Thèses principales





télécharger 31.15 Kb.
titreThèses principales
date de publication26.04.2017
taille31.15 Kb.
typeThèse
l.20-bal.com > droit > Thèse





Philosophie

Lecture guidée d’une oeuvre

Lettre à Ménècée

Épicure


Nom :       Prénom :     
Classe :      

État :

 Pour commentaire

 Pour notation


Remplissez ce questionnaire et sauvegardez le dans votre espace personnel avant de l’envoyer à votre professeur pour commentaire ou pour notation. Gardez-en une copie imprimée dans vos dossiers.

Les Dieux

(#123 « Commence par te persuader... »; # 124 «  comme absurde tout ce qui s’en écarte. »)

Présentation générale


Contexte immédiat : (Voir fiche de présentation de la Lettre à Ménècée, plan de la lettre, préambule)


Thème de cet extrait:
Thèses principales:


La philosophie épicurienne, y compris sa théologie, est purement matérialiste. Rappelez ce qu’est pour Epicure


un atome





un monde



les Dieux



un Intermonde



l’âme






Étude détaillée
Première partie : les Dieux existent
« ...un dieu est un vivant »

Les dieux font partie de la nature au même titre que les autres êtres. ils sont « immanents », ce qui veut dire qu’ils sont « à l’intérieur » (de la nature), par opposition à « transcendants », qui veut dire être « à l’extérieur », « au-delà de » la nature.

Comme les autres êtres vivants, ce sont des corps composés d’atomes de matière. Simplement, la matière des dieux est plus « subtile » que celle des autres êtres.

Les corps des dieux ont une forme humaine. On dit qu’ils sont anthropomorphes.

« immortel »

L’agencement des atomes du corps des dieux, contrairement à celui du corps humain, est incorruptible. Chez les dieux, l’inévitable usure des corps (due en particulier à l’émission des simulacres, voir plus loin, la théorie de la perception) est compensée par un réapprovisionnement constant en atomes.

« bienheureux »

Les dieux sont bienheureux. Ils sont en état permanent d’aponie et d’ataraxie. (Voir la présentation générale de la Lettre à Ménècée pour la définition de ces termes.) Les Dieux ne sont troublés par rien. Ils ne désirent rien puisqu’ils sont comblés. Ils sont en fait les modèles du sage.
« te conformant en cela à la notion commune qui est tracée en nous. »

1) « Notion » ici signifie « prénotion ».Qu’est-ce qu’une prénotion pour Epicure ?

Prénotion :
Une prénotion est infaillible. C’est un des quatre critères de vérité. C’est pourquoi Épicure dit un peu plus loin que « la connaissance que nous en avons est évidente ». Quels sont les critères de vérité selon Épicure?

Critères de vérité :

2) Les dieux existent puisque nous en avons des idées, c’est-à-dire des traces en nous.

Pour comprendre cela , il faut revenir à la théorie épicurienne de la perception et de la pensée (qui est une forme de perception : « eidolon » = idée = ce qui peut être pensé = image = ce qui peut être vu). « C’est parce que quelque chose des objets extérieurs pénètre en nous que nous voyons les formes et que nous pensons. » (Épicure, Lettre à Hérodote # 49) Cette conception de la perception est la conséquence du matérialisme d’Épicure. La science de son temps ne lui permettait pas d’expliquer autrement l’effet des objets sur notre corps sans renoncer au matérialiste.

Les objets de pensée et les objets de la perception émettent des simulacres.

Simulacres :
Par conséquent, si nous avons une idée (notion) des dieux, c’est que leurs simulacres pénètrent en nous et laissent en nous une impression (au sens étymologique de « laisser une empreinte »).
« ...possédant tout ce que tu trouveras capable d’assurer son immortalité et sa béatitude. »

À l’être bienheureux, rien ne manque.

Maxime I :
Deuxième partie : nous nous faisons sur les Dieux des présomptions fausses
« ...les opinions de la foule...sont des présomptions fausses. »

L’erreur, pour Épicure est ce qui nous vient de l’opinion c’est-à-dire de ce que nous ajoutons aux critères de vérité. La puissance de la pensée est de pouvoir être affectée par des simulacres très subtiles (ex. : ceux émis par les dieux). Mais c’est aussi sa faiblesse, car ces simulacres peuvent être affaiblis ou confus, d’où la possibilité de l’erreur.
« pour les méchants, source de maux, pour les bons, sources de biens »

L’erreur la plus commune est de croire que les dieux interfèrent dans les affaires humaines.

Mais étant bienheureux, Les Dieux sont indépendants donc libres, donc indifférents: Ils sont trop épicuriens pour s’occuper de nous!

La vraie piété est la sagesse. Sa récompense est le bonheur terrestre. Et, disait Lucrèce l’épicurien dans son poème De la Nature, « C’est ici-bas que la vie de l’insensé devient un véritable enfer. »

Conclusion

Épicure semble avoir été le premier à suggérer que l’universalité de la croyance religieuse prouve l’existence de son objet (les dieux). Cependant son raisonnement s’appuie sur des arguments qui relèvent d’une physique révolue et soulève un paradoxe : pour Épicure, le consensus fonde la croyance en l’existence des dieux, mais ne suffit pas à fonder les croyances concernant leur essence (leur nature).


Lettre à Ménècée, Epicure. Etude 2 : Les Dieux

Maryvonne Longeart, LOG


similaire:

Thèses principales iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

Thèses principales iconAtelier reproduction des theses

Thèses principales iconThèses. Ecrire : compléter un tableau. Matériel

Thèses principales iconCe document de travail a pour sources principales

Thèses principales iconLivre III : Les principales attitudes rituelles

Thèses principales iconObjet(s) d’étude, perspectives et orientations principales
«Je me suis dressé d’un bloc( )» à la fin du chapitre : la violence de la douleur

Thèses principales iconCorrection du devoir sur l’Humanisme 2008
...

Thèses principales iconCe document de travail a pour sources principales
«…Ou pire»]. J’y ai inscrit à deux reprises au tableau – une troisième à Milan où, itinérant

Thèses principales iconHistoire du Polar I. Périodes principales du développement du polar

Thèses principales iconThèses et mémoires conservées dans le Centre de documentation de...
«Exclus et groupes d'exclusion. Assimilation et judéité dans À la recherche du temps perdu», Paris, Université Paris iv-sorbonne,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com