Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat»





télécharger 44.17 Kb.
titreRapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat»
date de publication16.07.2019
taille44.17 Kb.
typeRapport
l.20-bal.com > droit > Rapport
Philo

TD 1

23/01/2012
11 séances :

7 TD :

  • 23/01

  • 06/02

  • 12/03



  • 30/01

  • 13/02

  • 19/03




4 Oraux blancs et évaluation :

  • 26/03

  • 07/05


Présentation de l’épreuve : (consulter rapport de jury 2011)

  • Pendant 3h, préparation des 2 épreuves (agir en fonctionnaire de l’Etat + français)

  • Agir en fonctionnaire de l’Etat : 10 mn exposé + 10 mn entretien

  • Epreuve sur 8 points

  • Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur « agir en fonctionnaire de l’Etat » : 4.74/8. Note générale sur l’épreuve : 11.24 /20. Conseils : proposer des éléments de réponse REALISTES. Exposés souvent trop courts. Les éléments théoriques sont connus mais la mise en pratique pêche souvent. Les candidats ont des difficultés à analyser les textes et à identifier le problème soulevé. Conseils portant sur les connaissances : les connaissances sur les droits et devoirs des fonctionnaires et sur le fonctionnement du système éducatif étaient acquises. Connaître le rôle et le positionnement des différents membres de la communauté éducative. Conseils portant sur l’entretien : on attend du candidat qu’il ait du bon sens et qu’il s’appuie sur les textes réglementaires et qu’il problématise la situation. Attention à ne pas être hors sujet pour montrer qu’on a des connaissances. Il faut s’affirmer et prendre position en argumentant son point de vue.


Thèmes des différentes séances :

  • Les valeurs de l’école et de la République  laïcité, mixité, discrimination, finalités de l’école

  • Droits et devoirs  enseignant, élèves, enfant, directeur, ATSEM, AVS, intervenants extérieurs (aller voir le site résistance pédagogique)

  • Droits et devoirs des parents

  • La sécurité et la surveillance  signalement, règlement de l’école et règles de vie de classe

  • Devoirs à la maison, liberté pédagogique, discipline et sanctions

  • Education prioritaire, handicap et dispositifs d’aide

  • Sorties scolaires, coopératives scolaires, partenariat, les conseils, les projets


Il ne s’agit pas de répondre aux questions proposées dans le sujet mais de problématiser.

Exposé le 12/03 sur éducation prioritaire, handicap, et dispositifs d’aides.
Les textes réglementaires
Textes réglementaires contenus dans le code de l’éducation.

2 parties dans le code de l’éducation :

  • Réglementaire : complétée depuis 2004

  • Législative : accessible à tous depuis 2000. Contient les lois en vigueur


Parmi les textes réglementaires, il y a 4 types de textes :

  • Décrets : discuté en conseil des ministres, signé par le président de la république

  • Arrêté : émane d’un ou de plusieurs ministère, signé par le ou les ministres concernés

  • Circulaire : a pour fonction de mettre en œuvre l’arrêté et le décret

  • Note de service : information donnée aux agents concernés dans une administration


Il existe aussi des lois d’orientation : lois Ferry, loi Haby, loi d’orientation de 1989, loi de 2005
2 dispositions nouvelles dans les derniers textes :

  • Socle commun

  • Livret de compétences : accompagne les élèves (…)


Les compétences du professeur des écoles :

Texte de 2010. A connaître par cœur
Devoirs et droits des enseignants :

  • Enseignant = représentant de l’Etat et de la loi dans la classe

  • Enseignant au service des citoyens  pour permettre à chaque élève de réussir scolairement



  • Obligation d’obéissance hiérarchique. Un refus d’obéissance est considéré comme une faute professionnelle. Il existe des peines dans ce cas. Texte du 13/07/1983 sur les statuts des fonctionnaires

  • Obligation de réserve : principe de neutralité (religion, politique, économie). En cas de transgression, possibilité de saisir le tribunal administratif. Ce devoir ne doit pas porter atteinte au droit syndical. Texte du 13/07/1983 sur les statuts des fonctionnaires

  • Obligation au secret professionnel : concerne par exemple la situation familiale ou l’état de santé d’un enfant. Texte du 13/07/1983 sur les statuts des fonctionnaires

  • Obligation de discrétion professionnelle : information acquises dans l’école sur un ou plusieurs élèves (exemple : vie privée des élèves). Cf. circulaire du 26/08/1997 complétée par une loi en 2007 : l’obligation de signalement est prioritaire sur l’obligation de discrétion.

  • Obligation de signalement : quand on a connaissance d’un crime ou d’un délit. Par exemple : si on a connaissance qui est menacé de racket ou se fait racketter, il faut absolument le signaler.

  • Obligation de surveillance : l’enseignant est responsable des élèves dès qu’ils franchissent la grille de l’école. Cf. circulaire du 18/09/1998. L’obligation est considérée comme continue, on ne peut pas dire qu’on n’était pas responsable parce que l’incident s’est passé dans la cour.

  • Obligation de désintéressement : pour pouvoir travailler en dehors du cadre de l’école, il faut une autorisation = on ne peut pas cumuler plusieurs emplois sauf autorisation. La durée de travail extérieur ne doit pas porter préjudice au travail de l’enseignant  le travail extérieur soit être limité dans le temps et la rémunération ne doit pas dépasser la moitié de celle d’un enseignant. Texte du 13/07/1983 sur les statuts des fonctionnaires

  • Obligation d’information du public : Texte du 13/07/1983 sur les statuts des fonctionnaires. Les parents ont un droit d’accès à certains document = transparence administrative.


TD 2

30/01/2012
L’enseignant : ses droits et ses devoirs
L’AVS (Armelle)

Thème : Enseignant et Aide de Vie Scolaire.
Référence :

Arrêté du 12/05/2010 :

« Le professeur connaît :

  • les institutions qui définissent et mettent en œuvre la politique éducative de la nation.

  • Le système éducatif, ses acteurs et les dispositifs spécifiques.

Le professeur est capable :

  • de se situer dans la hiérarchie de l’institution scolaire. »


Situation :

Il s’agit d’une classe de maternelle comportant 22 élèves :

  • 15 élèves en Petite Section.

  • 7 élèves en Moyenne Section.

Parmi les élèves de Moyenne Section se situe un élève Jean, handicapé atteint de trisomie 21. Cet élève est suivi par une aide de vie scolaire. Le problème est que cette AVS prend la place de l’enseignante remplaçante à de nombreuses reprises:

  • Elle prend de parole devant des élèves et l’ATSEM durant les séances réalisées en groupe classe au coin regroupement.

  • Elle a une attitude répressive auprès d’élèves durant les ateliers, dans le couloir, n’hésitant pas à punir et sanctionner à la place de l’enseignante.

  • Elle intervient auprès des parents durant l’accueil des enfants.

Par exemple au coin regroupement un élève se lève, l’enseignante lui demande de s’asseoir, il s’assoit mais se relève aussitôt, l’enseignante n’a pas le temps de réagir que l’AVS prend l’enfant par la main et le place sur une chaise à l’écart du groupe classe. Elle s’excuse auprès de l’enseignante mais dit que c’est toujours comme cela que ça se passe avec l’enseignante titulaire.

Il faut tout de même noter que le travail auprès de Jean est exemplaire, en matière d’accompagnement, d’aide, de cadrage de son attitude parfois difficile.
Question :

  • L’attitude et les propos de l’AVS à l’égard de l’enseignante de maternelle vous paraissent-ils adaptés ? Sur quels textes réglementaires pouvez-vous vous appuyer pour justifier votre réponse ?

  • Quelles sont les fonctions respectives de l’enseignante, l’ATSEM et l’AVS?

Exposé :

  • Loi de 2005

  • Présentation du cas

  • Problème = rôle de chaque adulte dans la classe

  • Dans quelle mesure l’AVS peut intervenir auprès de l’enseignant, des élèves et des enfants alors qu’elle n’est censée intervenir qu’avec un élève.

  • Présentation enseignant : à lui de prendre en compte les spécificités de l’enfant handicapé et de lui proposer des activités adaptées.

  • Présentation ATSEM : employée communale, aide enseignant dans tâches du quotidien

  • AVS : agent non titulaire de l’Etat recrutée par un collège-support. Ici, aide à l’accueil et à l’intégration d’un élève handicapée. Proposée par la maison départementale ……

4 tâches :

  • Intervention dans la classe définie en concertation avec l’enseignant

  • Participation aux sorties scolaires

  • Aide à certains gestes d’hygiène

  • Participation à la mise en œuvre et au suivi du projet individualisé de réussite scolaire de l’élève handicapé

  • Prise de parole de l’AVS sur temps de parole de l’enseignant peut perturber les enfants : qui enseigne ?

  • Répression : punition ou sanction donnée par AVS doit être en adéquation avec ce que préconise enseignant

  • Intervention auprès des parents des élèves dont elle ne s’occupe ne fait pas partie de ses tâches

  • Remédiation au problème de l’intrusion de l’AVS : dialogue pour se mettre d’accord sur les moments d’intervention de l’AVS. Si attitude AVS ne change pas, participation du directeur (délégataire de l’autorité de l’employeur de l’AVS)

  • Conclusion : chacun a un rôle particulier dans la classe. Les enfants comprennent chaque rôle mais si les rôles sont mélangés, les élèves pourraient être perturbés.


Question de l’entretien :

  • Comment sont formées les AVS ? Qu’en disent les textes ?

  • Les textes distinguent les AVS individuels et les AVS collectifs, pouvez-vous en parler ? (circulaire 092-2003)

  • Qu’est-ce qu’une sanction disproportionnée ? Et une sanction proportionnée ?

  • Vous avez parlé du PPS, qu’est-ce que c’est ?

  • Quel est le statut de l’ATSEM ?


L’emploi du temps (par le prof) (Cf. sujet 0 en PDF)

  • Problème = construction de l’emploi du temps, quelles sont les contraintes qui supposent sa construction ?

  • Contraintes législatives et pédagogiques

  • L’EDT suppose des compétences réglementaires et pédagogiques

  • Comment éviter les déséquilibres dans l’EDT ?

  • Contrainte :

  • le rythme des élèves

  • contraintes locales : bus, etc.

  • EDT = obligatoire. Doit être connu du PE, des élèves, de la famille et de la direction de l’école.

  • EDT doit respecter le programme de la classe concernée


Dans les programmes de 2008, pour le CE2

  • Français : 8h

  • Maths : 5h

  • Autres disciplines (11 h) à organiser sous formes de projet :

  • Eps : 3h

  • LV : 1h30

  • Sciences et technologie : 2h

  • Arts visuels : 2h

  • Histoire-géo : 2h

  • EDT proposé : français = 8h45, maths = 5h30, Eps = 1h15, LV = 0, sciences et techno = identifié comme informatique mais ATTENTION l’informatique n’existe pas, ce n’est pas une discipline scolaire !

  • Constat : pas de LV et trop peu d’EPS, les disciplines qui n’ont pas d’horaires (instruction morale et histoire des arts) ne sont pas représentées. Il y a une terminologie qui n’existe plus (poésie, calcul mental  langue orale)

  • Respect du rythme scolaire des enfants : fatigue, concentration, utiliser chronobiologie.

  • Contraintes locales : il faut être attentif au nombre d’enfants qi fréquentent la garderie, qui mangent à la cantine (pour le bruit subit par les enfants)




  • Modifications : alterner les disciplines, tenir compte des disciplines manquantes, augmenter l’EPS, variations des dispositifs pédagogiques (oral/écrit, collectif/groupes/individuel)


Les évaluations nationales (traité par le prof)


  • Arguments contre les évaluations nationales dans le sujet :

  • Elles ont lieu trop tôt dans l’année et donc évaluent des compétences que les élèves n’ont pas encore acquises

  • L’évaluation a un aspect trompeur et selon le devoir de l’enseignant, il faut le dire aux parents

  • L’évaluation nationale prétend résoudre des difficultés sur des apprentissages qui n’ont pas encore eu lieu




  • Arguments pour répondre :

  • C’est la loi et il faut donc la mettre en place



TD 3

06/02/2012
Les parents, leurs droits et leurs devoirs ; l’enfant, ses droits et ses devoirs ; l’élève
Consulter règlement départemental
L’aide personnalisée (Clémence)

Cf. sujet 0 (pdf)
Questions du prof :


  • Vous avez distingué aide personnalisée et aide spécialisée, ne peut-on pas les mettre en place ensemble ?


Reprise :
Comment mettre en place aide personnalisée en prenant en compte les contraintes : rythme de l’enfant, organisation temporelle, familles qui ne sont pas d’accord ?

Document proposé : extrait du procès-verbal d’un conseil d’école rédigé par le directeur. Annonce évaluations en vue d’améliorer aide personnalisée.


  1. Définition aide perso + règlementation


Circulaire n°82 du 05/06/2008. AP : 2h max/ semaine et par élève. Chaque PE repère les besoins de chacun de ses élèves et dresse une liste. Quand le repérage est fait, on recueille l’avis et l’accord des familles. Le conseil des maîtres propose à l’IEN une organisation. Quand accord IEN, organisation intégrée dans le projet d’école. Les heures d’AP font partie du service du PE.


  1. Mise en œuvre


Pour choisir élèves, évaluations nationales sont une aide. AP mise en place quand différenciation n’a pas fonctionné. Si difficultés persistent, mise en place d’un PPRE avec accord élèves et parents. Aide personnalisée peut être renforcée avec l’aide de maîtres spécialisés.


  1. Limites


Problèmes pratiques  contraintes locales

Problème d’efficacité : après une journée entière de classe, les élèves sont moins productifs. Certaines écoles mettent en place l’AP le matin et d’autre le midi. A chaque fois, il y a des contraintes. C’est pour cela que certains PE sont absolument contre l’AP.

Comment concilier l’AP et les transports ?  tous les élèves ne peuvent pas aller à l’AP

Passage oraux le 30/04 à 13h (venir à 12h)




TD 4

05/03/2012
La morale renvoie à ce qui était un comportement conforme autrefois.

L’éthique renvoie à une disparité de valeurs. L’éthique est de trouver une position convenable qui soit dans notre conviction dans les différentes morales.
Td 5

12/03/2012
Conseils d’école et RRS (réseau de réussite scolaire)

?  comment le conseil d’école peut être un lieu de partenariat entre l’école et les parents ?
Textes réglementaires :

  • Décret du 15 mai 2008 (organisation et fonctionnement des écoles)

  • Décret du 6 septembre 1990 (définit nature et attributions conseils d’école)

Conseil d’école = lieu où l’on fait état du contrat d’objectif scolaire (COS)
Attributions du conseil d’école :

  • Vote du règlement de l’école

  • Adoption du projet d’école

  • Lieu où on émet des avis sur l’école

  • Décision des rencontres parents – enseignants

  • Présentation de l’aide personnalisée (inscrite dans le projet d’école)

  • Présentation des choix de manuels scolaires

  • Ordre du jour programmé à l’avance :

  • Contrat d’objectif scolaire (durée de 4 ans, inscrit dans le projet d’école) relié directement à l’aide personnalisée (circulaire du 30 mars 2006). S’inscrit dans RRS afin de favoriser la réussite de TOUS les élèves.

  • La cantine : essayer de faire manger de tout aux élèves en faisant venir le médecin scolaire pour les sensibiliser

  • La kermesse : relève des parents. Cela pose la question des finances (coopérative : circulaire du 23 juillet 2008)

  • Atelier informatique : en dehors du temps scolaire, quels contenus ? (cf. B2I)

  • Manuels scolaires : la liberté pédagogique stipule que c’est au maître de choisir le manuel et il n’a pas à se justifier.


( Pour qu’il y ait faute professionnelle, il faut qu’il y ait un dépôt de plainte. )
Les représentants de parents d’élèves
Politique qui favorise le partenariat des parents et de l’école : coéducation

L’Etat insiste sur la dimension méthodologique et culturelle de l’accompagnement éducatif.

L’école doit avoir des contacts avec les associations de parents d’élèves.
4 types d’établissements spécialisés :

  • IME

  • ITEP

  • IES

  • IEM



TD 6

19/03/2012

Les sorties scolaires
La sortie scolaire s’inscrit dans le projet d’école et dans les programmes. Une sortie scolaire doit se préparer à l’avance.

Circulaire n°1 du 05 janvier 2005 sur les sorties scolaires

Circulaire 95 du 23/07/2008 sur les coopératives scolaires.

Même si les enfants ne participent pas à la coopérative, ils peuvent quand même assister aux sorties.
Documents obligatoires dans une classe :

  • Liste des élèves

  • Consignes de sécurité

  • PAI


L’évaluation en maternelle
Quel est son rôle ? Est-elle une classe préparatoire au CP ? Est-ce un lieu d’épanouissement ?

similaire:

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconOption lettres modernes
Les deux épreuves orales d’admission comportent un entretien avec le jury qui permet d’évaluer la capacité du candidat à s’exprimer...

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconRésumé de la communication (Céline Bohnert)
«Ce qu’on ne doit pas voir, IL faut qu’on nous l’expose». La réflexion porte ici sur la bienséance : ni sur la poétique, ni sur la...

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconRapport moral 2015
«de faire bénéficier tous les députés d’un véhicule 4X4» ! La Haute Cour Constitutionnelle doit désormais se prononcer sur la pertinence...

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconCe rapport épistolaire entre deux jeunes-filles qui ne se sont jamais vu ? 12
«l’art de dresser sur les planches l'action et les personnages imaginés par l’auteur dramatique»

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconEux qui supposent que l'Antéchrist est une personne étrange née à...
«Fils de perdition» s'expose aux sarcasmes de ses semblables, au qualificatif de stupide et d'ignorant

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconLa guerre n’est donc point une relation d’homme à homme, mais une...
«Clause Martens», Préambule de la IV. Convention de La Haye concernant les Lois et Coutumes de la Guerre sur Terre du 18 octobre...

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» icon«Le cerf volant du bout du monde»
«quel est le titre du film, qui sont les personnages représentés, ou peut bien se situer le bout du monde… ?»

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconVade-mecum («Sois toujours avec moi») du candidat au dnb de français
«Sois toujours avec moi») du candidat au dnb de français (petits conseils à l’usage des candidats

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconVade-mecum («Sois toujours avec moi») du candidat au dnb de français
«Sois toujours avec moi») du candidat au dnb de français (petits conseils à l’usage des candidats

Rapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté. Si les 10 mn d’exposé ne sont pas utilisées par le candidat, les minutes restantes sont reportées sur l’entretien. Note moyenne sur «agir en fonctionnaire de l’Etat» iconHistoire des arts
«jardin secret» ? les secrets sont lourds à porter, effroyables par leurs conséquences (voir : le secret de Félix et Marie par rapport...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com