Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime





télécharger 34.52 Kb.
titreBase : ma boîte à secrets : une chose que j’aime
date de publication05.01.2017
taille34.52 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > Biología > Documentos

Françoise Drouard centre de documentation pédagogique de Passy (74) année scolaire 2004-2005

MAITRISE DE LA LANGUE AU CYCLE 3

Le verbe et le nom dans la phrase et dans le texte

Le nom (grammaire, orthographe)

Les adjectifs qualificatifs


exemples de situations d’écriture par imitation
L’écriture par imitation relève du même principe d’analogie que l’on utilise dans certaines situations d’entraînement en orthographe (exercices sur les listes analogiques, exercices analogiques). Il s’agit de faire fonctionner de manière correcte une structure afin de faciliter l’imprégnation, la mémorisation, l’automatisation.

C’est le complément dialectique des situations où on raisonne et on argumente pour trouver une règle (travaux de recherche en O.R.L.), comprendre quelle règle s’applique ou quelle analogie fonctionne dans une situation donnée (dictée d’apprentissage ou atelier de négociation graphique, d’une part ; réflexions sur la langue en lecture dans toutes les disciplines, d’autre part), trouver les erreurs et les corriger (travaux de relecture et de correction des textes rédigés dans toutes les disciplines).
Voici quelques « jeux » d’ écriture par imitation pour faire travailler le groupe du nom et spécialement les adjectifs :


  1. Les petites annonces ridicules :


Une véritable petite annonce est un texte qu’une personne fait paraître dans un journal en payant. Comme le prix se calcule en fonction de l’espace utilisé, pour payer moins cher celui qui fait passer l’annonce cherche à faire un texte très court qui va à l’essentiel (pas de détails inutiles, suppressions de certains mots, utilisation d’abréviations). En voici une, totalement ridicule puisqu’elle accumule des détails, certes importants pour la personne, mais sans rapport avec le but de l’annonce :

« Jeune garçon, beau, intelligent, doué, sportif, aimable, vend skateboard bon état »

Sauriez-vous rédiger vous aussi une petite annonce ridicule ?
Variantes : Un éléphant propose de louer une place au bord d’une mare, pendant la saison sèche

Un crocodile propose des montres d’occasion

Une girafe propose ses services pour laver les carreaux…


  1. Ma boîte à secrets :



Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime


A partir du modèle ci-dessous, sur une bande de papier dites ce que contient votre boîte à secrets. Les boîtes à secrets une fois remplies, elles seront toutes mises dans une corbeille et on les tirera pour les lire à voix haute ; il faudra deviner qui a écrit cette boîte à secrets.

« J’aime bien {le, la, les]……… parce qu’ {il, elle, ils, elles} {est, sont} …., ….., ….. et …… »

« J’aime bien les araignées parce qu’elles sont velues, voraces, dangereuses et mal aimées. »

Variantes :

  • au lieu d’une chose, on précise un animal, un aliment, une action, un métier, un personnage, un pays…

  • au lieu de choisir ce qu’on aime, on dit ce qu’on n’aime pas

  • au lieu de parler en son nom, on imagine ce que dirait un personnage historique, une personnage de fiction, un animal, une personne caractérisée par son âge ou son métier ou le pays…




  1. Le portrait à deviner :


Vous avez des portraits de personnes inconnues repérés par des numéros et pour l’un d’eux une description. Vous allez choisir un autre portrait et écrire une description sur un quart de feuille, en vous aidant du modèle et des listes de mots à votre disposition. Notez votre prénom sur la feuille mais pas le numéro du portrait que vous avez choisi (notez-le sur votre cahier de brouillon). Les descriptions seront distribuées à d’autres élèves qui devront deviner de quel portrait il s’agit.
La description qui sert de modèle peut être plus ou moins complexe. Le modèle le plus simple fonctionne sous la forme d’une énumération dans une phrase unique, disposée comme une poésie :

Des cheveux blancs touffus,

Des sourcils froncés,

Une bouche serrée

Donne à cette vieille dame

Un air sévère et triste.

Les listes d’adjectifs utilisables peuvent soit avoir été constituées à l’oral, collectivement, avec prise de notes sur des affiches par l’enseignant, soit avoir été constituées à l’écrit par un petit groupe d’élèves avec l’enseignant qui tape à l’ordinateur, soit avoir été prises dans un manuel (exemple : …).


  1. Le baccalauréat des adjectifs :


Le jeu de base

Le jeu du baccalauréat, qui consiste à trouver un mot commençant par une des lettres de l’alphabet, peut se jouer à de multiples occasions et sous différentes formes :

  • collectivement et à l’oral 

Chaque élève ou chaque groupe de deux doit trouver un mot commençant par la lettre de l’alphabet qui lui a été attribuée, en fonction d’un thème donné. La recherche se fait de tête ou avec l’aide d’un dictionnaire. La mise en commun se fait oralement dans l’ordre alphabétique. On peut contester les propositions soit du point de vue du sens, soit du point de vue de l’orthographe si la lettre de départ n’est pas correcte.

Evidemment à chaque fois qu’on joue, on change d’élève pour démarrer l’alphabet. Certaines lettre peuvent être éliminées parce que n’ayant pas de mots concernés ; d’autres peuvent être doublées parce qu’offrant de nombreux mots possibles.

  • individuellement et à l’écrit 

En travail individuel en classe, chaque élève peut avoir une liste de lettres initiales dans l’ordre alphabétique, à charge pour lui de trouver les mots commençant par cette lettre en fonction d’une consigne donnée. Ce travail fait manipuler le dictionnaire et fait partie des choses qu’on peut faire quand on a terminé son travail, à n’importe quel moment de la journée, dans un délai ( la semaine ?) fixé à l’avance.
Le baccalauréat des adjectifs

Trouver un adjectif commençant par chaque lettre de l’alphabet et pouvant qualifier un objet, un animal, un événement, un personnage, un métier, … précis

Exemple :

Ce chapeau est Adorable ; Brun ; Comique ; Doré ; Enorme ; Flambant neuf ; Garanti ; Horrible ; Imperméable ; Jaune ; Kabyle ; Lavable ; Magnifique ; Noir ; Onéreux ; Particulier ; Quelconque ; Ratatiné ; Sublime ; Tacheté ; Usagé ; Vaporeux ; W ? ; X ? ; Y ? ; Zébré.



  1. Une histoire sans verbe :


On peut évoquer une atmosphère et même raconter une histoire avec seulement des noms et des adjectifs, sans faire de phrases verbales.

Exemple (pas drôle) Une nuit si froide, si noire.

Une femme si seule, si fragile.

Un couteau si fort, si tranchant.

Du sang si rouge, si chaud.

Un corps si froid, si blanc.
A faire imiter (changer l’exemple si vous le trouvez trop noir) :

  • soit en donnant une liste de thèmes : l’automne - Noël arrive - le ski - la galette des rois - la fête des mères – etc.

  • soit en demandant d’évoquer un morceau de musique qu’on a écouté, un tableau que l’on a regardé, un livre que l’on a lu, un film que l’on a vu, un événement historique qu’on a évoqué, un paysage qu’on a décrit, un personnage dont on a parlé, un événement d’actualité qui a marqué…

  • soit en faisant décrire une image donnée

  • etc.




  1. De faux vrais exercices :


Il s’agit d’abord de ces fameux exercices de transformation (masculin féminin ; singulierpluriel) qu’on peut faire à l’oral d’abord, en demandant aux élèves d’en inventer d’autres ensuite. Pour rendre l’exercice plaisant on peut s’inspirer des humoristes et de ceux qui ont écrit sur la langue de manière plaisante (Jean-Louis Fournier « Grammaire française et impertinente ; Yak Rivais…)


  1. Certains mots ont des formes proches et sont l’un du genre masculin, l’autre du genre féminin.

On va en trouver souvent au sein d’une même famille de mots et on aura alors des sens assez proches (exemple : bassin et bassine – voir liste d’exemples en annexe)

On a aussi le droit de rapprocher sur un critère de forme des mots qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre  (babouin et babine – voir liste d’exemples en annexe)

On peut mettre ici des homophones comme le bout et la boue ou un somme et une somme (voir liste d’exemples en annexe).

Il s’agit de trouver un adjectif (et éventuellement de l’accorder) qui conviennent pour les deux mots qui n’ont pas le même sens (même s’ils sont de la même famille comme dans la première liste).


  1. Certains noms désignant des êtres vivants ont deux formes, l’une appartient au genre masculin et l’autre au genre féminin, ici en relation avec le sexe (voir le fichier correspondant). On peut donc constituer à partir d’un de ces noms un groupe du nom en ajoutant de multiples adjectifs et faire passer ce groupe du masculin au féminin et inversement.

Exemple : un charcutier sot, pâlot, maigrichonune charcutière sotte, pâlotte, maigrichonne

Variantes :

  • l’exercice est mené collectivement. L’enseignant donne une liste de noms (une seule forme pour chacun d’eux, soit tous au masculin, soit tous au féminin, soit un mélange) et donne une liste d’adjectifs (même remarque sur le genre) ou bien cette liste peut être constituée à l’oral, les propositions des élèves étant notées par l’enseignant sur une affiche (on en profite pour faire quelques remarques d’orthographe lexicale). Les élèves doivent fabriquer pour chaque nom deux groupes du nom, l’un au masculin, l’autre au féminin, comme dans l’exemple ci-dessus.




  • l’exercice est individuel, à l’écrit. Chaque élève dispose de listes préétablies : noms d’êtres vivants qui possèdent deux formes, une au masculin et l’autre au féminin, pour désigner des individus de sexe mâle ou femelle (animaux, métiers…) ; adjectifs. Il est également encouragé à rechercher dans un dictionnaire (à condition que l’exercice ne soit pas en temps limité). Il forme des groupes du nom en accumulant des adjectifs comme dans l’exemple ci-dessus.




  1. Qualifier pour retrouver :


Il s’agit de caractériser un objet existant à l’aide d’adjectifs.

  1. jeu collectif de la devinette, à l’oral : un élève sort ; les autres élèves ont choisi un objet présent dans la salle de classe ; l’élève rentre et pose des questions uniquement à l’aide de qualificatifs (exemple : est ce que cet objet est blanc ? plus grand que cette règle ? plat ? décoré ? utile ? mangeable ? utilisé par l’enseignant ? personnel ?)

  2. travail d’écriture individuel sur le modèle de la petite annonce de recherche :

« ai perdu chatte blanche, bout des pattes noir, yeux bleus, collier rouge »

On peut remplacer le nom par n’importe quel autre nom (animal, personne, objet).


  1. Tout le contraire ! :


Il s’agit de transformer un texte pour lui faire dire le contraire en jouant sur les adjectifs ; voir exemples dans « Grammaire en textes » 7 à 9 ans éditions Accès édition 2002 p.41, 42 et 43.


  1. Acrostiche d’adjectifs :


Il s’agit de faire le portrait de quelqu’un en reprenant les lettres de son prénom et en les transformant en une série d’adjectifs (avec comparaison ou non) comme dans l’exemple suivant :

SABINE Sérieuse, Amusante, Brave, Irrésistible, Nature, Emotive


  1. Imiter pour inventer :


On peut partir d’un livre :

Dico dingo de Pascal Garnier donne un exemple de texte à structure syntaxique correcte mais où les noms ont été modifiés ; on peut reprendre le procédé et l’appliquer à tout texte en modifiant les adjectifs et les participes passés accordés comme les adjectifs.
On peut partir d’un poème ou d’une comptine, pour ajouter des strophes ou pour en écrire un autre sur le même modèle (voir fichier des poèmes à imiter).

Certains modèles peuvent être très poétiques et inciter les élèves à produire des images émouvantes et belles ; d’autres seront plus ludiques. On peut extraire un vers d’un poème, on peut rapprocher des vers de plusieurs poètes, comme par exemple :
La longue pelle bleue de la mer (R. Char)

La fleur rouge de la liberté (J. Prévert)

Le sable noir des nuits (L. Aragon)

Les lances vertes du défi (P. Neruda)
Les élèves peuvent être associés à la recherche d’exemples à imiter.
******

annexe


Des mots de la même famille

Des rapprochements pour rire

Des homophones


une bassine et un bassin

casquette et casque

chaussure et chausseur

chorale et chœur

corde et cordon

crotte et crottin

différence et différend

graine et grain

graisse et gras

laiterie et laitage

machine et machin

mouche et moucheron

moulinette et moulin

moulure et moule

pèlerine et pèlerin

pétarade et pétard

pincée et pincement

porte et portail

poupée et poupon

zébrure et zèbre

etc.



un babouin et une babine

bon et bonne

dragon et dragonne

os et eau

établi et étable

facteur et facture

fauve et fauvette

flan et flamme

foin et fouine

guépard et guêpe

grumeau et grume

mandarin et mandarine

moka et moquette

mouflon et moufle

pois et poisse

pou et poule

poudrier et poudrière

poulain et poulaine

rein et reine

tas et tasse

talon et taloche

val et valise

etc.


un aide et une aide

le bout et la boue

un col et la colle

un critique et une critique

le cru et une crue

un chêne et une chaîne

un faux et une faux

le faune et la faune

un fil et une file

un foret et une forêt

un livre et une livre

un mal et une malle

un mur et une mûre

le mi et la mie

le mousse et la mouse

un quart et une carre

un renne et une reine

le roux et la roue

le sel et une selle

le sol et la sole

un somme et une somme

etc.




Fichier C3 MDL ORL 10 date de production (ou de révision) : 12-12-04 Page sur

similaire:

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconCroq’bouquin : La poésie, un art du langage
«d’une boîte à poèmes où chacun glisse la copie d’un poème qu’il aime particulièrement, où chacun en emprunte un»

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconLes"arcanes" = les Secrets !!!!! Quels secrets ???

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconFabrication d'une boîte à gâteaux pour accompagner le café

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconPour inventer une comptine à la manière de Charlotte aime la
«Charlotte aime la fait de la compote compote» de René de Obaldia, nous cherchons tous ensemble des

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconLe salon d'un appartement
«cette merde» par rapport à quoi ? Quand on dit telle chose est une merde, c'est qu'on a un critère de valeur pour estimer cette...

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconEtude de cas : Aimé cesaire, une identité multiple
«défini» Aimé Césaire c'est-à-dire tout ce qui a pu composer son identité en tant qu’être humain qui fait et dit des choses dans...

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconJe n’aime pas le jazz mais ça j’aime bien !

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconPresentation : Sélection ministérielle, littérature cycle 2
«Hansel et Gretel» est une des plus anciennes du fonds européen, récit basé sur une réalité historique au conte symbolique sur la...

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconLe rituel de mort et de resurrection. 31
«Les amours de l'Ami et de l'Aimé s'entrelaçaient avec la mémoire, l'entendement et la volonté, afin que l'Ami et l'Aimé ne se séparassent...

Base : ma boîte à secrets : une chose que j’aime iconBoite a outils Prestataires





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com