Littérature/questions de société





télécharger 56.17 Kb.
titreLittérature/questions de société
date de publication09.11.2016
taille56.17 Kb.
typeLittérature
l.20-bal.com > droit > Littérature

Fables

systeme:users:vmoisan:desktop:gabarit bnf:c1.gif

Jean de La Fontaine



Fables

Jean de La Fontaine

Date de mise en ligne : juillet 2015

La Fontaine est-il vraiment tel qu’il se définit : le « papillon du Parnasse » ?

Explorer la substance et l’humour d’une grande conscience sociale livrée en vers classiques du style poétique le plus pur.

Thème : littérature/questions de société

  • Niveau : C1

  • Public : adultes

  • Durée indicative : 3 séances de 2 heures

L’œuvre 


Les Fables de La Fontaine sont de courts poèmes avec une morale datant du XVIIe siècle.

Extrait exploité : livre premier, fable I, La Cigale et la Fourmi (p. 24)

Parcours pédagogique




Objectifs littéraires

Étape 1

Découvrir les traits les plus importants du classicisme littéraire.

Étape 3

Saisir la morale d’une fable.

Étape 4

Comprendre la critique exprimée dans une fable de La Fontaine.

Analyser un texte du point de vue lexical pour comprendre les jeux de mots.

Analyser un texte du point de vue lexical pour comprendre comment la critique ironique est exprimée dans le contexte de la littérature classique.

Étape 5

Explorer l’art sensoriel de la métaphore chez le fabuliste.

Analyser la composition et le style des Fables de La Fontaine.

Comprendre la versification des Fables de La Fontaine.

Analyser et apprendre l’art de la métaphore, de l’apposition et de l’équivoque.

Objectifs communicatifs / pragmatiques

Étape 1

Exprimer les traits les plus importants du classicisme littéraire. 

Étape 2

Exprimer la morale d’une fable.

Étape 3

Comprendre plusieurs significations d’un même mot et les employer avec aisance.

Comprendre la raillerie et s’exprimer d’un humour raffiné à la française.

Analyser l’humour des jeux de mots.

Critiquer la nature humaine.

Étape 4

Comprendre et apprendre à utiliser jeux de mots et expressions équivoques.

Étape 5

Écrire une fable à la manière de La Fontaine, tant en substance qu’en manière.

Analyser structure et techniques de la versification.


Objectifs linguistiques

Étape 1

  • Approfondir le sens de mots souvent utilisés dans le langage courant.

Étape 3

Comprendre la force d’expression du message philosophique par l’art de l’apposition d’idées et d’images figées.

Objectifs (inter) culturels

Étape 1

  • Découvrir les esprits qui ont marqué le XVIIe siècle.

  • Découvrir le classicisme.

  • Comprendre l’esprit français.

Étape 2

  • Déduire la morale de fables par l’écoute superficielle et « populaire » du texte.

Étape 3

Découvrir les critiques des mœurs sociales de l’époque.

Étape 4

Découvrir l’identité publique que La Fontaine s’est forgée pour protéger sa liberté de pensée et d’expression.



Étape 1 – Mieux connaitre l’auteur et son époque


Mise en route

Activités 1 et 2 – 45 min

Modalités de travail : groupe-classe et individuel

Support : fiche apprenant


Activité 1




Distribuer la fiche apprenant.

Cette activité a pour but d’encadrer l’époque historique et littéraire en identifiant les grands esprits qui l’ont marquée et de quelle manière cela a été accompli.

En binômes, lisez les biographies ci-dessous, puis associez chacune d’elles au personnage correspondant.
Pistes de correction / Corrigés :

Portraits dans l’ordre :

  1. b) Richelieu

  2. d) Fouquet

  3. a) Galilée

  4. e) La Fontaine

  5. c) Louis XIV


Activité 2

Diviser la classe en cinq groupes, chacun représentant un des personnages de l’activité 1 : l’Église, les finances, les sciences, les arts, le roi.

Par groupe, explorez un des personnages indiqués dans l’activité 1 qui vous sera attribué : en utilisant biographies citées ci-dessus et connaissances personnelles, établissez quel serait le rôle de votre personnage dans la société actuelle.

Comparez ensuite la fonction de votre personnage, parmi les suivantes, entre le XVIIe siècle et aujourd’hui. Quelles sont les différences ? Quels sont les avantages et les différences ?

  1. l’Église,

  2. les finances,

  3. les sciences,

  4. les arts,

  5. le roi.

Mettre en commun les réponses en classe entière, inviter les apprenants à exprimer leur avis sur l’analyse de leurs camarades.
Pistes de correction / Corrigés :

a) En France, l’Église et l’État sont séparés depuis 1901. La religion est écartée du pouvoir pour maintenir la laïcité dans les institutions de l’État. Cela permet d’éviter les inégalités entre religions.

b) Les finances : les possibilités de corruption sont toujours possibles, mais les fonctions sont plus encadrées. Les dépenses sont beaucoup plus surveillées.

c) La science est beaucoup plus libre aujourd’hui car la religion a perdu beaucoup de pouvoir.

d) L’art est beaucoup plus libre et diversifié aujourd’hui. Les nouveaux artistes peuvent plus facilement innover et avec Internet, chacun peut faire connaître son travail. Néanmoins, le statut d’artiste est toujours à part et il est difficile d’en vivre de manière indépendante.

e) Le roi : la France n’est plus dirigée par un roi, comme sous Louis XIV, et ne risque plus ses abus de pouvoir. Pourtant, les inégalités perdurent et il existe toujours des classes favorisées, même si ce n’est plus sous la même forme.


Étape 2 – Se préparer à lire La Cigale et la Fourmi


Compréhension et expression orale

Activité 3 – 30 min

Modalités de travail : groupe-classe et binômes

Support : fiche apprenant, vidéo YouTube





Activité 3

Passer la vidéo suivante deux fois : https://www.youtube.com/watch?v=gfbboranEQk

Regardez la vidéo de La Cigale et la Fourmi et identifiez en binômes la morale apparente de la fable, rédigez-la et partagez votre interprétation avec le reste du groupe de classe.
Pistes de correction / Corrigés :

L’apparente morale de l’histoire est que la cigale, irresponsable et frivole, ne parvient pas à charmer la fourmi qui, ayant travaillé dur et étant prévoyante, lui refuse un prêt et lui fait la leçon en lui disant d’aller danser.


Étape 3 – Lire La Cigale et la Fourmi


Compréhension écrite

Activité 4 – 60 min

Modalités de travail : groupe-classe et binômes

Support : fiche apprenant et fiche extraits





Activité 4

Distribuer la fiche extraits.

a. Lisez La Cigale et la Fourmi puis, en binômes, relevez les traits de la Cigale et ceux de la Fourmi et divisez-les en traits positifs et négatifs.
b. Toujours en binômes, et s’appuyant sur les traits positifs et négatifs exprimés par l’auteur dans le texte, qui est-ce que la Cigale et la Fourmi représentent dans la société de l’époque ? Et dans la nôtre ?
c. Toujours en binômes, expliquez « c'est là son moindre défaut ». Quel est le ton de La Fontaine ? Identifiez ce que La Fontaine dénonce vraiment dans cette fable, au-delà de la moralité apparente de la fable.
d. Comparez en binômes votre interprétation initiale de la morale de cette fable (réalisée lors de l’Étape 2) à celle réalisée à la suite de l’analyse du texte de la fable.
Mettre en commun.
Pistes de correction / Corrigés :
a. - Traits positifs de la Cigale :

Chante tout l'été, vit au jour le jour ; va crier famine chez la Fourmi, la prie – compte sur la générosité d'autrui sans malice ; promet intérêt et principal – honnête.

- Traits négatifs de la Cigale :

Se trouve dépourvue à la fin de l'été – pas prévoyante, bohème ; va crier famine chez la Fourmi, la prie – compte sur la générosité d'autrui.

- Traits positifs de la Fourmi : qu'elle soit travailleuse est sous-entendu, mais non dit.

- Traits négatifs de la Fourmi : pas prêteuse ; que faisiez-vous au temps chaud ? Sarcastique ; à cette emprunteuse-moraliste ; vous chantiez... dansez maintenant – ne considère pas le travail de l’artiste comme valable, mais comme frivolité, méchante, sans compassion.
b. La Cigale représente l’artiste qui pratique son art et vit au jour le jour sans se soucier du futur. Quand elle se trouve dans le besoin, elle cherche de l’aide ne se rendant pas compte que beaucoup ne considèrent pas son art comme travail. La Fourmi est la paysanne qui travaille dur et économise, qui elle, est prévoyante mais n’a aucun respect pour autrui. De nos jours, la Cigale est toujours l’artiste, mais la Fourmi pourrait aussi être bourgeoise.
c. Lorsque La Fontaine dit « c’est là son moindre défaut », il critique la Fourmi en soulignant ses nombreux défauts non cités. Celui-ci n’est en fait qu’un petit aperçu de la personnalité détestable de la Fourmi. Elle est certes mieux armée pour affronter l’hiver mais elle manque de qualités humaines importantes. L’auteur se veut sarcastique.
d. Il dénonce vraiment la méchanceté des gens dites bien-pensantes, qui ne comprennent ni respectent la nature artistique.

Si la Cigale n’est pas prévoyante, sa demande d’un prêt à repayer en bonne forme n’est pas extraordinaire. La Fourmi, quant à elle, ne fait pas vraiment de leçon, elle se venge tout simplement de la Cigale qui à son avis, n’a pas travaillé et de qui elle envie peut-être la vie joyeuse et apparemment insouciante.


Étape 4 – Lire les Fables de Jean de La Fontaine


Compréhension écrite, expression orale

Activités 5, 6 et 7 – 90 min

Modalités de travail : groupe-classe et individuel

Support : fiche matériel, livre numérique, fiche apprenant





Toutes les activités dans cette étape ont pour but de bien connaître La Fontaine et son œuvre pour permettre l’écriture à la manière de La Fontaine à l’étape suivante.

Activité 5 :

Distribuer la fiche matériel aux apprenants.
a) Lisez « les visages de l’homme » individuellement, choisissez les réponses qui conviennent et partagez avec le groupe de classe :

La Fontaine était :

  • Naïf

  • Candide

  • Consciencieux

  • Habile courtisan

  • Rêveur

  • Perfectionniste

  • Dormeur

  • Travailleur

  • Champêtre

  • Introspectif

  • Amateur

  • Technique


b) Que signifie le vers de Régnier : « Ses nonchalances sont ses plus grands artifices » ? Pourquoi est-ce important de se souvenir de cela en lisant La Fontaine ?
Pistes de correction / Corrigés :

a) La Fontaine était : consciencieux, habile courtisan, perfectionniste, travailleur, introspectif, technique.

b) La phrase signifie que La Fontaine se présentait comme quelqu’un de rêveur, d’indolent, à qui tout venait naturellement et qui écrivait comme il vivait, avec nonchalance, alors qu’il était très précis et perspicace. Sa nonchalance était simplement un air qu’il se donnait. Il est important de retenir ce fait en lisant l’œuvre de La Fontaine où rien n’est dit par hasard et où tous les mots sont employés avec toutes leurs significations multiples et profondes en dépit d’une apparence anodine.

Activité 6 :

Lisez « L’humour des Fables » de la fiche matériel, répondez individuellement aux questions suivantes, et partagez avec le groupe de classe :

a) Comment La Fontaine exprime-t-il l’humour ?

b) Redéfinissez chacune de ces tactiques à votre manière. 
Pistes de correction / Corrigés :

a) l’équivoque, le mélange des tons, l’intervention narquoise.

b) L’équivoque attribue un langage d’homme à l’animal qui néanmoins se réfère à lui-même comme animal ; le mélange de tons fait allusion à des références de l’antiquité en termes accessibles et courants ; l’intervention narquoise, est l’inclusion de commentaires de l’auteur en plein milieu du récit, comme s’il s’agissait d’un clin d’œil à l’audience.
Activité 7 :

En binômes ou en groupes de quatre, indiquer aux apprenants comment télécharger le livre numérique depuis http://bibliothequenumerique.tv5monde.com.
Choisissez l’une des fables de La Fontaine puis repérez les éléments humoristiques introduits par l’auteur. Proposez ensuite une lecture de la fable et sa morale selon vous.
Pistes de correction / Corrigés :

S’inspirant du continu des documents « l’humour des fables » et « Les Fables de la Fontaine » de la fiche matériel p. 2, déterminer où réside l’humour des fables choisies.


Étape 5 – S’initier aux secrets d’écriture de Jean de La Fontaine 


Compréhension écrite

Activités 8 – 30 min

Modalités de travail : groupe-classe et individuel

Support : fiche matériel, fiche apprenant


Activité 8 :

Distribuer la fiche matériel aux apprenants « l’univers des fables » p. 2.

Lisez « L’univers des Fables » de la fiche matériel et répondez aux questions suivantes :

- Comment La Fontaine présente-t-il et décrit-il les animaux ?

- Comment dépeint-il les hommes ? Comparez sa description des animaux à celle des hommes : que concluez-vous de cette différence ?
Pistes de correction / Corrigés :

- La Fontaine présente les animaux de façon généralement comique et caricaturale pour représenter les caractères moraux qu’il leur attribue. Les animaux ne sont pour lui qu’une métaphore des hommes. Son talent d’esquisse capture le mouvement, la silhouette de l’animal, y apposant ensuite une caractéristique de mouvement ou silhouette semblable dans notre imaginaire, mais jamais en détail.

- Au contraire des animaux, les hommes sont représentés sans aucun artifice, leur représentation est réaliste, bien que le talent d’esquisse les rende vivants de par un mouvement, une exclamation. La Fontaine place tout au service de l’homme, ainsi l’animal n’est qu’allégorie.

Étape 6 – Écrire une fable à la manière de La Fontaine


Expression écrite

Activité 9 – 60 min

Modalités de travail : individuel



Activité 9




Écrivez individuellement une fable à la manière de La Fontaine de 22 à 33 vers. Déterminez l’intrigue, la morale, les personnages et leur caractère. Comme La Fontaine, introduisez des éléments humoristiques et variez les tons entre les personnages.

Étape 7 – Pour approfondir l’appréciation des Fables de La Fontaine


Compréhension orale


Modalités de travail : groupe-classe





Faire visionner l’interprétation de Les Femmes et le Secret de Fabrice Lucchini :

https://www.youtube.com/watch?v=4_-mHQX00I0
Pour approfondir l’œuvre de La Fontaine dans le contexte politique, faire visionner :

http://www.reseau-canope.fr/tdc/tous-les-numeros/la-fable/videos/article/jean-de-la-fontaine.html
Pour comprendre les éléments de controverse qui perdurent au-delà des siècles quant aux interprétations de l’œuvre et du personnage de Jean de La Fontaine lui-même, faire visionner ces extraits de Répliques, France Culture, 8 Janvier 2011, une émission d’Alain Finkielkraut avec Fabrice Lucchini pour invité :

https://www.youtube.com/watch?v=aXyIHlFZvHo

Fiche réalisée par : Béatrice Puja

Page sur
FIAF New York
juillet 2015


similaire:

Littérature/questions de société iconLittérature, questions de société
«Condamné à mort ! Voilà cinq semaines que j’habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours...

Littérature/questions de société iconLittérature et Poésie du XVI
«un poète et un vrai poète». Membre titulaire de la Société des Gens de Lettres et de la Société des Poètes français, IL fut lauréat...

Littérature/questions de société iconLittérature et société 2

Littérature/questions de société iconLittérature, histoire, société

Littérature/questions de société iconLittérature et société/Le fantastique

Littérature/questions de société iconVers une fin de la culture du livre ?
«Une société créative : les sciences, l’innovation et l’éducation en questions», lequel nous avait amenés à visiter des industries...

Littérature/questions de société iconIntitule : L’apologue et la critique sociale, littérature et progrès de la société

Littérature/questions de société iconQuelle place pour la littérature européenne dans les programmes ?
«littérature européenne» semble renvoyer à une définition facile à cerner : ce serait l’ensemble des écrivains – et des œuvres –...

Littérature/questions de société iconCours propose un voyage à travers des œuvres et des genres qui conduira...
«questions de cours» sur les grandes étapes, genres, œuvres et auteurs de la littérature chinoise. Répondre à ce questionnaire demande...

Littérature/questions de société iconLes nouveaux programmes de Français au lycée
«Littérature et société», et la part du Français en Accompagnement personnalisé





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com