noir» A. Guillopé, Duculot, album sans texte (cf proposition d’exploitation pédagogique «Loup noir»)

Exploitation pédagogique iconExploitation des outils pedagogiques

Exploitation pédagogique iconExploitation d'un bulletin meteo en cours de fle

Exploitation pédagogique iconExploitation des situations et intentions communicatives De la théorie...

Exploitation pédagogique iconCet album a été étudié en animation pédagogique avec l’étayage de...
«nous» quand ils parlent ? Qui est ce nous ?  Ce «nous» peut représenter la maman et le souriceau mais aussi de façon générique...

Exploitation pédagogique iconCe dossier correspondant à la problématique «risque et progrès»est...
«risque et progrès»est proposé par Mme Christabel grare, ia-ipr de Lettres. Merci pour toute proposition concernant sa mise en œuvre...

Exploitation pédagogique iconGrille 4 : «Analyse de la stratégie cognitive»
«outils cognitifs» retenus dans l’élaboration de ces documents sont ici brièvement présentés et abordés dans un contexte pédagogique....

Exploitation pédagogique iconExploitation des Evaluations nationales de ce1- protocole 2010
«un jour» indique que l’indice temporel est pris en compte et non la notion de durée «une semaine»

Exploitation pédagogique iconMémoires d’outre-tombe
«nouveaux orages». Dans ce passage, le temps d’écriture se mêle à celui du souvenir pour mettre en scène la mémoire affective, à...

Exploitation pédagogique iconMémoires d’outre-tombe
«nouveaux orages». Dans ce passage, le temps d’écriture se mêle à celui du souvenir pour mettre en scène la mémoire affective, à...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com