Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et





télécharger 17.28 Kb.
titreLe Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et
date de publication09.01.2017
taille17.28 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
Le Surréalisme

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et d’expression utilisant toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs reçues. En 1924, André Breton le définit dans le premier Manifeste du Surréalisme comme un « automatisme psychique pur, par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale [...].Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines formes d'associations négligées jusqu'à lui, à la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. Il tend à ruiner définitivement tous les autres mécanismes psychiques et à se substituer à eux dans la résolution des principaux problèmes de la vie.»

Histoire

Dans le courant du XIXe siècle, le « super naturalisme » de Gérard de Nerval, le « surnaturalisme » d'Emmanuel Swedenborg et aussi le symbolisme de Charles Baudelaire et de Stéphane Mallarmé et, enfin surtout, le romantisme allemand de Jean Paul (dont les rêves annoncent l'écriture automatique) et d'Hoffmann peuvent être considérés comme des mouvements précurseurs du surréalisme. Plus proches, les œuvres littéraires d'Alfred Jarry, d'Arthur Rimbaud et de Lautréamont, et picturales de Gustave Moreau et Odilon Redon sont les sources séminales dans lesquelles puiseront les premiers surréalistes (Louis Aragon, André Breton, Paul Éluard, Philippe Soupault, Pierre Reverdy). Quant aux premières œuvres plastiques, elles poursuivent les inventions du cubisme. Le surréalisme est issu essentiellement du dadaïsme, un mouvement créé en 1916 par des écrivains et artistes réunis autour de Tristan Tzara. En réaction à l'horreur et à l'absurdité de la Première Guerre mondiale, Dada veut rompre totalement avec les valeurs morales et les codes « bourgeois » de l'époque. C'est un mouvement de remise en question radicale du monde tel qu'il est, qui compte distordre l'ordre établi et le langage. Cette aventure (« une attitude inexorable de sédition et de défi ») passe par l'appropriation de la pensée du poète Arthur Rimbaud (« changer la vie »), de celle du philosophe Karl Marx(« transformer le monde ») et des recherches de Sigmund Freud : Breton s'est passionné pour les idées de Freud. Il en a retiré la conviction du lien profond unissant le monde réel et le monde sensible des rêves, et d'une forme de continuité entre l'état de veille et l'état de sommeil. Dans l'esprit de Breton, l'analogie entre le rêveur et le poète, présente chez Baudelaire, est dépassée. Il considère le surréalisme comme une recherche de l'union du réel et l'imaginaire : « Je crois à la résolution future de ces deux états, en apparence si contradictoires, que sont le rêve et la réalité, en une sorte de réalité absolue. » En 1966, la mort du poète et chef de file va entraîner la fin du surréalisme.

Dans une chronique de mai 1917 consacrée au même ballet, Apollinaire, admiratif des décors créés par Picasso, revient sur le concept d'« [...] une sorte de « sur-réalisme » où [il] voit le point de départ d'une série de manifestations de cet esprit nouveau qui [...] se promet de modifier de fond en comble les arts et les mœurs [...] Cette tâche « surréaliste » que Picasso a accomplie en peinture, [...] je m'efforce de l'accomplir dans les lettres et dans les âmes [...] ». Le poète et écrivain français André Breton (1896-1966) fut le principal fondateur du surréalisme, le seul artiste à avoir appartenu au mouvement depuis son origine et jusqu'à sa mort. En 1924, c'est lui qui pour la première fois décrit le surréalisme dans le premier Manifeste, puis, la même année, il contribue à la création du Bureau de la recherche surréaliste. Louis Aragon, Robert Desnos, Paul Éluard, René Magritte, Philippe Soupault, Marcel Duchamp, Salvador Dalí et Jacques Prévert sont quelques-uns des plus connus de ses camarades écrivains, poètes, peintres, artistes en somme. Nombre d'entre eux vont également adhérer au Parti Communiste français pour soutenir leurs idées de révolution sociale : Breton rejoint le parti en 1927 et en est expulsé en 1933.

Engagement politique

Le mouvement Dada était antibourgeois, antinationaliste et provocateur. Les surréalistes continuèrent sur cette lancée subversive. « Nous n'acceptons pas les lois de l'Économie ou de l'Échange, nous n'acceptons pas l'esclavage du Travail, et dans un domaine encore plus large nous nous déclarons en insurrection contre l'Histoire. » (La Révolution d'abord et toujours). Ces principes débouchent sur l'engagement politique : certains écrivains surréalistes adhèrent, temporairement, au Parti communiste français .

Aucun parti cependant ne répondait exactement aux aspirations des surréalistes, ce qui fut à l'origine de tensions avec le Parti communiste français. André Breton n'a pas de mots assez forts pour flétrir « l'ignoble mot d'engagement qui sue une servilité dont la poésie et l'art ont horreur. » Dès 1930, pourtant, Louis Aragon acceptait de soumettre son activité littéraire « à la discipline et au contrôle du parti communiste ». La guerre fit que Tristan Tzara et Paul Éluard le suivirent dans cette voie. Condamnation de l'exploitation de l'Homme par l'Homme, du militarisme, de l'oppression coloniale, des prêtres pour leur œuvre qu'ils jugent obscurantiste, et bientôt du nazisme, volonté d'une révolution sociale ; et plus tard, enfin, dénonciation du totalitarisme de l'Union soviétique, tels sont les thèmes d'une lutte que, de la guerre du Maroc à la guerre d'Algérie, les surréalistes ont menée inlassablement. Ils ont tenté la synthèse du matérialisme historique et de l'occultisme, en se situant au carrefour de l'anarchisme, et du marxisme, fermement opposés à tous les fascismes et aux religions.

Techniques :

L'écriture automatique est un mode d'écriture cherchant à échapper aux contraintes de la logique, elle laisse s'exprimer la voix intérieure inconsciente, dévie l'inconscient de la pensée. Il s'agit d'écrire ce qui vient à l'esprit, sans se préoccuper du sens. Par l'écriture automatique, les surréalistes ont voulu donner une voix aux désirs profonds, refoulés par la société. L'objet surréaliste ainsi obtenu a d'abord pour effet de déconcerter l'esprit, donc de « le mettre en son tort ». Peut se produire alors la résurgence des forces profondes: l'esprit « revit avec exaltation la meilleure part de son enfance ». On saisit de tout son être la liaison qui unit les objets les plus opposés, l'image surréaliste authentiquement est un symbole. Approfondissant la pensée de Baudelaire, André Breton compare, dans Arcane 17, la démarche du surréalisme et celle de l'ésotérisme : elle offre « l'immense intérêt de maintenir à l'état dynamique le système de comparaison, ce champ illimité, dont dispose l'homme, qui lui livre les rapports susceptibles de relier les objets en apparence les plus éloignés et lui découvre partiellement le symbolisme universel. » Les récits et les analyses de rêves consistent à décrire ses rêves et à trouver le « fil conducteur » qui les relient à la réalité.

Des jeux d'écriture collectifs faisant intervenir le hasard sont également pratiqués ; le cadavre exquis en est un. Dans ce jeu, tous les participants écrivent tour à tour une partie de phrase sur une feuille sans connaître ce que les personnes précédentes ont marqué. L'ordre syntaxique nom-adjectif-verbe-COD-adjectif doit être respecté : on obtient ainsi une phrase grammaticalement correcte. Le nom de « cadavre exquis » vient de la première phrase obtenue de cette manière : « Le cadavre – exquis – boira – le vin – nouveau ».

Enfin, pendant les séances de sommeil hypnotique, les participants notent leurs délires et hallucinations parfois provoqués par prise de drogues ou d'alcool.

similaire:

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconNée dans l'Italie du xive siècle, la Renaissance s'y développe; puis, au xvie siècle
«classicisme» désigne un mouvement culturel dominant au xviie siècle où l'art des grands auteurs de

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconLe décadentisme (également appelé mouvement décadent ou simplement...
«décadence» apparaît dès le Second Empire, où l'on parle de «déclin». L'humiliation de la défaite de 1871 et la Commune sont présentées,...

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconUn projet artistique et culturel s’inscrivant dans le cadre de l’enseignement...
L'éducation artistique met l'accent sur une intelligence sensible que seules de véritables pratiques développent. La pratique de...

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconLe Dadaïsme est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique...
«ni un dogme, ni une école, mais plutôt une constellation d'individus et de facettes libres», précisait à l'époque Tristan Tzara

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconFiche 18 augmentée. Complément au cours sur le mouvement culturel de l’humanisme au xvie…
«la Renaissance». Ce terme est une appellation moderne. Au Xvie siècle, on 'parle plutôt de «restitution» ou de «restauration» des...

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconObjet d’etude : un mouvement litteraire et culturel textes

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconSéquence n°3; Un mouvement littéraire et culturel : Les Lumières

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconVoyages imaginaires et récits des autres mondes
«autres mondes» évoluent avec le temps, elles transmettent de siècle en siècle des images et des procédés qui entrent dans la tradition...

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconPréambule Le parcours d’éducation artistique et culturelle
«favorise la connaissance du patrimoine culturel et de la création contemporaine et participe au développement de la créativité et...

Le Surréalisme est un mouvement littéraire culturel et artistique de la première moitié du xxe siècle, comprenant l’ensemble des procédés de création et iconEnquête sur la création littéraire : un éloge du regard en arrière
«Études de littérature des xxe et xxie siècles», 2009, 319 p., Ean 9782812400292





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com