Plume par Michel Crespy





télécharger 127.43 Kb.
titrePlume par Michel Crespy
page5/12
date de publication10.06.2018
taille127.43 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Assises : viol, mensonges et cent euros


Affaire de viol peu banale aux assises de Montpellier ce lundi 6. Les faits remontent au 30 décembre 2006. Cet après-midi-là, une étudiante en médecine de 18 ans rencontre un avocat stagiaire de 26 balais. Soirée amicale, boîte de nuit, alcool et joint. La victime affirme avoir été claire sur l'impossibilité d'une relation amoureuse. Mais en fin de nuit, elle laisse l'homme entrer chez elle fumer un dernier pétard. Celui-ci s'empare alors d'un couteau de cuisine et exige une fellation. La fille refuse. Ce qui déclenche une véritable bagarre au cours de laquelle l'homme se blesse à la main avec le couteau. Puis il reprend le dessus, et, sous la menace de l'arme, viole la malheureuse de toutes les manières possibles. Au petit matin, exigeant un dédommagement pour sa blessure, l'agresseur oblige la victime à se rendre jusqu'à un distributeur de billets des Arceaux pour lui remettre 100 euros I Arrêté au CHU, le violeur présumé a une tout autre version. Selon lui, la fille était consentante. C'est elle qui a piqué 100 euros dans son portefeuille, et qui a saisi le couteau quand il s'en est aperçu. Le passage au distributeur n'est qu'un remboursement. Pourtant, plusieurs éléments accablent l'accusé. "Il y a ces coups de poing au visage reçus par ma cliente, et attestés par le légiste, énumère Maître Szwarc. Également l'incohérence des déclarations de l'accusé. Enfin sa fuite en Algérie. " Disparu depuis trois ans, l'accusé n'assistera probablement pas à son procès. Et les absents ont souvent tort... L'affaire de viol prévue ce lundi 6 sera jugée "par défaut". Cela signifie que, malgré le mandat d'arrêt international lancé à son encontre et la citation à comparaître envoyée à son domicile en Algérie, l'accusé ne sera sans doute pas présent. Il sera jugé sans défenseur, par des magistrats professionnels.

Olivier Rioux

Retour sommaire

Villages


Grabels, le vélo à l’honneur dans le centre : 380000 € : c'est le montant des travaux qui débutent dans le centre du village de Grabels pour la réalisation d'un aménagement de voirie avec la création d'une piste cyclable, l'abaissement des trottoirs pour les personnes handicapées, la construction d'une passerelle en bois sur le Rieucoulon, la réalisation d'un parking et d'espaces verts. C'est le cabinet Projetec-Environnement qui est chargé des travaux.

Cournonterral Poséidon inaugurée : La piscine de Cournonterral est inaugurée samedi 4, à 11h, avec un an de retard. Situé au bord de la RD 5, ce nouvel équipement de l'Agglo (7,4 M€) propose un bassin de 25 mètres couvert, une pataugeoire, un bassin ludique (bâtiment couvert de panneaux photovoltaïques) et un parking de 180 places. Une journée porte ouverte est organisée dimanche 5.

Palavas, un kiosque multiservice pour handicapés : Toilettes, accès Internet, point Poste, chargeur pour fauteuil électrique, guide des restaurants... La commune de Palavas pose, samedi 27, la première pierre de "Kiosky", sur la plage de la rive gauche. Ce bâtiment, géré par les Compagnons de Maguelone, sera à la disposition des personnes handicapées dès le mois d'avril 2011.

Vendargues, concours des maisons illuminées : Avant Noël, la commune de Vendargues organise la troisième édition du concours des plus belles maisons illuminées. Le bulletin d'inscription, téléchargeable sur le site www.vendargues.fr, est à remettre à la mairie avant le 10 décembre.

Retour sommaire

Aurel : un dessinateur qui cartonne


Poilant Sarko se recueille devant la sépulture du général de Gaulle. D'outre-tombe jaillit alors un cinglant: "Casse-toi pauv'con". Résumant le fossé entre les deux présidents, ce dessin duMontpelliérain Aurel fait partie d'une très grinçante rétrospective 2010 que vient de publier la revue Politis (Politis 2010 horribilis", 5,50 €). À l'intérieur, une sélection des caricatures d'Aurélien (c'est son vrai prénom), "provincial" d'à peine 30 ans, publié par Le Monde ou Marianne, prestigieux journaux nationaux. Une forme de consécration pour ce rebelle "vert rouge et noir" qui se moque volontiers de son "ego", mais ne s'en trouve pas moins "flatté". Originaire "d'un petit bled ardéchois", Aurel suit la scolarité "d'un bon élève". Tout juste se distingue-t-il par son appartenance au groupe de rock Flying Pélardon quartet et son engagement au sein de Ras le Front (anti-FN). À 16 ans, il envoie ses premiers crobars à Charlie Hebdo. Mais c'est L'Écho des Cévennes qui aura le bon goût, deux ans plus tard, de le publier pour la première fois. Puis tout s'enchaîne. D'abord à Montpellier, avec Cocazine, L'Hérault du jour, L'Accroche et plus tard La Gazette de Sète. Puis à Paris, avec sa collaboration à Marianne dès 2003, ses reportages dessinés pour Le Monde diplomatique et sa participation à l'éphémère Sine Hebdo. "Je monte à la capitale une fois par mois, explique Aurel. Les supports nationaux me permettent de vivre de mon métier, sans tabou et avec une grande diversité de sujets. " Mais c'est toujours à Montpellier qu'il vit, entouré de sa femme et de ses deux enfants. Et qu'il met de nouvelles cordes à son arc : actuellement, Aurel coréalise en Cévennes un dessin animé... sur les sanglantes manifs pro-FLN du 17 octobre 1961.

Olivier Rioux

Retour sommaire

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Plume par Michel Crespy iconPlume par Michel Crespy

Plume par Michel Crespy iconPlume par Michel Crespy : Rêve et si l’on abandonnait l’euro ?

Plume par Michel Crespy iconPlume par Michel Crespy : Affaire Laëtitia, sanctionner le jap ? Mais IL n’existe pas !

Plume par Michel Crespy iconPlume par Michel Crespy : Scepticisme, faites semblant de croire et bientôt vous croirez

Plume par Michel Crespy iconPlume par Michel Crespy : Simplisme, à ceux qui prennent une frontière pour un horizon

Plume par Michel Crespy iconGrâce au coup de plume de Charles

Plume par Michel Crespy iconMichel bousseyroux
«bien» ou «mal». C’est qu’il tombe. Pas en taille basse. Par terre. Qu’il tombe complètement

Plume par Michel Crespy iconCompagnie la Diagonale Théâtre du Gué
«Le petit séjour au Texas» de j m weber mis en scène par Michel Parent en 2012; «Conversation au coin du feu» mis en scène par Jérôme...

Plume par Michel Crespy iconCe texte a été publié par la revue Genesis, éditions Jean-Michel Place, en 1994
«ensemble clos dont les relations internes définissent une créativité récursive»

Plume par Michel Crespy iconLe mot «surréalisme» apparaît pour la première fois en 1917 sous...
«surréalisme» apparaît pour la première fois en 1917 sous la plume de Guillaume Apollinaire : «Tout bien examiné, je crois en effet...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com