Objectifs





télécharger 46.14 Kb.
titreObjectifs
date de publication06.11.2016
taille46.14 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
Compréhension de l’oral B2

Exploitation pédagogique du document audiovisuel suivant :

http://www.dailymotion.com/video/xfd00r_necro-senghor_news

Extrait du journal télévisé : brève biographie du poète et ancien président de la République du Sénégal, Léopold Sédar SENGHOR suite à son décès le 20 décembre 2001.
Biographie suivie d'un extrait d'un entretien tourné par Didier CAGNY (archives).


Objectifs :


Compréhension générale de l´oral :

  • Peut comprendre une langue orale standard en direct ou à la radio sur des sujets se rencontrant normalement dans la vie personnelle, sociale, ou professionnelle, si la structure est adaptée au discours




  • Peut comprendre les idées principales d’interventions complexes du point de vue du fond et de la forme, sur un sujet concret ou abstrait et dans une langue standard, y compris des discussions techniques dans son domaine de spécialisation.



  • Peut suivre une intervention d’une certaine longueur à condition que le sujet soit assez familier et que le plan général de l’exposé soit indiqué par des marqueurs explicites




  • Peut comprendre les enregistrements en langue standard que l’on peut rencontrer dans la vie sociale, professionnelle et reconnaître le point de vue et l’attitude du locuteur ainsi que le contenu informatif.




  • Peut comprendre la plupart des documentaires radiodiffusés en langue standard et peut identifier correctement l’humeur, le ton, etc., du locuteur

Démarche :

  • Demander aux apprenants s’ils connaissent Léopold Sédar Senghor.

  • Visionner l’extrait vidéo.

  • Distribuer et lire les questions de compréhension avec eux.

  • Visionner de nouveau la séquence une ou deux fois si nécessaire et leur demander de répondre aux questions.

  • Restituer collectivement à l’oral les réponses aux questions posées.

  • À l’issue de cette restitution collective, on répondra éventuellement aux questions des apprenants concernant le vocabulaire qui reste incompris.

  • On pourrait envisager à l’issue de ce travail de compréhension de l’oral de demander aux apprenants de rédiger une biographie de Léopold Sédar Senghor à partir non seulement des informations obtenues grâce cette compréhension de l’oral mais aussi grâce aux informations supplémentaires obtenues par des recherches qui auraient été faites par les apprenants.


Écoutez attentivement cet extrait puis répondez aux questions.

Questions de compréhension:

  1. Où et quand est né Léopold Sédar Senghor ?



  1. Où a-t-il réalisé ses études ?



  1. Quand débute-t-il sa carrière politique ?



  1. Quelle était la tendance politique à laquelle il appartenait ?



  1. Il a participé à plusieurs gouvernements de la IV république, pourriez-vous préciser les fonctions qu’il a exercées ?



  1. Quand devient-il le premier président du Sénégal indépendant ?



  1. Quel conseil a-t-il décidé d’appliquer à ce moment-là ? Et qui lui avait donné ce conseil ?



  1. Complétez la phrase suivante prononcée par Léopold Sédar Senghor :

« J’ai essayé ………………………. à mon peuple , le sens de la……………………….., le sens de la …………………………………., le sens du ………………………………………. ».

  1. Combien de temps restera-t-il au pouvoir ?



  1. Avec quel Président de la République française se liera-t-il d’amitié ? Pourriez-vous préciser où ils s’étaient rencontrés ?



  1. Quel est le concept auquel il restera fidèle toute sa vie et qu’il avait inventé avec Aimé Césaire ?



  1. Complétez la phrase suivante prononcée par Léopold Sédar Senghor :

« On ne peut ………….. longtemps l’art nègre. D’autant que ce sont les ……………… eux-mêmes, qui, les premiers, l’ont ……………….. et ………………… Les ……………………….. préféraient le …………………... ».

  1. Quand cède-t-il le pouvoir à Abdou Diouf ?



  1. À quoi décide-t-il de se consacrer après avoir mis fin à sa carrière politique ?



  1. Quel rêve de jeunesse parvient-il à réaliser ?



  1. À quel âge s’est éteint Léopold Sédar Senghor ?



  1. Où a-t-il passé la fin de sa vie ?



  1. Quelle relation maintenait-il avec la Normandie et les Normands ? Expliquez-en les principales raisons.

Pour aller plus loin

Visionnez ce portrait de Senghor à l’occasion de son élection à l’Académie française :

http://www.ina.fr/art-et-culture/litterature/video/CAC88010600/portrait-de-leopold-senghor.fr.html

Lisez l’article suivant sur les « pères fondateurs » de la Francophonie  :

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/francophonie/fondateurs.shtml

Lisez l’article suivant écrit sur Senghor à l’occasion de l’année Senghor en 2006 :

http://www.rfi.fr/actufr/articles/075/article_42493.asp

Site à consulter : poèmes de Senghor avec explications :

http://www.oasisfle.com/documents/etudier_senghor_en_classe.htm

CORRIGÉ Léopold Sédar Senghor CO niveau B2

  1. Où et quand est né Léopold Sédar Senghor ?

Il est né le 9 octobre 1906 à Joal au Sénégal.

  1. Où a-t-il réalisé ses études ?

Il a réalisé ses études au lycée Louis-le-Grand à Paris.

  1. Quand débute-t-il sa carrière politique ?

Il débute sa carrière politique en 1945.

  1. Quelle était la tendance politique à laquelle il appartenait ?

Il était socialiste.

  1. Il a participé à plusieurs gouvernements de la IV république, pourriez-vous préciser les fonctions qu’il a exercées ?

En 1955, il est nommé secrétaire d’État dans le cabinet d’Edgar Faure et en 1959, il est nommé ministre conseiller du gouvernement du Général de Gaulle.

  1. Quand devient-il le premier président du Sénégal indépendant ?

Le 5 septembre 1960.

  1. Quel conseil a-t-il décidé d’appliquer à ce moment-là ? Et qui lui avait donné ce conseil ?

Il décide d’appliquer à ce moment-là le conseil suivant que lui avait donné le Général de Gaulle : « un dirigeant politique a comme premier devoir de bâtir un État ». 

  1. Complétez la phrase suivante prononcée par Léopold Sédar Senghor :

« J’ai essayé ……d’enseigner…………………. à mon peuple , le sens de la……mesure………………….., le sens de la …………complémentarité………………………., le sens du …métissage culturel……………………………………. ».

  1. Combien de temps restera-t-il au pouvoir ?

Il restera vingt ans.

  1. Avec quel Président de la République française se liera-t-il d’amitié ? Pourriez-vous préciser où ils s’étaient rencontrés ?

Il se liera d’amitié avec Georges Pompidou, ils s’étaient rencontrés lors de leurs études au lycée Louis-le-Grand à Paris.

  1. Quel est le concept auquel il restera fidèle toute sa vie qu’il avait inventé avec Aimé Césaire ?

Le concept de négritude.

  1. Complétez la phrase suivante prononcée par Léopold Sédar Senghor :

« On ne peut ……nier…….. longtemps l’art nègre. D’autant que ce sont les …Européens…………… eux-mêmes, qui, les premiers, l’ont …découvert…………….. et …défini……………… Les …Négro-africains…………………….. préféraient le …………vivre………... »

  1. Quand cède-t-il le pouvoir à Abdou Diouf ?

Le 31 décembre 1980.

  1. À quoi décide-t-il de se consacrer après sa avoir mis fin à sa carrière politique ?

Il décide de se consacrer à son œuvre littéraire.

  1. Quel rêve de jeunesse parvient-il à réaliser ?

Il est reçu à l’Académie Française le 29 mars 1984.

  1. À quel âge s’est éteint Léopold Sédar Senghor ?

Il s’est éteint à 95 ans.

  1. Où a-t-il passé la fin de sa vie ?

À Verson , en Normandie.

  1. Quelle relation maintenait-il avec la Normandie et les normands ? Expliquez-en les principales raisons.

Il semblait être très attaché à la Normandie où il a passé les 20 dernières années de sa vie. Son premier contact avec la culture normande a été à l’âge de 6 ans. Lorsque son père qui était commerçant l’a confié au curé de Joal au Sénégal qui était normand. Il l’a estimé et s’est attaché à lui. Puis, il a épousé en secondes noces une Normande, Colette Hubert, en partie à cause de Joal et aussi à cause du caractère des Normands qui sont pour lui non seulement intelligents mais aussi fins. Il définit la normandité comme un lyrisme lucide et il pense avoir beaucoup appris des normands.

Transcription

C’est le plus français des Africains qui vient de disparaître, chef d’État et homme de lettres, le poète Léopold Senghor est mort à 95 ans. Il a été le premier président du Sénégal indépendant. Richard Tripeau.

Né le 9 octobre 1906 dans une famille catholique de Joal au Sénégal. Léopold Sédar Senghor fit ses études au lycée Louis-Le-Grand à Paris où il côtoya Georges Pompidou. Sa carrière politique commence en 1945, date à laquelle il est élu député du Sénégal. Socialiste, il participera à plusieurs gouvernements de la IV république. En 1955, il est nommé secrétaire d’État dans le cabinet d’Edgar Faure. En 1959, aux côtés entre autres d’André Malraux, il est nommé ministre conseiller du gouvernement du Général de Gaulle mais parallèlement, il poursuit au Sénégal sa carrière politique. C’est à l’unanimité que le 5 septembre 1960, Léopold Sédar Senghor devient le premier président du Sénégal indépendant. Il décide alors d’appliquer le conseil que lui avait donné le Général de Gaulle :  « un dirigeant politique a comme premier devoir de bâtir un État ».

LSS : « J’ai essayé d’enseigner à mon peuple le sens de la mesure, le sens de la complémentarité, le sens du métissage culturel ».

Avec sa seconde épouse, Colette Hubert Senghor restera vingt ans dans ce palais présidentiel de Dakar. Il surmontera une tentative de coup d’état et veillera avec constance au maintien des bonnes relations avec la France. Au début des années 70, il retrouvera même son vieil ami Georges Pompidou devenu Président de la République française. Mais si Senghor s’est imprégné de la culture occidentale, il restera toute sa vie fidèle au concept de négritude qu’il inventa avec Aimé Césaire.

LSS : « On ne peut nier longtemps l’art nègre. D’autant que ce sont les Européens eux-mêmes, qui, les premiers, l’ont découvert et défini. Les Négro-Africains préféraient le vivre. »

Le 31 décembre 1980, 4 ans après avoir installé le multipartisme dans son pays, Senghor démissionne et passe le pouvoir à son premier ministre Abdou Diouf.

LSS : «  Après y avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé de me démettre de mes fonctions de président de la République ».

L’ancien président sénégalais se consacre alors à son œuvre littéraire et le 29 mars 1984 en présence de François Mitterrand, il est reçu à l’Académie française réalisant ainsi un rêve de jeunesse.

Léopold Sédar Senghor s’est éteint à Verson , dans un petit village du Calvados où il vivait depuis vingt ans. Didier Cagny l’avait rencontré chez lui, il y a quelques années. Il lui avait parlé de sa relation avec la Normandie.

LSS : « À l’âge de 6 ans, mon père qui était commerçant m’a confié au curé de Joal qui est au bord de l’océan Atlantique au Sénégal et le curé de Joal était normand. J’ai appris à l’estimer, à m’attacher à lui. Si j’ai épousé une Normande, c’est en partie à cause de Joal et aussi à cause du caractère des Normands. Les Normands, non seulement, ils sont intelligents mais ils sont fins. C’est pourquoi, je définis la normandité comme un lyrisme lucide, j’ai beaucoup appris des Normands. »

similaire:

Objectifs icon4e objectifs

Objectifs iconObjectifs du cours

Objectifs iconA. principes et objectifs

Objectifs iconLittérature Objectifs

Objectifs iconObjectifs de connaissance

Objectifs iconObjectifs lecture

Objectifs iconObjectifs Compétences et connaissances

Objectifs iconPoetes et poesie classe : 6ème Objectifs

Objectifs iconMémoires d’un rescapé de la Shoah. Objectifs secondaires

Objectifs iconGrammaire  Objectifs spécifiques à chaque séance





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com