La perception d’un cube





télécharger 13.47 Kb.
titreLa perception d’un cube
date de publication16.06.2017
taille13.47 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos

Page sur /

Exercice
La perception d’un cube – texte d’Alain. (la boîte de craie en classe)
Le philosophe Alain nous invite à réfléchir sur la perception d’un cube (pages 28, 29, 51 et 61) dans son livre Eléments de philosophie Folio/essais N° 150.
Extraits.

« Soit un cube de bois. Que je le voie ou que je le touche, on peut dire que j’en prends une vue, ou que je le saisis par un côté. Il y a des milliers d’aspects différents d’un même cube pour les yeux, et aucun n’est cube. Il n’y a point de centre d’où je puisse voir le cube en sa vérité. Mais le discours permet de construire le cube en sa vérité, d’où j’explique ensuite aisément toutes ces apparences, et même je prouve qu’elles devaient apparaître comme elles font … Retenons l’exemple facile du cube, de ce cube que nul œil n’a vu et ne verra jamais comme il est, mais par qui seulement l’œil peut voir un cube, c’est-à-dire le reconnaître sous ses diverses apparences. Et disons encore que, si je vois un cube, et si je comprends ce que je vois, il n’y a pas ici deux mondes, ni deux vies ; mais c’est un seul monde et une seule vie. Le vrai cube n’est ni loin ni près ni ailleurs ; mais c’est lui qui a toujours fait que ce monde visible est vrai et fut toujours vrai. »
Explications
Le cube possède par définition 6 faces et 12 arêtes. Il nous est impossible de voir tout cela simultanément. Nous aurions, au mieux, la sensation de 3 faces et de 9 arêtes. Donc, lorsque nous disons que nous percevons un cube, en réalité, nous jugeons d’après les 3 faces et les neuf arêtes que c’est un cube. Ce que nous voyons nous rappelle quelque chose, nous savons (c’est la culture – voir ci-dessous ce terme) qu’en retournant l’objet, nous pourrons voir et toucher les autres faces. Nous nous souvenons, nous raisonnons. Et Alain de conclure :  « Un objet est pensé et non pas senti. »
Selon Alain.

Est-ce parce que je vois le cube que j’en ai l’idée ? OUI NON

Mais est-ce que je vois le cube ? OUI NON

D’où vient l’idée du cube ? Vient-elle du cube ? etc.

Est-ce que l’œil voit ?

Est-ce que l’œil sait ?

D’où vient l’idée du cercle ? Est-ce à partir (pour l’enfant) des « ronds » dans l’eau ?

L’idée du cercle est-elle circulaire ? OUI NON

L’idée du chien aboie-t-elle ? Mord-elle ?

Est-ce la perception d’une chose qui fait qu’on en a l’idée ?

La vérité est-elle duite empiriquement de la somme de ses apparences ?

La vérité est-elle antérieure à l’homme ?

Le monde est-il le reflet d’un monde éternel, antérieur et absolu ? (Quel philosophe est ici critiqué ?)

Décalque-t-on le monde de la réalité sur celui de la vérité ?

Prend-on modèle sur le monde des idées pour saisir celui des choses ?

Y a-t-il deux formes de réalité, deux visions du monde ?

Y a-t-il un point de centre d’où je puisse voir le cube en sa vérité ?

La vérité est-elle directement tirée de l’expérience ? (si oui = doctrine de … … ; un terme en isme)

Y a-t-il un point (de vue) d’où je puisse me voir dans la caverne, telle que la décrit Platon, au début du livre VII de La République ? Lire le texte de l’allégorie de la caverne de Platon : « Figure-toi des hommes dans une demeure souterraine, en forme de caverne … »

Est-il vrai que nul œil n’a vu et ne verra jamais le cube comme il EST ?

Un cube est-il un parallélépipède rectangle dont les 6 faces carrées et les 12 arêtes sont égales ?

Est-ce parce que j’ai l’idée du cube que je vois un cube ?

Est-ce parce que nous savons ce qu’est un cube que « l’œil peut voir un cube » ?

Est-ce que le cerveau voit ?

Est-ce que le cerveau sait ?

Est-ce la pensée qui nous fait percevoir la vérité de la chose ?
Prolongement 1 : « Tout point de vue est faux. » Paul VALERY, poète français 1871-1945
Prolongement 2 : se reporter à la page 132 du manuel. Regarder la figure C. Que voyez-vous ? Avec quoi le voyez-vous ? Vos sens (la vue) vous trompent-ils ? Il s’agit pour ceux qui ne disposent pas du manuel du dessin de W.E. Hill (1915) intitulé : « My wife and my mother-in-law » Jeune fille ou vieille mégère ? L’œil ou le cerveau ?
Prolongement 3 : Nos perceptions dépendent de notre culture. « On n’est curieux qu’autant qu’on est instruit », écrivait Rousseau. Pour bien voir, il faut d’abord savoir. Ainsi, je ne vois qu’une bibliothèque dans ce meuble qu’un ébéniste percevra comme une bibliothèque en merisier de style Régence et que d’autres qualifieront plus simplement d’armoire. Et les hommes du Moyen-Age voyaient des diables à chaque coin de rue parce qu’ils projetaient sur le monde les légendes qu’ils connaissaient. Aujourd’hui, pourquoi voyons-nous des OVNI ? Des maisons sont hantées. Qu’est-ce que voir les choses comme elles sont ? Que vaut l’adage : je ne crois qu’à ce que je vois ? Méditer cette affirmation : la pensée ne rencontrera jamais le réel puisqu’il n’existe pas d’autres réalités pensables que celles-là mêmes qu’on fabrique en pensant.

similaire:

La perception d’un cube iconFiche – la perception – (le sujet)
«trouble de la perception» lorsqu’un sens – ouïe, vue – est déficient. La perception est à la fois une activité et un résultat

La perception d’un cube iconLa perception des objets quotidiens
«perception située». Tout au long de la thèse, l’individu comme l’objet sont étudiés en lien étroit avec la perception d’exemples...

La perception d’un cube iconMathématique et musique: perception auditive et théorie musicale

La perception d’un cube iconUne première perception du temps historique et de l’espace géographique

La perception d’un cube iconPerception, localisation, reproduction, discrimination des sons références livres

La perception d’un cube iconA la médiathèque Loire Forez
«les portes de la perception» avait notamment inspiré le nom du groupe The Doors à Jim Morrison

La perception d’un cube iconInstructions officielles
«faculté de déformer les images fournies par la perception» (G. Bachelard-1943) que le processus de symbolisation va transformer...

La perception d’un cube iconAprès la sensibilisation aux activités et à la perception des langages...

La perception d’un cube iconMots clés : sciences, expérimentation, transformation, perception, abstraction, aléatoire
«géomètre», qui use de façon systématique des méthodes de l’inventaire et de la grille, pour épuiser ses sujets d’étude

La perception d’un cube iconBibliographie jardin Cycle 2
«Autour du jardin» : 16 films ou extraits de 4 à 7 min déclinent la perception de ce «petit monde» à travers la vision de jardiniers,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com